• Louise l'insoumise

    Robert Gaymard

    Fille de paysans des Basses Alpes, Louise savait, dès la fin de sa première année d'école primaire, qu'elle serait plus tard maîtresse d'école. Mais la seconde guerre mondiale est venue contrarier ses projets de vie. Au sortir du conflit, elle brûle du désir de voir évoluer une société patriarcale figée par des siècles d'immobilisme. Sa volonté inébranlable et son sens de la justice lui permettront-ils de relever la tête et de retrouver le goût du bonheur ?

  • Louise l'insoumise, malgré le temps qui passe, demeure indomptable. Elle n'a comme seuls guides que sa générosité, son sens de la famille et son désir de justice.

    Sa vocation d'enseignante lui apporte, certes, beaucoup de satisfaction, mais elle ne suffit pas à combler tous ses désirs de jeune femme.

    Aura-t-elle enfin droit au bonheur ?

  • Lorsque Lino, le jeune et beau Calabrais apprend qu'Olivier, l'enfant auquel Rosemai a donné naissance, est son fils et non celui de son époux Maurice Granier, il n'a qu'une seule idée : récupérer la mère et l'enfant. Le ciel s'éclaircit pour la charmante Grassoise née au milieu des champs de roses et de jasmin. Le bonheur semble enfin à portée de main. Pourtant le bonheur va s'acharner.

  • Avec « Retour à Ginestière », Robert Gaymard complète la fresque de la famille Maurel. Son nouveau livre nous entraîne une fois de plus dans cette Provence qu'il affectionne particulièrement. Jacky, chassé par son père de Ginestière pour une faute irréparable, a fini par se fixer dans le Var où il a fondé une famille et développé l'entreprise de son beau-père. Bien que bénéficiant d'un statut enviable, il ne peut se résoudre à tirer un trait sur sa jeunesse.

  • La mort accidentelle du petit Lulu, à peine âgé de cinq ans, plonge la famille Maurel dans le deuil, et Jacky, l'oncle, à qui on avait confié la garde de l'enfant, est rongé par le remords. Henri et Jeanne, les parents, minés par le désespoir, ne trouvent plus en eux ni le goût, ni la force de faire vivre Ginestière et ses arpents couverts de lavande. Quant à l'aïeul, que la disparition brutale de son petit-fils a désespéré, il préfère désormais la compagnie des bêtes à celle des hommes. Trente années ont passé. Jacky, qui a été chassé par l'aïeul loin du pays, a fait sa vie et bien développé la petite entreprise de maçonnerie de son beau-père, sans pour autant se résoudre à oublier Ginestière, ni ceux de là-bas dont il souhaite obtenir le pardon. Mais saura-t-il transcender son lourd passé pour emprunter à nouveau le sentier qui conduit à la colline aux lavandes ?

  • Rosemai

    Robert Gaymard

    A la fin des années 1950, la campagne grassoise se partage entre rosiers, jasmins, tubéreuses et oliviers.
    Rosemai, fille cadette d'un couple de paysans n'a pour seule ambition que de perpétuer l'exploitation familiale alors que ses parents la verraient bien faire un bon mariage.
    Rosarno, Italie du Sud, Lino est le sixième enfant d'une fratrie de huit que le père, modeste métayer, peine à nourrir. Le quotidien est rude, néanmoins le jeune garçon y trouve des joies à sa mesure jusqu'à ce que la mafia vienne s'immiscer dans la vie de la famille.
    Peut-on imaginer un destin commun à ces deux enfances parallèles ?

empty