Littérature générale

  • Adventure / thriller/Crime & mysterySpecial 10th anniversary edition. In 1941, an SS officer takes part in a brutal battle for an element vital for Hitler's blitzkrieg. In the late 1990s, a young girl is murdered, and the investigation reveals secrets from the past. 'Compulsively readable... rich in history and intrigue, love and death' Literary Review

  • Fondé en 1992 par Robert Wilson, scénographe et plasticien, le Watermill Center est un véritable laboratoire de la performance, où les jeunes artistes du monde entier peuvent venir travailler, puiser leur inspiration.
    La collection de Watermill, composée d'images, d'objets, de textes et autres oeuvres recueillies dès l'adolescence de Robert Wilson, n'est pas une simple accumulation d'oeuvres provenant du monde entier : l'artiste la conçoit comme un medium, une façon d'explorer et d'étudier les relations du corps humain et l'espace dans lequel il évolue. C'est en ce sens qu'il perçoit le fait de collectionner comme une part essentielle de son travail artistique. Pour lui, chaque pièce, quelle que soit sa taille, son lieu ou son époque de provenance, revêt la même importance.
    Les pièces de la collection de Watermill pourraient avoir leur place dans les plus grands musées du monde, qu'il s'agisse d'oeuvres ou d'objets provenant de cultures indonésiennes ou d'oeuvres contemporaines de Paul Thek, Donald Judd, Bruce Nauman, Agnes Martin, Jeff Koons ou Richard Serra, des propres dessins originaux de Robert Wilson, ou encore de l'incroyable collection de chaises de designers comme Carlo Bugatti, Gerrit Rietveldt, Charles Eames, Gio Ponti ou Shiro Kuramata.
    C'est dans cette ouverture, dans cette juxtaposition minutieuse et juste que réside la force de la collection de Watermill, qui efface ainsi les frontières entre cultures savante et populaire, entre vies artistique et quotidienne. C'est parce qu'elles dialoguent entre elles que les oeuvres prennent sens.
    Robert Wilson a choisi d'appeler son exposition « Living Rooms » pour mettre en scène au coeur du musée le lieu où il vit, travaille, conserve et partage avec les artistes et le public et ainsi donner à voir ses processus de création à travers cette sélection d'oeuvres et ainsi déjouer les représentations que l'on se fait de lui.
    Considéré comme l'un des metteurs en scène et dramaturges les plus influents du xxe siècle, Robert Wilson n'a cessé de repousser les frontières du théâtre tout au long de sa carrière. Il a mis en scène des textes d'Heiner Müller, Brecht, Ibsen. et a signé la mise en scène de nombreux opéras. En 2012, les Éditions Dilecta ont publié Einstein on the Beach, opéra fruit de sa collaboration avec Philip Glass, considéré comme l'une des plus importantes réalisations artistiques du xxe siècle.

  • Ripley Bogle

    Robert Mcliam Wilson

    Clochard surdoué à l'humour féroce, SDF arrogant, Ripley Bogle, vingt-deux ans, a le froid et la faim pour compagnes et connaît Londres comme sa poche. La solitude et l'errance aiguisant sa mémoire, il livre le récit - plus ou moins fiable - des événements qui l'ont conduit dans la rue : une enfance dans un quartier ouvrier catholique de Belfast dans les années 1980, un bref passage à Cambridge, quelques rencontres décisives... Le premier roman de l'auteur culte d'«Eureka Street.»

  • Lorsque Manfred se découvre une douleur inconnue au bas du ventre, il devine immédiatement ce qu'elle présage mais décide de ne pas tenter de la soulager et de n'en parler à personne. Pas même à Emma, son épouse qui l'a quitté il y a vingt ans mais qu'il continue tout de même à rencontrer une fois par mois sur le même banc du même jardin public. Dans une veine plus intimiste que «Ripley Bogle», Robert McLiam Wilson signe avec ce roman le portrait complexe et émouvant d'un homme qui, au crépuscule de sa vie, cherche dans la douleur la clé d'une rédemption sans doute impossible.

  • Dans un Belfast livré aux menaces terroristes, les habitants d'Eureka Street tentent de vivre vaille que vaille. Chuckie le gros protestant multiplie les combines pour faire fortune, tandis que Jake le catho, ancien dur au coeur d'artichaut, cumule les ruptures. Autour d'eux, la vie de quartier perdure, chacun se battant pour avancer sans jamais oublier la fraternité.

  • Deux grandes nouvelles de science-fiction à découvrir par l'auteur de Spin.
    YFL-500 : le nom de l'oeuvre monumentale de l'artiste transreprésentationnaliste Gordo Fisk. Mais aussi le nom du dossier médical d'Iris Seawright, qui a vendu son rêve à un laboratoire à des fins de recherche.
    Planète Isis, Villehumaine, 2111. Chaia Martine, dont le cerveau a été reconstruit à la suite d'un accident quasi-fatal, est une dryade. Elle va épouser Gray McInnes, à qui elle était déjà mariée, dans une autre vie

  • Mowgli, le Petit d'Homme, grandit dans la Jungle entouré des animaux, dont certains le protègent et l'instruisent, quand d'autres s'avèrent plus dangereux... Mais un jour il se voit abandonné´ par ses anciens amis à qui il doit dire adieu pour rejoindre les hommes. Il découvre alors que l'implacable sauvagerie qui a pour nom « Loi de la Jungle » s'applique à` l'identique dans le monde des humains.

  • Eureka Street is a story of Belfast in the 1990s, six months before and after another ceasefire. It is the story of Chuckie Lurgan, fat, Protestant and poor, who suddenly becomes wealthy by various legal but immoral means; Meanwhile the strange letters 'OTG' start appearing on walls and paving stones throughout the city.

empty