• « Vous savez, j'ai lu que lors de l'ultime phase de la syphilis, se chevauchent les épisodes de dépression, de colère et de paranoïa... avec ceux de l'euphorie, de béatitude et dans le cas des artistes, de grande créativité. » Inspiré par la nouvelle Le Horla et l'univers littéraire français de la fin du dix-neuvième siècle, le scénariste Felipe Hernàndez Cava et le dessinateur Sanyú retracent les derniers jours de Guy de Maupassant, atteint de syphillis, sa lente dégradation physique, sa démence, hantée par ses souvenirs et ses fantômes (Flaubert, Nerval...).
    Un texte fort, dérangeant, de la plume de Felipe Hernàndez Cava, auteur de nombreux albums et grand acteur du renouveau de la bande dessinée espagnole (on le trouve aussi bien aux éditions Dargaud que chez Frémok).
    Une réflexion poétique sur la mort et la folie sublimée par le trait expressionniste du dessinateur argentin Sanyú.

empty