• il est de ces photographes qui ne cherchent pas la notoriété, ni le succès commercial malgré une certaine aptitude à l'image appliquée.
    né à pittsburgh, il délaisse vite ses études pour rejoindre new york au tournant des années 1940-1950. dans ce lieu de création intense où se croisent et s'expérimentent des recherches venues des horizons européens et américains, il rencontre rothko et les expressionnistes abstraits, faurer et smith. il découvre la street photography et le travail d'henri cartier-bresson. mais ses images de rue sont d'une extrême originalité et ne témoignent d'aucune influence directe.
    il impose sa maîtrise de la couleur dans des vues citadines non conventionnelles dans lesquelles les reflets, les transparences, la complexité des cadrages, les effets de miroir se marient à une technique très particulière des émulsions pour écrire une forme unique de pastorale urbaine.

  • Voici enfin une rétrospective en français de l'oeuvre de Saul Leiter. Ce livre rassemble la plus importante sélection de photographies et de tableaux issus des archives Leiter et offre une plongée aussi poétique que sublime dans l'oeuvre du génie de la couleur. Un prix très accessible (35€) pour un  « petit beau-livre » de 312 pages généreux en images  avec ses 230 reproductions.

  • Anglais In my room

    Saul Leiter

    • Steidl
    • 21 Juin 2018

    Les archives du photographe américain Saul Leiter ne finissent pas de nous faire découvrir des trésors, comme ces séries de nus jusque-là inédits. In My Room présente une étude approfondie du nu, à travers des photos intimes de femmes qu'il rencontrait et capturait de son objectif. Dans ces images en noir et blanc les corps se dévoilent pudiquement à la lumière naturelle de son atelier de l'East Village à New York, révélant une collaboration unique entre Leiter et ses sujets.
    Le projet commence dès l'arrivée du jeune Leiter à New York et se terminera à la fin des années 60. Dans les années 1970, l'artiste avait envisagé de faire un livre de ses nus qui ne fut jamais réalisé.
    Saul Leiter a toujours préféré la solitude et résisté à tout type d'explication ou d'analyse de son travail. Avec ln My Room, le photographe emmène le lecteur dans son monde privé, tout en conservant son sens aigu de mystère.

  • New York

    Saul Leiter

    Dès les années 1950, Saul Leiter déchiffre New York dans un éclat esthétique novateur. Il compose avec des pellicules panchromatiques mais aussi parfois en noir et blanc des images flirtant avec l'abstraction. En multipliant les cadres dans le cadre, il joue des reflets et des mouvements, met en perspectives des façades, des vitrines. À Manhattan, les passants anonymes qu'il croise deviennent sur ses diapositives des acteurs de la scène new-yorkaise. En 1989, l'iconique magazine Six publié par Rei Kawakubo, créatrice de Comme des garçons, donne une carte blanche à Saul Leiter. Lui qui ne photographiait plus arpente à nouveau New York comme il le faisait des décennies auparavant...

  • Early Black and White

    Saul Leiter

    • Steidl
    • 13 Juin 2014

    Saul Leiter a réalisé ses premières photographies au début des années 1940 dans les rues de New York. Ce travail fut montré au Musée d'Art Moderne de New York en 1953 et en 1957. Saul Leiter n'était pourtant pas voué à devenir photographe. Né à Pittsburgh en 1923, fils d'un rabbin et brillant étudiant en théologie, il décide à l'âge de 23 ans d'abandonner ses études et de s'installer à New York pour se consacrer à sa passion première - la peinture. Il commence à s'intéresser à la photographie en 1947, après avoir visité l'exposition de Cartier-Bresson au MoMA. Avec un Leica, il passera son temps à flâner dans les rues de New York qu'il photographie dans un premier temps en noir et blanc. En 1948, il se tourne vers la couleur, et il alternera entre les deux supports.

    Son travail de rue, plus personnel, n'a été redécouvert qu'à la fin des années 1990, grâce notamment à la Howard Greenberg Gallery (New York) et à Martin Harrison, auteur en 2006 du premier ouvrage de Saul Leiter, Early Color (Steidl). Les noir et blanc, parmi lesquelles ses premières images, ont toutes été réalisées dans les rues de New York. Elles montrent des silhouettes en transit, des ombres, visions mystérieuses et indirectes entre romantisme et film noir. Le photographe a saisi un entre-deux-mondes délicat, un monde flottant, embué, dans une succession infinie de mises en abîmes, tendant volontiers vers l'expressionisme abstrait de ses peintures.

  • Anglais Saul leiter in my room

    Saul Leiter

    • Steidl
    • 1 Juin 2018

    In My Room présente une étude approfondie du nu, à travers des photos intimes en noir et blanc de femmes qu'il rencontrait. Le projet commence dès l'arrivée du jeune Leiter à New York et se terminera à la fin des années 60. Dans les années 1970, l'artiste avait envisagé de faire un livre de ses nus qui ne fut jamais réalisé.

  • Forever Saul Leiter Nouv.

    Anglais Forever Saul Leiter

    Saul Leiter

    Ce livre de petit format réalisé avec la fondation Saul Leiter rassemble une grande sélection d'images issues de ses archives, dont beaucoup d'inédites, ainsi que des planches contact.

empty