• Ce manuel est un outil pédagogique qui s'adresse aux étudiants des universités inscrits en niveau l3 - master - concours de la filière " langue, littérature et civilisation italiennes " désireux de perfectionner leur niveau en version italienne, mais aussi à tous ceux qui seraient susceptibles de se trouver confrontés à cet exercice (élèves des classes préparatoires préparant les concours d'entrée aux ens, étudiants de lettres).
    Le choix des textes suit une progression logique. chaque texte est accompagné d'un décryptage lexical et syntaxique complet. un système de renvoi d'un texte à l'autre facilite le repérage des difficultés les plus fréquemment rencontrées. ce travail préparatoire permet l'entrée progressive dans la traduction proprement dite. une dernière rubrique éclaire alors les choix de traduction et les difficultés de mise en français.
    Une traduction du passage, dûment explicitée et justifiée, est finalement proposée. dans la manière très didactique et originale à travers laquelle chaque texte est abordé, c'est à une véritable méthode d'apprentissage de la traduction universitaire qu'invite cet ouvrage.

  • « Maman ne nous a jamais obligées à faire la cuisine : elle ne demanda même jamais notre aide. Cela eut pour effet de nous brûler les doigts d'envie de participer très à toutes les choses magiques qui se passaient en cuisine. Puisque tout ce qu'elle réalisait était beau, sentait bon et s'avérait délicieux. Maman était une fée... »
    Dans cet ouvrage, les soeurs Scotto, auteurs réputées d'ouvrages de gastronomie et journalistes culinaires de renom, nous livrent leurs secrets de famille et leurs meilleures recettes d'enfance et d'aujourd'hui :
    - 250 recettes actuelles, le best of de leur cuisine à la fois ancrée dans la tradition culinaire française mais aussi riche de nombreuses influences ; une cuisine très chaleureuse, sensuelle, moderne, créative et simple, qui a fait leur succès.
    - 50 recettes familiales qui viennent éclairer ce qui a fondé leur créativité et leur culture gastronomique : leur enfance en Algérie, baignée d'une triple influence française, italienne et arabe, une mère qui était une diva en cuisine, tous les personnages, les lieux, les produits, les parfums qui ont marqué leur mémoire et inspiré leur cuisine d'aujourd'hui.

  • Lili a honte du métier de ses parents : chanteuse et musicien de bal. Un répertoire du siècle dernier, une notoriété nulle sur les réseaux sociaux ! Et quand il s'agit de les accompagner le week-end à un mariage, dans leur camionnette siglée d'un accordéon, Lili voudrait carrément être invisible... Mais sa rencontre avec la jolie mariée l'amène doucement à comprendre que ses parents ne sont pas des zéros en dessous en tout, et que la musique peut enchanter la vie. Une histoire rythmée comme une chanson, pour dédramatiser ses petites hontes que les enfants peuvent ressentir à l'égard de leurs parents.

  • La prière aux étoiles t.1 Nouv.

    Tiré du film détruit par Marcel Pagnol, sous la pression nazie, pour éviter de collaborer.
    Amante entretenue de Dominique, l'une des plus grosses fortunes de Lyon, Florence ne souhaite pourtant pas l'épouser et mettre de côté ses rêves de cinéma. Lors d'une sortie à la foire du Trône, la jeune femme rencontre Pierre, un musicien en mal d'inspiration, qui est pourtant l'auteur d'un titre promis au succès, La Prière aux étoiles. Ce que le mélomane ignore, c'est que cette prière est aussi celle de la jeune femme.

  • Grand Angle adapte l'oeuvre de Marcel Pagnol en BD. Dix ans après la mort de Jean de Florette, Ugolin a récupéré à moindre frais le domaine des Romarins. Il y a installé une florissante exploitation d'oeillets. D'autant qu'il a débouché la source volontairement camouflée et refait couler l'eau qui avait tant manqué au pauvre bossu. Pressé par Le Papet de se marier, Ugolin pense à la belle jeune fille qu'il a aperçue dans les collines.
    Mais l'objet de son amour n'est autre que Manon, la fille de Jean de Florette, avide de vengeance.

  • La trilogie marseillaise de Pagnol arrive en BD !Marius, le fils de César le cafetier du bar de la Marine, passe son temps à admirer les bateaux qui font escale dans le Vieux Port. Il ne vit que pour une seule chose : embarquer sur un navire et partir pour des pays lointains. Il est tellement obnubilé par cette idée qu'il ne voit même pas l'amour que lui porte Fanny, la marchande de coquillages, depuis l'enfance. Pour attirer son attention, Fanny décide de le rendre jaloux et se laisse courtiser par le vieux Panisse, ami de César. Mais si Marius aime lui aussi Fanny en secret, il ne peut faire taire son désir du grand large.

  • La trilogie marseillaise de Pagnol arrive en BD !

    Marius, le fils de César le cafetier du bar de la Marine, passe son temps à admirer les bateaux qui font escale dans le Vieux Port. Il ne vit que pour une seule chose : embarquer sur un navire et partir pour des pays lointains. Il est tellement obnubilé par cette idée qu'il ne voit même pas l'amour que lui porte Fanny, la marchande de coquillages, depuis l'enfance. Pour attirer son attention, Fanny décide de le rendre jaloux et se laisse courtiser par le vieux Panisse, ami de César. Mais si Marius aime lui aussi Fanny en secret, il ne peut faire taire son désir du grand large.

  • Les vacances d'été dans la garrigue sont une révélation pour le jeune Marcel Pagnol et son petit frère, qui tombent amoureux des collines, de sa végétation sauvage, de ses massifs de roche : Garlaban. Scènes truculentes de vie, humour et souvenirs nostalgiques, le sens inné de Pagnol de la mise en situation, son goût de la farce, émaillent ce récit chaleureux, dont le charme se partage entre les décors et la saveur ciselée des dialogues.

  • La fin de l'été est un drame pour le petit Marcel Pagnol, obligé d'abandonner ses chères collines. Mais la famille monte dorénavant chaque samedi à La Bastide Neuve. Un matin, lors d'une partie de chasse dans la garrigue, Marcel fait la rencontre d'un jeune paysan, Lili des Bellons. Une nouvelle aventure s'offre à lui : celle de l'amitié. Pittoresque et truculent, voici après "La Gloire de mon père", le deuxième tome des "Souvenirs d'enfance" de Pagnol.

  • Le premier tome de L'Eau des collines adapté en BD.

    Pour permettre à son neveu de s'installer, « le Papet » lorgne sur le terrain de son voisin. Il y existe une source :
    Un vrai trésor dans la chaude Provence. À la surprise de tout le village, à la mort de Piquebouffigue, c'est un neveu bossu, Jean de Florette, qui hérite du terrain. Il s'y installe avec sa femme et sa fille Manon et se lance dans l'élevage des lapins. Mais l'eau manque cruellement et malgré ses savants calculs et son courage, il s'épuise à la tâche... Pourtant, de l'eau, il y en a. Mais pour inciter le citadin à partir, « le Papet » et son neveu Ugolin ont bouché la source...

  • Grand Angle adapte l'oeuvre de Marcel Pagnol en BD.

    Pour permettre à son neveu de s'installer, « le Papet » lorgne sur le terrain de son voisin. Il y existe une source : un vrai trésor dans la chaude Provence. À la surprise de tout le village, à la mort de Piquebouffigue, c'est un neveu bossu, Jean de Flo¬rette, qui hérite du terrain. Il s'y installe avec sa femme et sa fille et se lance dans l'élevage des lapins. Mais l'eau manque et malgré ses savants calculs et son cou¬rage, il s'épuise à la tâche... Pourtant, de l'eau, il y en a. Mais pour inciter le citadin à partir, « le Papet » et son neveu Ugolin ont bouché la source...

  • Le dernier tome des « Souvenirs d'enfance » de Marcel Pagnol adapté en BD.



    Marcel a déjà découvert les belles amitiés. Celle avec Lilli des Bellons dans ses chères collines et celles avec ses camarades du lycée Thiers de Marseille. Il lui reste à faire l'apprentissage de l'amour. D'abord avec Isabelle, la fille d'un poète fantasque et raté, une gamine à qui il cède tout et pour qui il est prêt à se ridiculiser. Puis avec la belle Clémentine, une jeune danseuse. Mais c'est aussi le moment pour Pagnol de faire la découverte de ce qui sera l'amour de sa vie : l'écriture.

  • Renard et Blerô

    Serge Scotto

    Renar et son pote Blairô traînent dans la forêt et philosophent avec grande gravitude... Le sens de la vie, la transition écologique, comment brancher les femelles et sortir du confinement... le grand gourou bucolique Szlibar kangourpu saura-t-il éclairer leur lanterne ?

  • Pour le jeune Marcel, c'est le moment des grands changements. Les vacances à la Bastide Neuve continuent, mais elles ne sont plus tout à fait les mêmes.
    Lili des Bellons doit travailler aux champs et les journées passées à courir dans la garrigue paraissent bien loin.
    Puis vient le temps de la rentrée, l'arrivée en sixième au lycée Thiers de Marseille, où le futur Académicien découvre un nouveau monde, « loin » de sa famille.

  • Il est temps pour la petite sorcière d'aller à l'école. Mais elle n'en a pas envie : elle a trop peur de se retrouver au milieu de petites sorcières et sorciers qu'elle ne connaît même pas ! Après une première journée catastrophique, la petite sorcière a une idée magique, une idée qui va tout arranger...

  • Grand Angle adapte l'oeuvre de Marcel Pagnol en BD.

    En 1720, à Marseille, la découverte de trois cadavres va bouleverser la vie tranquille de la communauté dirigée par Maître Pancrace. En effet, la peste est aux portes de la ville ! Bientôt, tous les quartiers de Marseille se replient sur eux-mêmes. Des barricades sont érigées et on ne laisse plus ni sortir ni entrer personne. Dans le quartier de Maître Pancrace, bien que tous se sentent en sécurité, le caractère des reclus s'assombrit chaque jour. L'ennui et la peur commencent bientôt à dérégler les moeurs des bonnes gens... Les Pestiférés est une oeuvre posthume de Marcel Pagnol dont le texte fut retrouvé dans ses tiroirs. Une partie de ce récit a été publiée dans Le Temps des amours. Pour la première fois, les lecteurs pourront en découvrir la fin que Pagnol avait racontée à ses proches.

  • La révolte de sable Nouv.

    Souvent, Sable regardait autour. Fébrilement. Son oeil perçant voyait les petits détails de la vie. Son museau frémissait. Elle humait, sortait sa langue pour goûter l?air et secouait brusquement la tête d?un petit dégoût. Là, je ne savais pas encore que Sable s?inquiétait pour le Monde. Je n?avais encore jamais vu autant de colère dans le fond de ses yeux. Elle en était sûre et certaine... On n?avait jamais connu l?air entier que les plus vieux nous racontait. L?air d?avant notre naissance.

  • Grand Angle adapte l'oeuvre de Marcel Pagnol en BD.

    Alors qu'il passe des vacances dans ses chères collines, le jeune Marcel assiste à un tournoi de pétanque dans lequel se sont engagés son père Joseph et son oncle jules. L'occasion pour le futur académicien d'observer toute la cocasserie et la fantaisie de ce sport provençal chargé de symbole, de tradition et d'honneur (voire de déshonneur pour les perdants qui apprendront ce qu'est « embrasser Fanny »). Une partie de boule qui, sous la plume de Pagnol, prendra l'aspect d'une épopée.

empty