• L'artiste pakistanais Imran Qureshi développe une oeuvre contemporaine qui s'appuie sur les techniques traditionnelles de la peinture de miniatures : motifs, symboles et ornements. Ses oeuvres sur papier interrogent la société pakistanaise, sa violence et ses contradictions. Travaillant aussi directement sur de grandes surfaces, il a récemment été invité par le Metropolitan Museum pour peindre une oeuvre sur le toit-terrasse.

  • Anglais Michael Clark

    Suzanne Cotter

    • Violette
    • 15 Juillet 2011

    Monographie consacrée au danseur et chorégraphe contemporain Michael Clark, icône de la scène post-punk britannique. Clark a fondé sa propre compagnie en 1984 à l'âge de 22 ans, a gagné très tôt l'admiration de Rudolf Noureev qui a fait entrer ses ballets au répertoire de l'Opéra de Paris et a collaboré avec des créateurs de tous horizons comme Hussein Chalayan, Cerith Wyn Evans, Leigh Bowery, Charles Atlas, Sarah Lucas ou encore Peter Greenaway.

  • Ernest Malami travaille pour le service d'urbanisme depuis longtemps. Il s'intéresse au toits en tant que toits. Il connaît leur histoire et leurs petits secrets. Il compte réunir ses travaux dans un grand livre, une sorte de bible des toits. Mais un jour, Malami va réaliser qu'à trop regarder les toits, on ne voit pas ce qu'ils abritent...
    L'autruche est le premier livre de l'illustrateur Jean-François Martin à La Pastèque sous la plume de Suzanne Côté. L'autruche est un livre ovni, une nouvelle illustrée extraordinaire sur ce qui abrite l'intérieur...

  • Anglais Force fields

    Cotter Suzanne

    • Actar
    • 1 Juillet 2000

    This catalogue proposes a new reading of art produced between 1920s and the 1970s. We are dealing here not with a history of kinetic art, but with something closer to an essay, in which we are confronted with works that would perhaps find no place in the

  • Premier ouvrage consacré au travail sculptural et architectural de Monika Sosnowska, figure de proue de la scène artistique polonaise contemporaine, publié à l'occasion de sa plus grande exposition à ce jour.
    Monika Sosnowska considère le langage architectural comme une double expression de l'individu et de la mémoire collective. Chez elle, l'espace architectural est une dimension spécifique de l'expérience sculpturale. L'exposition que lui consacre le Musée d'Art contemporain Serralves met parfaitement en valeur cette relation dynamique entre sculpture et architecture, les oeuvres de Sosnowska dialoguant ici avec l'espace conçu par Álvaro Siza. Les textes de Gabriela Switek (Professeur à l'Institut d'Histoire de l'art de Varsovie) et de la curatrice Suzanne Cotter explorent les influences conjointes du modernisme d'Europe de l'Est et de l'élargissement de la notion de sculpture propre au courant post-moderne afin de situer le travail de Sosnowska au coeur des préoccupations formelles, conceptuelles et narratives du XXIe siècle débutant.
    Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à la Fondation Serralves, de février à mai 2015.
    Monika Sosnowska (née en 1972 à Ryki, Pologne, vit et travaille à Varsovie) est considérée comme l'une des sculptrices les plus importantes de sa génération. Souvent réalisées pour des sites spécifiques, ses constructions, qui mêlent architecture et sculpture, semblent douées d'une vie autonome et déraisonnable. Elles prolifèrent et altèrent la perception de l'espace qui les accueille, parfois jusqu'à se substituer complètement à lui. Monika Sosnowska a représenté la Pologne à la 52e Biennale de Venise en 2007.

empty