• Il en a connu des aventures, Crac, depuis qu'on l'a arraché à son pré pour l'emmener dans un centre hippique. Dans «Bienvenue au Club», le petit bai a surmonté sa peur de l'obstacle, il s'est fait un ami, et il est devenu le chouchou des cavaliers. Mais Magicien est parti.
    Et où est encore passée Fanfaronne, sa soeur même père-même mère ? Qui sont tous ces nouveaux chevaux qui ne cessent d'arriver, avec des propriétaires tous plus étranges les uns que les autres ? Pourquoi Zoé la monitrice cesse-t-elle de donner des reprises, et quelle est donc cette chose qu'elle rapporte un jour dans un panier ?
    Sans cesse curieux et étonné, Crac essaie de comprendre, avec son esprit de cheval, ce qui agite tous ces cavaliers. Mais c'est avec le coeur qu'il va à l'essentiel, qui est d'aimer et d'être aimé.

  • Un petit cheval bai broutait bien tranquille sous le vieux pommier, aux côtés de sa soeur Fanfaronne, quand tout à coup des Cavaliers sont venus l'emmener.
    Après un long voyage en Camion, Crac allait devenir Cheval de Club - dès qu'il aurait compris en quoi ça consistait au juste. Car pour lui, tout est très surprenant. Par exemple :
    . Pourquoi son Cavalier change-t-il tout le temps ?
    . D'ailleurs pourquoi celui-ci rebondit-il sur son dos ?
    . Faut-il vraiment sauter ces Barres ?
    . Voyons, qu'y a-t-il au fond de cette Poche ?
    . Et surtout : qui va maintenant devenir son Ami ?
    Il n'y a pas que les Cavaliers qui débutent ! La vie d'un centre hippique vue à travers les yeux d'un cheval novice regorge de surprises, d'enseignements, de péripéties mais aussi de vitalité et de tendresse.
    Découvrez Crac et ses complices, Magicien le cheval chéri, le labrador Muffin, le poney Kipling et leurs Cavaliers à travers leurs aventures équestres : Bienvenue au Club !

  • Il en a connu des aventures, Crac, depuis qu'on l'a arraché à son pré pour l'emmener dans un centre hippique. Dans Bienvenue au Club, le petit bai a surmonté sa peur de l'obstacle, il s'est fait un ami, et il est devenu le chouchou des cavaliers. Mais Magicien est parti... Et où est donc passée Fanfaronne, sa soeur de même père- même mère ? Qui sont tous ces nouveaux chevaux qui ne cessent d'arriver, avec des propriétaires tous plus étranges les uns que les autres ? Pourquoi Zoé la monitrice cesse-t-elle de donner des reprises, et quelle est donc cette chose qu'elle rapporte un jour dans un panier ? Sans cesse curieux et étonné, Crac essaie de comprendre, avec son esprit de cheval, ce qui agite tous ces cavaliers. Mais c'est avec le coeur qu'il va à l'essentiel, qui est d'aimer et d'être aimé.

  • « Il y avait, entre le bonheur et moi, un obstacle insurmontable qui mesurait exactement trois kilos. Et, ce printemps-là, j'avais décidé de le surmonter. » Comme beaucoup de femmes, Doriane surveille son poids et, bien qu'elle soit gourmande, elle a compris que, pour garder la ligne il n'y a qu'une solution : faire attention. Il n'y a pas de miracle, pas de magie.
    Et pourtant... Et si, justement, la magie existait ?
    Son amie Véronique lui offre son secret : un pèse-personne doté de parole, qui lui propose de manger autant qu'elle veut sans grossir. Doriane croit rêver. Si elle mange, qui va prendre du poids à sa place ? Une petite poupée, Oriane, surgie d'un monde fantastique et façonnée dans une bougie de cire, qui va devenir son alter kilo. Une poupée qui tient, dans un premier temps, dans une boîte à chaussures et qui, peu à peu, va prendre une place croissante dans la vie de Doriane. Une poupée qui vit, ressent des émotions, à laquelle Doriane va s'attacher mais dont il faudra bien, un jour, se détacher pour s'accepter enfin.
    Un roman tendre, gourmand et poétique.

  • Bienvenue au club !

    Sylvie Overnoy

    • Belin
    • 6 Novembre 2001

    Crac paissait bien tranquille sous le vieux pommier, jusqu'à ce qu'on vienne l'arracher à son pré pour en faire un cheval de club.
    Mais qu'attend-on de lui au juste ? qui sont tous ces gens ? que va-t-on lui faire ? et les autres chevaux pourraient-ils cesser de lui envoyer des coups de pied ? bienvenue au club !, c'est la vie quotidienne d'un centre hippique, ses joies et ses drames, vue par les yeux d'un cheval d'abord effaré mais qui, au fil d'une année, va peu à peu comprendre, s'adapter, et découvrir que même les cavaliers les moins expérimentés peuvent regorger de carottes, de sucres et de caresses.
    C'est aussi le long chemin que crac, petit cheval au coeur gros comme ça, devra parcourir pour surmonter sa solitude et découvrir une nouvelle amitié.

  • " Tu ne sais pas ce que vient de me faire Catherine ? - Catherine qui ? - Mais Deneuve, enfin, qui veux-tu ? Elle était juste à côté de Claire Chazal, tout allait bien, quand tout à coup je me retourne et je m'aperçois qu'elle était en train de l'étrangler.
    - C'est fou ce que tu me racontes ! Mais pourquoi ? - Je crois qu'elles étaient trop près. C'est ma faute. -C'est insensé ! -Alors tu sais ce que j'ai fait ? J'ai emmené Claire Chazal au fond du jardin et j'ai mis Lino Ventura à la place. Elle n'a qu'à bien se tenir, Catherine. - Lino Ventura ? Mais il est mort ! - Comment ça, il est mort ? je sais, ce n'était pas tout à fait le bon moment pour le déplacer, mais il est en pleine forme.
    Il m'a encore donné trois roses pas plus tard que la semaine dernière. - Lino Ventura t'a donné des roses ? - Que veux-tu que donne un rosier ? Des poires ? - Car pendant tout ce temps, tu me parlais de tes rosiers ? - Evidemment, chérie. Tu croyais quoi ? - Eh bien... Tu es chroniqueur mondain, tout de même... - A la retraite, chérie. A la retraite. " Vingt textes courts où l'humour ne masque pas la sensibilité et la compréhension très fine de nos semblables.

  • Sos amour

    Sylvie Overnoy

    Rose est journaliste à Cheri, où elle tient la rubrique la plus lue du journal, " SOS Amour ".
    Et si ses conseils aux lectrices connaissant un triomphe, c'est en partie grâce à Max, son fiancé, dit-elle, qui apporte un regard masculin à ses recommandations pertinentes. En réalité, Max est un chien, Rose vit seule à la campagne et s'en réjouit. Jusqu'au jour où une célèbre émission de télévision, dont le but est de révéler les scandales qui se cachent derrière les succès, veut la filmer dans sa vie quotidienne.
    La directrice de Cheri trouve en urgence un homme pour jouer le rôle de Max et vivre avec Rose pendant trois jours. Tout est en place et rien ne se passera comme prévu. Drames, humour et rebondissements, Sylvie Overnoy s'est inspirée avec brio des meilleures comédies américaines. Personne mieux qu'elle ne pouvait écrire un roman satirique et perspicace qui se déroule dans le milieu de la presse féminine et de la télévision.
    Ce petit monde qui possède un grand pouvoir est traité avec talent et subtilité par une nouvelle romancière.

  • Veiller toute la nuit un elephanteau nouveau-ne, capturer des lionnes echappees, eduquer un chimpanze diabetique a sa prise d'insuline... Tel est le quotidien du docteur Florence Ollivet-Courtois, veterinaire specialisee dans la medecine de la faune sauvage, exotique, et souvent, ajoute-t-elle, "non cooperative".
    Une banale prise de sang presente un tout nouveau defi quand le patient est un chameau adulte, ou une otarie male de quatre cents kilos. Poser une puce electronique d'identification est un geste simple, a condition de capturer d'abord les soixante loups eparpilles sur trente hectares. Une radio du coude reclame une logistique herculeenne, quand la patiente est une elephante... Et pour elucider le mystere du guepard qui baissait la tete, celui du panda roux aux mains enflees, ou autre enigme medicale dont la faune sauvage est un inepuisable reservoir, il faut etre robuste comme Daktari et avoir le sens du diagnostic du Dr House.

  • L'éléphant n'arrive pas à se relever ? Les lionnes se sont échappées ? L'aigle des steppes s'est mis à boiter ? Le guépard a l'air bizarre ? C'est Florence Ollivet-Courtois qu'on appelle.
    Seule vétérinaire libérale en France à exercer exclusivement sur la faune sauvage et les animaux de parcs zoologiques, elle a entre autres imaginé une technique insolite pour faire une prise de sang à un mâle otarie de quatre cents kilos, convaincu une femelle chimpanzé diabétique de prendre chaque jour son insuline et fait faire ses premiers pas à un éléphanteau nouveau-né. D'une robustesse de Daktari quand il faut déménager un rhinocéros, Florence joue aussi les Dr House quand il s'agit d'élucider le mystère du panda roux aux mains enflées, ou autre énigme médicale dont la faune sauvage a le secret.
    Cette femme de science et d'action est mue par le désir de faire avancer la médecine vétérinaire autant que par un profond amour des animaux. À l'heure où les parcs zoologiques et animaliers se rapprochent de plus en plus des conditions naturelles, son témoignage est une plongée passionnante dans les rapports entre l'humain et le sauvage.

empty