• Selon la première définition du Dictionnaire de l'Académie Française l'herboriste est " celui qui connait les simples ". Le mot herboriste dérive du latin herbula, qui signifie petite herbe, ce qu'on appelle depuis des siècles les simples ; nom générique et vulgaire des herbes et des plantes médicinales.

    Comprendre et défendre l'herboristerie est aujourd'hui un enjeu essentiel, une prise de position éthique et politique, pour qui veut reprendre en main la manière de se soigner et vivre d'une manière plus harmonieuse avec la nature. Plusieurs réglementations, tant au niveau français qu'au niveau européen, sont en train d'être adoptées. A l'échelon national se joue actuellement la redéfinition du statut d'herboriste, supprimé en 1941 par le maréchal Pétain. Au niveau européen, c'est toute la définition de ce qu'est une plante médicinale ainsi que l'usage qui peut en être fait, et par qui, qui est en train d'être légiférée. Se déterminent ainsi dans certains cercles d'experts, loin des individus et du terrain, des batailles essentielles autour de la connaissance et de la manière dont peuvent être utilisées les plantes thérapeutiques.

    Thierry Thévenin, botaniste et producteur de plantes médicinales, présente, avec un regard critique et averti, les enjeux principaux que pose à terme l'orientation actuelle de la réglementation française et européenne : comment produire, vendre et utiliser des plantes en France (et en Europe) en dehors du champ industriel, pharmaceutique ou agro-alimentaire ? Des plantes à usage multiple et banal comme le thym, la menthe ou le tilleul vont-elles devenir des médicaments? Comment réhabiliter les herboristes et les pratiques populaires liées aux plantes médicinales sans les dissoudre dans l'éprouvette de la standardisation et du principe de précaution ? La définition de ce qu'est un " médicament " est essentielle et constitue en quelque sorte le " baromètre " de la réglementation relative à l'usage des plantes. L'allégation thérapeutique peut faire basculer la plante médicinale vers le statut de médicament et par voie de conséquence dans les mains de l'industrie pharmaceutique.

    Cet ouvrage a pour ambition d'éclairer le lecteur sur l'urgence d'une prise de position citoyenne en matière de santé. Il s'adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent pouvoir bénéficier de l'accès à des médecines alternatives, naturelles, pouvant user sans restrictions inconsidérées ou injustes des plantes, dictées par des intérêts corporatistes. Il souhaite aussi promouvoir des modes de consommation respectueux et conscients de ressources végétales précieuses et fragiles. Il donne ainsi des clés d'analyses et quelques voies possibles pour s'informer, se documenter et s'orienter vers les bons " outils " de compréhension de l'herboristerie et de ces plantes compagnes que sont les Simples.

  • Verveine officinale qu'il n'est permis de cueillir qu'après avoir demandé l'autorisation aux esprits du lieu ? Savoirs oubliés à l'orée des villes, perdus aux confins de la mémoire... Pour redécouvrir ce grand livre de la nature, celui que, jadis, on apprenait dès l'enfance, avant même l'alphabet, il faut désormais un guide doué de patience, qui parle avec simplicité, et qui n'hésite pas à s'attarder sur la description d'une herbe de bonne renommée.
    Tel est le cas de Thierry Thévenin. Agriculteur cueilleur, botaniste de terrain, herboriste méticuleux, ce passionné sait les plantes qui soignent, le moment et la façon de bien les cueillir, les méthodes pour les sécher, les conserver. Mais ne le brusquons pas, ne le pressons pas de nos questions désordonnées. Suivons-le au rythme qu'il affectionne et qui est celui des saisons. Allons, dans ses pas, de la maison à la forêt, de la haie au ruisseau, accompagnons-le jour après jour sur "son" chemin des herbes.
    Ce livre n'est pas un énième ouvrage sur les plantes médicinales. C'est un livre rare ! D'ailleurs, Pierre Lieutaghi, le célèbre ethnobotaniste qui le préface, n'écrit pas autre chose : "C'est un ami de papier qui, en moins de deux, redevient de bois bien vivant, fait des branches et des feuilles". Christine Achard, illustratrice botanique, Marie-Claude Paume et Cédric Perraudeau, photographes naturalistes, ont contribué à la réalisation de ce Chemin des herbes (prix Paul Sébillot) qu'illustrent 200 photographies en couleurs et 80 aquarelles pleine page.

  • Un jour, un t-shirt

    Thierry Thévenin

    • Kawa
    • 21 Mars 2015

    Quel est le point commun entre un un supporter de l'Italie au foot et un photographe ? Entre Dark Vador et Snoopy ? Entre un marathonien et un graffeur ? Réponse : les milliers d'internautes qui ont suivi jour après jour la performance « Un jour, un t-shirt » ! Jour après jour ? Oui ! Pendant plus de 1000 jours, Thierry Thévenin - aka Thet Motou - a porté, s'est fait photographié et publié sur son profil Facebook un t-shirt différent.

  • Les plantes du chaos : et si les pestes végétales étaient des alliées ? Nouv.

    Toutes les plantes sont révélatrices du milieu dans lequel elles s'établissent. Surtout celles qu'on arrache, qu'on détruit au nom de leur dangerosité. Ce livre présente ce que les plantes du chaos environnemental et économique que nous expérimentons aujourd'hui ont à nous dire. Et si ces pestes étrangères pouvaient nous aider à panser les plaies de nos actes les plus désastreux ? L'auteur nous apprend à changer le regard que nous portons sur elles, à voir leur beauté, et pourquoi pas, à en faire nos alliées, dans une nouvelle relation au chaos dont elles témoignent.

  • Grâce à la richesse du patrimoine méditerranéen, découvrez, identifiez, récoltez et utilisez 80 espèces de plantes médicinales sauvages pour de multiples usages (par exemple en salades, pour le tannage des peaux, la gemmothérapie ou encore la phytothérapie).

empty