• Pour sa première enquête, le jeune Bossa Nova, fraîchement débarqué à la Brigade criminelle, n'a pas beaucoup de chance. L'assassin frappe tous les jours impairs, avec la régularité d'un métronome, sans que personne ne puisse l'arrêter, ni même deviner ses motivations. Les cadavres, sans relation les uns avec les autres, n'en finissent pas de tomber. Premier roman.


  • Présentation de la collection des 55 ciwara du Musée du quai Branly et mise au point scientifique sur le sujet. Ces masques-cimiers en bois et à décor d'antilope, créés par les peuples de la vallée du Niger, rappelent le récit mythique bamana de l'origine de l'agriculture. Ils sont utilisés en diverses cérémonies, en particulier lors des rites agraires.


  • Un trafic de bijoux volés, un kidnapping sans rançon, une minorité ethnique, un père malade, des documents interdits, un passage secret et un cadavre qui s'évapore.
    L'inspecteur bossa nova est loin de se douter que tous ces éléments apparemment disparates sont en réalité étroitement liés les uns aux autres. reconstituer cet étrange puzzle n'est pas chose aisée, d'autant que les témoins qui pourraient aider à éclaircir la situation ont une fâcheuse tendance à disparaître de la circulation. pour bossa nova, l'enquête devient vite une affaire personnelle, à mesure qu'il ressuscite un passé trouble et déterre une vérité abominable.

empty