• Daniel et Sonja ont quitté la Suède pour s'installer en Bohème, dans un ancien domaine viticole de la région des Sudètes, abandonné depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dans ce lieu qui menace ruine mais dégage une envoûtante magie, ils espèrent tout ensemble sauver leur couple et redonner un sens à leur vie. Cependant, Daniel est convaincu que quelque chose ne colle pas dans les plans de la maison : il doit exister un cellier au sous-sol. Et en effet, derrière un mur de briques, il découvre une cave où se trouvent des bouteilles du millésime 1937. Et le corps momifié d'un enfant. C'est, pour Sonja, le début d'un inextricable cauchemar.
    Tove Alsterdal mène son héroïne dans une région brutalisée par l'Histoire, où l'on n'accroche plus de miroirs aux murs de peur d'y voir surgir des fantômes. Sonja va devoir percer l'opacité des mensonges et de l'oubli pour rendre leurs noms aux morts et leurs destins aux vivants.

  • Durant la nuit de Walpurgis, cette nuit de la fin avril où l'on fait brûler des feux pour dire adieu à l'hiver, une femme est tombée d'un balcon du onzième étage. C'était Charlie, la soeur d'Helene Bergman, mais depuis des années elles ne se parlaient presque plus. Helene n'avait jamais partagé l'obsession de son aînée : découvrir ce qu'il était arrivé à leur mère, disparue en novembre 1977, quelque part en Amérique du Sud. Mais voilà qu'elle va devoir enquêter sur la mort suspecte de sa soeur... jusqu'en Argentine.

  • Au point où les vies intimes rencontrent les événements les plus tragiques de l'Histoire, Tove Alsterdal sonde la mémoire cachée d'une Suède aux confins de l'ancien empire des soviets. Dans cette contrée de neige et de glace, les destins d'une poignée de jeunes gens idéalistes se sont séparés à jamais. En exhumant les secrets de sa grand-mère, l'héroïne va trouver non seulement des souvenirs mais des désirs encore assez palpables pour lui faire traverser, à son tour, les frontières et le temps.

  • À l'aube, Terese, une jeune Suédoise, se réveille sur une plage du Sud de l'Espagne. Elle descend vers la mer en chancelant et trébuche sur le cadavre échoué d'un Africain. À la faveur de la nuit, une femme débarque en cachette dans le port voisin. Elle est arrivée en bateau clandestinement et a été sauvée des vagues. Elle s'appelle Mary, mais plus pour très longtemps. À New York, Ally tente désespérément de joindre son mari, un journaliste célèbre qui travaille en free-lance. Il s'est rendu à Paris pour écrire un article sur l'esclavage moderne et le commerce d'êtres humains. Bravant sa claustrophobie, Ally s'envole pour l'Europe afin de retrouver le père de l'enfant qu'elle porte.
    À travers le douloureux destin de trois femmes, Tove Alsterdal interroge nos préjugés les plus ancrés et fouille les zones d'ombre d'une Europe prête à tous les marchandages. De Stockholm à Tarifa en passant par Paris, Prague et Lisbonne, elle signe un thriller troublant qui conjugue les verbes "acheter", "vendre" et "tuer" à tous les modes.

  • Eva est séparée de Svante depuis plusieurs années. C'est même elle qui a demandé le divorce. Et pourtant, la voilà dissimulée dans un bosquet, espionnant l'homme qu'elle a tant aimé. Svante vient de s'installer avec sa jeune compagne dans un quartier idyllique aménagé au sein même du parc de ce qui fut jadis le plus grand hôpital psychiatrique d'Europe, Beckomberga. Si Svante est assassiné, si c'est justement Eva qui découvre le corps, qui croira qu'elle n'est pas la coupable ? Arrêtée par la police, Eva n'a plus qu'un espoir : que la jeune Rom qui faisait la manche dans les parages ait assisté au crime et l'innocente. Mais comment retrouver un témoin qui a peur et qui se cache ? Or, tandis qu'Eva tente de se disculper, dans le parc de Beckomberga des corps sont exhumés de ce qui paraît bien être une fosse commune. Une véritable psychose s'empare des nouveaux résidents de ce quartier huppé. Quel passé inavouable hante ces lieux marqués par des pratiques médicales d'un autre âge ?
    Avec ce nouveau polar d'une remarquable intensité psychologique, la romancière Tove Alsterdal explore la complexité des relations humaines et la manière dont les êtres les plus civilisés peuvent être conduits à franchir les frontières de la raison.

empty