• Emilio Pucci

    Vanessa Friedman

    Pucci, la marque de mode italienne révolutionnaire.

    Le prince des imprimés, sa vision et son héritage.

    Emilio Pucci (1914-1992) avait une passion pour les femmes, une intuition visonnaire de style et l'oeil de l'esthète pour la couleur et le design. Doté de ces talents, il créa une maison de mode d'un genre particulier. Au début des années 1950, des intellectuels nantis, des héritières et des stars de cinéma débarquèrent dans sa boutique à Capri pour faire l'emplette de ses "pantacourts capri", foulards de soie et autres atours vaporeux. A la fin des années 1950, Jacqueline Kennedy et Marilyn Monroe portaient ses créations et, vers le milieu des années 1960, son label était synonyme du style de vie luxueux de la jet set internationale. Aujourd'hui, la maison qui a récemment fêté son soixantième anniversaire demeure aussi vivante que jamais et compte parmi ses adeptes Victoria Beckham, Elizabeth Hurley et Kylie Minogue.

    L'histoire de Pucci est une épopée moderne qui a ses racines dans la Renaissance italienne: le créateur de la marque, Marchese Emilio Pucci di Barsento, était un aristocrate charismatique hors du commun, dont la généalogie remonte au 14e siècle. C'est l'histoire d'une évolution montrant comment une entreprise familiale installée dans une minuscule boutique se transforma en marque internationale établie dans 50 boutiques du monde entier (et présente dans 300 autres magasins). C'est aussi une leçon d'innovation, car Pucci a été l'une des premières marques à arborer son propre logo et à diversifier ses activités dans l'habitat, les vêtements de sport et les accessoires. Des tissus légers, aériens, des motifs du pop art et une nouvelle palette de couleurs apparurent dans la mode féminine, tandis que les techniques de tissage et d'impression éteint constamment perfectionnées.

    Illustré de centaines de photos, dessins et clichés issus de l'album de famille, ce livre somptueux de format XL présente la prodigieuse élégance et la fascination de cette marque extraordinaire. De sa plume alerte, Vanessa Friedman replace les travaux d'Emilio Pucci dans le contexte de l'histoire de la mode, nous faisant découvrir la remarquable dynastie des Pucci. Édition limitée à 10.000 exemplaires numérotés. Chaque exemplaire est relié dans l'un des nombreux imprimés Pucci, avec un choix entre des dizaines de couvertures différentes.

  • Emilio Pucci avait la passion des femmes, un sens visionnaire du style et un oeil pour la couleur et le design. Armé de ces talents, il créa une maison de couture semblable à nulle autre. Au début des années 1950, sa boutique sur l'île de Capri ravissait déjà les riches élégantes, héritières et vedettes de cinéma, folles de ses «pantalons Capri», de ses foulards en soie et de ses coordonnés légers. À la fin de la décennie, Jacqueline Kennedy et Marilyn Monroe portaient ses robes et au milieu des années 1960, sa marque était devenue l'incarnation du style de vie clinquant de la jet-set internationale.
    La saga Pucci est une épopée moderne qui plonge ses racines dans l'Italie de la Renaissance: le fondateur de la marque, le marquis Emilio Pucci di Barsento, était un aristocrate charismatique dont la lignée remontait au XVe siècle. C'est aussi l'histoire d'une évolution, celle d'une entreprise familiale lancée dans une minuscule boutique, devenue une marque internationale. Enfin, c'est une fable sur l'innovation: Pucci fut une des premières marques à arborer un logo et à diversifier sa gamme pour proposer décoration intérieur, vêtements de sport et accessoires. Elle se démarqua aussi avec ses tissus légers, qui libèrent le mouvement, ses imprimés pop-art et sa palette de couleur novatrice et n'a cessé de faire progresser les techniques de tissage et d'impression. Au gré de centaines de photos, de dessins et d'instantanés tirés des archives de la Fondation Emilio Pucci, ce volume XL immortalise l'époustouflante élégance et la touche de spectaculaire de cette maison unique. Le texte de Vanessa Friedman replace l'oeuvre de monsieur Pucci dans le contexte de l'histoire de la mode et donne à voir la remarquable envergure de la dynastie Pucci.

  • Emilio Pucci (1914-1992) avait une passion pour les femmes, une intuition visionnaire du style et l'oeil de l'esthète pour la couleur et la forme. Doté de ces talents, il créa une maison de mode d'un genre particulier. Au début des années 1950, des intellectuels nantis, des héritières et des stars de cinéma envahissaient dans sa boutique de Capri pour s'offrir ses «pantacourts capri», foulards de soie et autres atours vaporeux. À la fin des années 1950, Jacqueline Kennedy et Marilyn Monroe portaient ses créations et, vers le milieu des années 1960, son label était synonyme du style de vie luxueux de la jet set internationale. Aujourd'hui, la maison est plus vivante que jamais et compte parmi ses adeptes Victoria Beckham, Elizabeth Hurley et Kylie Minogue.

    L'histoire de Pucci est une épopée moderne qui puise ses racines dans la Renaissance italienne: le créateur de la marque, Marchese Emilio Pucci di Barsento, était un aristocrate charismatique hors du commun, dont la généalogie remonte au XIVe siècle. C'est l'histoire d'une évolution, où comment une entreprise familiale installée dans une minuscule boutique se transforma en marque internationale établie dans 50 boutiques du monde entier (et présente dans 300 autres magasins). C'est aussi une leçon d'innovation, car Pucci a été une des premières marques à arborer son propre logo et à diversifier ses activités dans l'habitat, les vêtements de sport et les accessoires. Des tissus légers, aériens, des motifs puisés dans le pop art et une nouvelle palette de couleurs apparurent dans la mode féminine, tandis que les techniques de tissage et d'impression étaient constamment perfectionnées.

    Illustré de centaines de photos, dessins et clichés issus des archives de la fondation Emilio Pucci, ce livre expose la prodigieuse élégance de cette marque fascinante. De sa plume alerte, Vanessa Friedman replace les travaux d'Emilio Pucci dans l'histoire de la mode et nous fait découvrir une remarquable dynastie.

    Décliné en quatre couvertures différentes, chacune ornée de l'un des imprimés originaux de la collection Pucci.

empty