• Le mirliflore

    Victor Blanc

    • Pan
    • 5 Mars 2021

    Tout juste débarqué de sa province natale, le jeune Zinzolin est prêt à dévorer Paris. Il compte bien devenir l'homme le plus puissant de la capitale, et pour parvenir à ses fins il use et abuse de sa « petite particularité physique » : Zinzolin est capable de changer de visage à volonté. Il ne tarde pas à se faire une place de conseiller auprès du terrible Crudelis, magnat de la mode à la réputation sulfureuse, qu'il persuade de la nécessité de redorer son image. Et le jeune ambitieux a pour cela un plan machiavélique : racheter la prestigieuse maison d'édition Gallinodie dont le catalogue est à bout de souffle, lancer une toute nouvelle revue de poésie à grand renfort de publicité, et apparaître alors comme « le sauveur des lettres françaises ».

  • Filigrane

    Victor Blanc

    Filigrane est le fruit de plusieurs années de travail. J'ai tenté, par ce poème narratif, chronique de la vie d'un jeune homme au XXI e siècle, de trouver les fils souterrains qui nous rattachent au monde. Des vers « en liberté » nous conduisent de poème en poème, brisant ainsi la logique de « recueil » et donnant aussi une assise à la diversité formelle de chacun des poèmes : vers comptés et rimés, vers libres, rondeaux, poésie informatique, calligrammes, expérimentations visuelles, poèmes politiques, poèmes « geek », balades nocturnes... Tout mon projet, en fin de compte, peut se résumer en quelques mots : essayer de révéler ce qui se cache au plus profond du langage, sur la blancheur de la page, faire ressortir ce qui est tu et ce qu'on tait, sans trahir le caractère d'effacement de ce qui est enfoui. Se maintenir dans cet entre-deux du dit et du non-dit. D'où les effets de transparence qu'on lira dans le texte et que l'oeuvre de Bernard Moninot en couverture rend admirablement. Ces secrets, ces voyelles que la prosodie classique efface et que j'ai tâché de faire sonner, sont pour moi le filigrane de nos vies.

  • Réalité augmentée

    Victor Blanc

    Victor Blanc est un jeune poète. Il s'agit de son premier recueil. La lassitude des voyages peu lointains, l'inattendu rictus de la rue sous la lune : la poésie explore les clairs-obscurs. L'étrange exil que jeunesse ! On y rencontre, comme deux soeurs jumelles, la joie et la peine. L'amour et la révolte sont au coeur du langage. Qu'est-ce qu'un poète révolté ? C'est un poète qui refuse le monde qu'on lui impose, pour intenter le procès du machinal, crier les couleurs, et dénoncer les faux-monnayeurs du changement ; changer la vie, enfin. C'est peut-être cela, aussi, la Réalité augmentée.

  • - Des ouvrages spécialement conçus pour les nouveaux programmes de 1re : le texte intégral avec des notes et de nombreux encarts culturels pour une meilleure accessibilité.
    - Un dossier du lycéen complet et riche avec de nombreux outils : des repères, des clés d'analyse, des groupements de texte pour l'oral du BAC, des sujets de BAC traités, des lectures d'images et des outils de langue.
    Parcours associé : Les Mémoires d'une âme.

  • Pop & psy

    Jean-Victor Blanc

    • Plon
    • 10 Octobre 2019

    La représentation des troubles mentaux est généralement erronée et paradoxale. D'un côté, ils exercent une fascination, des tabloïds aux nombreuses oeuvres mettant en scène des troubles psychiques ; de l'autre, ils font peur, et leurs approches artistiques, souvent terrifiantes, sont prises pour argent comptant. Fréquemment abordée, la maladie mentale reste pourtant mal comprise.
    Se rase-t-on forcément la tête comme Britney Spears lorsqu'on est bipolaire ?
    La schizophrénie ressemble-t-elle à un dédoublement de la personnalité façon Black Swan ?
    Une série Netflix peut-elle déclencher des suicides ?
    Si je prends des antidépresseurs, vais-je me retrouver dans Requiem for a Dream ?
    Répondre à ces questions en mixant culture pop et psychiatrie, tel est le pari du Dr Jean-Victor Blanc dans ce livre à la fois sérieux, scientifique et divertissant. Ainsi souhaite-t-il rendre sa discipline, encore méconnue, accessible au grand public afin de diminuer la stigmatisation dont les personnes touchées par les troubles psychiques sont victimes.

  • Paradis Argousins est le second recueil d'un jeune poète de 20 ans, Victor Blanc, moderne et combattif. Divisé en trois chapitres qu'il présente lui-même ainsi : « un recueil de vingt poèmes (Paris Panoptique), et de deux longs poèmes (Paradis Argousins, et Chanson de Jean de La Crise) ».
    On est d'emblée frappé par un rapport aux mots comme à la poésie tout à la fois amoureux et joueur. Victor Blanc plonge dans le langage à corps perdu comme dans un océan. Il brasse tous les registres de langage (vocabulaire soutenu, archaïsmes, argot, symboles informatiques.), toutes les formes d'écriture poétique (vers libres, vers comptés et rimés, rondeau, sextine détournée, tract, chanson à boire, ballade, poésie épique.). La passion joyeuse de Victor blanc pour la versi?cation et la rhétorique donne en outre à son écriture une souplesse limpide. Rien de forcé, rien de contraint mais des vers lumineux.

  • Detox, ou en etes-vous de vos addictions ? Nouv.

empty