• Quelles sont les plus belles planches de la BD érotique ? Peut-on les considérer comme des chefs-d'oeuvre ? Dans cet ouvrage, Vincent Bernière a choisi 100 planches appartenant à l'histoire du genre, du Déclic de Manara aux 110 Pilules de Magnus en passant par Emmanuelle de Guido Crepax. Et livre une foule de références visuelles appartenant à la BD, au cinéma et à l'histoire de l'art.

  • Peut-on parler de maîtres de la bande dessinée comme on parle de maîtres en peinture ? Est-il possible d'envisager le neuvième art comme un territoire mondial dont les principes esthétiques sont le manga, les comics et la bande dessinée européenne ?
    Ce livre, à travers un choix subjectif de soixante-quinze scénaristes et dessinateurs du monde entier, affirme que ces créateurs font eux aussi partie de l'histoire de l'art.

  • Appréciée ou détestée, voire maudite, la bande dessinée érotique est devenue un genre à part entière. Entre humour et trash, cette anthologie propose de découvrir ou redécouvrir l'histoire du dessin pour adultes à travers planches et textes d'analyse, des Tijuana Bibles à Aurélia Aurita en passant par Crepax ou Crumb... Une promenade coquine à travers cent ans de fantasmes en bulles.

  • Star Wars, Valérian, Astro Boy, Sillage, Aldébaran... Retrouvez réunies toutes les bandes dessinées qui ont marqué l'histoire de la science-fiction, ce genre toujours présent. et toujours futur !

  • Une nouvelle anthologie signée Vincent Bernière. 416 pages de pépites d'humour souvent oubliées ou inconnues. Une compilation des plus grands héros et des plus grands auteurs de la bande dessinée humoristique.

  • Pour notre plus grand plaisir, Vincent Bernière poursuit son exploration de la bande dessinée et nous livre ici ses 100 plus belles planches, accompagnées d'une sélection d'oeuvres plastiques, graphiques ou cinématographiques qui leur fait écho.
    Une promenade jouissive à travers l'oeuvre d'Hugo Pratt, Hergé, Mattotti, Enki Bilal ou encore Milo Manara.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Beaux Arts poursuit son exploration du « 9e art » en abordant dans ce horssérie les rapports entre sexe et bande dessinée. Il est peu d'auteurs et peu de genres qui n'aient, d'une façon ou d'une autre, abordé le sujet, que ce soit avec l'élégance érotique d'un Manara ou d'un Pratt, avec le militantisme des Twisted Sisters, ou avec l'humour décapant d'un Reiser.
    Des grands auteurs à toute l'industrie ô combien productive des petits formats de Edifumetti et Elvifrance et des mangas, en passant par la veine hilarante du détournement et du pastiche, l'érotisme traverse tout l'univers de la création dessinée. C'est cette histoire qui est ici racontée, sans oublier toute sa partie cachée et censurée, avec une sélection inédite de dessins jamais montrés.
    Ce nouveau numéro dresse un panorama historique et esthétique de la bande dessinée érotique.

  • Dès 1914 et tout au long du xxe siècle, de nombreux artistes ont voulu retranscrire l'histoire de la Grande Guerre. Si certains se sont tournés vers des modes d'expression classiques, d'autres ont préféré décrire l'horreur et l'absurdité du conflit au moyen de la bande dessinée.
    Ce hors-série offre aux lecteurs un tour d'horizon des bandes dessinées de l'époque ayant échappé à la censure. À ces témoignages immédiats répondent des oeuvres actuelles, suffisamment éloignées de la guerre pour se permettre une liberté de ton et relater ainsi la violence des combats et la vie quotidienne des poilus au plus près de la réalité.
    À travers ces images de guerre inédites, c'est toute l'histoire d'un pays qui transparaît, témoignant des conséquences de la Grande Guerre sur l'évolution des sentiments de patriotisme et de pacifisme qui animent sa population.
    Ce sera l'occasion de retrouver les dessinateurs incontournables de l'époque.
    Ainsi se côtoient les aventures de Bécassine (Joseph Pinchon était mobilisé), celles dessinées par Tardi avec C'est la guerre des tranchées, Putain de guerre (qui expose les micro-histoires des combattants dans les tranchées), ou celles des Pieds-Nickelés, imaginés par Louis Forton.
    Citons également Robert Kanigher (scénariste), Georges Pratt (scénariste et dessinateur), Benoît Zidrou (scénariste), Nicolas Juncker (scénariste et dessinateur)...

  • Ils ont pour auteurs Hergé, Jacobs, Spiegelman, Tardi, Pratt, Sfar, Goscinny, Jacques Martin. Comment ont été conçus les chefs-d'oeuvre de la bande dessinée ? Quelles sont les inspirations des auteurs ? Font-ils référence à des événements connus ? Nous avons enquêté et trouvé leurs sources. Pourquoi et comment un album devient-il un chef-d'oeuvre éternel ? Ce hors-série donne de multiples réponses, comme autant de clés pour répondre à cette question.

  • Des histoires sans parole du cabaret montmartrois Le Chat Noir jusqu'au gag cartoon d'une page en passant par les comic strips américains, le dessin de presse et les blagues en BD, ce numéro exceptionnel de Beaux Arts magazine sélectionne le meilleur de la bande dessinée humoristique. Avec une série d'histoires complètes et de gags visuels parmi les meilleurs de l'histoire du neuvième art.

  • Extraball

    Vincent Bernière

    Ann, une vie pourrie au démarrage, violée par son oncle et par ses petits copains à l'école. Ann enfile les travers comme d'autres les perles.
    Elle était née dans la boue charentaise, programmée pour y rester.
    Tout change quand elle comprend qu'elle peut aussi vider les porte-feuilles ! À Paris, elle rencontre dans un centre des « Drogués anonymes » Vincent B. qui après les drogues s'essaie au sexe.
    À deux, ils iront très loin. dans un cul de sac.

  • 99 BD qu'il faut avoir dans sa bibliothèque, classées de 1 à 99, de Maus (no 1) à Binky Brown rencontre la vierge Marie (no 99). Avec également Les Éthiopiques de Corto Maltese, Tintin au Tibet, Ghost World, Quartier lointain, L'Arabe du futur, Persépolis... 99 livres analysés par dix éminents critiques de BD qui décryptent les conditions de leur production, leur aventure éditoriale, l'accueil du public lors de leur parution et vous expliquent en détail pourquoi ils doivent faire partie de toute bonne bibliothèque. Beaucoup de classiques et aussi des auteurs contemporains.

  • Cet ouvrage de plus de 300 pages présente les travaux les plus éminents des auteurs de BD qui figurent maintenant au panthéon des maîtres, à l'instar de ceux de la littérature ou du cinéma.
    Le talent est-il seul susceptible de porter un auteur au pinacle ? Et bien non. L'auteur possède ses propres règles, ses secrets, sa mécanique même, que son oeuvre soit de nature comique, tragique ou même érotique.
    Cet ouvrage analyse, dissèque, une vingtaine d'albums cultes, en donne les sources, l'influence exercée sur l'auteur par d'autres dessinateurs, par le cinéma ou la littérature, s'attarde sur les subtilités de chaque récit.
    Un incontournable pour comprendre les mécanismes secrets du 9e art.

  • Une histoire d'amour et d'addiction, entre documentaire et fiction.
    Inspirée de faits réels, cette histoire à huis clos se déroule au Château des ruisseaux, un centre de traitement des addictions situé près de Soissons, dans l'Aisne. Jean et Marie, deux jeunes toxicomanes, participent en même temps à la cure. Ici, on ne prend aucun médicament ; le groupe de parole, l'abstinence, le travail sur les émotions et l'entraide sont les principes actifs d'une guérison possible.
    On ne consomme pas "juste pour aujourd'hui", on cherche à changer ses comportements, à confronter ses émotions par l'intermédiaire du groupe. Pendant deux mois, tout ce qui représente une fuite est interdit : livre, musique, relations amoureuses. C'est là qu'apparaît le premier problème : Jean tombe amoureux de Marie, qui a d'autres soucis en tête. L'arrivée d'un troisième larron, qui va entraîner une partie du groupe dans sa chute, envenime une situation par définition fragile, où chacun a plus à perdre qu'il ne le croit.
    Un récit à la croisée du documentaire et de la fiction, qui plonge le lecteur dans le quotidien, rendu avec réalisme, du programme suivi par ses protagonistes et les pièges qui les guettent à chaque étape parcourue.

  • Quels sont les liens visuels et fictionnels qui unissent la chasse et la bande dessinée ? Rodolphe Töpffer, Ruppert et Mulot, Chris Ware, Alain Saint-Ogan, Enki Bilal ou Yves Chaland...
    De nombreux auteurs de bande dessinée sont un jour partis à la chasse aux bulles. Ils donnent à voir une autre image de la chasse et de la bande dessinée, à travers plusieurs figures -traque, safari, chasse à courre, braconnage, fauconnerie, chasseur chassé - qui font partie de l'inconscient collectif.

  • Actuel, les belles histoires retrace l'épopée de ce magazine mythique, emblème d'une génération, qui fut dans les années 1970 une référence pour la culture hippie et underground. De Bernard Kouchner à Patrick Rambaud, de grands noms des médias et du journalisme ont commencé leur carrière au sein de cette équipe un peu déjantée qui était aux avant-postes de l'underground. Certains artistes tel que Robert Crumb, dessinateur de génie, firent également leurs premières armes en France dans Actuel. Jean-François Bizot fut la " tête pensante " de cette belle aventure jusqu'à la fin du magazine en 1997.L'histoire d' Actuel s'étale sur deux périodes. De 1970 à 1976, un magazine un peu fou, symbole de la contre-culture de l'époque, et fortement influencé par la Free Press anglo-saxonne. Puis, de 1979 à 1994, période de maturité ou Actuel se spécialise dans les reportages photos et le journalisme d'investigation (les célèbres impostures et pastiches).Cet ouvrage raconte l'histoire d'un magazine hors norme réalisé par une équipe un peu dingue à travers 30 ans de unes et d'articles complétés par les interviews de ceux qui ont participé à l'aventure.

  • Le corpus des bandes dessinées qui traitent de la Première Guerre mondiale est considérable. Et mérite qu'on s'y attarde à travers un ouvrage complet, séduisant et didactique - commandité par le musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux. Ce livre retrace l'histoire du traitement de la Grande Guerre dans la bande dessinée de 1914 à 2014, sous tous ses aspects (sociaux, économiques, médicaux, psychologiques, etc.), et se positionne ainsi comme un ouvrage de référence.

  • Apparu aux États-Unis sur la côte Est à la fin des années 1960, le mouvement punk a traversé l'Atlantique durant l'été 1976 pour s'épanouir à Londres et contaminer la France. Art, musique, mode, idées. ce mouvement radical qui se voulait une réaction à la mollesse hippie, essaima dans une quantité innombrable des fanzines et des prozines. Leur qualité première est une prose libre et une inventivité sans limites, à base de collages, découpages et typographies artisanales. Aux États-Unis : Punk, le New York Rocker, Slash,Flip Side, Search & Destroy. Au Royaume-Uni : Sniffin'Glue, Ripped and Torn, Chainsaw,In the City. En France : Rock News, Un regard moderne, Façade... C'est cette histoire qui vous est racontée ici. Celle d'une révolution esthétique qui est entrée dans l'histoire de l'art du XXe siècle.

  • Viny K., reporter gonzo*, sur les traces d'une jolie disparue et d'un gourou pas très net.
    Viny K. est une sorte de Tintin reporter du XXIe siècle. Il travaille dans un news magazine, écoute du rock, fume des blondes et fréquente les réunions Narcotiques Anonymes pour se libérer de sa dépendance aux drogues.

    À Paris, un magicien people disparaît. Au même instant, une femme recherche sa fille, Lolipop, une droguée au visage d'ange qui fréquentait également les réunions NA. Journaliste gonzo, Viny K. enquête, fouine, se met en danger, manque de rechuter mais trouve toujours l'énergie suffisante pour se sortir des situations les plus délicates.

    D'intrigues en rebondissements, il se retrouve immergé dans une secte en Inde dont le gourou, Osha, prône le déconditionnement culturel par une pratique libérée de la sexualité. Qu'allait faire Viny K. dans cette galère ? Où est passée Lolipop ? Viny va-t-il réussir à se délivrer de ses obsessions ?

    Une enquête aux accents très contemporains, qui ajoute un brin de modernité à la bande dessinée classique.

    * méthode d'investigation journalistique axée sur l'ultra-subjectivité.

  • "Ces derniers mois avaient été particulièrement pénibles.
    Sur un plan, à Barbès, j'avais rencontré un type qui m'avait initié aux vols de costumes de marque et de parfums dans les grands magasins du boulevard Haussmann. Le matin, on partait "travailler". L'après-midi, on allait revendre tout ça dans les sex-shops de Pigalle. Le soir, on achetait de la dope à des clandestins. Et la nuit, on consommait dans les sanisettes de la ville de Paris. Et puis, un jour, le type était mort d'une overdose devant moi, la tête posée sur la cuvette en plastique rétractable..." Jean est polytoxicomane.
    Au Château des ruisseaux, il rencontre Marie qui est venue, comme lui, pour "décrocher". Et aussi une drôle de bande qui fonctionne selon un principe thérapeutique original : entraide, abstinence totale et groupes de parole. Jean reprend goût à la vie. Il se rend compte qu'une autre façon de vivre est possible. Marie, quant à elle, va prendre un chemin différent... Cette histoire, basée sur des faits réels, est un docu-fiction en bande dessinée.
    Un témoignage d'espoir pour tous ceux qui, de près ou de loin, sont touchés par les problèmes d'addiction. La drogue, on peut s'en sortir. C'est ce qu'ils font tous les jours au Château des ruisseaux.

empty