Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

  • Anglais The outlands

    William Eggleston

    • Steidl
    • 3 Août 2021

    A luxurious three-volume box set of previously unseen images from the 1960s and 1970s by the father of American color photography The three volumes of The Outlands are drawn from photographs that William Eggleston (born 1939) made on color transparency film from 1969 to 1974, which formed the basis for John Szarkowski's seminal exhibition of Eggleston's work at the Museum of Modern Art in New York in 1976 with the accompanying book William Eggleston's Guide. However, with the exception of a couple of alternate versions, none of the photographs in The Outlands have been published previously.

    The result is revelatory. Starting at almost the exact point on the same street in suburban Memphis where Eggleston made his famous photograph of a tricycle, the work follows a route through the back roads to old Mississippi where he was raised. What is disclosed is a sublime use of pure color hovering in semi-detachment from the forms he records. At the time, Eggleston was photographing a world that was already vanishing. Today, this final installment of his color work offers a view of a great American artist discovering the range of his visual language and an unforgettable document of the Deep South in transition.

    En stock

    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Ce livre est un fac-similé d'un album des Polaroids d'Eggleston assemblé par le photographe lui-même et contenant les seules photos prises avec ce support. Composé de 56 images réalisées avec le Polaroid SX-70 (l'appareil désormais culte produit entre 1972 et 1981) et monté à la main dans un album en cuir noir également produit par la société, Polaroid SX-70 est la première publication des Polaroids d'Eggleston.

    En stock

    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Le travail de William Eggleston fut présenté lors d'une exposition au MoMA en 1976, accompagnée par la sortie de l'ouvrage William Eggleston's Guide. Cette exposition est considérée comme un tournant dans l'histoire de la photographie marquant « l'acceptation de la photographie couleur par la plus grande institution de validation » (selon les mots de Mark Holborn). Ce catalogue d'exposition qui fit date est aujourd'hui réimprimé.

  • Anglais Election Eve

    William Eggleston

    • Steidl
    • 30 Octobre 2017

    La série Election Eve a été réalisée en octobre 76, alors que le photographe se déplace de Memphis à la petite ville de Plains en Géorgie, fief de Jimmy Carter qui est élu président des Etats-Unis en novembre de la même année. A l'époque, Eggleston rassemble ces 100 photos dans deux volumes toilés, qu'il édite à seulement 5 exemplaires. Steidl reproduit ici cette séquence de photos à l'identique, dans un seul volume en demi-toile.

    En stock

    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • This fascinating monograph reproduces, for the first time, photographs William Eggleston made with a 2-1/4 camera early in his career while his well-known style was evolving. There is an obvious brilliance at work in these youthful images, revealing both moments of discovery and roads not taken.

  • Noir et blanc explore les débuts artistiques de William Eggleston. L'ouvrage est une édition mise à jour de Avant la couleur (Steidl, 2012) avec plus de soixante-quinze nouvelles images.

    À la fin des années 1950, Eggleston commence à photographier sa ville natale, Memphis, et découvre plusieurs sujets qui deviendront récurrents dans son oeuvre, en couleur par la suite : fast-foods, voitures, stations-service, supermarchés, sans oublier les intérieurs domestiques et la banalité de l'Amérique profonde. Au milieu des années 1960, Eggleston commence à travailler avec la couleur. Il expérimente différents paramètres d'exposition de la pellicule, et obtient très rapidement des résultats satisfaisant : « Et mon Dieu, tout a fonctionné. Juste du jour au lendemain ! » Il abandonne par la suite la photographie en noir et blanc, mais sa vision du quotidien de l'Amérique reste inchangée... Elle sera en couleur !

  • While William Eggleston (born 1939) needs little introduction as a master of color photography, few are aware of his fine ability as a pianist. Musik (Vinyl), consisting of two vinyl LPs, is only the second, and the most elaborate, publication of his musical recordings to date.

    Performed in the 1980s on his Korg OW/1 FD Pro keyboard synthesizer and stored on floppy disks since, revealed here are pieces by Eggleston's favorite composers across genres--from Beethoven and Chopin to Gilbert and Sullivan, from jazz to reggae--as well as improvisations of considerable brio. Accompanied by a booklet of photos showing Eggleston while playing, Musik (Vinyl) reveals hitherto unknown facets of his creativity, and is part of Steidl's plan to publish Eggleston's complete works: his books, music and a future release of his 1974 video Stranded in Canton.

  • Democratic Forest est un projet mené par Eggleston à travers l'Europe et les Etats-Unis dans les années 1980. D'abord en Louisiane puis de Memphis à Dallas, Pittsburgh, Miami, Boston, les prairies du Kentucky et jusqu'au mur de Berlin, cet ensemble comprend plus de 12 000 photographies. Cette édition en un coffret de 10 volumes présente plusieurs centaines de ces images, chaque volume correspondant à une station de ce périple photographique. Le titre Democratic Forest fait référence à la volonté d'Eggleston de traiter tous les sujets, nobles ou communs, avec la même attention.

  • L'américain william eggleston, l'un des plus grands photographes du monde, a été invité par la ville de dunkerque pour en dresser le portrait photographique.
    Mais, plus qu'un portrait, cette série devient une fresque. william eggleston, spirit of dunkerque, la dernière série exécutée par l'artiste, est donc une oeuvre d'art en soi. les cinquante photographies du présent ouvrage composent une suite harmonieuse et une traversée en contrepoint de la ville du nord.

  • Réédition d'un ouvrage de 15 images du ciel, d'abord autopublié par le photographe en avril 1979. Une série qui constitue un intermède calme et expérimental parmi les célèbres photos d'Eggleston aux couleurs si marquées.

  • Dans un très beau coffret en trois volumes, l'éditeur Steidl réédite la série de photos de William Eggleston, Los Alamos, enrichie de 300 images jamais publiées. Cette épopée visuelle de l'Amérique rurale, réalisée entre 1966 et 1974, reste l'un des corpus les plus emblématiques de l'oeuvre du photographe américain. La saturation si particulière des couleurs dans les clichés d'Eggleston est servie par une magnifique impression.

  • Voyage photographique au coeur des paysages caractéristiques de l'Amérique quotidienne, au fil du temps, de la fin des années 1950 à nos jours, du noir et blanc à la couleur. Ce recueil montre l'évolution et les ruptures dans l'oeuvre de W. Eggleston.

  • La National Portrait Gallery consacre une grande rétrospective aux portraits de William Eggleston (21/07/2016-23/10/2016). Avec une centaine de photos des années 1960 à aujourd?hui, de célèbres images couleur mais aussi plusieurs tirages vintage inédits en noir & blanc, ce catalogue couvre toute la carrière d?un monument de la photo.

empty