• Pour Momo, l'été s'annonce interminable dans la triste cité des Bleuets. Du jour où il s'inscrit à la bibliothèque, le cours de ses vacances change. Assis sur son banc, il dévore Vendredi ou la vie sauvage, Mon ami Frédéric, Le Petit Prince, au point d'en oublier de manger. Et c'est ainsi qu'il fait la connaissance de Monsieur Edouard, un extravagant instituteur à la retraite, qui le sacre " Petit Prince des Bleuets ". De leurs discussions autour des livres va naître une belle amitié. Mais Momo apprend que le vieil homme est atteint de la maladie d'Alzeimher et que ses jours sont comptés. Il soutient son ami jusqu'au bout et se fait une promesse : plus tard, il sera écrivain, et même, écrivain français !

  • - Puis-je te confier un secret, mon ami ? Je suis un résistant! Les vieux, parfois, ça débloque, ça s'emmêle les pinceaux, ça perd la mémoire, ça mélange les époques...
    Visiblement, M. Pavot a oublié que la guerre est finie. Thomas en est sûr, M. Pavot est cinglé. Qu'est-ce que c'est que cette histoire de résistant ? Et ces mots sans queue ni tête qu'il emploie à tout bout de champ ? Pourtant, le collégien accepte d'aider ce nouveau voisin à déballer ses cartons. Une décision qui va changer sa vie... A lire " sans barguigner " dès " potron-minet " ou " à la brune ".

  • Découvrez Momo des Coquelicots, le livre de Yaël Hassan. Momo est maintenant en sixième. Il rêve toujours de devenir écrivain, si bien qu'il a décidé d'apprendre par coeur tous les mots du dictionnaire ! Mais surtout, pour la première fois, il a une amie, Émilie, qui aime lire et écrire comme lui. À la maison, en revanche, Momo a beaucoup de soucis : son père est gravement malade et Ahmed, son grand frère, devient de plus en plus autoritaire. Heureusement, bien au chaud au creux de la mémoire du petit Momo, monsieur Édouard continue de veiller sur lui...

  • - Quelque chose ne va pas, Simon ? s'inquiéta Bella - C'est sidérant, vraiment sidérant ! - Quoi donc ? - Écoute bien la fiche que je vais te lire !..
    Simon Klein n'en revient pas : un Choukri qui aime la musique, la grande, la " vraie ", et qui compte sur lui, le vieux professeur usé, pour la connaître mieux... cela ressemble presque à un canular ! Mais Malik Choukri veut réaliser son rêve, apprendre le violon, même s'il doit pour cela sortir M. Klein de sa triste torpeur.

  • "14 avril 1939. Ce que j'ai t'annoncer est si incroyable, si romanesque aussi ! Si tout va bien, nous partirons bientt pour La Havane, capitale de Cuba ! Hitler a accept de laisser les Juifs quitter l'Allemagne en change de tous leurs biens. Un premier bateau emportant avec lui un millier de Juifs partira prochainement. Je ne peux y croire ! La partie est loin d'tre gagne, je le sais. Mais au moins nous avons repris espoir." Partage le journal intime d'Ilse, et vis avec elle la bouleversante histoire de son exil. En fin d'ouvrage, un supplment historique pour mieux comprendre la perscution des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale

  • La bonne couleur

    Yaël Hassan

    Nouvelle nuit d'angoisse et d'insomnie.
    Mais c'est l'heure. Max a la gorge sèche et les tripes nouées. Plus que quelques secondes... Il compte. Six, cinq, quatre, trois, deux... Il ferme les yeux. Il voudrait mourir, disparaître à jamais. Difficile de se lever lorsqu'on ne porte plus l'uniforme rouge ou violet de l'élite et que l'on est rétrogradé chez les bruns. Surtout quand le régime totalitaire au pouvoir ne tolère ni l'échec, ni la liberté d'expression.
    Max doit affronter les humiliations du lycée mais il ne regrette rien. Ce qui compte, c'est ce à quoi il aspire en secret...

  • Junior est un collégien en classe de 4e. Leur professeur de lettres leur demande de faire la biographie documentée d'une personnalité qui a tenté de changer le monde. A la lumière des violences policières, de la mort de George Floyd et des nombreuses manifestations antiracistes à travers le monde, le jeune homme choisit de raconter la vie de Tommie Smith, athlète afro-américain qui s'était distingué par son "poing levé" aux Jeux Olympiques de 1968.
    Ce roman s'inscrit dans la période très particulière du confinement et des différents évènements qui ont marqué cette époque, des cours virtuels, de l'éloignement du collège et des copains-copines, et de la découverte des voisins et des voisines... et peut-être même de l'amour.

  • - Tu as un père à New York et je ne le savais pas ! Mais tu le cachais ou quoi ? - C'est une longue histoire, Leah, ce n'est pas facile à raconter...
    C'est ainsi qu'Alex Katz débarque dans la vie de sa petite-fille Leah, qui ignorait tout de ce lointain grand-père. Mais, protégeant farouchement ses secrets, le vieil homme se défend de l'amour que lui proposent les siens...

  • Remarqué pour son sérieux et ses excellents résultats en classe, Momo est admis dans le tout nouvel internat d'excellence de Sourdun, en Seine-et-Marne. Momo, qui n'a que onze ans, appréhende bien sûr de vivre loin de sa famille, si vivante et affectueuse, qu'il n'a jamais quittée. Mais cette expérience nouvelle l'attire aussi beaucoup et il sait que sa vie en sera transformée. Sur place, il remarque bien vite plusieurs garçons qui lui semblent sympathiques, et pourraient devenir les amis qu'il n'a jamais eus...

  • Marjorie est une adolescente en surpoids qui se cache derrière des vêtements amples et souffre en silence des commentaires acerbes des autres.
    Lorsque Jo, une fille maigrelette mais pétillante et qui n'a pas la langue dans sa poche, débarque en classe, Marjorie apprend à se défendre et surtout à s'aimer telle qu'elle est...
    Dès 11 ans.

  • « Les jeunes de la cité des Marronniers respirent : la gardienne est partie à la retraite. Mais leur soulagement va être de courte durée.
    Quand son remplaçant, un drôle de type à la mine patibulaire et aux allures de caïd, débarque pour rétablir l'ordre, Selim, Mamadou, Séraphine et les autres sont atterrés : avec Ange, le gardien, ça risque d'être l'enfer !
    Entre nettoyage des tags, dictée obligatoire et atelier tricot, ils ne sont pas au bout de leurs surprises...
    Un récit plein d'humour, de vivacité et d'espoir. »

  • Pour des raisons qu'il ignore, et que ses parents n'ont pas jugées utiles de lui expliquer, du jour au lendemain Benjamin n'a plus le droit de voir sa grand-mère qu'il adore. S'il en souffre énormément, c'est également le cas de la vieille dame qui décide de s'exiler loin de sa famille, en attendant que les choses se clarifient. Pour Benjamin commence une longue période de tristesse, d'incompréhension, de réflexion et de révolte...

  • Depuis son accident de cheval, survenu un an plus tôt, Louise qui se déplace en fauteuil roulant, ne veut voir personne et passe ses journées dans la maison, provoquant l'inquiétude de ses parents qui ne savent plus quoi faire pour lui redonner goût à la vie. Mais un jour, au fond du jardin, de l'autre côté du mur, elle rencontre un homme âgé, en fauteuil roulant lui aussi. Le vieil homme et son charmant petit-fils parviendront peu à peu à lui redonner confiance en elle et à lui faire retrouver le sourire.

  • Baptiste est un garçon rêveur, un peu trop tranquille. Ce qu'il aime par-dessus tout, c'est rendre visite à Barnabé, son vieux voisin bricoleur qui partage avec lui une passion insolite : collectionner les mots rares. Mais un soir débarque chez Barnabé une tornade prénommée Clara, qui prétend être sa petite-fille. Du haut de ses douze ans, Clara a une vie très mouvementée, elle parle et jure comme un charretier ! Baptiste et Clara, si différents l'un de l'autre, ont-ils une chance de s'entendre ?

  • Rue Stendhal

    Yaël Hassan

    - Eh, est-ce que c'est vrai qu'on est juste à côté du cimetière du Père-Lachaise? - Oui, et alors? - Mais c'est fou! Il paraît que c'est un endroit incroyable... Tu sais le nombre de gens célèbres qui y sont enterrés? Estéban se demande pourquoi Bruno est excité à ce point... Il s'attend à voir les morts sortir de leurs tombes ou quoi ? Estéban peut se moquer, c'est pourtant bien au Père-Lachaise qu'il vivra l'été le plus génial de sa vie!

  • « Berlin, avril 1939. Ce que j'ai à t'annoncer est si incroyable, si romanesque aussi ! Si tout va bien, nous partirons bientôt pour La Havane, capitale de Cuba ! Hitler est devenu fou. Il a donné sa bénédiction à la décision de Goebbels de laisser les Juifs quitter librement l'Allemagne en échange de tous leurs biens ! Un premier bateau emportant avec lui un millier de Juifs partira prochainement. Je ne peux y croire ! La partie est loin d'être gagnée, je le sais. Mais au moins nous avons repris espoir. »

  • La promesse

    Yaël Hassan

    Sarah Weiss n'est encore qu'une enfant lorsqu'elle quitte avec sa mère la Pologne pour rejoindre Paris.
    La petite fille juive est bientôt confrontée aux tourments de la guerre et de l'occupation. Les rafles se multiplient, Sarah se cache et parvient à se sauver avec son ami, joseph. Les deux enfants sont alors recueillis par un couple de paysans normands. Pour Sarah, l'espoir réside dans cette promesse insensée donnée jadis à son grand-père : trouver un jour un pays, un chez-soi...

  • Nathan, un instituteur de CM2, a du mal à passionner ses élèves pour la lecture. Au retour de ses vacances, il organise un concours où chaque élève défend un roman qu'il a aimé. Ensuite, la classe choisit un gagnant qui aura le privilège de rencontrer l'auteur du roman. Seulement, ses élèves choisissent Les misérables.

  • Pour son quinzième anniversaire, Philomène, dite Philol reçoit en cadeau de sa mère un journal intime. Ringard ? Pas tant que ça. Raconter sa vie et celle des autres, c'est un vrai plaisir, surtout quand les événéments se bousculent au lycée comme à la maison.

  • Albert le toubab

    Yaël Hassan

    Pauvre Albert ! Lui qui menait une vie si tranquille avec son chat Hector, le voici forcé de s'occuper d'une fillette turbulente qui n'a pas sa langue dans la poche. Et pauvre Memouna, qui doit échanger ses copains de la cité contre la compagnie de ce vieux grincheux ! La cohabitation promet d'être agitée...

  • Samy se retrouva encerclé. D'eux, il ne pouvait voir que leurs yeux sombres, menaçants. Ils lui fondirent dessus. Pas moyen de se défendre ni de leur échapper.
    Samy est juif. Depuis son agression, il n'a plus qu'une idée en tête : aller vivre en Israël. Il s'envole pour Tel-Aviv, laissant derrière lui sa famille et son ami Kamal. Non loin de Bethléem vit Intissar, jeune Palestinienne dont le père subit la pression des militants islamistes. Et puis il y a Leïla, une fillette qui traverse chaque semaine la frontière en attendant une greffe de rein. Trois destins qui se croisent, rattrapés par la réalité tragique du conflit israélo-palestinien.

  • 1910, en France.
    Sévices, mauvais traitements, humiliations, violences sont le quotidien de Pierre et Marie, deux jeunes orphelins de l'Assistance publique.
    Un jour, c'est au nom de tous ces « moins-que-rien », ces laissés pour compte, que Pierre et quelques compagnons d'infortune, soutenus par leur instituteur, prennent la tête d'une révolte contre l'Institution où ils sont placés.
    Ce soulèvement conduira leurs tortionnaires sur le banc des accusés. Pour la première fois, la parole de ces petits « oubliés » sera entendue et leurs bourreaux condamnés à de la prison ferme.
    Inspiré de faits réels, ce roman relate le combat courageux de ces enfants.

  • Zoé n'est pas jolie et elle en souffre à l'école ou chez elle, car son entourage le lui rappelle sans cesse par un mot blessant ou maladroit. Elle se réfugie donc sur les forums de discussion en naviguant sur Internet et trouve ainsi des gens avec qui discuter et qui ne la jugent pas sur son physique. Jusqu'à ce qu'elle rencontre un vrai amoureux, en chair et en os, cette fois.

  • Lettres à Dolly

    Yaël Hassan

    Six mois nous séparent encore, Dolly. C'est long, je le sais. Mais nous en viendrons à bout, tu verras. Je t'écrirai le plus souvent possible et te raconterai tout, tout, tout, comme avant.

    Dolly, la grand-mère chérie de Rébecca, est retenue au loin, pour 180 jours exactement. Et si la famille refuse de parler de ce qui s'est passé, Rébecca décide, elle, de communiquer coûte que coûte avec Dolly. À travers ses lettres, elle lui fait tout partager : ses joies, ses amours, ses colères...

    Lorsqu'un drame familial devient l'occasion de s'exprimer, réfléchir et grandir.

empty