Institutions / Economie de l'art

  • Femmes pionnières, catalogue

    Collectif

    • Reunion des musees nationaux
    • 2 Mars 2022
  • Catalogue Allemagne/années 1920/nouvelle objectivité/august sander Nouv.

    Catalogue Allemagne/années 1920/nouvelle objectivité/august sander

    Sous La Direction De

    • Centre pompidou
    • 4 Mai 2022

    Le Centre Pompidou inaugure l'exposition Allemagne / Années 1920 / Nouvelle Objectivité / August Sander en mai 2022. Cette exposition sur l'art et la culture de la Neue Sachlichkeit (Nouvelle Objectivité) en Allemagne est la première vue d'ensemble sur ce courant artistique en France. Outre la peinture et la photographie, le projet réunit l'architecture, le design, le cinéma, le théâtre, la littérature et la musique. Pluridisciplinaire, l'exposition est structurée en huit sections thématiques, mises en correspondance avec les groupes et catégories socio-culturels créés par August Sander. Le chef-d'oeuvre du photographe August Sander, Hommes du 20e siècle, instaure comme principe structurel le motif d'une coupe transversale à travers une société, en tant qu'« exposition dans l'exposition », les deux perspectives conjointes permettant l'ouverture d'un grand panorama de l'art allemand de la fin des années 1920. Un regard sur l'histoire allemande, dans le contexte d'une Europe contemporaine de mouvements populistes et de sociétés divergentes en pleine révolution numérique, qui invite à constater des résonances politiques et des analogies médiatiques entre les situations d'hier et d'aujourd'hui.

  • Gaudí

    Collectif

    • Hazan
    • 13 Avril 2022

    Catalogue officiel de l'exposition « Gaudí » au musée d'Orsay du 12 avril au 17 juillet 2022. La première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Dans une muséographie immersive, elle montrera les créations spectaculaires de cet artiste singulier, présentant notamment des ensembles de mobilier jamais exposés en France. Elle offrira une nouvelle vision de l'artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques.

  • Catalogue officiel de l'exposition Le Décor impressionniste. Aux sources des Nymphéas au musée de l'Orangerie du 02 mars au 11 juillet 2022.
    Cet ouvrage invite à découvrir un pan inédit de l'impressionnisme, riche et fascinant. Remontant aux sources de ce chef-d'oeuvre, cette exposition - et le catalogue qui l'accompagne - explore pour la première fois une dimension essentielle de l'impressionnisme. Dès la fin des années 1860, les liens entre les peintres impressionnistes et la décoration sont variés, féconds et centraux. Monet, mais aussi Caillebotte, Cassatt, Cézanne, Degas, Manet, Morisot, Pissarro, Renoir ou encore Félix et Marie Bracquemond créent des oeuvres décoratives - du décor mural à l'éventail ou à l'assiette.

  • Icônes de l'art moderne, la collection Morozov

    Anne Baldassari

    • Gallimard
    • 2 Septembre 2021

    Après le grand succès succès de l'exposition « Icônes de l'art moderne. La collection Chtchoukine » le Fondation Louis Vuitton présente du 24 février au 25 juillet 2021 « Icônes de l'art moderne. La collection Morozov ». Les frères Mikhaïl et Ivan Morozov, hommes d'affaire moscovites, ont constitué une collection extraordinaire d'oeuvres d'art moderne d'artistes tels Picasso, Matisse, Gauguin, Van Gogh, Cézanne, Bonnard, Denis, Degas, ainsi que d'artistes russes (Vroubel, Chagall, Malevitch, Repine, Larionov, Serov...) Nationalisée lors de la révolution de 1917, la collection fut distribuée, après la Seconde Guerre mondiale, entre le musée de l'Ermitage (à Saint-Pétersbourg), le Musée des beaux- arts Pouchkine et la galerie Tretiakov (à Moscou). C'est grâce à la collaboration remarquable de ces musées russes que la Fondation Louis Vuitton présentera ces oeuvres. Il s'agit d'un événement artistique exceptionnel puisque jamais cet ensemble d'oeuvres n'a été présenté hors de Russie. Un dispositif spécial d'accueil du public sera mis en place dans la stricte application des recommandations sanitaires du gouvernement a?n de garantir la sécurité et la meilleure protection des visiteurs.

  • Catalogue officiel de l'exposition "Le théâtre des émotions" au musée Marmottan Monet (Paris) du 13 avril au 21 août 2022 . Près de quatre-vingts oeuvres du Moyen Âge à nos jours, provenant de collections particulières et de prestigieux musées français et internationaux sont réunies et retracent l'histoire des émotions et leurs traductions picturales du XIVème au XXIème siècle. Fruit de la collaboration entre Georges Vigarello, historien et agrégé de philosophie et Dominique Lobstein, historien de l'art, l'exposition porte un nouveau regard sur ces oeuvres en contextualisant leur création.

  • Marcel Proust, du côté de la mère

    Isabelle Cahn

    • Reunion des musees nationaux
    • 13 Avril 2022
  • Pharaon des Deux Terres : l'épopée africaine des rois de Napata Nouv.

    Qui étaient ces " Pharaons noirs ", fondateurs de la XXVe dynastie, qui réunifièrent la Haute et la Basse Égypte et dont le front s'ornait non pas d'un mais de deux cobras pour symboliser l'exploit d'avoir uni toute la vallée sous leur seul commandement ? Autour de la figure de Taharqa, le plus célèbre d'entre eux, le Louvre organise une exposition spectaculaire.
    Au VIIIe siècle avant notre ère, le pays de Kouch, en Nubie et au-delà, longtemps dominé par l'Égypte, reprend son indépendance. Sa capitale religieuse et politique se situe à Napata, dans la région de la quatrième cataracte du Nil. Nous sommes au coeur du Soudan actuel. C'est de là que surgirent les rois fondateurs de la 25e dynastie égyptienne, guerriers et bâtisseurs, qui unifièrent l'Égypte et le pays de Kouch en un seul vaste royaume s'étendant du delta du Nil jusqu'à la confluence du Nil Blanc et du Nil Bleu.
    Le plus célèbre de ces pharaons kouchites, cité dans la Bible, est sans conteste Taharqa, digne héritier des grandes figures de l'Ancien et du Moyen Empire, couronné à Memphis " maître des Deux-Terres ". En s'installant sur le trône des pharaons, pourtant, les rois de Kouch héritaient de la menace assyrienne et leurs règnes furent une succession de guerres et de batailles gagnées ou perdues, de sièges de forteresses, de sacs de villes et de déportations...
    Cet ouvrage somptueux, en même temps qu'il raconte une épopée, révèle une civilisation, celle du royaume napatéen, de ses rois et de ses reines, à travers des oeuvres riches et originales : stèles et statues monumentales de granit, statuettes en bronze et or, bijoux royaux et couronnes. La part belle est faite aux dernières découvertes, dont celle en 2003 des statues royales de Doukki Gel, en Nubie soudanaise, qui avait marqué les esprits.

  • Photographies en guerre

    Collectif

    • Reunion des musees nationaux
    • 6 Avril 2022
  • Charles Ray

    ,

    • Centre pompidou
    • 16 Février 2022

    Le Centre Pompidou inaugure une exposition sur l'artiste Charles Ray en février 2022.
    Cet événement exceptionnel aura son parallèle, à la même période, à la Bourse de Commerce - Pinault Collection, où sera également proposée une exposition de l'artiste. Conçues en étroite collaboration, ces deux expositions offriront des lectures complémentaires de l'oeuvre de Charles Ray, de ses débuts à aujourd'hui.
    Américain né en 1953, Charles Ray bouleverse les canons de la sculpture. Son oeuvre singulière a fortement contribué à redéfinir les contours de la figuration plastique.

  • De février à mai 2022, la Fondation Cartier pour l'art contemporain consacre une grande exposition à Graciela Iturbide, figure emblématique de la photographie latinoaméricaine. Travaillant principalement en noir et blanc dans son pays natal, le Mexique, Graciela Iturbide s'intéresse à la cohabitation entre traditions ancestrales et rites catholiques, ainsi qu'à la relation de l'homme à la mort. Elle dédie également une part importante de ses photographies aux femmes et à leur place au sein de la société. Ces dernières années, ses prises de vues se sont vidées de toute présence humaine, révélant le lien fort qui l'unit aux choses, à la nature et aux animaux. À travers plus de 200 photographies, l'exposition et le catalogue réalisé à cette occasion présentent des oeuvres iconiques et une importante sélection de photographies inédites de Graciela Iturbide, ainsi qu'une série d'images couleur commandée spécialement par la Fondation Cartier, dévoilant ainsi une oeuvre sensible, poétique et humaniste.

  • Signac collectionneur

    Collectif

    • Gallimard
    • 14 Octobre 2021

    De Signac, on connaît les toiles colorées aux points minutieusement juxtaposés. On ignore davantage qu'il fut aussi un grand collectionneur, passionné et rigoureux.
    De Cézanne à Degas, de Pissarro à Seurat, de Luce à Matisse, les quelque 400 oeuvres qu'il a rassemblées racontent ses goûts et ses amitiés. Cet ouvrage en témoigne.

  • Ce catalogue adopte un point de vue novateur sur Picasso et son oeuvre en proposant l'approche inédite d'une vingtaine de penseurs internationaux, issus de domaines aussi divers que la sociologie, l'anthropologie, l'histoire, la géopolitique, la philosophie, les études muséales, l'histoire de l'art ou le droit.
    Picasso est longtemps resté otage des beaux-arts. C'est par le prisme des sciences sociales que le catalogue Picasso l'étranger aborde sa relation avec la France. Dans une polyphonie inattendue, à côté des oeuvres et des documents exposés, sont convoquées ici des voix plurielles (droit, géographie, anthropologie, sociologie, histoire) complétant les analyses des historiens d'art. En s'attaquant, souvent pour la première fois, à l'« objet Picasso », elles dévoilent - paradoxe majeur - que le peintre aujourd'hui mythique a été considéré comme un paria pendant ses quatre premières décennies en France. Stigmatisé ou ostracisé parce que étranger, engagé, artiste d'avant-garde, le jeune Picasso vécut dès 1901 sous la constante surveillance de la police : autant de dates consignées, d'empreintes digitales répétées, de photos d'identité sur lesquelles il semble un repris de justice. Mais Picasso ne subit pas, il explore, il avance et construit avec obsession son oeuvre magistrale, immédiatement célébrée dans le monde occidental mais rejetée par l'Académie des beaux-arts, attachée à préserver le « bon goût » français. À quelles stratégies l'artiste a-t-il recours pour naviguer dans un pays secoué par des vagues de xénophobie et entravé par des institutions souvent obsolètes ? Comment construit-il ses réseaux pour imposer les normes de son propre univers - inclusif, innovant, subversif ? Au-delà de son génie artistique, Picasso révèle d'impressionnants talents de stratège politique. En habitant sa position d'étranger et d'artiste global, il devient un puissant vecteur de modernisation de la France. Avec ses multiples « sphères d'appartenance », c'est comme si, en pionnier des modèles du xxie siècle, il faisait exploser les frontières traditionnelles des États-nations, en annonçant les nouvelles formes cosmopolites contemporaines.
    L'odyssée de Picasso étranger en France ne fait-elle pas écho à la renaissance de nos xénophobies ordinaires ? Ne résonne-t-elle pas aujourd'hui pour toutes ces existences subalternes qui se heurtent au rejet de l'autre ? En croisant outils et notions au carrefour de plusieurs disciplines, ce catalogue installe Picasso au coeur de nos préoccupations les plus contemporaines.

  • Toute une histoire ! les collections du musée de l'armée Nouv.

    Toute une histoire ! les collections du musée de l'armée

    Collectif

    • Gallimard
    • 19 Mai 2022

    De quoi un musée est-il fait? De ses collections. L'exposition «Toute une histoire! Les collections du musée de l'Armée» nous dévoile une histoire foisonnante, souvent méconnue, parfois inattendue.Ces collections n'ont cessé de se développer:d'une diversité chronologique, géographique et typologique exceptionnelle, elles comptent présentement près de 500000 objets! Elles ont crû, au fil de l'histoire militaire, mondiale et mouvementée, de la France, selon les modes d'acquisition les plus variés:dons, cessions, achats, legs, dations, préemptions, commandes...Installé dans le cadre prestigieux de l'Hôtel des Invalides, chargé de préserver le tombeau de Napoléon Ier, le musée de l'Armée, créé en 1905, travaille aujourd'hui aux collections de demain. Fort de son projet d'extension et de modernisation MINERVE, il mène une ambitieuse politique d'acquisition d'objets, afin de mieux saisir un monde de guerres en constante évolution.Venez à la rencontre de ces collections qui, tout en contrastes mais aussi en dialogues, nous livrent une autre manière de voir notre histoire et notre actualité.

  • Raoul Dufy, l'ivresse de la couleur Nouv.

    Raoul Dufy, l'ivresse de la couleur

    Collectif

    • Hazan
    • 11 Mai 2022

    En collaboration avec le Musée d'Art Moderne de Paris, l'Hôtel de Caumont-Centre d'art d'Aix- en-Provence, propose une exposition consacrée à l'oeuvre de Raoul Dufy (1877-1953). Riche d'une centaine d'oeuvres (peintures, dessins, aquarelles et céramiques) majoritairement issues du Musée d'art Moderne de Paris, mais également de plusieurs collections publiques et privées, cette exposition explore toutes les périodes de l'artiste, en mettant particulièrement à l'honneur les liens étroits que Dufy entretenait avec l'oeuvre de Cezanne de 1908 à 1914.

  • Héroïnes romantiques Nouv.

    Héroïnes romantiques

    Collectif

    • Paris-musees
    • 27 Avril 2022
  • Monet Rothko

    Collectif

    • Flammarion
    • 6 Avril 2022

    Du 18 mars au 3 juillet 2022, le musée de Giverny proposera un dialogue inédit entre la peinture de Monet et de Rothko, deux artistes qui ont exploré les frontières de l'abstraction.
    Cet ouvrage, illustré de 60 reproductions, donne à voir les troublantes similitudes de leurs oeuvres à près d'un demi-siècle d'écart, mais aussi la fécondité de leurs divergences.
    Tandis que Claude Monet cherche à rendre l'immédiateté de ses impressions face à la nature, Mark Rothko plonge le spectateur dans la profondeur des couleurs qu'il superpose et entremêle. Et pourtant, une parenté indéniable se révèle entre leurs univers picturaux. Appuyée par l'analyse d'auteurs de renom, cette confrontation fait apparaître l'oeuvre de deux des plus grands maîtres de la peinture sous un jour nouveau, dans ce qui fait leur originalité même.

  • Soulages : l'oeuvre imprimé Nouv.

    Pierre Soulages dont la peinture occupe une place majeure dans l'histoire de l'art contemporain est aussi un maître incontesté de la gravure et plus généralement de l'estampe ou ses innovations techniques sont mises, là aussi, au service de sa passion de la lumière. « Il est possible [...] que ce soient ces choses-là que j'avais en tête, sans le savoir, qui m'ont conduit à faire la peinture que l'on a appelée «noir lumière», et que moi j'appelle «outrenoir». Quand je suis revenu voir ce que j'avais fait, je me suis aperçu que je ne travaillais plus avec du noir, mais avec la lumière reflétée par le noir. » (Pierre Soulages) Cet ouvrage présente l'intégralité de l'oeuvre imprimé de Pierre Soulages dans les trois techniques de l'estampe qu'il a pratiquées : gravure, lithographie, sérigraphie. Le catalogue est précédé par un long entretien public de Pierre Soulages avec Pierre Encrevé. Édité pour la première fois à l'occasion de l'exposition « Soulages. L'oeuvre imprimé » à la BnF en 2003, il se voit ici augmenté, en coédition avec le musée Soulages de Rodez qui ouvrira ses portes en été 2013, de quelques réalisations récentes, auxquelles s'ajoute une expérience unique de papier formé. Chaque pièce est reproduite en couleurs selon les indications de l'artiste.

  • Le musée, une histoire mondiale t.2 ; l'ancrage européen, 1789-1850

    Krzysztof Pomian

    • Gallimard
    • 11 Mars 2021

    Des accumulations des tombeaux égyptiens ou chinois et des trésors royaux jusqu'à notre Louvre d'aujourd'hui, entre autres lieux, il faudra du temps pour que le musée trouve sa forme et sa fonction de conservation, d'étude et d'exposition des objets. Or, une histoire mondiale des musées, à la fois politique, sociale et culturelle, n'a encore jamais été écrite. La voici : Le Musée, une histoire mondiale, en trois tomes qui paraîtront sur deux ans.
    Le premier volume de cette monumentale entreprise, Du trésor au musée, part d'un passé éloigné pour arriver à la création de l'institution appelée "musée" , inventée en Italie à la fin du XV ? siècle, gagnant toute l'Europe au XVIII ? . Une histoire faite de dons et de marchandises, de vols et de pillages, de guerres et de diplomatie. Et aussi d'architecture, de manière de contempler et de manier les objets, de problèmes juridiques et d'organisation, avant les vastes débats d'exposition, d'éclairage, d'accrochage qui suivront.
    Une histoire d'art, mais aussi de commerce, de savoirs, de techniques. La richesse de l'illustration qui s'appuie sur un texte lumineux donneront envie à tout en chacun de retourner enfin dans ce "lieu bien étrange , comme le déclare Krzysztof Pomian en ouverture de son ouvrage : le musée.

  • Toyen : l'écart absolu

    Collectif

    • Paris-musees
    • 6 Avril 2022
  • Le Musée des jardins

    Collectif

    • Phaidon
    • 21 Octobre 2021

    Le bestseller de Phaidon, aux 500 plus grands paysagistes de tous les temps, dans une nouvelle édition mise à jour.

    Cette version revue et corrigée, magnifiquement illustrée, du grand classique, Le Musée des jardins de Phaidon est une anthologie exhaustive des meilleurs créateurs de jardins de l'histoire couvrant tous les styles et tous les continents.
    Des premiers jardins religieux au nouveau jardin paradisiaque de Dan Pearson à Tokachi au Japon, chaque entrée présente une oeuvre phare du concepteur, décrit le jardin et évoque son caractère unique. C'est une référence essentielle et une source inépuisable d'inspiration pour les jardiniers d'aujourd'hui désireux de créer leurs propres espaces quel que soit le paysage. Un cadeau original et une mine de renseignements pour les paysagistes et amateurs de jardins.

  • Maya Ruiz-Picasso, fille de Pablo

    Emilia Philippot

    • Skira paris
    • 13 Avril 2022

    La conversation entre Maya Ruiz-Picasso et sa fille, Diana Widmaier-Ruiz-Picasso, retrace les moments marquants de cette relation filiale et nous plonge dans le monde des souvenirs. Les autres textes traitent des années d'enfance de Maya, marquées par la Seconde Guerre mondiale, de l'intérêt de l'artiste pour le thème de l'enfance qui se développe à cette époque, de la pratique du dessin à quatre mains, fusionnant le trait du maître avec celui de son enfant, mais également de la période plus tardive, notamment du tournage du célèbre film d'Henri-Georges Clouzot, Le Mystère Picasso. Le catalogue propose ainsi une lecture approfondie de cette relation et dresse un portrait intime de Pablo Picasso.

    Illustré par près de 400 images, l'ouvrage présente un important ensemble de portraits de Maya mais également des photos, des jouets fabriqués pour sa fille, des memorabilia et divers documents d'archives.

empty