BD généralités

  • La revue dessinée n.34 ; hiver 2021-2022 Nouv.

  • Dictionnaire insolite d'Astérix Nouv.

    Riche d'un millier d'illustrations, d'archives rares tirées de collections privées et de ressources inattendues, ce dictionnaire insolite ne laisse rien de côté : albums, dessins animés, films, personnages, tout y est ! L'ouvrage s'appuie sur des dizaines d'interviews inédites, avec Albert et Sylvie Uderzo, Anne Goscinny, mais aussi avec des auteurs, voix et acteurs qui ont marqué la série sur petit et grand écran : Pierre Tchernia, Alain Chabat, Édouard Baer, Roger Carel... sans oublier Alain Delon et Gérard Depardieu !

    Avec humour, l'auteur dévoile les anecdotes encore inconnues du grand public sur les albums mais aussi les parcs d'attractions, publicités et bizarreries diverses, parodies, éditions étrangères... Cette somme explore également l'écriture de scénarios, la réalisation de story-boards, le théâtre, et le contexte historique. Plus qu'un pavé : un menhir !

  • Et si Astérix nous servait de modèle pour résister ? Dans un monde de moins en moins riant, les irréductibles Gaulois nous engagent depuis plus de soixante ans à dire non à toutes les oppressions, sans jamais renoncer à notre joie de vivre. Une vision que Reporters sans frontières partage avec Astérix et sa bande. Entre vos mains, et par la grâce combinée du trait bondissant d'Uderzo et du génie scénaristique de Goscinny, ce petit précis de résistance nous invite à revisiter le un monument de la bande dessinée.

    Avec les contributions inédites de :
    Yves-Marie Le Bourdonnec.
    Thibaut Bruttin.
    Zaina Erhaim.
    Bruno Fuligni.
    Nicolas Rouvière.
    Céleste Surugue.
    Et Willis From Tunis (Nadia Khiari).

  • Les trésors cachés de la BD érotique Nouv.

    À Mallarmé qui écrivait : « La chair est triste, hélas ! et j'ai lu tous les livres. », il manquait le présent ouvrage qui réunit cinquante histoires courtes érotiques et pornographiques. Certains auteurs sont des grands noms du genre : Magnus, Crepax, Pichard, Von Gotha. D'autres sont moins connus : Ignacio Noe, Jacques Boivin, Paula Meadows, Laura Scarpa. L'ensemble est inédit en album de langue française. Des raretés, des pépites, des joyaux méconnus en provenance du monde entier et de toutes les époques, agrémentés d'une présentation de chaque auteur ainsi que du contexte de parution. Une anthologie qui sort des sentiers battus.

    Bernard Joubert est l'un des plus grands spécialistes mondiaux de la censure et de la bande dessinée érotique. Il a notamment écrit Images interdites (éd. Alternatives), Elvifrance l'infernal éditeur (éd. United Dead Artists), Panorama de la bande dessinée clandestine (éd. de la Musardine). Son Dictionnaire des livres et journaux interdits (éd. du Cercle de la librairie) est une référence.

  • Les Cahiers de la BD se veulent le support d'information de toutes les bandes dessinées, destiné à tous les lecteurs et lectrices, dans un esprit journalistique sérieux et néanmoins séduisant, doté d'une maquette élégante, de formats innovants et de contributeurs talentueux.Forts d'un esprit à la fois synthétique, abordable et analytique, Les Cahiers de la BD se veulent prescripteurs de tendances, engagés dans la défense d'une bande dessinée de qualité, qu'elle soit mainstream ou alternative, contemporaine ou historique, tout en donnant des clés de lectures susceptibles d'intéresser les anciens et les modernes.

  • Astérix ; veni, vidi, vici : le coffret Nouv.

    Dans ce coffret, retrouvez les 3 ouvrages de Bernard-Pierre Molin.

    Les citations latines expliquées.
    Alea jacta est ! - Quo Vadis ? - Non omnia possumus omnes - Vanitas vanitatum et omnia vanitas...
    En s'appuyant sur César et la complicité du pirate latiniste Triple-Patte, ce livre propose un passionnant décryptage de ces citations qui parsèment les albums.

    Les vérités historiques expliquées.
    Vercingétorix jeta-t-il ses armes aux pieds des Gaulois ? La guerre des Gaules fut-elle aussi une bataille navale ? Les légionnaires avaient-ils droit à une retraite ? À partir des plus récentes découvertes historiques, ce livre démêle le vrai du faux dans la Gaule romaine d'Astérix.

    Les peuples antiques expliqués.
    Les Numides sont-ils secs ? Les Sarmates s'armaient-ils ? Le bougon Goth a-t-il bon goût ? Que livrent les Scythes amazones ?
    S'ils ne répondent pas à toutes ces questions et cèdent souvent à leur fantaisie, les auteurs d'Astérix se sont néanmoins bien documentés et nous en apprennent beaucoup sur les peuples antiques.

  • Savez-vous qu'Hokusai et les estampes sont les véritables ancêtres du manga contemporain ? Qui sont le mangaka et le tantôsha ? Ou encore savez-vous que la France est le pays qui lit le plus de mangas au monde, après le Japon ? Dans cet ouvrage accessible pour les novices comme pour les initiés, Jean-Samuel Kriegk nous présente avec précision tous les rouages de cette industrie, ses origines et évolutions, son influence dans le monde entier et en particulier en France, ainsi que ses liens avec les animations, jeux vidéo et bien sûr l'art contemporain.

  • « Un homme qui ne marche pas ne laisse pas de traces », disait le dessinateur Georges Wolinski. Cette phrase pourrait décrire la petite révolution en cours dans la protection de l'environnement : la création d'espaces où l'être humain s'aventure peu et n'intervient quasiment plus, autrement dit le « réensauvagement ».
    Le terme n'a rien de commun avec celui lancé dans le débat public pour nourrir les peurs et provoquer des polémiques sécuritaires, il évoque au contraire des formes de cohabitations harmonieuses basées sur la contemplation et l'apaisement. Il désigne surtout une conception de la conservation où l'humain se fondrait parmi les autres espèces et laisserait la nature reprendre ses droits. Parfois jugée simpliste ou utopiste, cette approche, taxée par ses détracteurs de « nature sous cloche », se propage sur tous les continents. Au-delà des frictions qu'elle suscite, elle a le mérite de soustraire certains territoires aux activités destructrices et d'apporter une lueur d'espoir face au déclin du vivant.
    Car là où l'homme marche, parfois les traces ne s'effacent pas. Ces dernières décennies, Martiniquais et Guadeloupéens l'ont constaté à leurs dépens. Leurs sols, cultures, rivières, poissons sont devenus toxiques sous l'effet du chlordécone, un pesticide épandu par centaines de tonnes pour permettre l'exportation massive des bananes produites en monoculture. Dès 1975, des décisions auraient pu être prises pour éviter le désastre. Mais rien n'a été fait.
    Pire, des dérogations ont été accordées pour que ce produit continue à empoisonner les Antilles après avoir été banni de l'Hexagone. Alors des voix s'élèvent pour dénoncer le mépris des autorités. Faut-il voir dans leur inertie la volonté d'ignorer un héritage qui dérange ? La question pourrait également être posée pour les objet africains qui peuplent les allées du Quai Branly et les devantures des galeries privées. Quelle histoire viennent-ils nous raconter ?

  • Enki Bilal, reconstrukt ?

    Enki Bilal

    RECONSTRUKT ? regroupe le matériel, en grande partie inédit, qu'Enki Bilal a produit pour son exposition du même nom à la galerie Barbier (juillet / août 2021). Comme celle-ci, cet ouvrage interroge la capacité de l'homme à se réinventer face aux pires travers de son espèce.
    Il se compose de deux parties distinctes :
    (1) INCLUSIVE HYBRIDS Sept portraits qui proposent une « reconstruktion de l'humain par l'hybridation sociale, mécanonumérotechnologique et transhumanimale... voire plus si autres affinités augmentées et (ou) régressives » (Enki Bilal).
    (2) INSIDE GUERNICA Une réflexion sur la guerre, thème obsessionnel chez l'auteur, qui réunit des cases de ses bandes dessinées, des dessins d'enfants en guerre (avec la participation de Zérane S. Girardeau, curatrice de Déflagrations au MUCEM) ainsi qu'une « interprétation-montage hybridifiée du Guernica de Pablo Picasso, avec intégration de quatre dessins d'enfants anonymes de ces sales guerres » (Enki Bilal).

  • Corto ou l'aventures avec ses cinq sens !
    Né d'une conversation de table entre Hugo Pratt et Michel Pierre, ce livre de cuisine réunit, en autant de chapitres correspondant aux zones géographiques traversées par Corto Maltese, les recettes que le marin pourrait avoir essayées, voire cuisinées à bord de son bateau. Du Pacifique à l'Afrique ou aux Caraïbes, en passant par son enfance cordouane, on aura là un avant-goût de cuisines variées, d'épices, de poissons et de viandes à marier avec sagesse et imagination aux vins, bières et alcools de tous les coins du monde, choisis grâce aux conseils d'un sommelier professionnel. Recettes originales, mais aussi pratiques, faciles et vite prêtes, pensées pour être préparées à bord, même en pleine navigation...

  • Jacques Martin, le voyageur du temps Nouv.

    Un ouvrage de référence, retour sur l'incroyable carrière de Jacques Martin.
    Disparu en 2010, Jacques Martin continue de captiver plusieurs générations de lecteurs. Créateur prolifique, il a marqué les plus belles pages de la bande dessinée franco-belge des Trente glorieuses avec Alix, Lefranc, Jhen ou Arno. Publié à l'occasion du centième anniversaire de sa naissance, cet ouvrage de référence est une somme commentée des oeuvres et de la vie du maître. Réunissant planches inoubliables de l'histoire de la bande dessinée et illustrations jamais publiées, cette monographie s'impose comme la référence incontournable pour tous les passionnés de Jacques Martin.

  • Une petite encyclopédie illustrée de tous les Schtroumpfs, des figures de légende comme le Grand Schtroumpf ou la Schtroumpette, aux Schtroumpfs les plus étonnants comme le Schtroumpf volant, sans oublier tous les humains qui ont pu les côtoyer comme Gargamel ou Johan et Pirlouit.

  • Les super-héros dominent la pop culture : Bande dessinée, cinéma, série, publicité, jeux vidéo... aucun domaine n'échappe à leurs super-pouvoirs. Cette omniprésence mérite que l'on se penche sous le masque, pour mieux comprendre ses figures qui occupent nos imaginaires. C'est la mission de Super-héros ! Sous le masque : une réflexion à plusieurs voix (critiques, auteurs, journalistes...) sur l'histoire d'un genre, son évolution et ce qu'il représente aujourd'hui.

    Avec Super Héros ! Sous le masque, Victor Lopez interroge en profondeur notre genre favori, dans un beau livre somptueux, bourré d'illustrations et d'articles passionnants.
    Avec la collaboration de Bruno de la Cruz, Philippe Bunel, Renaud Besse-Bourdier, Xavier fournier, Alex Nikolavitch, Stephen Sarrazin, Julie Proust Tanguy, Mélanie Boissoneau, Sonia Dollinger, Gaël Martin, Jeremy Coifman, Kephren Montoute, Enlil Albanna, Mathieu Tortouyaux, Arnaud Tomasini.

  • En collaboration avec Mediapart, La Revue Dessinée publie une Édition spéciale intitulée « Ne parlezpas de violences policières ». Cette revue de 160 pages décrypte les rouages d'une violence d'État, desmanifestations des Gilets jaunes à la mort de Cédric Chouviat.Au sommaireLes enquêtes édifiantes de Pascale Pascariello et Camille Polloni racontéesen bande dessinée. Sous les traits des dessinateurs Thierry Chavant et AurorePetit, les journalistes de Mediapart passent au crible le fonctionnement de la policedes polices et l'histoire d'une arme controversée, le LBD.Un reportage inédit de l'autrice Marion Montaigne au Salon mondial del'armement. Plongée dans cet univers riche en testostérone, la dessinatrice passeaux rayons X des innovations dignes de la science-fiction qui composeront peutêtrele futur arsenal des forces de l'ordre.Un documentaire sur les origines et l'essor de Black Lives Matter, de lamort de Trayvon Martin à celle de George Floyd. Ce n'est pas un moment, c'estun mouvement , préviennent les militants. Parfois présenté comme un acte II dumouvement pour les droits civiques, leur combat est devenu mondial.Des témoignages de l'intérieur. Officier de police judiciaire ou CRS, gradé ousimple flic, six membres des forces de l'ordre tombent le casque pour parler de leurinstitution. Leur parole est rare. Plus encore lorsqu'elle est critique.« Mourir dans les rues de Paris ou en banlieue n'a pas la même valeur »,dans un entretien au long cours Assa Traoré raconte son combat.

  • Balade en Armorique à la suite du célèbre marin !
    Après nous avoir dévoilé les arcanes de Venise, Corto Maltese nous emmène dans sa Bretagne, entre Armor («pays de la mer») et Argoat («pays des forêts»). Une terre de mystères, où fées, korrigans et revenants traversent la lande brumeuse, un pays de forêts où ont élu domicile Merlin l'enchanteur, Morgane, Viviane, une mer fougueuse où les bateaux font naufrage... Ce guide touristique hors-normes invite à la découverte des chemins de traverse, et décrypte la Bretagne à travers ses légendes et son histoire. Mettant au jour l'âme bretonne, explorant les replis de sa côte, ce guide développe également des thèmes chers à Corto : les mégalithes, les Celtes, les contrebandiers ou encore la Légende de la mort...

  • Elle encra définitivement la bande dessinée dans le paysage culturel, intellectuel et littéraire français. On dit qu'elle fut la meilleure sociologue du pays ; elle fut surtout une authentique génie artistique, elle inventa une langue, mis au point un style graphique extraordinaire, inspira des centaines d'auteurs, en bref : elle a tout changé. Ce livre reprend le numéro paru en juin de 'L'Obs', où elle publié les "Frustrés" et "Agrippine", augmenté de quelques hommages.

  • Des centaines de milliers de lecteurs ont depuis plus de vingt ans plébiscité Jean-Claude Mézières pour les inventions et la maîtrise graphique des aventures de Valérian agent spatio-temporel. Hors de ces albums, cet ouvrage recense les multiples collaborations qu'il a effectuées dans les domaines de la presse, de la publicité du cinéma ou du dessin animé au travers de documents inédits et époustouflants. Un véritable « livre-document » qui dévoile les différentes facettes d'un auteur prolifique et sincère.

  • Raconter René Goscinny en bande dessinée. Et lui donner la parole, au fond, pour la première fois. Tel est le projet de cet album exceptionnel. Un événement artistique. Et un livre de tendre amitié.
    Catel, célèbre dessinatrice, travaille depuis quatre ans, avec l'appui et l'amitié d'Anne Goscinny, à ce « Roman des Goscinny » - un roman graphique où tout est vrai. 320 pages magnifiques, en trichromie, où Catel nous raconte la vie de René Goscinny. Sa naissance, dans le Paris des années 20, au coeur d'une famille juive, exilée de Pologne et d'Ukraine. Son père, chimiste, fils de rabbin. Sa mère, née en Ukraine, ayant fuit les progroms. Son grand-père, imprimeur de journaux yiddish. Son grand-frère moqueur, Claude. L'enfance en Argentine, bientôt. Et les passions de René : le dessin, le rire, puis l'écriture.
    Catel nous emmène dans un voyage familial marqué par l'histoire, entre l'Amérique et l'Europe. Tandis que le jeune René cherche sa voie, lui le « paresseux contrarié », une partie de la famille meurt dans les camps d'extermination. René part à New York, frappe à toutes les portes, dessine et vit dans la pauvreté avec sa mère. A Bruxelles puis à Paris, il trouvera peu à peu sa vocation : non pas dessiner, mais écrire, scénario, sketchs, histoires. Goscinny crée, avec Uderzo, le personnage d'Astérix, qui devient très vite célèbre dans le monde entier ; mais aussi le Petit Nicolas avec Sempé. Et il est le grand scénariste de Lucky Luke et de Iznogoud.
    C'est aux portes du « célèbre village gaulois » que s'arrête le premier tome du « Roman des Goscinny » : alternant avec force et tendresse des épisodes de la vie de « René » ; et ceux racontés par sa fille Anne à son amie - donnant une vérité, une drôlerie et une émotion à ce projet fondateur.

empty