• A l'instar du ninja et du samurai, le yakuza fait partie des figures imposées de la culture et de la société japonaise. Largement représenté dans la littérature et le cinéma, couvert de tatouages, phalange coupée, langage rude et violence soudaine, il fascine et interroge : comment cette structure archaïque et quasi-féodale peut-elle perdurer dans un Japon démocratique, industrialisé et technologique ?
    Pour comprendre et éviter le piège de l'essentialisation et du culturalisme, une comparaison avec d'autres pays, notamment la mafia née en Sicile, permet de dégager des éléments communs, mais aussi de mettre à jour la spécificité de la pègre japonaise : sa proximité avec l'extrême droite, dans l'idéologie comme dans l'action.
    S'appuyant sur un méticuleux travail de recherche et une analyse originale, Philippe Pelletier démontre ainsi comment les yakuza sont nés à un moment donné, en un lieu donné, en réponse à une demande politique qui interroge in fine sur deux éléments : la nature réelle de la démocratie japonaise et le rôle d'une figure tout aussi emblématique que le yakuza, celle de l'empereur.

  • L´eau est une ressource trop souvent perçue comme une marchandise qui coule dans nos robinets, sert à notre consommation puis devient un déchet qui est recyclé avant d´être renvoyé au cours d´eau. Dans cet ouvrage Ivan Illich, invité à une conférence à Dallas où un projet de lac d´épuration est envisagé, présente l´eau comme un élément constitutif de notre histoire et de notre devenir. A travers une série d´anecdotes culturelles, l´auteur emmène le lecteur dans la découverte de la ressource en tant que matière, imaginaire, aura, technique, composante des religions mais également des usages culturels. Cet ouvrage illustre combien l´eau est indispensable pour ""habiter"" nos territoires. L´eau exprime la vie, sa valeur n´a pas de prix.

  • Destination touristique prisée, tradition culinaire raffinée, développement économique rapide, source d'inspiration de nombreux artistes, mais aussi terrain d'affrontements sanglants pendant des décennies, le Viêt Nam évoque en chacun de nous une multitude d'images, de récits réels, romancés ou fantasmés.
    Dépassant les idées reçues, cet ouvrage nous invite à la découverte de l'identité, de la société et de l'économie d'un Viêt Nam qui n'est ni un « syndrome », ni une « leçon », encore moins une « déchirure », mais un pays d'Asie du Sud Est qui s'offre à notre curiosité et à notre sensibilité.

  • Pouvoir se déplacer de plus en plus rapidement grâce à la vitesse du train, de la voiture, de l'avion... a modifié nos modes de vie fondamentalement. Mais si voyager toujours plus loin, vite et à bas coût, au quotidien et pour les vacances, exauce les rêves de liberté et de découverte d'une partie croissante de la population mondiale, il y a un revers à la médaille : fatigue, stress, inégalités, fragilité du système, congestion et pollution.
    La récente révolution numérique n'a permis de diminuer ni les déplacements, ni le rythme de vie de nos contemporains. Est-il (encore) possible de sortir de l'emprise de la vitesse ? Les auteurs donnent sur le sujet un point de vue inédit et proposent de réorganiser le territoire pour permettre de vivre en plus grande proximité et répondre aux enjeux climatiques.

  • Comment expliquer cette préoccupation, désormais répandue sur tous les continents, d'aménager, c'est-à-dire de « disposer avec ordre », le territoire quand on sait que cet objectif était ignoré des générations précédentes ? Autrement dit, quelle est l'utilité de cette discipline ? Quels sont ses enjeux, ses acteurs, ses résultats ?
    Le présent livre explore les fondements de cette dimension politique devenue essentielle, ses tenants et aboutissants sur le plan national mais aussi dans l'espace de l'Union européenne. Il en étudie les voies politiques et institutionnelles (la Délégation à l'aménagement du territoire, la décentralisation) et économiques (les régions, les villes et les campagnes). Il en dresse le bilan et en dessine l'avenir.

  • Où est passé le peuple parisien ? Depuis plusieurs décennies, la capitale connaît un processus de gentrification, un embourgeoisement spécifique des quartiers populaires qui passe par la transformation matérielle de la ville (réhabilitation de l'habitat, renouvellement des commerces, embellissement de l'espace public). Que se passe-t-il vraiment et qu'y a-t-il en jeu dans ces transformations à la fois urbaines et sociales ? Voilà qui est le plus souvent laissé dans le flou et présenté comme une évolution « naturelle » des villes.
    Ce livre vient éclairer ce processus et permet d'approfondir la connaissance de Paris et de son évolution récente. Il montre que cette transformation est autre chose qu'une simple amélioration du bâti, de l'espace public ou des commerces, et révèle à qui elle profite et qui elle dépossède.
    Un livre essentiel pour permettre aux lecteurs, Parisiens ou non, de s'approprier les enjeux sociaux et politiques de l'évolution de la ville.

  • La nouveauté, une place privile´gie´e accorde´e au patrimoine paysager et naturel : l'incontournable et spectaculaire dune du Pilat qui se dresse face au banc d'Arguin mais aussi des espaces naturels sensibles comme le domaine d'Hostens au coeur des Landes de Gascogne, entre lacs et lagunes, les mattes de Paladon dans le Me´doc, terres gagne´es sur l'estuaire pour e^tre cultive´es de`s le XVIIIe sie`cle et qui constituent aujourd'hui un biotope a` part entie`re, l'I^le Nouvelle qui a fait l'objet d'une re´habilitation remarquable par le CD33, etc.

    On retrouve e´galement le patrimoine ba^ti dans toute sa diversite´, du plus ancien comme le site gallo-romain de Plassac au plus contemporain avec la villa Fe´vrier au village de L'Herbe, des nombreuses e´glises romanes qui essaiment le territoire du Blayais a` l'Entre-deux-mers, aux incontournables cha^teaux me´docains (Cos-d'Estournel, La te-Rothschild, Margaux) et chais contemporains dans le Saint-E´milionnais (Cheval Blanc) ; des sites majeurs inscrits a` l'Unesco (phare de Cordouan, citadelle de Blaye ou encore cite´ Le Corbusier de Le`ge-Cap-Ferret) au petit patrimoine (moulins, carrelets, cabanes ostre´icoles ou petits ports de l'estuaire).
    Des sites classe´s, des sites inscrits pour une reconnaissance du patrimoine paysager : la dune du Pilat, la juridiction de Saint-E´milion, la corniche de l'estuaire, le delta de la Leyre, etc.

  • Le développement durable est une notion complexe, qui considère l'environnement dans son sens large : ressources, biodiversité, alimentation, santé, risques naturels et technologiques, gestion des déchets...
    Quels sont les nouveaux objectifs - sans cesse précisés - à atteindre et quelles sont les réponses apportées ?

    - Le point sur l'état du monde et ses inégalités : population, ressources, santé, biodiversité, risques, migrations...
    - La multiplication des réponses globales : grandes conférences internationales, législation, adaptation au changement climatique, tourisme durable, commerce équitable...
    - L'inventivité des réponses locales : s'appuyant sur l'exemple français, l'atlas illustre les différentes échelles d'intégration du développement durable dans la gestion de l'environnement.

    Avec plus de 100 cartes et documents originaux, l'atlas propose un éclairage sur la mise en oeuvre d'un développement « durable » pour la planète.

  • Géohistoire du petit-déjeuner dans les pays européens qui s´avère être une invention urbaine néfaste pour le corps et la santé. Le petit-déjeuner n´est pas nécessaire pour tout le monde, pire, il pourrait devenir une véritable catastrophe sanitaire.

  • A partir des années 1970, les deux phénomènes se sont nourris mutuellement, suscitant une multitude d'initiatives pour défendre des espaces « naturels », ou lutter contre la pollution industrielle ou automobile. Une enquête collective menée dans les agglomérations de Lyon et de Grenoble, mais aussi au niveau des politiques nationales, restitue la richesse d'innovation sociale de cette époque, les bouleversements subis par les territoires urbanisés, et apporte une profondeur historique indispensable à la réflexion sur la situation contemporaine.

  • Aménagement, transports, place de la France dans la mondialisation, espaces urbains, ruraux et périurbains, littoraux et montagnes, environnement, conflits... Toutes les grandes thématiques sont abordées. Les étudiants et étudiantes en classes préparatoires, en licence ou préparant les concours trouveront dans cet ouvrage :
    - Un cours complet richement illustré de photos, schémas et cartes.
    - De nombreux exemples sous forme d'encadrés ou de dossiers thématiques illustrés.
    - Des points de méthode sur les croquis, la dissertation et le commentaire de carte topographique.
    - Une bibliographie et un lexique.

  • Les effets de la mondialisation se font sentir dans des domaines et sur des espaces toujours plus nombreux, à toutes les échelles géographiques. Toutefois, sous l'effet d'un poids démographique croissant, de la progression des inégalités économiques, sociales et territoriales, et de la nécessaire prise en compte des enjeux climatiques, ce phénomène mondial d'une ampleur inégalée semble atteindre ses limites. La surconsommation de terres agricoles par les étalements urbains de métropoles aux populations multimillionnaires ou encore l'accès aux ressources n'en sont que quelques exemples. La nouvelle édition de cet ouvrage thématique présente et analyse les principaux défis auxquels la planète est aujourd'hui confrontée : inégalités dans les domaines de la croissance démographique et de la santé, nouveaux développements des réseaux urbains et de transports, localisations et délocalisations d'activités, avenir de l'agriculture et des espaces ruraux en relation avec les évolutions de la demande alimentaire... Elle vient ainsi mettre en évidence la fécondité de la géographie humaine, qui étudie les modalités d'organisation de l'espace par les sociétés, pour éclairer l'ensemble de ces transformations.

  • Partant du présupposé qu'une pratique esthétique peut renseigner sur des éléments spatiaux, cet ouvrage se base sur l'étude du mouvement graffiti palestinien pour interroger les frontières qui traversent les camps de réfugiés situés dans les Territoires palestiniens occupés.
    L'ouvrage propose une réflexion sur les conditions de réalisation d'une recherche au sein de l'espace israélo-palestinien.
    Il accorde ainsi une large place à la méthode de recherche, innovante, car basée sur des méthodes visuelles (photographie et documentaire). L'impératif de déconstruction de la position surplombante du chercheur trouve ici une application concrète dans la coréalisation du film documentaire Les murs de Dheisheh dont la fabrique est largement explicitée.

  • Avec plus de 7,7 milliards d'individus aujourd'hui, et des projections annonçant 9,7 milliards en 2050, la population mondiale devrait dépasser le seuil des 11 milliards en 2100 d'après l'ONU. La remarquable intensité de cette croissance est néanmoins très disparate d'une région à l'autre du monde ; et si elle est très soutenue dans certains pays, d'autres doivent faire face à un immobilisme et à un vieillissement sans précédent.

    Cet ouvrage propose une introduction simple aux notions et concepts utilisés en géographie de la population. Assorti de nombreuses illustrations et de repères faciles à mémoriser, il permet d'aborder et comprendre la grande variété des dynamiques démographiques, et les enjeux pour les populations à venir.

  • Cet ouvrage cherche à offrir des synthèses utiles à la compréhension des enjeux géographiques, politiques, économiques et juridiques des recompositions spatiales de la France à l'aune de la décentralisation et des réformes territoriales actuelles. Après un bref éclairage sur l'histoire de l'aménagement depuis les années 1960, il s'attarde sur les différentes problématiques actuelles des territoires : l'intercommunalité, le Grand Paris, la politique de la ville, les espaces ruraux et les espaces protégés, le développement numérique ainsi que l'aménagement des territoires d'outre-mer.

  • Une histoire du christianisme dans le monde, de sa naissance en Palestine à la création de nouveaux mouvements, en passant par sa diffusion dans le reste du monde à partir du XVe siècle, les conflits, etc. Cet atlas présente également les pratiques, les rituels, les pèlerinages, le culte des saints, ou encore le monachisme. Avec une partie sur les défis contemporains.

  • Bouleversements économiques et sociaux accélérés, transformations du territoire, interrogations sur sa place en Europe et dans le monde : la France du début du XXIe  siècle est en pleine mutation.
    Étudier la géographie de la France contemporaine, c'est avant tout analyser ses caractéristiques humaines, économiques et sociales. C'est aussi s'interroger sur l'évolution d'un pays qui doute de la validité du modèle original de développement qu'il a mis en place après la Seconde Guerre mondiale.
    L'ouvrage traite de tous les aspects géographiques (physique, économique, humain, régional) de la France d'une manière claire et accessible, et est illustré par de nombreux documents (cartes, graphiques, textes).
    Cet ouvrage s'est imposé comme une référence dans son domaine. Cette 5e  édition entièrement actualisée est conforme au programme des classes préparatoires et des concours comportant une question sur la France.
    Cet ouvrage s'adresse en priorité aux étudiants en géographie et en histoire, aux élèves des classes préparatoires et des IEP, aux candidats aux concours de recrutement (enseignement, fonction publique), ainsi qu'aux enseignants des collèges et des lycées.
     

  • Ce livre traite de l'histoire des « communs » en France et dans l'Empire colonial français du XVIIe au XXIe siècle. Les « communs » sont la forme que prend, historiquement, la gestion collective des ressources et des environnements par les communautés locales :
    Pâturages et forêts, zones humides, cours d'eau, zones de pêche... Ils ont représenté, sur le long terme, un pan essentiel de la vie des sociétés et des écosystèmes, ne relevant ni de la propriété privée, ni d'une gestion par l'État. Ce modèle des « communs » est aujourd'hui promu partout pour faire face aux défis de la crise environnementale. Ce livre en propose la première analyse historique d'ampleur pour la France et ses colonies, afin éclairer d'un nouveau regard, et l'histoire de nos sociétés et leurs futurs possibles.

  • À travers une sélection d'architectures et de lieux remarquables choisis sur la côte et à l'intérieur des terres, ce nouvel hors-série du Festin met en lumière toute la richesse artistique, culturelle et patrimoniale du Pays Basque.

    Cette nouvelle édition actualisée et augmentée, revisite les « grands classiques » (Hôtel du Palais à Biarritz, quartier du Petit Bayonne, citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port, petit train de la Rhune...), invite à la découverte de lieux insolites, secrets ou peu connus (Maison Earle d'Ascain, Chapelle d'Alciette-Bascassan), publics et privés, qui racontent ce territoire haut en couleur.

empty