• Enseigner l'histoire : enjeux et défis Nouv.

    Enseigner l'histoire : enjeux et défis

    , ,

    • Chronique sociale
    • 12 Mai 2022

    Ce livre fait le point sur les principaux débats qui agitent didacticiens, pédagogues et enseignants d'histoire, et prend en compte les avancées didactiques qui existent en France et hors de l'hexagone.
    Ce livre a bien évidemment des partis-pris et l'auteur les annoncent au lecteur. Un parti-pris philosophique qui repose sur le pari que l'échec des élèves comme celui des enseignants n'est en rien une fatalité, qu'il ne peut être que passager pour peu que les uns et les autres le décident. Un parti-pris constructiviste qui refuse que l'histoire scolaire soit limitée à la seule activité de mémorisation qui constitue, à son sens, la négation même de la Mémoire qui, au contraire, est tissée des interrogations que les élèves, en l'espèce, ont la capacité de poser au passé à condition que les représentations qu'ils en ont soient au centre du travail pédagogique.
    Le premier débat est centré sur la question de la finalité de l'histoire scolaire.
    Pour ce faire, l'histoire scolaire doit se poser la question de pratiques, et c'est notre deuxième débat, qu'elles soient cohérentes avec le but visé.
    Pourquoi reposer la question du récit ? Parce que, et c'est le troisième débat, malgré son retour en grâce, la nature et la fonction de l'histoire scolaire ne peuvent ignorer l'usage des concepts.
    Notre quatrième débat porte sur la cohérence des pratiques et des objectifs assignés à l'histoire scolaire.

  • Apprendre le français à l'âge adulte avec la méthode naturelle

    Martine Boncourt

    • Chronique sociale
    • 2 Septembre 2021

    À toutes les structures qui se donnent pour mission l'alphabétisation, l'apprentissage du français langue étrangère (FLE) ou le français langue d'intégration (FLI) pour adultes, se pose la question du choix de la pédagogie utilisée, une pédagogie qui soit à la fois efficace, exigeante et respectueuse des apprenants.

    Pour l'auteure et pour ses collègues engagés avec elle dans l'aventure depuis une douzaine d'années, la réponse s'est imposée d'elle-même : c'est résolument une démarche qui fait la part belle à la coopération et à l'éducation à l'autonomie. Cette pédagogie est la Méthode naturelle, laquelle trouve son origine et son application à tous les niveaux de l'institution scolaire et principalement à l'école primaire, dans la pédagogie Freinet.

    Ce livre décrit l'adaptation des outils, des techniques, des institutions à destination du public adulte : Quoi de neuf, texte libre, travail individualisé, activités libres en prise directe avec la vie, évaluation. Cet ouvrage en présente une description minutieuse, étayée par une réflexion théorique indispensable à toute pédagogie cohérente avec elle-même et avec les valeurs et les objectifs qu'elle s'est fixés, et illustrée par de nombreuses micromonographies d'apprenants qui en sont la chair vive.

  • Manuel d'analyse qualitative ; analyser sans compter ni classer

    Christophe Lejeune

    • De boeck superieur
    • 21 Août 2019

    Au travers d'exemples réels, ce manuel va au-delà de la conception traditionnelle du qualitatif et aide le lecteur à réaliser ses propres analyses quelle que soit sa discipline, en combinant rigueur, créativité et productivité.

  • Que dire à un élève affirmant à son professeur de sciences : « Je ne crois pas à l'évolution des espèces, c'est contraire à ma religion » ?
    Ce livre propose aux enseignants des explications à mobiliser pour répondre, de manière laïque, à ces contestations qui gagnent du terrain en classe et touchent des thèmes variés : évolution, origines de l'Homme, vaccination...
    En cours de sciences, on enseigne des savoirs et non des croyances religieuses ou des opinions. Savoir, opinion, croyance : l'ouvrage propose des critères simples permettant de faire la différence. Il rappelle aussi les fondements épistémologiques et méthodologiques de la démarche scientifique.
    Concis et facile à lire, ce livre attendu par les enseignants aborde une question présente dans les nouveaux programmes du collège. Écrit par un auteur qui a signé plusieurs ouvrages à succès chez Belin et intervient fréquemment dans les établissements scolaires, il s'adresse aux professeurs de sciences au collège et au lycée, aux professeurs des écoles et à tout public intéressé par la question des rapports savoirs/religion.

  • "Que vous soyez Professeurs des écoles stagiaires (PES) ou jeune enseignant, vos premières années dans ce métier passionnant seront exigeantes. Pour les aborder sereinement vous aurez besoin d'optimiser votre temps de travail et votre recherche d'informations, d'accompagnement et de conseils.
    Pour qu'enseigner reste un plaisir, ce guide se veut un outil pratique qui accompagne le jeune enseignant au fil de l'année, qui propose des réponses concrètes à ses questions, des conseils pratiques directement exploitables et des outils pour s'organiser, travailler en équipe, savoir comment gérer sa classe au quotidien, comprendre les attentes des tuteurs...
    Riche de témoignages de professeurs des écoles, de maîtres formateurs et de conseillers pédagogiques, cet ouvrage a pour ambition de redonner confiance aux enseignants débutants en montrant qu'on peut trouver, même au coeur d'une année intense, le bonheur de transmettre.
    "

  • Mobiliser ses ressources ; croire en ses capacités ; pour apprendre et se former

    Sandra Safourcade

    • Chronique sociale
    • 23 Janvier 2020

    Devenir chef orchestre de son apprentissage, croire en ses capacités d'ap- prendre : l'objectif présent est celui de porter un regard nouveau sur les conduites d'apprentissage et de formation, où les stratégies des individus sont établies de manière dynamique à partir des ressources qu'elles ac- tivent chez chaque sujet et en relation avec chaque contexte. Il s'agit là d'un enjeu majeur où piloter, organiser, réguler son action contribue acti- vement au développement de ses potentialités.
    Ce livre porte ainsi une attention toute particulière aux conduites des acteurs désireux d'apprendre, de se former, d'enseigner ou de manager dans des environnements sociaux complexes et évolutifs. En examinant les stratégies d'apprentissage des individus dans l'environnement dans lequel elles se déploient, il s'agit d'analyser leur manière de développer et d'activer leurs potentialités pour faire face aux problèmes à ré- soudre. Ces conduites favorisent autonomisation et émancipation des in- dividus et dépassent ainsi la seule finalité d'acquisition de connaissances et de compétences. La dimension personnelle devient ainsi contributrice de l'apprentissage et de la formation.
    Dans une approche utilitariste et pragmatiste, ce livre présente un en- semble de démarches d'accompagnement de divers publics apprenants.

  • Comment (mieux) former et évaluer les étudiants en médecine et en sciences de la santé ?

    Collectif

    • De boeck superieur
    • 16 Septembre 2016

    Comment construire un cas clinique?? Comment animer une séance de simulation ? Comment enseigner un geste?? Comment présenter un cours magistral?? Comment motiver les étudiants?? Comment élaborer un QCM ou un TCS?? Comment aider les étudiants à développer leur raisonnement?clinique?? Comment créer une formation selon une approche par compétences??

    Ces questions sont des exemples parmi les 100 questions posées tout au long des 20 chapitres qui composent ce guide. Résolument pratique, celui-ci répond de façon claire, précise, détaillée et argumentée scientifiquement aux préoccupations des enseignants et des formateurs issus du domaine de la santé.

    Fruit d'une collaboration internationale, l'ouvrage a réuni 50 spécialistes reconnus de l'éducation et de la pédagogie appliquées aux sciences de la santé. Il s'agit du premier ouvrage en langue française destiné à accompagner les professionnels de santé dans toutes leurs missions d'enseignement, que celles-ci prennent place au sein de leur faculté, de leur institut ou de leur centre de formation, ou en milieu clinique.

  • Le management des établissements scolaires ; écoles, collèges, lycées

    Stéphane Germain

    • De boeck superieur
    • 19 Juin 2018

    Cet ouvrage présente une synthèse des différentes approches théoriques et propose des réponses pratiques aux enjeux de management des établissements scolaires.

  • Traité de la e-formation des adultes

    ,

    • De boeck superieur
    • 21 Mai 2019

    Unique en son genre, cet ouvrage est un outil inédit de travail pour les enseignants-chercheurs, les étudiants et les praticiens dans le domaine en pleine émergence de l'e-formation des adultes.
    Ce traité propose une synthèse des savoirs de référence dans le domaine de la e-Formation des adultes grâce à la contribution d'une quinzaine de chercheurs reconnus dans leur spécialité scientifique.
    La première partie porte sur les dynamiques individuelles et/ou collectives des apprenants adultes en e-Formation. Elles sont abordées sous l'angle motivationnel (projet, choix, engagement, persistance, etc.), métacognitif (mémoire, émotions, autorégulation des apprentissages, etc.) ou encore relationnel (collaboration/ coopération, entre-aide, etc.). La seconde partie concerne les caractéristiques instrumentales, technico-pédagogiques ou socio-pédagogiques des environnements de e-Formation en lien avec l'apprentissage des adultes.

  • Ce guide est le premier ouvrage en langue française destiné à aider les enseignants, formateurs et professionnels de la santé dans leurs missions de supervision des étudiants en stage et dans leurs activités de recherche.

    Cet ouvrage a été conçu afin de permettre aux professionnels de santé impliqués dans la supervision des stages et l'encadrement des étudiants dans leur démarche de recherche d'accomplir leurs missions pédagogiques.

    À quoi doit servir le stage dans la formation des étudiants en sciences de la santé ?
    Comment aider vos étudiants à développer leur raisonnement clinique ?
    Comment évaluer les étudiants en stage ?
    Comment reconnaître les étudiants en difficulté et les aider ?
    Quel est le rôle du superviseur à chaque étape d'un travail de recherche conduit par un étudiant ?
    Comment aider vos étudiants à construire un questionnaire de recherche ?
    Comment aider vos étudiants à analyser des données de recherche qualitative ?
    Comment offrir à vos étudiants une rétroaction utile et pertinente ?
    Ces questions sont abordées de façon résolument pratique et utilitaire, faisant de cet ouvrage le partenaire privilégié de tous les professionnels de santé de terrain, amenés à développer de nouvelles compétences pédagogiques

  • "Ce guide pour la didactique des cultures nationales dans les écoles normales d instituteurs apporte une contribution d ordre épistémologique et méthodologique à l enseignement de la didactique des cultures nationales dans la formation des instituteurs du Cameroun."

  • L'enseignement du yiddish en France ; subjectivité et désirs de langue

    Bertrand M C.

    • L'harmattan
    • 26 Avril 2021

    "Langue millénaire, le yiddish a été le vernaculaire des populations juives d'Europe rhénane et orientale jusqu'au génocide nazi. Caractérisée par une fusion de langues « souches », cette langue, à l'important substrat germanique et s'écrivant en caractères hébraïques, a toujours été minorisée. C'est aujourd'hui une langue « en danger », selon la classi cation de l'UNESCO et il est difficile d'avancer avec précision le nombre actuel de yiddishophones, on l'estime à plus ou moins un million de personnes en 2010. Cette recherche porte sur un phénomène encore peu documenté en France : la fréquentation de cours de yiddish. Tandis que le contexte des échanges européens est propice à une idéologie de l'« utilité » de la langue étrangère, ici c'est le rapport subjectif aux langues qui a été exploré. Basée sur une enquête de terrain précise et à partir de sept entretiens et d'une enquête par questionnaire, la recherche est à la croisée de questions sociolinguistiques (le langage en tant que fait social), didactiques (enseignement/apprentissage) et anthropologiques (les univers de relations qui constituent un groupe social). - Cet ouvrage est lauréat du Prix scientifique L'Harmattan."

  • Comment utiliser la vidéo pour améliorer sa pratique professionnelle ?

    Véronique Devermelles

    • De boeck superieur
    • 24 Avril 2018

    Un guide pratique qui propose des activités et des outils pour développer les compétences de réflexivité des formateurs professionnels d'adultes sur leurs propres pratiques, en vue de les améliorer.

    L'ouvrage part du postulat que la vidéo est un support d'observation qui peut permettre aux formateurs/trices professionnels/les d'adultes de s'engager dans une pratique réflexive de leur propre travail.
    L'ouvrage se compose de trois parties et d'une quinzaine de fiches pratiques. En fil conducteur, une étude de cas illustre concrètement les apports théoriques pour filmer une activité de formation et mettre en place les activités d'analyse de pratiques. La première partie est consacrée à la genèse de la pratique filmique. La deuxième présente les différentes étapes de la conception d'une Vidéo d'une Activité de Formation. La troisième partie développe comment faire usage de la vidéo dans le cadre d'une séance d'analyse de pratiques et comment en évaluer les effets. Les questions abordées sont celles que se posent les praticiens chargés d'accompagner la formation continue et le développement personnel, quel que soit le champ d'activité.

  • Spécial université ; bien choisir sa licence

    Collectif

    • Onisep
    • 21 Novembre 2018

    La licence est, de très loin, la filière du supérieur la plus empruntée par les bacheliers. Selon leur profil et leur projet, les étudiants rejoignent les mentions de lettres, de langues, de droit, de mathématiques, d'économie, de psychologie, etc. Les caractéristiques de ces cursus ? Un parcours qui se construit pas à pas, des opportunités d'études à l'étranger, des droits de scolarité accessibles, une vie associative riche, du tutorat entre promotions.
    Parce que passer du lycée à l'université se prépare et s'accompagne, cette édition fournit un mode d'emploi des études en licence aux élèves et à leur famille : comment gérer son inscription ? Comment se déroulent les enseignements ? Quels sont les dispositifs d'aide proposés ? Comment rebondir en cas d'échec ? Afin de mieux répondre à ces questions clés, des experts apportent leursconseils.
    Pour choisir sa licence en connaissance de cause, les 45 mentions de licence réparties en quatre domaines d'enseignement sont ensuite présentées : les matières au programme, les métiers auxquels elles préparent, etc. C'est l'occasion pour le lecteur de découvrir que l'informatique s'appuie sur les mathématiques ou que les licences d'art ne préparent pas forcément à la pratique artistique. Dans chaque domaine d'études, la parole est donnée à de jeunes diplômés qui reviennent sur les étapes de leur parcours jusqu'au métier qu'ils exercent aujourd'hui.
    Enfin, les autres filières de formation dispensées à l'université sont passées en revue : DUT (bac + 2), licence pro (bac + 3), master (bac + 5), Espé (écoles supérieures du professorat et de l'éducation), doctorat (bac + 8), diplôme d'ingénieur et PACES (1re année commune aux études desanté).

  • études d'art

    Collectif

    • Onisep
    • 25 Septembre 2018

    Bd, design, cinéma d'animation, mode, musique, danse, théâtre... les domaines de la création font rêver. Et les lycéens sont toujours plus nombreux à envisager une formation supérieure artistique.
    C'est pourquoi cette nouvelle édition donne largement la parole aux étudiants en art, au travers de témoignages, de vidéos en ligne sur le site onisep.fr. Sans oublier un reportage réalisé à la HEAR, établissement d'enseignement supérieur artistique.
    Pour les aider à construire leur projet, ce dossier sur les études d'art présente les filières de formation (artisanat d'art, beaux-arts, conservatoires, prépas, grandes écoles, université...). Avec un article consacré au DN MADE (diplôme national des métiers d'art et du design). Sont proposées, pour chaque filière, toutes les informations utiles : durée des études, niveau d'entrée, coût de la scolarité, organisation des cursus, diplômes délivrés, débouchés... autant de critères à prendre en compte.
    La partie mode d'emploi revient sur les aspects pratiques : la sélection (les épreuves à la loupe), l'inscription avec les démarches via Parcoursup ou hors Parcoursup, la prépa artistique (pour qui ?
    Pour quoi ? où la faire ?), les études à l'étranger (quand et comment partir ?), les études en situation de handicap... Sans oublier un focus sur la réforme en cours (calendrier, modalités, ce qui change ?).
    Sont ensuite présentés les domaines possibles (arts plastiques, de l'image, du spectacle, culture, design d'espace, de produit ou graphique, illustration, restauration...). Les caractéristiques de chaque cursus sont mises en avant : spécialité, pédagogie, reconnaissance du diplôme, réputation de l'école.
    Autant de données précieuses pour les jeunes qui souhaitent suivre ces études.
    Un guide pratique recense toutes les coordonnées des établissements de formation.

  • "En France, l'Etat et les entreprises, dirigés par des diplômés de grandes écoles, ont gravement laissé péricliter l'université. Séparée des grands organismes de recherche, confinée dans la misère financière, elle est désormais dangereusement supplantée par l'essor des formations privées. Où sont les Oxford et Cambridge français ? En France « la fac » n'a pas la cote. Mais certaines grandes écoles non plus : notre désespérant marasme économique interpelle les élites. L'ENA est détestée, Polytechnique n'est pas dans les 300 premières universités mondiales du classement de Shanghaï, où l'on ne trouve par ailleurs que deux universités françaises dans les cent premières... - En France, 80 universités, 300 grandes écoles, 20 « grands établissements » et 40 « grands organismes » travaillent en ordre totalement dispersé et se regardent en chiens de faïence : c'est un énorme gâchis de matière grise et de moyens matériels qui entrave la performance économique du pays, nuit à son rayonnement scientifique, et engendre deux cultures qui se déchirent. La France doit d'urgence recoller les morceaux éparpillés de son enseignement supérieur et de sa recherche pour redevenir fière de ses chercheurs et de ses campus. Pour retrouver son prestige, notre université va devoir faire comme Sciences Po et Dauphine : devenir sélective et payante en fonction des revenus familiaux. Autrement dit : ce ne sont pas les écoles qu'il faut rapprocher de l'université, mais l'université qu'il faut rapprocher de"

  • "Le processus de reconnaissance et de validation des acquis de l?expérience a fait émerger des pratiques nouvelles d?évaluation, étayées par des méthodologies et des outils innovants. Ce numéro de Chemins de formation a pour finalité d'appréhender l'origine de ces défis et leur traduction dans la détermination des actions produites et induites par les acteurs concernés, à partir de recherches scientifiques développées dans le champ des sciences de l?éducation dans divers pays d?Europe (France, Portugal, Suisse, Belgique, Irlande)."

  • Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, en partageant les trois premières années de la scolarité des enfants, engendrent la personnification d'une interface éducative dont elles sont l'articulation centrale. Comment se structure cette personnification ? Quels aspects et spécificités révèle-t-elle au contact des enfants, en relation avec les parents, en fonction des échanges, voire des tensions avec les enseignants ou les institutionnels ? Quelles sont les réalités éducatives au sein desquelles les ATSEM exercent leur métier ? Quels enseignements retenir de cette analyse effectuée sur une décennie ?

  • Il s'agit ici de donner une lisibilité sur les leviers d'action, le repérage de points d'appui pour mettre en oeuvre une vraie stratégie de développement de la VAE dans les politiques globales de qualification des actifs sur les territoires. Par une approche pratique et l'analyse des expérimentations menées sur les territoires, des conditions de réussite, des facteurs facilitants le développement de la VAE ont émergé. Les auteurs proposent une modélisation du développement de la VAE et d'une ingénierie territoriale.

  • Imaginez qu'un professeur, le premier jour de sa classe, propose à ses élèves de travailler vraiment différemment. Imaginez qu'il leur dise qu'il n'a plus "envie" de leur faire cours du haut de l'estrade, face à eux, alignés les uns à côté des autres, crayons ou claviers en main, prêts à prendre toutes sortes de notes et de schémas. Imaginez qu'il leur propose une méthode plutôt originale, différente de celles déjà tentées pour remplacer le cours magistral et qu'il résume par une petite phrase : "Désormais, vous ferez tout... je ne ferai plus rien !" Bienvenue dans la "Classe renversée", l'innovation par le changement de posture ! Cette méthode d'enseignement, sorte de classe inversée poussée à l'extrême, a été inventée par un professeur d'université soucieux de rendre sa "classe" plus active et de responsabiliser davantage ses étudiants. Les questions qu'il se pose sont simples. Pourquoi avoir envie de sortir de sa zone de confort ? Pourquoi accepter de se mettre en danger ? Pourquoi vouloir enseigner différemment, jusqu'à demander à ses propres élèves de prendre leur part du travail ? évidemment pour arpenter de nouveaux chemins, découvrir de nouveaux territoires, très certainement pour multiplier les rencontres et parmi les plus improbables.

  • "Le livre questionne le mécanisme de financement de l'Université de Kinshasa, son originalité, ses effets pervers ainsi que les arrangements et l'idéologie qui organisent et légitiment les rapports entre acteurs universitaires dans le cadre de systématisation d'un État concessionnaire. Il propose, dans son dénouement, des alternatives pour rationaliser ce mécanisme devenu vital pour cette institution universitaire."

  • Comparaison plurielle : formation et développement est au carrefour de plusieurs continents. Son but est d'offrir à celles et ceux qui sont concernés par les questions vives de société un espace de découverte, d'échanges et d'informations, de mise en regard des expériences et des analyses porteuses de formation du jugement critique. Lieu de débats fondés sur des expériences tant pédagogiques que scientifiques, elle offre l'opportunité d'aller plus avant sur le chemin de la réflexion avec des membres de la communauté universitaire et scientifique soucieux de contribuer au progrès de la connaissance dans une perspective de comparaison plurielle tant en France qu'à l'étranger, et avec lesquels des liens durables ont été tissés au sein de différents réseaux thématiques. L'ambition des fondateurs de la revue est que les apports de ses contributeurs permettent non seulement de rendre compte de travaux à caractère scientifique, mais aussi d'études et de recherches empreintes, pour certaines d'entre elles, d'histoires personnelles, invitant ainsi le lecteur à un cheminement biographique réflexif internationalisé. L'intention est d'afficher un esprit d'ouverture intégrant confrontation des idées et incitation à la rencontre entre auteurs à l'aune de différentes orientations de recherche et à partir de divers lieux d'expérimentation, favorisant ainsi la formalisation, au moins en partie, de fondements théoriques et conceptuels. Ce second numéro de Comparaison plurielle est consacré à des questionnements relatifs à des phénomènes de mobilité et de migration. La mobilité des populations est le plus souvent appréhendée soit en tant que phénomène que l'on s'efforce de comprendre, soit en tant que contexte de développement des phénomènes qui y sont liés, la notion de mobilité étant relative à des situations ancrées dans des territoires et des modes de vie. Aussi, la migration internationale apparaît-elle sous les traits d'un phénomène humain de déplacement, de mouvement, de fuite ou d'avancement, qui traduit une dynamique empreinte de variations et de renversements de tendances en fonction des événements avec lesquels elle est aux prises, au croisement du social, du démographique, du politique et de l'économique. Mobilité et migration peuvent donc avoir à voir l'une avec l'autre, sans qu'il doive pour autant y avoir un quelconque systématisme, révélant, au-delà de la signification des mots, la complexité de leurs usages, parfois différents et parfois complémentaires. Ce sont là autant d'éclairages et de situations que les auteur(e) s de ce second numéro de la revue Comparaison plurielle : formation et développement s'efforcent de mettre en exergue à l'aune d'articles articulés autour de trois axes thématiques : « Mobilité et migration, un entre-deux ? », « Mobilité et migration à l'épreuve de la formation et du développement », « Mobilité et migration au risque du désenchantement ». Ces questionnements prennent un relief particulier dans la mesure où ils sont inscrits dans des contextes culturels et référés à des territoires et à des continents où les contrastes sont si forts qu'ils convoquent une mise en perspective anthropologique.

  • Practical japanese learning

    Nicolas Chambon

    • Books on demand
    • 28 Novembre 2018

    Your time is a precious asset.


    In Practical Japanese Learning, the approach is simple :

    - You will start talking Japanese from zero without bothering about all the different rules that you are usually told to comprehend when you learn a new language - You will be explained how to pronounce the different sounds.
    - You will learn how to make your own sentences based on concrete examples and explanations, by the end of the first chapter.
    - You will be practicing through translation tests - You will be provided additional words at the end of the book The idea is to go as straight to the point as possible, learning through practice should bring you the feeling of making progress sentence after sentence.

  • Partant de la notion du temps des physiciens, en passant par celui des philosophes, des humains en général et ces linguistes, le lecteur découvrira les traits pertinents temporels (TpT) et décrira d'abord l'époque du présent, puis celle du passé ainsi que celle du futur. L'emploi des temps grammaticaux sera ainsi couvert par l'emploi des TpT, tant dans la principale et dans l'indépendante que dans la subordonnée, de quelque sorte qu'elle soit.
    Un site web dédié à cette problématique, www.theorie-des-temps.com, soutient l'enseignement et l'apprentissage tant pour l'enseignant(e) que pour L'apprenant.

empty