Musées / Collections / Catalogues

  • 101 oeuvres est une publication bilingue (français/anglais), qui réunit des textes portant chacun sur une oeuvre de la collection du Fonds cantonal d'art contemporain (FCAC) de Genève. Fruit d'un partenariat avec la Société Générale Private Banking, ce catalogue réunit les « éclairages du mois », mis en ligne depuis 2010 sur le site Internet de l'Etat de Genève et accessibles dès l'automne 2018 sur le site propre du FCAC. Le choix porte essentiellement sur des acquisitions récentes, accompagnées de quelques oeuvres phares de la collection. Ces oeuvres sont représentatives de la variété des formes de l'art contemporain, les media classiques de la peinture et la sculpture voisinant avec la photographie, la vidéo, l'installation, l'objet, ... Elles sont également emblématiques de la politique d'acquisition du FCAC : les artistes peuvent être genevois bien sûr, mais aussi nationaux et internationaux, pourvu que leur travail ait un lien avec Genève.
    Quelques artistes de l'ouvrage : John M Armleder, Silvia Bächli, Miriam Cahn, Valentin Carron, Silvie et Chérif Defraoui, Chloé Delarue, Vidya Gastaldon, Franz Gertsch, Fabrice Gygi, Alain Huck, Louise Lawler, Olivier Mosset, Gianni Motti, Delphine Reist, Marta Riniker-Radich, Denis Savary, Roman Signer, Tatiana Trouvé ou Rémy Zaugg.

  • En 2014, le Musée d'Yverdon et région, dans le cadre des activités organisées pour marquer son 250e anniversaire, a choisi de se pencher sur son passé encore trop méconnu. Rossella Baldi et Valérie Kobi, deux spécialistes de l'histoire des collections, ont ainsi été chargées de retracer et d'analyser les origines et les développements de cette institution ancienne et à la longévité peu commune. Rossella Baldi met en lumière les prémices, le premier cabinet d'histoire naturelle créé en 1764 dans l'orbite de la Bibliothèque publique, soit des débuts qui s'inscrivent parfaitement dans le contexte des Lumières, mais dont l'évolution s'avérera ensuite difficile. Le Musée des 19e et 20e siècles se dessine sous la plume de Valérie Kobi au gré des changements institutionnels, des déplacements physiques, des personnalités qui en ont eu la charge et de l'enrichissement des collections. Les trouvailles archéologiques y jouent un rôle de premier plan: sites palafittiques au 19e siècle, castrum romain d'Yverdon au début du 20e siècle, oppidum celtiques (Sermuz, Yverdon) et embarcations galloromaines à la fin de ce même siècle. Pour la première fois, cette étude met en lumière de manière approfondie et contextualisée l'histoire du Musée d'Yverdon et région, un musée d'archéologie et d'histoire majeur de Suisse romande.

  • Si le classement des tableaux dans la collection des beaux-arts ou des vases antiques dans celle d'archéologie n'a jamais soulevé le moindre questionnement, il n'en va pas de même de toute une série d'objets de natures diverses, pourtant réunis et conservés déjà bien avant la naissance du Musée d'art et d'histoire. Ainsi les échelles et armures de l'Escalade, les meubles et boiseries d'anciennes demeures, la vaisselle en porcelaine et les pièces d'orfèvrerie, les instruments de musique, les montres et les horloges ou encore les soieries et dentelles ont-ils été déplacés par petits lots ou par collections entières d'un bâtiment à l'autre, d'une salle à l'autre, d'un département à l'autre au gré des décisions des directeurs de l'institution et des conservateurs des différentes collections. Le dossier de cette nouvelle édition de GENAVA rend justice à cette multitude d'objets, modestes ou prestigieux, aujourd'hui rassemblés dans le domaine des Arts appliqués, en racontant l'histoire de leur conservation au sein du MAH. Une histoire à découvrir notamment au travers d'une interview de Marielle Martiniani-Reber, dont l'expertise à rayonné sur ce département durant plus de vingt ans.

empty