Musées / Collections / Catalogues

  • Cet ouvrage n'est ni d'un auteur, ni celui d'un collectif. Il tente la recherche d'un commun construit par les multiples singularités engagées dans une aventure.
    La Friche la Belle de Mai est un projet artistique, culturel, économique et social, initiée il y a vingt-cinq ans à Marseille.
    Inscrit dans une politique publique de développement territorial cette aventure est considérée internationalement comme l'une des plus innovantes des dernières décennies.
    Dans toutes les disciplines du théâtre qui l'a fondé, aux musiques, aux arts plastiques, à l'architecture et aux paysages, en passant par la littérature et les médias, elle s'est définie comme un processus pluriel et singulier.
    Associant tous les publics, la Friche est un lieu de travail qui a toujours été ouvert pour des pratiques diverses. Visites d'ateliers, pratiques artistiques, pratiques sportives. Peut s'y réunir des publics de quelques visiteurs à plus de dix mille personnes. Elle est un lieu incontournable de production et de diffusion.
    La détermination des acteurs impliqués dans cette aventure a permis de transformer culturellement le site d'une ex-usine des tabacs pour une destination artistique précise, générant l'un des districts culturels les plus rares au monde. Culture vivante, patrimoine, développement économique culturel se concentrent comme l'une des dynamiques les plus riches du tiers-secteur.
    En retraçant son histoire et en analysant ses principes, ce livre propose de remettre en perspective la dimension commune qui l'a animé et qui doit conduire son devenir.
    En plus de l'analyse et de l'histoire, c'est aussi le recueil de trente-sept paroles d'artistes, de seize paroles de producteurs qui enrichissent le récit d'une aventure rare et une série de composition-création photographiques de Renaud Vercey.

empty