Institutions / Economie de l'art

  • Une étude anthropologique sur les interactions de la culture et des musées.

    Alors que nous sommes plongés dans un brassage inédit des civilisations et que nous baignons dans un plasma culturel planétaire, définir la culture légitime représente un enjeu primordial. Dans ce contexte les musées occupent une place déterminante. En deux siècles, ils sont devenus un acteur majeur de la culture et de la connaissance, une « matrice » de sélection et d'interprétation du patrimoine que les sociétés transmettront aux générations futures.

    Pour comprendre ce phénomène, Paul Rasse revient sur les conceptions historiques de la culture et sur leur évolution, jusqu'au melting pot de la mondialisation. Il se focalise ensuite sur les musées, montre quelles étaient leurs fonctions dans le domaine de l'art, de la science et de la technique et comment, alors qu'ils paraissaient condamnés par la modernité, ils ont su se réinventer en « média », jusqu'à devenir l'une des institutions culturelles les plus brillantes du moment. Décryptant les dynamiques de médiation, en particulier l'attention aux publics qui gagne progressivement tous les domaines de la création, l'auteur nous fait sentir de manière concrète comment les musées contribuent à la culture de notre société postmoderne.

  • Qu'est-ce que le patrimoine ? Pourquoi notre société accorde-t-elle une telle importance (de plus en plus d'importance ?) à cette notion ? A-t-elle valeur universelle ? Jusqu'où peut-elle s'étendre ? Quelles relations entre histoire, mémoire et patrimoine ? Autant de questions actuelles auxquelles ce dossier répond à travers des exemples très parlants.

  • Critique & médium

    Ivanne Rialland

    • Cnrs
    • 25 Août 2016

    La critique d'art parle des oeuvres en elle-même, dans leur singularité, et produit sur elles un jugement. Mais parle-t-on d'art de la même façon selon que l'on est membre du public, journaliste spécialisé, historien d'art, auteur d'ouvrage, artiste soi-même ? Quelle est l'influence du médium sur le discours critique ? Et quelle est l'influence de ce discours critique sur la création et la valeur artistique ? Conjuguant sémiologie, sciences de l'information, de la communication et sociocritique, cet ouvrage noue l'étude des textes à celle des supports dans lesquels ils sont produits et des intentionnalités multiples dont ils sont porteurs.

  • Observer en grand angle le musée du XXe siècle comme objet historique compose une démarche inédite. Elle suppose d'apprécier les enjeux politiques, sociaux, culturels et économiques qu'il suscite, à l'échelle de l'État comme des collectivités territoriales, dans des perspectives hexagonales comme transnationales. Car le musée évolue aujourd'hui dans une société ouverte à la novation esthétique et patrimoniale en même temps qu'il adopte l'acculturation des codes hiérarchiques et les évolutions entrepreneuriales ou technologiques. Partagé en deux parties (« Figures » et « Territoires »), cet ouvrage aborde des situations aux registres et répertoires différenciés. Les textes réunis ici questionnent, en longue durée, le musée et ses représentations, entre élitisme social, promotion de la culture pour tous, merchandising, aussi, des biens culturels pour chacun. Sont ouvertes ou creusées - souvent en diachronie par le témoignage d'anciens et nouveaux acteurs - plusieurs pistes amenant à discuter la place du musée dans les imaginaires collectifs, le capital symbolique d'un geste ou d'un espace architectural, le trilogue entre l'oeuvre, l'artiste et celles et ceux, qui désormais pluriels et parfois concurrents, participent à sa « vie » au musée.

empty