Généralités sur l'art

  • Cette histoire de l'art originale, remplie d'anecdotes, peut se lire à la maison, à l'école comme au musée. Racontez l'art ! invite jeunes parents, grands-parents et enseignants à entrer dans la grande histoire de l'art par le petit bout de la lorgnette. Anecdotes et analyses sont centrées autour d'un artiste, d'un mouvement ou d'un événement, classés chronologiquement et géographiquement, exactement comme au musée.
    Une frise chronologique permet de situer le contexte historique des oeuvres et une liste des oeuvres, classées par musée, permet d'organiser sa visite.
    Racontez l'art ! est l'ouvrage essentiel qu'il faut avoir en main pour transmettre aux plus jeunes le savoir, mais aussi le plaisir que procure la découverte des oeuvres.

    Ce premier volume est consacré à l'art de la Renaissance à l'Art nouveau.

  • La distinction entre l'art et l'artisanat est injuste. Il y a des artisans qui sont de véritables artistes, je le reconnais volontiers : ils mentent, bâclent, se foutent de vous quand vous avez le dos tourné, essaient de coucher avec votre femme et se font payer dix fois le prix qu'ils valent réellement. J'en ai rien à foutre.

  • Quel est le sens caché des Lignes de Nasca ? Pourquoi Les Demoiselles d'Avignon de Picasso ont-elles tant choqué le monde artistique ? Quelle est la signification des peintures japonaises du XIXe siècle ? Quarante et un historiens de l'art, critiques, experts, artistes ou enseignants ont participé à l'élaboration de cet ouvrage unique pour nous aider à mieux comprendre l'évolution de l'art à travers les âges et les continents.
    - Plus de 1 600 oeuvres commentées.
    - 85 époques et mouvements clés de l'histoire de l'art présentés en détail.
    - 160 chefs-d'oeuvre incontournables décryptés.
    - Tous les outils indispensables (repères chronologiques, biographies d'artistes, détails agrandis, index détaillé).

  • De Claude Monet à Louise Bourgeois en passant par le cubisme et l'art conceptuel, cet ouvrage explore à travers 50 chefs-d'oeuvre, les thèmes, les mouvements et les techniques qui font l'histoire de l'art moderne et contemporain.
    Susie Hodge propose une introduction innovante sur un ton accessible et didactique, et nous explique les quand, comment et pourquoi de l'évolution de l'art à partir de la fin du XIXe siècle.

  • Le Livre de mes rêves invite le lecteur à un voyage merveilleux à travers les espaces les plus secrets et les plus intimes de la créativité de Federico Fellini, dans une " cosmographie personnelle où des parcours émotionnels, sentimentaux, culturels, érotiques et affectifs entrecroisent des itinéraires géographiques, architecturaux, mémoriels, imaginaires et fantasmagoriques ".
    Cet ouvrage incontournable pour la compréhension de l'oeuvre du cinéaste reproduit l'intégralité des fac-similés de ses carnets dans lesquels il notait, au réveil, ses visions nocturnes.
    L'appareil critique regroupe leur traduction, ainsi que les contributions de spécialistes et d'amis de Fellini.

    1 autre édition :

  • Après Les Femmes qui écrivent vivent dangereusement et Les Femmes qui aiment sont dangereuses, Laure Adler revient avec un nouvel et passionnant ouvrage sur les femmes artistes.
    Explorant les archétypes et les codes de l'histoire de l'art, elle analyse, à travers leurs oeuvres d'art, le lent basculement des femmes vers l'autonomie artistique et la reconnaissance du travail de création, trop longtemps laissée aux seuls mains et signatures des hommes.
    Cet ouvrage dresse le portrait passionnant d'une cinquantaine de ces artistes, depuis la Renaissance avec Artemisia Gentileschi, jusqu'à nos jours avec Yoko Ono, Orlan, Annette Messager, Marina Abramovic, Sophie Calle, en passant par les incontournables Sonia Delaunay, Niki de Saint-Phalle, Berthe Morisot ou Frida Kahlo.

  • L'iconographie, étude des symboles - qu'il s'agisse d'animaux, d'objets, de plantes, de formes ou de gestes - est un élément essentiel de l'histoire de l'art. Ce guide dévoile plus de cinquante des symboles visuels les plus courants et les plus intrigants à travers le monde et les époques, de 2300 avant notre ère jusqu'à nos jours. Alors que les symboles traversent les dialectes et les frontières, leurs significations peuvent varier et sont souvent culturellement spécifiques. Le serpent, objet de fascination et de mysticisme dans la culture aztèque, représente généralement le péché en Occident.
    Matt Wilson décrypte les implications subtiles du symbolisme et les significations ouvertes et cachées des oeuvres, fournissant un outil indispensable pour l'interprétation.
    Une section de référence comprend des suggestions de lectures complémentaires, un glossaire des termes artistiques et historiques ainsi qu'un index.

  • Propose un choix de peintures, dessins et photographies du Moyen Age à l'époque contemporaine, dont le motif commun est de montrer une femme en train de lire. Offre également une réflexion sur cette activité qui fut longtemps interdite à la femme.

  • Cette introduction vivante raconte l'histoire en constante évolution de l'art abstrait, retraçant son histoire du début des années 1900 jusqu'à nos jours. Émergeant des mouvements occidentaux comme le cubisme et l'expressionnisme, l'art abstrait est rapidement devenu un phénomène mondial qui a changé le visage de l'art moderne et contemporain.
    L'abstrait, pour de nombreux artistes, offre de nouvelles façons de comprendre le monde qui nous entoure. Stéphanie Straine démystifie le travail de plus de soixante-dix artistes innovants du monde entier de Vassily Kandinsky à Emma Kunz et Rana Begum, redonnant leur place aux artistes femmes bien souvent oubliées.
    Une section de référence comprend une chronologie des principales expositions, des suggestions de lectures complémentaires, un glossaire des termes artistiques ainsi qu'un index.
    />

    Ajouter au panier
    En stock
  • " Venise est une grande aventure historique. Elle peut être aussi une passion individuelle. C'est le cas ici. Dans ce titre : Dictionnaire amoureux de Venise, je souligne le mot amoureux. Il ne s'agit évidemment pas d'un "guide" (il y en a d'excellents), mais d'une expérience personnelle liée à ma vie d'écrivain. Je suis arrivé là très jeune, j'ai passé chaque année, printemps et automne, beaucoup de temps à marcher, naviguer, regarder, respirer, dormir et m'émerveiller. Venise, voilà son secret, est un amplificateur. Si vous êtes heureux, vous le serez dix fois plus, malheureux, cent fois davantage. Tout dépend de votre disposition intérieure et de votre rapport à l'amour. L'amour ? Oui, et dans tous les sens : anges et libertinage, architecture, peinture, musique, roman, poésie, mais aussi air, pierre, eau, étoiles. Nature et culture enfin à égalité. Venise n'est pas un musée, mais une création constante. Si vous échappez aux clichés, au tourisme, aux bavardages ; si vous avez réussi à être vraiment clandestin ici, alors vous savez ce que le mot paradis veut dire. Le monde se précipite vers le chaos, la violence, la terreur, la pornographie, le calcul aveugle, la marchandisation à tout va ? Mais non, voyez, écoutez, lisez : voici le lieu magique et futur dont tous les artistes et les esprits libres témoignent. " Philippe Sollers

  • Depuis plus de deux mille ans, l'art grec et romain est au coeur de la civilisation occidentale. Cet ouvrage propose les clés de compréhension de l'engouement des artistes antiques qui l'ont créé. Il retrace les innovations audacieuses de ceux qui, défiant la sagesse traditionnelle, ont exploré de nouvelles idées ; il décrit les luttes des sculpteurs et des peintres pour représenter - pour la première fois - la complexité de la forme humaine et la richesse des émotions humaines.
    Les ravages du temps ont tellement anéanti l'art grec et romain qu'il ne semble se composer que de ruines impressionnantes et de fragments brisés. Pourtant, les réalisations créatives des Grecs et leur héritage, tels qu'adaptés par les Romains, n'ont jamais perdu leur pouvoir.

  • Après le succès de la première édition de cet ouvrage, la présentation en a été complètement remaniée pour montrer les oeuvres dans le plus grand format possible. C'est un véritable musée idéal qui s'offre au lecteur. Chaque tableau est expliqué par un spécialiste du monde de l'art. Du XVe siècle avant Jésus-Christ à nos jours, des fresques égyptiennes aux réalisations les plus récentes, ce livre présente les oeuvres qui ont marqué l'histoire de la peinture. Impressionnisme, fauvisme, réalisme, dada ou hyperréalisme... tous les courants sont représentés par les plus grands artistes - Raphaël, Dürer, Monet, Courbet, Gauguin, Rothko, Hopper, Picasso... - mais aussi par des peintres moins connus à découvrir.

  • En 1945, l'artiste français Jean Dubuffet invente l'oxymore « Art Brut » pour désigner les oeuvres réalisées par des autodidactes en marge du circuit officiel. Ayant réuni ces travaux sous forme de collection, il fera don de cet ensemble en 1971 à la Ville de Lausanne, qui inaugure la Collection de l'Art Brut en février 1976.
    Cet ouvrage, publié à l'occasion des quarante ans du musée, revient sur la naissance de l'institution lausannoise et sur les moments clés qui ont jalonné son développement.
    Il met également en lumière la première manifestation hors les murs de la Compagnie de l'Art Brut, intitulée « L'Art Brut » et présentée en 1949 à la galerie René Drouin, à Paris.
    Revisiter cet événement permet d'en mesurer l'audace et toute la portée critique pour l'époque.



    In 1945, the French artist Jean Dubuffet coined the oxymoron « Art Brut » to designate works made by autodidacts on the margins of official art circles. Dubuffet went on to form a collection of such works, which in 1971 he donated in its entirety to the City of Lausanne, where the Collection de l'Art Brut opened in February 1976.
    Published for the fortieth anniversary of the museum's inauguration, the present volume retraces the birth of the Lausanne institution and addresses the key moments that have marked its development.
    It casts new light on the first event of its kind to be held outside the walls of the Compagnie de l'Art Brut, entitled L'Art Brut and presented in 1949 at the Galerie René Drouin in Paris.
    Revisiting this event afresh is a perfect opportunity for assessing the critical impact of an exhibition that broke new ground at the time.

  • La bible et les saints Nouv.

    Désormais célèbre, ce guide iconographique est un outil indispensable pour aider les innombrables visiteurs des églises, châteaux, musées et expositions qui cherchent à reconnaître et à comprendre les principales représentations religieuses de la tradition occidentale.

    Les saints et les personnages bibliques y apparaissent sous leur nom dans l'ordre alphabétique et les scènes de l'Ancien et du Nouveau Testament sous leur appellation la plus usuelle. Les articles sont établis suivant une même structure didactique : les différentes formes du nom ou de l'expression dans les principales langues occidentales, la qualité de chaque personnage (prophète, apôtre, etc.), la tradition ou la légende, l'iconographie et les attributs. Une série de notices transversales, augmentée d'indications sur la symbolique et l'iconographie des nombres, des animaux et des végétaux, facilite l'identification des allégories, des insignes ou des habits des dignitaires de l'Église et des ordres monastiques.

  • Jessica Lack présente cinquante mouvements pionniers d'art moderne et contemporain nés d'un engagement politique, de la décolonisation, de la marginalisation ou d'un conflit. Ces mouvements ont pour but de revitaliser la société en défiant le statu quo. Bien que moins connus que le Pop Art, Dada ou le Futurisme, ces associations d'artistes - tels que les artistes iraniens Saqqakhaneh, les stridentistes mexicains, le groupe Jikken Kobo au Japon ou AfriCobra aux États-Unis - ont donné le pouvoir à leurs membres. L'ouvrage donne vie à une documentation inconnue en explorant le contexte historique unique de chaque mouvement artistique, les événements culturels et les interconnexions significatives, ainsi que les principaux protagonistes de l'évolution des mouvements.

  • Avec ses 2 500 illustrations choisies parmi les plus extraordinaires chefs-d'oeuvre de tous les temps, ce livre nous fait voyager à travers l'histoire de l'art par le biais des images. Rassemblées dans un musée idéal puisant dans les collections du monde entier, peintures, sculptures, photographies sont observées, décryptées et commentées par les meilleurs spécialistes. Proposant un parcours chronologique de la Préhistoire à nos jours, cet ouvrage unique en son genre est la nouvelle référence en histoire de l'art.

    1 autre édition :

  • Au fil des planches, des arbres, des fruits, des fleurs, des bourgeons et des graines, nous découvrons ou réapprenons la biologie de la nature nourricière. La maison Deyrolle nous a ouvert ses archives pour redonner vie aux planches pédagogiques et historiques du « Musée scolaire Deyrolle » commencé vers 1871.
    Au dos de chaque page, Emmanuelle Polle a livré les clés de lecture et d'évasion qu'évoquent lignes et couleurs qui composent ces planches murales colorées.
    La préface est signée par le prince jardinier, Louis Albert de Broglie.

  • Cyrille Putman nous fait découvrir, à travers anecdotes et traits d'humour, les spécificités de plus de 90 artistes modernes et contemporains qu'il a bien souvent côtoyés. Il dédramatise les grands concepts de l'art contemporain en exposant la vie et la création de ces artistes à sa déroutante question : Quelle mouche l'a piqué ? Il écrit ainsi une autre histoire de l'art dans son style vif et incisif dont on ne se lasse pas.
    Cet ouvrage, illustré par les dessins de Lucas Coskun, est un véritable voyage à travers l'art des deux derniers siècles d'Alberto Giacometti à Olafur Eliasson.

  • Baudelaire critique d'art ne cesse jamais d'être poète : « Il m'arrivera souvent, écrit-il, d'apprécier un tableau uniquement par la somme d'idées ou de rêveries qu'il apportera dans mon esprit. » Autrement dit, il décrit comme il flâne, avec une acuité de perception que seule rend possible une disponibilité parfaite à l'oeuvre contemplée. C'est à ce titre qu'il encense Delacroix, « peintre essentiellement littéraire », et qu'il raille la ligne dure du dessin d'Ingres. Cette connivence entre peinture et poésie revêt des formes multiples : de la relation classique d'une exposition à la définition de « l'art philosophique », en passant par un éloge en règle du dandysme ou du maquillage, ses écrits sur l'art témoignent d'une pensée toujours mobile, insoucieuse des genres et des hiérarchies, fécondée par les correspondances qu'elle décèle.

  • « Le romantisme, déclare Baudelaire, est une grâce, céleste ou infernale, à qui nous devons des stigmates éternels. » Ces stigmates sont manifestes dans l'oeuvre de beaucoup des écrivains étudiés par Baudelaire tout au long de ses vingt années de critique militante. Critique militante, en effet, et la part de polémique y est grande. Critique d'actualité aussi, car c'est à propos de ses contemporains que se manifeste surtout le coup d'oeil lucide et prophétique du poète. Son analyse, toujours pénétrante et pleine de verve, parvient à saisir l'importance durable des oeuvres de Wagner, de Flaubert, de Hugo et de Gautier, entre autres artistes.
    Si la valeur d'un critique repose sur son flair, sur son discernement, pour tout dire, sur son jugement, alors Baudelaire critique n'a pas d'égal au XIXe siècle.

  • Instituée par la théologie chrétienne, la fonction salvatrice de l'image fut réactivée par les romantiques après l'annonce de la « mort de Dieu ». Dans cet ouvrage, trois séquences (Sauver - Unifier - Dévorer) esquissent l'histoire récente de cette fonction. Depuis le salut individuel de l'artiste avec Eugène Delacroix jusqu'au salut du « peuple» par l'art avec Fernand Léger ou le Bauhaus, l'activité artistique a décliné ses promesses de bonheur jusqu'à l'épuisement, entre l'invention d'un présent insaisissable et celle d'une oeuvre d'art totale, finalement destructrice.
    Mais après que Lucio Fontana eut précipité encore « la fin de Dieu » pour affirmer la liberté illimitée de l'art, après que Joseph Beuys eut répété une fois encore l'identification dévorante de l'esthétique au politique, tout mythe de rédemption et d'unification future sembla avoir déserté l'activité artistique, qui s'expose désormais comme pur désir de survie, ici et maintenant, selon l'immanentisme de la loi de la concurrence.

  • Introduction à l'histoire de l'art francais Nouv.

    « La France filtre. Elle reçoit et elle tamise. De tous les côtés, elle est pénétrable. Ses ouvriers, sûrs d'eux-mêmes, se servent à droite et à gauche, comme si tout leur appartenait de droit. En art, il n'y a jamais lieu d'établir des factures et de s'inquiéter de ses dus. On va de l'avant, outil en main. Cette démarche est constante dans le pays composite et riche de contraires qu'est la France. Si on la néglige, si on cherche une définition de l'art français en dehors de ces mouvements d'acquisitions et de filtrage, on n'arrive qu'à une notion pauvre et plutôt décevante, qui s'épuise vite dans la célébration de la finesse et de la clarté. » Si le temps a manqué à André Chastel pour achever son introduction à l'Art français, son manuscrit, qui nous est parvenu sous la forme de fragments et de notes, constitue une contribution irremplaçable à notre connaissance de l'art français et, en dépit de son inachèvement, un des ouvrages les plus accomplis et peut être les plus novateurs du grand historien.

  • Street art

    Simon Armstrong

    Des tunnels de métro et ruelles sombres aux foires d'art internationales les plus hypes, le street art est devenu un phénomène mondial. Simon Armstrong explore ses fondements et montre l'influence durable de la culture du graffiti des années 1960 à Philadelphie et des années 1970 à New York sur le street art d'aujourd'hui.
    Il décrit les relations complexes de la pratique face aux graffitis, aux lois, au marché de l'art et à la gentrification à mesure qu'elle évolue et qu'elle adopte de nouveaux matériaux, styles et techniques. Ce livre regroupe de nombreux artistes parmi les plus importants de la sous-culture, des premiers tagueurs, dont Taki 183, les rois Dondi et SEEN de New York, en passant par Shepard Fairey, Banksy, Invader, Miss Van et Vhils. La créativité exubérante du street art apporte de la couleur et de l'énergie aux espaces publics du monde entier et continue de défier notre façon de penser et de voir.

  • L'art contemporain - histoire et geographie Nouv.

    Des objets incongrus, des gestes excentriques, mais aussi des photographies, des vidéos et des peintures de facture traditionnelle, voilà ce qui constitue l'art contemporain. Quelquefois, ces oeuvres étonnent ou choquent. Elles suscitent en même temps la curiosité, au point de s'y perdre un peu. Aussi, pour qui s'aventure dans le monde de l'art, l'auteure de ce livre fournit des repères et suggère quelques pistes de réflexion. Depuis quand l'art « moderne » est-il devenu « contemporain » ? Pourquoi les artistes ont-ils voulu transformer le rapport des spectateurs avec les oeuvres ? Et quand les frontières avec la mode, l'architecture ou même des objets rituels deviennent floues, peut-on encore faire entrer cet art dans une définition ?

    Ce livre révèle en quoi l'art contemporain est avant tout un espace ouvert, une aire de liberté pour penser et agir différemment quand les idéologies et les systèmes philosophiques qui nous guident sont en crise.

empty