Généralités sur l'art

  • Lieu essentiel de la culture renaissante et baroque, instrument de savoir autant que de plaisir esthétique, au carrefour de l'art et de la science, le cabinet de curiosités s'effaça devant le rationalisme des Lumières, ne subsistant que dans les musées secrets de quelques collectionneurs nostalgiques. Il ne suscita, au début du 20e siècle, que l'intérêt des historiens, des amateurs de bizarre et des surréalistes qui en apprécièrent l'étrangeté et les aspects poétiques. Il fallut attendre le passage au siècle suivant pour voir le phénomène connaître une résurgence paradoxale et prendre une ampleur nouvelle. Après s'être vu consacrer, en France, à Poitiers en 2013, une exposition, « La Licorne et Le Bézoard », qui se proposait d'en retracer l'histoire, le cabinet de curiosités fait l'objet, dans le projet du FHEL, d'une approche renouvelée. Prenant acte du fait que, devenu source d'inspiration de nombreux artistes, thème d'expositions internationales aussi bien que tendance du goût et du décor intérieur, le cabinet de curiosités fait désormais partie de l'imaginaire contemporain, la présente exposition se propose d'en suivre différentes expressions, échos et interprétations. S'ouvrant sur une mise en perspective historique, elle s'intéresse essentiellement aux regardeurs qui auront réinventé, dans les dernières décennies, le concept de cabinet de curiosités : qu'il s'agisse d'institutions comme le Muséum national d'Histoire naturelle, le musée de la Chasse et de la Nature à Paris, le musée d'anatomie de Montpellier ou le musée Le Secq des Tournelles à Rouen, de personnalités singulières, comme le fondateur de la Maison rouge, Antoine de Galbert ou d'artistes comme Miquel Barceló, Jean-Jacques Lebel ou Théo Mercier. S'ébauche ainsi, sur près de 1000 mètres carrés, dans une scénographie étonnante, ce qui pourrait être un cabinet de curiosités du moment présent

  • Libres Figurations - Années 80 rassemble plus de cinquante artistes emblématiques du courant artistique international qui s'est répandu à la fin des années 1970 et au début des années 1980 sous les appellations de Figuration libre en France, Graffiti aux États-Unis, Neue Wilde Malerei en Allemagne, Les Nouveaux Artistes en URSS... Il raconte les épisodes de cette histoire et constitue un rare témoignage sur cet art non académique, souvent provocant, fun, inspiré de la culture populaire, né dans la rue, dans les clubs, dans les revues autant que dans les ateliers et qui entretient un lien très fort avec la scène rock, punk, la BD, les comics et les médias.

  • Jacques Monory est un artiste contemporain des plus importants et des plus singuliers. Dès les années 1960, au côté du mouvement de la Figuration Narrative, il développe une oeuvre qui s'affirme comme une écriture, avec sa signature - l'utilisation récurrente d'une couleur, le bleu -, et sa thématique propre - la relation essentielle avec sa vie (réelle, imaginaire, sublimée).
    Dans cette monographie dirigée par Pascale Le Thorel, on retrouve le témoignage de Jean-Jacques Beineix (qui s'est inspiré de l'univers de l'artiste pour son film Diva) et un entretien inédit entre Henri-François Debailleux et Jacques Monory.
    L'ouvrage propose de nombreuses archives ainsi que des textes de plusieurs spécialistes sur ses sources d'inspiration, ses films, ses relations avec Jean-François Lyotard ou encore Christian Boltanski.

  • Henry Moore est l'un des sculpteurs les plus influents du XXe siècle et le premier artiste britannique mondialement connu de son vivant. Incarnation du modernisme de l'après-guerre, son art amorce le renouveau de la sculpture en Grande-Bretagne, un mouvement qui se poursuit encore aujourd'hui. Cet ouvrage monographique accompagnant l'exposition présentée au FHEL et réalisée en collaboration avec la Henry Moore Foundation de Perry Green réunit un ensemble exceptionnel d'oeuvres très rarement montrées en France.
    Richement illustré, l'ouvrage rassemble douze auteurs, qui contribuent à réactualiser la lecture de la sculpture de Moore et des grandes thématiques qui traversent son oeuvre, constituant ainsi un appareil critique inédit et de référence sur l'artiste.

    Ont Contribué au catalogue :
    Michel-Édouard Leclerc, Président du FHEL ;
    Christian Alandete, Sebastiano Barassi, Jean-Louis Prat, commissaires de l'exposition ; Mary Moore, fille de l'artiste.

    Auteurs : Laurence Bertrand Dorléac, Valérie Fletcher, Florian Gaité, Julia Kelly, Guitemie Maldonado, Maureen Murphy, Rachel Smith, Siebe Thissen, Gilles Tiberghien, Anne Wagner.

  • Ce livre, très richement illustré, suit le parcours de l?expositionH enry Moore, présentée au Fonds Hélène & Édouard Leclerc pour la Culture du 10 juin au 4 novembre 2018.
    Il comprend un entretien avec Michel-Édouard Leclerc, Président du FHEL, Christian Alandete, Sebastiano Barassi, Jean-Louis Prat, commissaires de l'exposition, et Mary Moore.
    Il inclut aussi des textes de Christian Alandete, Laurence Bertrand Dorléac, Valérie Fletcher, Florian Gaité, Julia Kelly, Guitemie Maldonado, Maureen Murphy, Rachel Smith, Siebe Thissen, GillesTiberghien, Jean-Louis Prat et Anne Wagner.

empty