Arts de l'image

  • Rogério Ferrari n est pas un reporter-photographe. Il ne scrute pas, ne témoigne pas, n écrit pas d images. Il s emploie à rendre au plus grand nombre ce qu il a reçu en partage : l humanité tenace de celles et ceux à qui elle est déniée. Existences-Résistances est un alcool fort, dont l alambic n a pas de secret ; il lui a suffit de vivre avec celles et ceux qui en composent le bouquet. Au bout de ces images, point d ivresse. Mais un silence. De ces silences que seule la parole des fous et des sages convoque. De ces silences d après l effort. Car c est à un effort que nous invite Rogério Ferrari, à celui qu il nous faut consentir pour nous hisser à hauteur d Homme et cesser d être, pour un temps ou davantage, un spectateur. Existences-Résistances ; existences et résistances indissociablement, résister pour exister, que l on soit Kurde, Indien du Chiapas, Sahraoui, Palestinien ou paysan sans terre du Brésil. Existences-Résistances sera donc le nom d une collection de livres de photographies dédiés à cette humanité en lutte. Puisse-t-elle nous aider à comprendre que ces luttes singulières ont ceci de commun : elles affirment en acte que résister, c est vivre. Rogério Ferrari est aussi un photographe ; il donne à voir ce qu il a reçu, donc beaucoup de lui-même.

  • Existences-Résistances est un alcool fort, dont l'alambic n'a pas de secret ; il lui a suffi de vivre avec celles et ceux qui en composent le bouquet. Au bout de ces images, point d'ivresse. Mais un silence. De ces silences que seule la parole des fous et des sages convoque. De ces silences d'après l'effort. Car c'est à un effort que nous invite Rogério Ferrari, à celui qu'il nous faut consentir pour nous hisser à hauteur d'Homme et cesser d'être, pour un temps ou davantage, un spectateur.

  • Pas très loin de la Promenade des Anglais, dans une banlieue niçoise, un plan d'urbanisme est en marche, les résidences « Saint-Pierre » vont disparaître. Le relogement de la population va se faire lentement. Certaines familles seront relogées dans le quartier, d'autres à la périphérie.
    Les femmes, piliers de la famille, principal lien social, prennent la parole sur la manière dont elles vivent cet évènement qui vient bouleverser leur vie. Par leur contribution, ces femmes deviennent les rédactrices de l'ouvrage.

  • Territoires interdits pour certains, enjeux électoraux pour d autres ou sujets sulfureux pour journalistes en quête de sensationnel, la soixantaine de mosquées que compte Paris continue de concentrer toutes les peurs et de nourrir tous les fantasmes. Jean-Michel Riera et Thomas Deltombe ont réussi à se faire accepter de lieux qui entretiennent bien souvent des relations tendues ou hostiles avec les médias. En rompant avec une tradition médiatique axée sur le seul aspect sécuritaire, « Mosquées » remet en perspective la place, le rôle et le fonctionnement de ces lieux de vie de manière tout à fait inédite.

empty