Généralités sur l'art

  • Livre d'artiste documentant le projet à la fois artistique, politique et collectif de Nicolas Floc'h, basé sur un principe de participation et de co-réalisation, qui pointe, à différents niveaux, les relations multiples entre des groupes sociaux et des institutions publiques qui les structurent et les encadrent, tout en questionnant également la valeur symbolique ou économique d'une oeuvre d'art.

    Le grand troc, El gran trueque, A grande troca est un livre d'artiste. Il reprend l'ensemble du travail photographique réalisé durant les trois éditions du Grand Troc de Nicolas Floc'h.
    Le Grand Troc est un projet né d'une commande artistique dans le cadre de l'action Nouveaux Commanditaires au Chili. La première édition, en 2008, à Santiago au Chili, est initiée et mise en oeuvre par Anastassia Makridou-Bretonneau en collaboration avec le centre d'art Matucana 100. En 2009, à Porto Alegre au Brésil, Camilo Yanez commande une seconde version pour la Biennale Mercosur. En 2015, une troisième et ultime étape du Grand Troc a lieu en Île-de-France, portée par le MAC/VAL, Musée d'art contemporain du Val-de-Marne et soutenue par « In situ-artistes en résidence dans les collèges du département de Seine-Saint-Denis ».
    La première étape du Grand Troc prend la forme d'un workshop, « l'atelier des désirs », pour collecter et inventorier les désirs qui animent les participants. La mise en forme des désirs exprimés se fait par la construction d'objets à l'échelle 1, en bois recyclé et matériaux de récupération. Portant la mention « Le Grand Troc », chaque objet est répertorié et cosigné par Nicolas Floc'h et la personne ou le groupe concerné. L'ensemble est ensuite exposé et proposé au troc, tout visiteur souhaitant acquérir un objet devant le troquer contre l'objet réel, remis ensuite à la personne ou au groupe l'ayant réalisé. L'ensemble du processus devient le sujet d'un travail photographique.
    Les photographies, en résonance avec l'environnement singulier de chacune des trois éditions ainsi que ce livre et son mode de production constituent, in fine, le manifeste du projet.
    L'édition de l'ouvrage, soumise au protocole dont il rend compte, est produite à partir de douze livres en bois proposés au troc en échange de compétences ou de services. Le troc de neuf d'entre eux a permis sa publication et lui confère le statut d'élément constitutif de l'oeuvre, Le grand troc.
    Dans cet esprit du livre d'artiste, le tirage a été limité à 400 exemplaires.

  • Première monographie consacrée à la plasticienne française, articulée autour de deux entretiens menés par François Quintin.
    Dans ce premier ouvrage monographique consacré au travail de Manon Harrois, François Quintin nous emmène visiter en compagnie de l'artiste son exposition personnelle, « Desert Still the Same », au centre d'art Camac et son atelier à Troyes.
    Deux conversations pour entrer dans la pratique et le détail du travail de Manon Harrois, ses souvenirs et sensations, ses impressions et observations, ses inspirations et collaborations, du son du grillon au grand buste de Constantin.

empty