Généralités sur l'art

  • Incarnation du mythe de l'artiste maudit, Vincent Van Gogh (1853-1890) est une légende qui est devenue une référence de l'art contemporain. Expressionniste pendant le courant postimpressioniste, son art fut incompris tout au long de sa vie. En Hollande, il participe à la peinture réaliste en peignant des scènes de paysannerie. Anxieux et déprimé, Vincent van Gogh a réalisé plus de 2000 oeuvres mais n'en vendra qu'une seule tout au long de sa vie. Peintre autodidacte, sa peinture est reconnue pour sa beauté à la fois sensible et âpre et est aujourd'hui l'une des artistes les plus en vogue sur le marché de l'art.

  • Les bouleversements au cours du XXe siècle dans l'histoire mondiale vont provoquer une incroyable métamorphose de l'art occidental. Une création artistique foisonnante et révolutionnaire va se répandre dans un monde dorénavant sans frontières. Elle laisse libre cours à une extraordinaire prolifération des courants artistiques, du fauvisme au Pop Art.
    Cet ouvrage présente des illustrations des exemples les plus marquants de cette période, accompagnées d'essais rédigés par des critiques et des historiens de l'art. En tant que fenêtre ouvrant sur la psychologie des grands artistes modernes, L'Art du XXe siècle est le livre indispensable à tout amateur d'art contemporain.

  • Les bouleversements au cours du XXe siècle dans l histoire mondiale vont provoquer une incroyable métamorphose de l art occidental. Une création artistique foisonnante et révolutionnaire va se répandre dans un monde dorénavant sans frontière laissant libre cours à une extraordinaire prolifération des courants artistiques. L auteur nous présente dans une synthèse magistrale, les disciplines essentielles et les différents courants artistiques intimement liés au bouleversement politique, culturel, idéologique et politique du vingtième siècle.

  • Hokusai Nouv.

    Hokusai

    Edmond De Goncourt

    À travers ses peintures élégantes et ses estampes sur bois sublimes, Katsushika Hokusai (1760-1849) est devenu l´un des artistes japonais les plus reconnu au monde. D´un style simple, mettant en scène des courtisanes et des acteurs célèbres, Hokusai a transformé l´art ukiyo-e en un style élaboré dépeignant la beauté de la nature au travers des représentations de paysage et de faune. Son style et ses sujets ont évolué aussi souvent que son nom, mais le talent d´Hokusai en tant qu´artiste est resté le même, et son influence dans des mouvements postérieurs tel que l´Art Nouveau et l´impressionnisme est incontestable.

  • Angels, those mystical, winged figures of religion and myth, have inspired writers and artists for centuries. Included in this book are pictures of angels by the greatest classical and contemporary artists, depicting an array of delicate, whimsical cupids and majestic, powerful archangels. The beautiful images of these mysterious creatures, along with the convenient, portable size, make Angels the ideal gift.

  • S'étant développé à travers l'Europe pendant plus de 200 ans, l'art gothique est un mouvement qui trouve ses raciness dans la puissante architecture des cathédrales du nord de la France. Délaissant la rondeur romane, les architectes commencèrent à utiliser les arcs-boutants et les voûtes en berceau brisé pour ouvrir les cathédrales à la lumière. Période de bouleversements économiques et sociaux, la période gothique vit aussi le développement d'une nouvel iconographie célébrant la Vierge, à l'opposé de l'iconographie terrifiante de l'époque romane. Riche de changements dans tous les domaines (architecture, sculpture, peinture, enluminure, etc.), l'art gothique s'effaça peu à peu face à la Renaissance italienne.

  • La période de la Renaissance débute en Italie à la fin du XIVe siècle et s´étend sur tout le continent européen jusqu´à la seconde moitié du XVIe siècle. La redécouverte des splendeurs de la Grèce et de la Rome antique marque les débuts d´une « renaissance » des arts, en rupture avec les dogmes du Moyen Âge. Nombre d´artistes vont innover aussi bien dans les domaines de la peinture, que dans ceux de la sculpture et de l´architecture. Le réel et l´idéal, le profane et le sacré, le mouvement et la perspective constitueront les thèmes de référence, qui influenceront l´art européen pour les quatre siècles à venir.
    Léonard de Vinci, Michel-Ange, Botticelli, Fra Angelico, Giorgione, Mantegna, Raphaël, Dürer et Bruegel sont au nombre de ces artistes qui apporteront une contribution décisive à l´art de la Renaissance.

  • « À chaque âge son art, à chaque art sa liberté. » Voila la devise de la Sécession viennoise, mouvement dissident (1892-1906), qui fut porté par une vingtaine d´artistes éclairés luttant contre l´académisme conservateur pétrifiant Vienne et tout l´empire austro-hongrois.
    Courant de l´Art nouveau, la Sécession, officiellement fondée en 1897 par Klimt, Moll et Hoffmann, ne fut pas une révolution artistique anonyme parmi tant d´autres. Contestataires par essence, les sécessionnistes viennois ont peint ce qu´on ne devait pas peindre : les frôlements, les baisers, les violences. Se définissant comme un art total sans contrainte politique ni commerciale, l´effervescence de ce mouvement toucha tous les artisans, architectes, et décorateurs. Dans cet ouvrage, peinture, sculpture et architecture sont confrontées par l´auteur pour souligner la richesse et la diversité du mouvement viennois.

  • L´ouvrage a pour ambition de décrire les différentes représentations de la sculpture Cham du VIIe au XVe siècle approximativement.
    Principalement en pierre (grès), mais aussi en or, en argent et en bronze, ces oeuvres profondément originales illustrent la mythologie indienne dans le puissant royaume de Champa qui exista sur une grande partie du territoire actuel du Vietnam, avant d´être détruit progressivement par l´irrésistible descente vers le Sud (« Nam Tiên ») des Vietnamiens, à partir de leur foyer de la région du Fleuve Rouge.
    Cet ouvrage présente des objets, venant tous de collections privées, très souvent inédits. Les différents styles de sculpture sont explorés, commentés et décrits.

  • Raphaël (Raffaello Sanzio) (Urbino, 1483 - Rome, 1520) Raphaël est l'artiste moderne qui ressemble le plus à Phidias. Les Grecs eux-mêmes disaient que ce dernier n'avait rien inventé, mais qu'il avait porté toutes les formes d'art créées par ses prédécesseurs à un tel degré de perfection, qu'il atteignit l'harmonie pure et parfaite. Cette expression «harmonie pure et parfaite » exprime, en réalité, mieux que toute autre ce que Raphaël apporta à l'art italien. Au Pérugin, il emprunta les grâces plutôt fragiles et la douce limpidité de l'école ombrienne qui s'éteignit avec lui. Á Florence, il acquit force et assurance, et fonda un style basé sur la synthèse des enseignements de Léonard et de Michel-Ange, éclairée par la lumière de son propre et noble esprit. Ses compositions sur le thème traditionnel de la Vierge et de l'Enfant semblaient extrêmement novatrices à ses contemporains, et seule leur gloire consacrée nous empêche aujourd'hui de percevoir leur originalité. Nul avant lui n'avait traité ce sujet sacré avec la poésie d'une idylle familière, avec un tel air d'éternelle jeunesse, cette douce limpidité, n'excluant ni l'amplitude ni la majesté de la conception. Il mérite, à nos yeux, plus de considération encore, pour la composition et la réalisation des fresques avec lesquelles, dès 1509, il orna les Stanze et les Loggie du Vatican. Le sublime, auquel Michel-Ange parvint par son ardeur et sa passion, Raphaël l'atteignit par un équilibre souverain entre intelligence et sensibilité. L'un de ses chefs-d'oeuvre, L'Ecole d'Athènes, est un monde autonome créé par un génie ; jamais ne faiblira notre admiration pour les innombrables détails, les portraits de visages inégalés même par les plus grands peintres du genre, la souplesse du geste, l'aisance de la composition, la vie qui circule partout grâce à la lumière, tout cela magnifié par l'attrait tout-puissant de la pensée.

  • La figure du Christ a, depuis toujours, inspiré les artistes. Déjà, dans les catacombes de l'Antiquité romaine, son portrait apparaissait sur les fresques murales. Plus tard, la vie du Christ se découpe dans les vitraux des églises gothiques ou se dessine sur les toiles des artistes de la Renaissance. Cependant, la figuration du Seigneur ne répond pas à une codification particulière et peut prendre, selon les artistes, des traits divers et variés. Qu'elles soulignent la spiritualité d'un dieu incarné ou les caractéristiques terrestres d'un homme de chair et de sang, les représentations nombreuses du Christ illustrent la fascination que ce dernier exerce sur les artistes, tant religieux que profanes. L'auteur, Joseph Lewis French, guide le lecteur à travers les représentations les plus iconiques du Christ dans l'art des scènes de la Nativité de Cimabue aux portraits provocants de Salvador Dalí ou Andres Serrano.

  • Terme entré dans l'usage courant au cours de la première moitié du XIXe siècle, l'art roman distingue, en histoire de l'art, la période qui s'étend entre les XIe et XIVe siècles. Révélant une grande diversité d'écoles régionales chacune démontrant ses spécificités, l'art roman, dans l'architecture comme dans la sculpture est marqué par ses formes brutes. Par sa riche iconographie, au fil d'un texte captivant, cet ouvrage nous propose de redécouvrir cet art moyenâgeux encore souvent trop peu considéré, face à l'art gothique qui lui succéda.

  • En ce début de millénaire, il nous a semblé intéressant de publier ce volumineux ouvrage sur l´histoire de l´érotisme. Curieuse époque que la nôtre ! Malgré une liberté toujours plus grande, les mots comme les images sont devenus formatés. Le « politiquement correct » s´est installé comme un credo, et les images redeviennent des icônes, particulièrement celles des femmes. Durant le précédent millénaire, ces dernières furent successivement déesses ou Vierges; aujourd´hui, elles sont des top modèles. Pour les hommes, ce phénomène a transformé Apollon en mannequin ou en star de cinéma.
    Que reste-t-il de l´impertinence des libertins du XVIIIe siècle, des folies de la Belle Époque, et du souvenir sans cesse récurrent des maisons closes... Peu de choses en vérité, seulement quelques images un peu démodées. Cet ouvrage se veut sans tabous, à travers 400 reproductions qui couvrent notre civilisation depuis la Grèce antique jusqu´à nos jours, de l´Europe à l´Asie. L´érotisme s´affiche sans complexe comme un des moteurs premiers de l´évolution des sociétés. La recherche du plaisir n´est pas condamnable, mais elle est le fait d´hommes et de femmes pour qui la procréation n´est pas une fin en soi.

  • Si le portrait devait, avant tout, être la représentation fidèle de son modèle, selon des canons strictement définis, cette galerie de 1000 portraits montre, au contraire, combien ce genre fut bousculé au fil de l'histoire et s'avère être beaucoup plus complexe qu'une simple imitation de la réalité. Par-delà la dextérité de l'artiste, l'art du portrait se doit de dépasser l'imitation, aussi juste et précise soit-elle, pour traduire, sans trahir, tant l'intention de son commanditaire que celle de l'artiste. Ainsi, ces témoins silencieux, soigneusement sélectionnés dans ces pages, révèlent, au-delà des visages officiels ou anonymes, une psychologie plus qu'une identité, une allégorie, une propagande politique ou religieuse, ou incarnent, avec justesse, les moeurs de leurs époques. Par son nombre impressionnant de chefs-d'oeuvre, de biographies, de commentaires d'oeuvres, cet ouvrage confronte les différents portraits, exposant dès lors au lecteur, et à tout amateur d'art, le reflet de l'évolution de notre société, mais surtout les bouleversements d'un genre qui, pendant près de 30 siècles de peintures, façonna l'histoire de l'art.

  • Si le « palais de l'amour » autrement connu sous le nom de Taj Mahal, est considéré comme l'emblème de l'art moghol, il n'en est pas pour autant l'unique représentant. Caractéristique par son élégance, sa splendeur et ses influences perses et européennes, l'art moghol se manifeste aussi bien dans l'architecture, la peinture que dans les arts décoratifs.

  • Ce coffret, cadeau parfait pour amateurs d'art ou profanes, offre au lecteur un aperçu des vies et des oeuvres de dix des artistes les plus célèbres de l'histoire. Associant des essais détaillés à des reproductions en couleurs de leurs plus belles oeuvres, ces petites introductions à dix légendes de l'art satisferont certainement votre appétit artistique.

  • Si, selon l'expression connue, vous êtes ce que vous mangez, alors Giuseppe Arcimboldo (1527-1593) fut le peintre parfait de l'âme humaine. Cet artiste était un dessinateur de talent. Dans cet ouvrage fascinant, Liana de Girolami Cheney se penche sur la critique historique du travail d'Arcimboldo, à partir des débuts de son succès et de l'obscurité tragique qui entoure sa mort, jusqu'à la redécouverte de son travail, en particulier par les surréalistes des années 1920.

  • Lacan, dernier propriétaire de L'Origine du monde de Courbet, aimait le tableau si fort qu'il ne pouvait le regarder. Alors il le cacha derrière un tableau anodin. Les Chinois l'appelaient la « vallée des roses » (attention aux épines !), les Perses « la source du miel » (attention aux abeilles !), les Grecs « le mont de Vénus » (attention à l'escalade !). À chaque époque ses fantasmes et son explication du mystère de la femme. Il nous reste le témoignage des poètes, des peintres et même de quelques psychiatres célèbres. L'Origine du monde, un ouvrage à mettre seulement entre les mains des amoureux du mystère.

empty