Architecture / Urbanisme

  • Gaudí ; l'œuvre complet

    Rainer Zerbst

    Antoni Gaudí a fusionné orientalisme, formes naturelles et nouveaux matériaux dans une esthétique «modernista» unique qui a fait de Barcelone une capitale mondiale de l'architecture. Illustré de photos inédites, de plans et de dessins de la main de Gaudí, enrichi d'annexes approfondies présentant toutes ses créations y compris ses meubles et ses projets inachevés, cet ouvrage nous entraîne dans l'univers fantasmatique du Catalan comme jamais.

  • Gaudi

    Peter Gössel

    Qu'on admire l'imposante Sagrada Família, la façade scintillante et texturée de la Casa Batlló ou les paysages enchanteurs du Parc Güell, on comprend aisément qu'Antoni Gaudí (1852-1926) soit nommé l'« architecte de Dieu ». Avec ses formes fluides et sa précision mathématique, son oeuvre exalte le miracle de la création naturelle : des colonnes se dressent comme des troncs d'arbre, les cadres des fenêtres ondulent comme des branches chargées de bourgeons et les carreaux de céramique scintillent comme une peau écailleuse, reptilienne.

    Riche de l'attention exceptionnelle apportée aux détails naturels, l'inspiration qu'il puisa à la fois dans le style néo-gothique et dans l'esthétique orientaliste, et son engagement de longue haleine pour l'identité catalane, Gaudí représente un courant unique du mouvement Modernista qui transforma et définit encore le paysage urbain de Barcelone.

    Cet ouvrage explore l'extraordinaire vision et l'héritage unique de Gaudí, dont sept bâtiments sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité établi par l'UNESCO, à travers son influence et les détails qui font que ces édifices sont encore aujourd'hui, un siècle après leur création, sources d'admiration, de respect et d'inspiration.

  • Un parcours dans l'oeuvre de Le Corbusier (1887-1965), architecte dont les réalisations à échelle humaine sont reconnaissables entre toutes, inventeur d'un projet d'unités d'habitation qui prit forme avec la Cité radieuse à Marseille.

  • The Eiffel tower

    Bertrand Lemoine

    Imposante de jour, scintillante la nuit, l'impressionnante silhouette en dentelle métallique de la tour Eiffel n'a cessé de fasciner francophiles et amoureux, écrivains, artistes et rêveurs depuis plus de 125 ans. Réalisée à partir de l'édition limitée reproduisant le folio original de Gustave Eiffel, cette nouvelle édition de TASCHEN présente des croquis, des photographies de la construction et des documents historiques retraçant la construction de ce symbole de l'architecture mondialement connu.

  • Un siècle de grands bâtiments et leurs créateurs.

    L'architecture du XXe siècle se caractérise par son étonnante diversité. De même que le conflit entre ambitions esthétiques et commerciales produisit d'heureuses symbioses, purisme et expressivité, monumental et pittoresque se sont trouvés confrontés. Des éminents «starchitectes» du monde entier aux noms moins souvent cités, ce panorama chronologique vous plonge dans les fondations, au coeur des idées, tendances et des évolutions qui ont défini le XXe siècle.
    De Frank Lloyd Wright à Antoni Gaudí, en passant par Frank Gehry ou Shigeru Ban, et tous les meilleurs dans l'intervalle, tout est là. Classés par ordre chronologiquement et illustrés par des centaines de photos grand format ainsi qu'une mine de dessins et de plans de niveau, les 31 chapitres offrent une remise en perspective éclairante.
    L'appendice biographique regroupe les plus grands architectes du siècle. Voici donc un ouvrage de référence indispensable pour tous ceux intéressés par leur époque et la création architecturale du XXe siècle. Le recueil évoque non seulement les architectes, mais aussi les groupes, les mouvements et les styles qui résument un siècle de construction. Incontournable pour tous les passionnés d'architecture !

  • Jardins manucurés avec rigueur, parois coulissantes et matériaux naturels chaleureux: les intérieurs japonais sont des havres de tranquillité conçus dans le style local unique du minimalisme oriental. L'architecture traditionnelle côtoie le nec plus ultra de l'habitat contemporain dans cette anthologie d'intérieurs riche en photos inédites. Tournez-vous vers le soleil levant et découvrez la simplicité fluide de ces espaces où respire la philosophie zen.

  • 100 contemporary houses

    Philip Jodidio

    • Taschen
    • 16 Octobre 2020

    Dessiner des maisons privées suppose pour l'architecte de relever des défis et de trouver des aménagements très spécifiques. Si l'échelle est plus modeste que celle des projets publics et que l'équipement technique est moins complexe que sur un site industriel, les préférences, exigences et projections de personnalités singulières deviennent prioritaires. Le plus délicat est de transformer toutes les associations sensibles et les exigences pratiques de la "maison" en réalité concrète et construite.
    Cette publication rassemble 100 maisons parmi les plus intéressantes et les plus innovantes de ces vingt dernières années et présente une pléiade de talents, nouveaux ou confirmés, comme John Pawson, Shigeru Ban, Tadao Ando ou Zaha Hadid, Herzog & de Meuron, Daniel Libeskind, Alvaro Siza et Peter Zumthor. Correspondre aux rituels quotidiens - manger, dormir, s'abriter - tout en offrant un espace pour développer expérience personnelle et relations, voilà l'architecture dans ce qu'elle a de plus élémentaire et de plus intime.

  • Acclamé comme "le père des gratte-ciels", l'icône américaine Frank Lloyd Wright (1867-1959) était assurément un architecte aux aspirations élevées. Son ambition était d'offrir à la culture américaine un écrin architectural à son image et il appliqua son idéalisme à des structures bâties à travers tout le continent : maisons de banlieue chic, églises, immeubles de bureaux, gratte-ciels, et le célèbre Musée Guggenheim.
    L'oeuvre de Wright se distingue par l'harmonie qu'elle établit entre les hommes et l'environnement. Cette philosophie qu'il a baptisée l'architecture organique trouve son paradigme à Fallingwater, une maison bâtie à flanc de roche au fin fond de la Pennsylvanie, "la plus grande oeuvre d'architecture américaine de tous les temps" selon l'American Institute of Architects. Wright a également marqué son époque par son recours aux matériaux industriels et par les plans simples en L ou en T qu'il applique aux maisons Prairie devenues un modèle de l'architecture rurale américaine.
    Wright s'impliquait aussi souvent dans la création de nombreux éléments pour la décoration intérieure de ses constructions, comme le mobilier ou les vitraux, et accordait une importance particulière à l'équilibre entre besoins individuels et activité communautaire. En explorant les aspirations de Wright à élever la société américaine à travers l'architecture, ce livre présente de façon concise la réponse à la fois technologique et romantique qu'il apporta aux défis pratiques rencontrés par la classe moyenne américaine.

  • Gaudí ; l'oeuvre complet

    Rainer Zerbst

    La vie d'Antoni Gaudí (1852-1926) fut pleine de contradictions. Jeune homme, critique à l'égard de l'Église, il rejoignit le mouvement nationaliste catalan, mais voua la fin de sa vie à la construction d'une église unique et spectaculaire, la Sagrada Família. Il mena un temps une vie de dandy dans le beau monde, mais à sa mort dans un accident de tram à Barcelone, ses vêtements étaient si miteux que les témoins le prirent pour un mendiant.
    L'incomparable architecture de Gaudí traduit cette multitude de facettes. Textures chatoyantes en surface et structure squelettique de la Casa Batlló ou matrice arabo-andalouse de la Casa Vicens, son travail mêle orientalisme, matériaux innovants, formes naturelles et foi religieuse pour façonner une esthétique modernista unique. Aujourd'hui, son style particulier rencontre une popularité et une admiration mondiales. Son opus magnum, la Sagrada Família, est le monument le plus visité d'Espagne et sept de ses oeuvres figurent au Patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.
    Riche en textes d'experts et en reproductions en couleur par centaines, cet ouvrage présente l'oeuvre complet de Gaudí. À la manière d'une visite guidée privée de Barcelone, on explore ses réalisations résidentielles, religieuses et publiques pour découvrir combien le «Dante de l'architecture» fut un constructeur au sens le plus pur du terme, qui façonna des bâtiments extraordinaires, foisonnant de détails fascinants où se matérialisent les visions fantasmatiques au coeur de la ville.

  • Walter Gropius (1883-1969) s'était mis en tête de bâtir l'avenir. En tant que fondateur et directeur du Bauhaus, l'architecte né à Berlin a exercé une influence inestimable sur notre environnement esthétique, en champion d'un nouvel hybride entre lumière, géométrie et style industriel aussi éblouissant aujourd'hui qu'il y a un siècle.

    Dans cet ouvrage d'architecture essentiel, on suit l'évolution et l'influence d'un visionnaire du XXe siècle à travers vingt de ses projets les plus importants, du bâtiment du Bauhaus à Dessau, en Allemagne, à la Tribune Tower de Chicago et au Graduate Center de l'université Harvard, réalisés après l'exode de Gropius aux États-Unis, en 1937. On explore son rôle comme architecte, théoricien et enseignant, pionnier du Bauhaus, mais aussi en tant que père fondateur, avec Ludwig Mies van der Rohe, du Style international.

    Cet ouvrage révèle combien les préceptes de Gropius demeurent des références pour les architectes, les designers et les urbanistes d'aujourd'hui. Qu'il s'agisse de son insistance sur la beauté fonctionnelle ou de son intérêt pour le logement et l'urbanisme, Gropius étonne encore par l'agilité de sa pensée et par la précision lumineuse de son travail.

  • Au fil des années, des architectes talentueux se sont attelés avec enthousiasme au défi de concevoir des bâtiments de petite taille mais parfaitement agencés. Aujourd'hui, alors que budgets et espaces disponibles tendent à se réduire, nombre d'architectes adoptent une démarche centrée sur la conception de lieux qui, bien que modestes par leurs dimensions, sont résolument ambitieux, novateurs et prescripteurs de tendances par leur forme. Qu'ils s'inscrivent dans les villes japonaises, où les grands espaces sont rares, ou à la frontière entre art et architecture, les petits bâtiments présentent beaucoup d'avantages et poussent les designers à en faire plus avec moins.

    Maison de poupée pour Calvin Klein à New York, théâtre pour enfants à Trondheim, cabanons de vacances et logements pour les victimes de catastrophes naturelles, tous témoignent de cette nouvelle volonté des architectes de voir grand pour les petits espaces. Le lauréat du prix Pritzker en 2013, Toyo Ito, en fait partie, tout comme des architectes émergents au Portugal, au Chili, en Angleterre et en Nouvelle-Zélande. Avec des noms mondialement connus ou des talents tout frais, découvrez la création architecturale à une nouvelle, petite échelle.

  • Le Case Study House Program (1945-1966), moment d'innovation exceptionnel dans l'histoire de l'architecture américaine, demeure unique à ce jour. Ce programme, concentré sur la région de Los Angeles et supervisant la conception de 36 prototypes de maison, visait à rendre abordables les plans de demeures modernes faciles à construire pendant le boom du bâtiment de l'après-guerre.
    L'initiateur et animateur du programme était le rédacteur en chef du magazine Arts & Architecture, John Entenza, champion du modernisme, qui possédait les relations nécessaires pour attirer certains des plus grands talents de l'architecture comme Richard Neutra, Charles et Ray Eames ou Eero Saarinen. Essentiellement expérimental, ce programme généra des maisons conçues pour redéfinir le logement moderne qui ont profondément influencé l'architecture américaine et internationale pendant toute la durée du programme et jusqu'à aujourd'hui.

  • Schinkel

    Martin Steffens

    Avec son sens du détail autant que de l'ensemble, Karl Friedrich Schinkel (1781 1841) s'est fait connaître comme architecte et urbaniste, mais aussi comme peintre et comme concepteur de meubles et de décors de théâtre. Son travail fut tant admiré par le roi Frédéric-Guillaume III que Schinkel devint l'architecte officiel de la Prusse et oeuvra comme tel durant presque toute sa carrière, bâtissant les grands monuments de Berlin, y compris le Schauspielhaus et le Altes Museum.

    La plupart des oeuvres les plus célèbres de Schinkel sont de style néo-classique, plus proches des canons de la Grèce antique que de ceux de la Rome impériale. Schinkel adopte ensuite une esthétique néo-gothique, comme en témoignent les fenêtres élancées et la nef en enfilade de l'église de Friedrichswerder à Berlin. Puis Schinkel choisit une façade en briques rouges, inhabituellement profilée pour l'Académie d'architecture, aujourd'hui considérée comme un édifice annonciateur du modernisme.

    Élevé au rang de génie par ses contemporains, Schinkel se voit traité avec les mêmes égards par TASCHEN dans cette présentation richement illustrée, qui aborde l'ensemble de son oeuvre et son inlassable engagement au service de la beauté de la forme et de la fonction.

  • L'idée de grimper à un arbre pour y trouver refuge, ou simplement de voir la terre ferme sous un autre angle, est aussi vieille que l'humanité. Avec cet ouvrage soigné de TASCHEN, partez découvrir ces plus belles aventures arboricoles, et visitez 50 des cabanes perchées les plus belles, créatives et enchanteresses du monde.

    Vous atteindrez des sommets en visitant toutes sortes de structures posées au milieu des branches, qu'elles soient romantiques ou contemporaines, conçues par des architectes réputés ou des artisans peu connus - maison de thé, restaurant, hôtel, salle de jeux pour enfants ou simples perchoirs depuis lesquels contempler la vie. Profitez de la vue et vous découvrirez que les seules limites que connaissent les concepteurs de cabanes perchées sont celles de leur imagination. Avec une abondance de photos et d'illustrations magnifiques, ce livre est une ode à un mode de vie alternatif, où l'imagination et le jeu rencontrent la conscience écologique.

  • Schindler

    James Steele

    • Taschen
    • 29 Août 2019

    Originaire de Vienne, Rudolph Michael Schindler (1887-1953) émigra à Chicago en 1914, comme son éternel ami et rival Richard Neutra. Engagé par Frank Lloyd Wright pour travailler à Los Angeles, Schindler emprunte au cubisme et au Style international pour façonner sa vision personnelle, unique qu'il baptise «architecture de l'espace». Il combine des formes géométriques, des lignes nettes et des matériaux comme le bois et le béton, mais surtout l'espace lui-même devient un matériau de plein droit, devant être maîtrisé comme la couleur ou le poids.

    Si cette approche radicale valut à Schindler de n'être que peu reconnu de son vivant, beaucoup le considèrent aujourd'hui comme l'un des plus importants pionniers américains du modernisme. Découvrez des projets incontournables comme Wolfe House, nichée à flanc de colline, l'immeuble d'appartements Falk aux allures de cabane perchée, Lovell Beach House, une des plus anciennes icônes du canon moderniste en Amérique, la maison Schindler/Chace, oeuvre fondamentale de Schindler qui fut aussi son bureau et son domicile, qu'il partagea avec sa famille et celle de Neutra.

    Résidences privées ou petits bâtiments commerciaux, les créations révolutionnaires de Schindler ont été les porte-flambeaux d'une nouvelle ère de la construction contemporaine. Ce recueil inclut une carte indiquant la localisation des projets les plus connus de l'architecte, des données détaillées, des plans de sol et de magnifiques photos de l'extérieur et de l'intérieur de chaque bâtiment.

  • Calatrava

    Philip Jodidio

    À travers ses édifices culturels, religieux ou dédiés à la science, ainsi que ses nombreux ponts célèbres, découvrez les constructions néo-futuristes de Santiago Calatrava. Mêlant formes naturelles, prouesses d'ingénierie et effet spectaculaire tout en aérodynamisme, les lignes fluides et uniques de Calatrava créent une esthétique entre mouvement et équilibre pour des bâtiments parfaitement intégrés à leur environnement et résolument tournés vers le futur.

  • Bauhaus ; 1919-1933

    Magdalena Droste

    Pendant les 14 années que dura la brève période de l'entre-deux-guerres, l'école allemande d'art et de design du Bauhaus bouleversa le visage de la modernité. Mettant en pratique ses idéaux utopiques, cette école pionnière entreprit de réunir les beaux-arts, l'artisanat et la technologie, fusion qui s'appliqua aux moyens et aux pratiques artistiques, du cinéma au théâtre, de la sculpture à la céramique.
    Ce livre a été réalisé en collaboration avec le Bauhaus-Archiv/Museum für Gestaltung de Berlin qui abrite à ce jour la plus importante collection sur l'histoire du Bauhaus. Documents, études, photographies inédites, croquis, plans, maquettes et prototypes retracent les oeuvres réalisées ainsi que les grands principes et les personnalités qui ont formé ce collectif d'artistes idéalistes, au fil de ces trois lieux d'implantation à Weimar, Dessau et Berlin. Des clichés pris sur le vif pendant les séances de gymnastique aux croquis réalisés par des élèves de Paul Klee, des immenses plans architecturaux au cendrier si élégant de Marianne Brandt, la collection vibre des couleurs, des matières et des formes géométriques caractéristiques de l'oeuvre d'art «totale», concept au coeur de la vision du Bauhaus.
    À l'heure du centenaire du Bauhaus, cet ouvrage de référence résume parfaitement l'énergie et la rigueur du Bauhaus, qui ne fut pas qu'un mouvement précurseur du modernisme mais posa aussi les bases de la formation artistique, selon lesquelles l'expression créative et les idées novatrices conduiraient à des oeuvres autant fonctionnelle qu'esthétiques. Le livre aborde notamment le travail d'artistes tels que Josef Albers, Marianne Brandt, Walter Gropius, Gertrud Grunow, Paul Klee, Ludwig Mies van der Rohe et Lilly Reich.

  • Zaha Hadid

    Philip Jodidio

    Zaha Hadid fut une architecte révolutionnaire qui, malgré un succès critique certain, n'a presque rien pu construire pendant des années. Certains prétendaient même que ses projets audacieux et futuristes étaient irréalisables.

    Au cours des dernières années de sa vie, les visions audacieuses de Hadid sont pourtant devenues réalité, marquant les villes et diverses structures d'un langage architectural unique et novateur, comme en témoigne le Centre d'art contemporain Rosenthal à Cincinnati, salué par le New York Times comme « le nouveau bâtiment le plus important d'Amérique depuis la guerre froide », le musée d'art contemporain MAXXI à Rome, l'opéra de Canton en Chine et le Centre aquatique de Londres pour les Jeux olympiques de 2012.

    Avant sa disparition brutale en 2016, Hadid appartenait à l'élite de l'architecture mondiale. Elle était reconnue comme la première femme à avoir été récompensée à la fois par le prix Pritzker de l'architecture et par la médaille d'or de l'Institut royal des architectes britanniques (RIBA), mais surtout saluée comme une créatrice de formes nouvelles et la première grande architecte des années 2000.

    Depuis ses premières constructions aux angles droits jusqu'à ses créations ultérieures aux lignes plus fluides, où planchers, plafonds, murs et mobilier participent à la forme générale, cette introduction de référence présente les principaux exemples de la méthode pionnière de Hadid. Autant artiste qu'architecte, elle a eu à coeur de lutter contre les usages dépassés et a créé son propre univers pour le XXIème siècle.

  • L'intégrale Zaha Hadid. La monographie mise à jour de la première grande architecte du XXIe siècle.

    Zaha Hadid fut une architecte révolutionnaire. Pendant des années, elle fut saluée dans le monde entier par la critique et de nombreux prix malgré des projets rarement menés à leur terme, dont certains disaient même qu'ils étaient impossibles à construire. Pourtant, durant les dernières années de sa vie, ses idées audacieuses ont été réalisées, insufflant un répertoire nouveau et unique en architecture à des villes et des projets dont la Maison du port à Anvers, le stade Al Janoub au sud de Doha (Quatar) et le spectaculaire nouveau terminal aéroportuaire de Beijing.
    À sa mort, en 2016, Hadid appartenait définitivement à l'élite de l'architecture mondiale et travaillait sur des projets en Europe, en Chine, au Moyen-Orient et aux États-Unis. Elle demeure la première femme à avoir reçu à la fois le prix Pritzker d'architecture et la prestigieuse médaille d'or royale RIBA, avec son partenaire de longue date Patrik Schumacher, désormais directeur de Zaha Hadid Architects. Réalisé à partir de l'imposante monographie TASCHEN, cet ouvrage est désormais disponible en une édition mise à jour et plus accessible, qui aborde l'intégralité de son travail jusqu'à ce jour. À travers une profusion de photos, des esquisses détaillées et les propres dessins de Hadid, ce volume retrace l'évolution de sa carrière au fil de ses constructions les plus avant-gardistes, mais aussi de ses créations en design ou en aménagement intérieur, le tout formant un univers singulier, unique au XXIe siècle.

  • Bois rustique, fer forgé, couleurs vives et motifs hypnotiques... Au Mexique, les demeures mêlent styles tribaux autochtones et architecture espagnole avec une simplicité chaleureuse et raffinée. Parcourez quelques intérieurs remarquables et inspirants dans ce recueil mis à jour, au format compact, qui rassemble villas, casitas, haciendas, cabanons et palapas à travers des images pour beaucoup inédites qui brossent un portrait palpitant et haut en couleur du style mexicain.

  • Morris

    ,

    William Morris (1834-1896) fut l'un des grands créateurs du XIXe siècle. Designer visionnaire mais aussi fabricant, écrivain, artiste et militant socialiste, il est à l'origine du mouvement Arts & Crafts de l'ère victorienne, qui exerça une influence extraordinaire sur l'architecture, le textile et la décoration intérieure.

    Avant-gardiste, William Morris fut un designer, écrivain, artiste et un activiste socialiste polyvalent, que l'on associe aux préraphaélites anglais comme au mouvement Arts & Crafts. Ses innombrables créations touchent les domaines du carrelage, de la broderie, de la tapisserie, du papier peint et des tapis, et s'appuient sur l'artisanat, les teintures naturelles, le principe d'un « art pour tous », ainsi que de somptueux motifs issus de formes naturelles subtilement stylisées.

  • Depuis que Henry David Thoreau a décrit ses deux ans, deux mois et deux jours d'ermitage à Walden Pond (Massachusetts) dans Walden ou la Vie dans les bois (1854), le fantasme de la cabane séduit l'imagination moderne. Depuis une dizaine d'années, alors que l'empreinte de notre existence matérielle sur l'environnement croît de façon exponentielle, les architectes du monde entier s'intéressent aux possibilités qu'offrent les logements isolés, minimalistes et à faible impact écologique.
    Cette édition de Cabins dans la collection Bibliotheca Universalis réunit des textes informatifs, de magnifiques photos et des illustrations modernes et colorées de Marie-Laure Cruschi pour montrer les opportunités uniques et la créativité stimulante offertes par ce type d'architecture. Loin de tout excès, la cabane oblige à se limiter à ce qui est strictement nécessaire à nos besoins essentiels; en harmonie avec la rusticité de son environnement, elle met au premier plan les solutions éco-responsables. La cabane est ainsi devenue le terrain expérimental de l'architecture contemporaine la plus inventive et la plus tournée vers l'avenir, avec des ambassadeurs comme Renzo Piano, Terunobu Fujimori, Tom Kundig et une cohorte de jeunes professionnels enthousiastes, qui s'essaient tous à ces sanctuaires dédiés à l'essentiel.
    Le livre présente une multitude de cabanes à l'usage et à la localisation variés. D'un atelier d'artiste sur la côte anglaise du Suffolk à des huttes écologiques perchées dans les Ghats occidentaux de l'Inde, cette sélection est aussi excitante par l'ampleur de sa portée géographique que par la diversité des modes de vie, des clients et des situations qu'elle donne à voir. Le fil rouge en demeure l'innovation architecturale, et le sens précieux de la contemplation et de l'existence que nourrissent ces personnes qui retournent à la nature et à une façon d'être au monde moins destructrice.

  • Prouvé

    Nils Peters

    Le Français Jean Prouvé (1901-1984) fut l'un des grands designers du XXe siècle, un « constructeur » tel qu'il se définissait lui-même, et participa notamment au jury chargé de superviser la conception du Centre Pompidou, à Paris. En tant que designer, il a saisi l'esprit d'innovation, d'expansion et de croissance qui soufflait au milieu du siècle dernier et développé des techniques qui permettaient de combiner un esthétisme simple et saisissant avec des matériaux et un assemblage pratiques et rentables.

    Des vastes chapiteaux d'exposition temporaires aux coupe-papiers, en passant par des systèmes bâtis modulaires ou des luminaires, les créations de Prouvé remplissent leur fonction de façon efficace, sans fioritures et avec une élégance subtile. Honoré par les designers, les architectes et les ingénieurs du monde entier, Prouvé a laissé un héritage riche et inspirant qui résonne parfaitement dans l'approche choisie pour ce livre compact, qui résume en beauté sa vie et son oeuvre.

  • Piano

    Philip Jodidio

    À la différence de nombre d'architectes qui possèdent leur propre style comme signature, Renzo Piano cherche avant tout à appliquer des idées cohérentes à des projets remarquablement différents. Ses constructions impressionnent autant par leur impact que par la diversité de leur taille, de leurs matériaux et de leurs formes.

    Piano a acquis une renommée internationale en participant à la création du Centre Pompidou à Paris, bâtiment décrit par le New York Times comme « ayant bouleversé l'architecture à l'échelle mondiale ». Il a depuis continué à intervenir sur de nombreux espaces culturels réputés, en témoignent ses extensions et rénovations pour l'Art Institute of Chicago et la Morgan Library à New York, ainsi que, plus récemment, le Whitney Museum of American Art, situé dans le Meatpacking District de Manhattan, une structure asymétrique de neuf étages comportant à la fois des galeries intérieures et extérieures. À New York et Londres, Piano a laissé sa touche sur le panorama urbain avec les tours du New York Times Building et la London Bridge Tower ou « Shard », le plus haut bâtiment de l'Union européenne.

    Ce précis de référence parcourt ainsi le monde depuis Osaka, au Japon, jusqu'à Berne, en Suisse, en passant par de nombreuses villes, édifices et îles, à la découverte de la stupéfiante étendue du répertoire de Renzo Piano. De la fameuse ossature extérieure du Centre Pompidou aux structures aérées en forme de coques du Centre culturel Tjibaou de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, le livre offre un voyage passionnant à travers la beauté de l'architecture, univers où, selon Piano, « à chaque fois, la vie semble repartir à zéro ».

empty