Musique

  • - Robert Johnson (1911-1938) aurait vendu son âme au diable, au bord d'une route, en échange de son don pour la musique. Ainsi est née la légende du blues, le fondateur du « club des 27 ».

    - Johnson a enregistré seulement 29 morceaux, pourtant il influencera de nombreuses stars dont Bob Dylan, Keith Richards, Eric Clapton ou Jimi Hendrix.

    - Depuis plus de 50 ans, les auteurs ont interviewé ses proches et analysé l'ensemble des documents qui lui ont été consacrés. Ainsi, ils reviennent sur les moments clés de sa vie : son mariage, son séjour à Memphis, sa rencontre avec Ike Zimmerman ou les circonstances exactes de son décès.

    - Cette biographie définitive s'éloigne donc pour la première fois des mythes pour se consacrer à la vie réelle de Robert Johnson.

  • Perfecting sound forever

    Greg Milner

    • Castor astral
    • 21 Avril 2022

    Greg Milner met en lumière une partie trop souvent occultée de l'histoire de la musique : l'évolution de l'enregistrement sonore. ?Avec Perfecting Sound Forever, Greg Milner marque un tournant dans l'histoire de la musique et sa narration. Il signe ici un livre de référence !
    - Greg Milner met en lumière une partie trop souvent occultée de l'histoire de la musique : l'évolution de l'enregistrement sonore. Il dévoile également le destin d'hommes fascinés par la musique et sa captation, des tests sonores effectués par Thomas Edison au " mur de son " de Phil Spector, en passant par Steve Albini ou Neil Young.

    - À l'heure du numérique et du dématérialisé, Greg Milner raconte comment la musique a fait évoluer la technologie de l'enregistrement, tout en étant elle-même influencée en retour..

    - Avec Perfecting Sound Forever , Greg Milner marque un tournant dans l'histoire de la musique et sa narration.

  • à la recherche de Robert Johnson

    Peter Guralnick

    • Castor astral
    • 5 Juin 2008

    Empoisonné par un mari jaloux à l'âge de vingt-sept ans, soupçonné d'avoir vendu son âme au diable contre des dons musicaux exceptionnels, Robert Johnson est devenu un véritable mythe. A tel point que la légende aurait pu éclipser le génie du guitariste. Pourtant, des fins fonds du Mississippi, Robert Johnson a joué un rôle essentiel dans l'histoire de la musique, influençant des générations de bluesmen et de rockers, de Muddy Waters jusqu'aux Rolling Stones. Dans cette ode lumineuse au " King of the Delta Blues ", Peter Guralnick éclaire l'homme autant que la légende. Il évoque avec subtilité le lieu et le temps qui les ont engendrés. Au travers d'entretiens avec des contemporains de Johnson - tels Johnny Shines et Robert Lockwood -, ce récit restitue avec poésie l'univers et l'art d'un musicien dont l'oeuvre, fulgurante, n'en finit pas de fasciner.

  • Vivien Goldman s'inte´resse au ro^le des femmes dans l'histoire du punk, de sa naissance a` Londres dans les anne´es 1970 jusqu'aux groupes actuels propulse´s sur la sce`ne internationale. Ici, elle parcourt quatre the`mes - l'identite´, l'argent, l'amour et la protestation - dans l'objectif d'explorer et de souligner ce qui fait du punk une forme d'art libe´ratrice pour les femmes.

    Elle me^le dans cet essai interviews, anecdotes et expe´rience personnelle. Ainsi, l'analyse de la chanson « Free Money » de Patti Smith de´bute par le souvenir d'une vire´e shopping entre l'autrice et Smith.

    Elle de´montre comment les punks fe´ministes ont cre´e´ une musique libre, impulsive, engage´e et durable avec une matie`re brute et illustre. Ainsi, le punk fe´ministe est-il un ve´ritable langage musical transcendant les frontie`res ge´ne´rationnelles et culturelles.

  • Last night a DJ saved my life ; la saga du disc-jockey

    ,

    • Castor astral
    • 23 Novembre 2017

    Au départ simple annonceur publicitaire à la radio, le DJ aquiert progressivement ses lettres de noblesse, gagnant la confiance des diffuseurs et fidélisant un public toujours plus nombreux. Le livre explique l'importance du DJ et sa lutte pour exister face à la musique live. Longtemps sous-estimé, il a pourtant révolutionné l'industrie du disque, imposant de nouveaux concepts, et faisant découvrir des nouveaux genres musicaux comme le rhythm and blues. Last night a DJ saved my life retrace l'ascension fascinante du DJ dans le paysage musical du XXe siècle.

  • I am Brian Wilson ; le génie derrière les Beach Boys

    Brian Wilson

    • Castor astral
    • 20 Septembre 2018

    En tant que cofondateur des Beach Boys au début des sixties, Brian Wilson a créé l'une des musiques populaires les plus innovantes et intemporelles jamais enregistrées. Avec des harmonies vocales complexes et des compositions audacieuses, qui exploraient les joies les plus transcendantes et les peines les plus profondes, des chansons comme « In my Room », « God Only Knows » ont élargi les possibilités de l'écriture pop.

    À la dérive dans les années 1970, en raison de la maladie mentale, des drogues et de la fortune capricieuse du groupe, Wilson se consacre avant tout au studio.

    Cette autobiographie révèle comme jamais auparavant l'homme devenu un artiste hypnotisant, forcé de composer avec sa personnalité complexe, et qui a enfin terminé les légendaires Smile Sessions, devenues symbole de son génie et de son instabilité.

    Pour la première fois, Brian Wilson revient sur les sources de son inspiration créatrice et sur ses luttes. Qu'il parle de son enfance, de son groupe ou de ses démons intérieurs, son histoire éclaire de manière inoubliable l'homme derrière la musique.

  • San francisco, 1965-1970 ; les années psychédéliques

    Barney Hoskyns

    • Castor astral
    • 7 Février 2013

    Pour toute une génération éprise de liberté, San Francisco, dominée par le quartier d'Haight-Ashbury, représente entre 1965 et 1970 le pôle d'attraction suprême. C'est le jardin délirant où s'épanouissent les fleurons du rock d'alors, du Grateful Dead à Janis Joplin, en passant par Jefferson Airplane, Quicksilver et Blue Cheer. Se fondant sur une documentation d'une grande richesse, Barney Hoskyns retrace avec vigueur et précision non seulement l'aventure collective d'une scène musicale et les trajectoires individuelles de ses acteurs, mais l'histoire d'une ville où se sont cristallisées, au cours d'un long Summer of Love, la plupart des expériences sociales et culturelles des années 1960. Son San Francisco invite à décrypter, en musique, les liens entre le courant beat et le mouvement hippie, le dérèglement des sens et l'usage des plaisirs, la contestation et l'émergence d'une contre-culture défiant le monde des adultes, jusqu'à la perversion finale, par la drogue, le radicalisme politique, la violence des gangs et les convoitises de l'industrie musicale.

  • Stone free ; Jimi Hendrix de Londres à Monterey

    Jas Obrecht

    • Castor astral
    • 7 Novembre 2019

    Stone Free : Jimi Hendrix, de Londres à Monterey, est le premier livre à s'intéresser exclusivement à la période la plus heureuse et la plus prolifique de la vie de l'artiste. À ses débuts, en 1966, il n'avait rien d'un musicien accompli, neuf mois plus tard, il est une icône du Swinging London ; puis l'une des stars les plus importanres à participer au festival international de Monterey.

    Ce livre retrace l'ascencion fulgurante de ce génie incontestable de la musique du XXe siècle. Jas Obrecht offre des détails inédits sur Jimi Hendrix, ses rencontres, ses compositions ou encore ses enregistrements en studio. Acteur de la naissance du Flower Power, grâce à une compilation foisonnante de témoignages, d'articles parus dans le monde entier, l'auteur met aussi en lumière le rôle du musicien dans cette révolution sociale des années 1970.

  • Bon Scott, the last highway

    Jesse Fink

    • Castor astral
    • 15 Février 2018

    Connu pour avoir été le leader charismatique de AC/DC jusqu'à sa mort en 1980, Bon Scott rencontre les membres du groupe en 1974. D'abord chauffeur du groupe, il en devient le chanteur puis participe alors à l'enregistrement de l'album High Voltage. S'ensuit une collection de succès dont TNT et Highway to Hell.
    Dans la nuit du 19 février 1980, Alister Kinnear raccompagne un Bon Scott complètement ivre chez lui. Devant l'impossibilité de réveiller le chanteur, Kinnear le laisse dormir dans la voiture sous une couverture. Le lendemain matin, Kinnear l'amène à l'hôpital, où Bon Scott est déclaré mort. Cette disparition reste l'une des plus mythiques du rock, notamment à cause des différentes théories qui ont germé autour d'elle.
    Grâce à des archives restées secrètes jusqu'alors, Jesse Fink retrace la vie du chanteur jusqu'à ses dernières heures, pour faire du livre le meilleur document sur Bon Scott.

  • Perfecting Sound Forever

    Greg Milner

    • Castor astral
    • 15 Mai 2014

    " Très, très, très peu de livres changeront votre façon d'écouter la musique. Celui-ci est l'un d'eux. " Venant de Jarvis Cocker - fondateur du groupe Pulp et collaborateur de Nancy Sinatra, Brigitte Fontaine ou Charlotte Gainsbourg -, le compliment vaut de l'or. Greg Milner ne propose pas seulement de découvrir l'évolution de l'enregistrement sonore, il met en lumière une partie trop souvent oubliée de l'histoire de la musique. Occulté, l'enregistrement musical retourne désormais au centre du débat grâce à cet auteur habité par son sujet.
    Perfecting sound forever fait prendre conscience que, de l'amélioration des techniques, émanent d'intenses enjeux humains. De " Mary Had a Little Lamb " - premier enregistrement de Thomas Edison - aux tubes format MP3 des Red Hot Chili Peppers, en passant par Les Paul et Neil Young, l'auteur raconte le destin d'hommes fascinés par la musique et sa captation. Ce récit montre que derrière l'évolution des techniques se cachent des personnages passionnément épris de musique. Dès les premières lignes, Greg Milner manifeste d'ailleurs son amour pour cet art avec une écriture romanesque, pleine de verve, qui dévoile les liens qu'unissent la musique et ces moments jouissifs d'invention, ces Eurêka de la création.
    À l'heure du digital et du dématérialisé, le livre de Greg Milner pose enfin la question de l'authenticité et de la perfection acoustique. L'enregistrement absolu existe-t-il ? Si oui, quelle est la partition ultime ? À travers l'histoire du son, l'auteur nous raconte comment la musique a fait évoluer la technologie de l'enregistrement, mais également comment cette dernière a influencé la musique en retour. Avec Perfecting sound forever, Greg Milner marque un tournant dans l'histoire de la musique et sa narration. Ce texte a séduit l'ensemble de la critique anglo-saxonne. L'ouvrage, publié par les éditions Granta en 2010, a été plébiscité en Angleterre et aux États-Unis, comme en témoigne sa nomination au National Book Critics Circle Award.

  • Unique journaliste accepte´ pre`s des Stones en 1971, Greenfield raconte leur dernie`re tourne´e en Grande-Bretagne, avant le de´part pour la France. Avec l'exil, c'est la fin d'une e´poque. Les Stones changent de dimension, perdant leur insouciance au profit de tubes plane´taires, stades remplis et garde rapproche´e. Ici, c'est une e´pope´e sex, drugs, rock'n'roll dans les salles de leur de´but. Avec les groupies et les shoots backstage, les exploits de Mick Jagger dans la fosse et l'illusion de ne jamais changer...

    Traduit de l'anglais par Pauline Firla et Cyrille Rivallan.

  • À l'assaut de l'empire du disque est un récit captivant où il est question d'obsession, de musique et l'argent, qui met en scène des visionnaires et des criminels, des nababs et des adolescents férus de technologie. C'est l'histoire du plus grand pirate de toute l'histoire, d'une invention révolutionnaire et d'un site web illégal qui proposait quatre fois plus de musique que l'iTunes Music Store.
    - Ce premier livre archidocumenté de Stephen Witt nous fait découvrir l'histoire secrète du piratage de la musique numérique, en partant des ingénieurs audio allemands qui ont inventé le format mp3 pour arriver au site de fabrication des compact discs en Caroline du Nord, où l'employé Dell Glover a fait fuiter presque deux mille albums en l'espace de dix ans.
    - Mais ce n'est pas qu'une histoire de l'industrie de la musique - c'est tout simplement l'histoire d'Internet.

    Stephen Witt a obtenu un diplôme de mathématiques en 2001 à l'Université de Chicago. Il a passé les six années suivantes à jouer en bourse pour le compte de fonds de pension. Après deux années consacrées au développe- ment économique en Afrique de l'est, il a obtenu son diplôme de journalisme à l'Université de Columbia en 2011. À l'assaut de l'empire du disque est son premier livre. Un succès international.

  • Dave Grohl ; Nirvana, Foo Fighters et autres mésaventures

    Martin James

    • Castor astral
    • 7 Septembre 2017

    Martin James retrace la trajectoire de Dave Grohl, qui a de´marre´ a` 17 ans avec Scream, a participe´ a` la le´gende Nirvana, a compose´ la discographie des Foo Fighters, a marque´ l'histoire de la sce`ne de Seattle jusqu'a` devenir une ico^ne du rock. A` l'aide d'interviews ine´dites de proches de l'artiste, la biographie inclut de nombreuses histoires dont celles des ce´le`bres albums Echoes, Silence, Patience & Grace et Wasting Light (en colla- boration avec Butch Vig, producteur de Nirvana), ainsi que Sonic Highways, ve´ritable hommage au rock.

    L'auteur montre comment Dave Grohl, bassiste, batteur, compositeur et chanteur, est sorti du mouvement grunge pour devenir une re´fe´rence musicale mondiale, sans jamais renier le rock.

  • Elvis Presley, careless love ; au royaume de Graceland, 1958-1977

    Peter Guralnick

    • Castor astral
    • 4 Décembre 2008

    Malgré des centaines d'ouvrages consacrés à Elvis Presley, selon l'angle glorieux ou polémique, c'est LE livre de référence sur la vie et l'oeuvre d'Elvis Presley, en deux tomes. Le second tome reprend le parcours de 1958 à 1977, avec la mort du King. On y lit la gloire, le succès, puis la tragédie d'Elvis. Un grand ouvrage, qui clôt avec brio cette biographie incontournable. Au-delà de la biographie, qui se lit comme un fantastique roman aux allures d'épopée puis de tragédie, l'auteur nous offre une étonnante photographie des États-Unis durant plusieurs décades. Une analyse de l'émergence d'une nouvelle culture populaire qui allait très vite conquérir le monde.

  • Janis joplin et jim morrison face au gouffre

    ,

    • Castor astral
    • 14 Juin 2007

    Écrit par un psychologue et un sociologue de renom, ce captivant document explique par le détail que Janis Joplin et Jim Morrison souffraient d'un même trouble de la personnalité (borderline, ou
    état limite). Cette grave affection, méconnue à l'époque mais bien identifiée aujourd'hui, les a tous deux prématurément menés à la mort, à l'âge de 27 ans. Le livre répond aux questions suivantes :
    Pourquoi se comportaient-ils de façon excessive ? Étaient-ils suicidaires ? Quelle était la nature de leur mal ? Aurait-on pu leur venir en aide ? En s'appuyant sur les connaissances actuelles en
    psychologie et sur une vaste documentation, les auteurs analysent en profondeur le comportement autodestructeur des deux artistes, distinguant les symptômes des causes réelles. Après avoir décrit
    la maladie elle-même, Gerald et Ralph Faris mettent en scène des séances de psychanalyse replacées dans le contexte des années 1960. Ils révèlent les réflexions du thérapeute à mesure que
    les patients s'expriment. Source d'impulsivité, de compulsion et de « surémotivité », cette maladie n'est ni de la dépression, ni de la schizophrénie, comme on le croit souvent. Peu connue du grand
    public, elle explique en partie les excès tragiques ayant caractérisé la vie de Janis Joplin et celle de Jim Morrison. Au-delà de la polémique, ce livre aussi audacieux que méticuleux apporte des
    éléments essentiels permettant de comprendre contre quels démons durent lutter au jour le jour ces deux icônes du rock et du blues.

  • Hotel California ; les années folk rock (1965-1980)

    Barney Hoskyns

    • Castor astral
    • 6 Novembre 2008

    Tout le milieu musical de Los Angeles vu de l'intérieur, par ceux qui s'y trouvaient entre 1965 et 1980 : David Crosby, Joni Mitchell, Ry Cooder, Jackson Browne, Judy Collins, Carole King, James Taylor, Tom Waits, Warren Zevon, Rickie Lee Jones, Linda Ronstadt, Stephen Stills, Gram Parsons et une foule d'autres musiciens méconnus. La formation et la dissolution des groupes, depuis les Byrds, Buffalo Springfield et les Mamas and Papas, jusqu'aux Eagles.
    Après San Francisco, les années psychédéliques, Barney Hoskyns se penche ici sur les années folk rock, avec une précision et une passion du détail qui nous portent à le qualifier de grand historien pointilliste, tant le tableau qu'il brosse fourmille de renseignements de première main. Que faisait Neil Young, lorsque Tim Buckley emplissait le Troubadour ? Quels musiciens, quels groupes influençaient alors les autres ?
    Mais, en plus de nous faire pénétrer dans les nombreuses villas de Laurel Canyon, Barney Hoskyns nous décrit le monde et le rôle très actif d'une nouvelle génération de producteurs ou managers (Cameron Crowe, David Geffen, Jack Holzman, David Jackson, Phil Kaufman, Jack Nitzsche, Mo Ostin, Paul Rothchild, Phil Spector, Ted Templeman, etc.) qui, en dépit de la défonce générale, AVP A 51/87 Janvier 2013 gardaient la tête froide et l'oeil fixé sur un même objectif : forger de toutes pièces un nouveau son ou des supergroupes, capables d'engranger des profits faramineux, grâce parfois à une seule et même chanson, comme « Hotel California ».

empty