Géographie régionale

  • Le projet de création de l'aéroport du Grand Ouest, initié dans les années 1970, relancé au début du XXIe siècle, est définitivement abandonné en 2018. Il aura divisé la population locale, suscité une opposition inédite (la ZAD), nécessité l'intervention des forces de l'ordre, généré un abondant contentieux, justifié la mise en place d'un référendum ad hoc...

    Cet ouvrage propose une étude rétrospective des causes de l'abandon, et prospective sur les leçons à en tirer pour de futurs projets. Les contributions universitaires montrent la nécessité de concevoir un aménagement du territoire respectueux des exigences sociétales actuelles, écologiques et démocratiques. À défaut, le prix à payer par les autorités publiques est élevé, au plan économique comme symbolique. L'ouvrage restitue également les interventions d'acteurs locaux qui se sont exprimés sur la définition de l'intérêt général attaché à un tel projet et le réaménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique.

    Le fiasco de Notre-Dame-des-Landes constitue un cas d'école, susceptible d'inspirer les décideurs pour améliorer les outils existants dans différentes disciplines et pacifier les rapports sociaux autour des grands projets.

  • Epiphénomènes d'une mutation sociétale, fruit de l'économie numérique, les tiers-lieux interpellent les décideurs publics territoriaux sur l'attitude à adopter, de l'intérêt bienveillant à une tutelle complète. L'ouvrage réunissant une équipe pluridisciplinaire de chercheurs présente un matériau empirique original sur cette réalité émergente, encore mal connue : celle de la multiplication des tiers-lieux dans les villes et hors des centres métropolitains. Il pose de nouvelles questions, encore peu traitées dans la littérature, en s'intéressant à la trajectoire sociale des fondateurs d'espaces de coworking, aux nouvelles manières des jeunes générations de travailleurs du numérique de conjuguer leurs aspirations de liberté et d'épanouissement dans les domaines professionnel et privé, ainsi qu'à leurs nouveaux rapports à la collaboration, au travail, au territoire, à la mobilité et aux questions écologiques.

  • En adoptant la loi Maptam en 2014 puis la loi NOTRe en 2015, le législateur a fixé le cadre d'une transformation rapide et profonde de l'organisation territoriale de la France. Elle consiste prioritairement à augmenter la taille et les compétences des régions et à reconnaître aux métropoles un rôle de locomotive pour la croissance économique.

    Cet ouvrage dresse un premier bilan de la réforme territoriale et en dégage les grands enjeux à long terme.

    Sous les regards croisés d'historiens, de géographes, de juristes, de gestionnaires et d'économistes étayés par des analyses de terrains, tous situés en région Nouvelle Aquitaine, il questionne, en particulier, les effets que produit la réforme sur le système urbain : que faut-il attendre de la métropolisation ? Quelles sont les interactions entre les activités métropolitaines et les espaces environnants ? Quelles places peuvent trouver les anciennes capitales régionales ? Que nous enseigne l'histoire à propos de la relation entre pouvoir central et rôle donné aux villes dans l'aménagement du territoire pour comprendre la situation présente ?

  • Autochtonies - regards croises sur les territorialites et les territoires des peuples autochtones Nouv.

  • Cet ouvrage présente les modalités de déclinaison territoriale de l'adaptation aux changements climatiques dans l'action publique locale en France. En s'appuyant sur quatre études de cas, Elsa Richard discute l'hypothèse d'une nécessaire territorialisation de l'adaptation aux changements climatiques, et les conséquences de l'intégration de cette adaptation sur les façons de faire et de penser les politiques d'aménagement à l'échelle locale.

    Avec le soutien de l'université François-Rabelais de Tours.

  • Envisagés comme des produits culturels géographiques, les albums pour enfants interrogent, disent, représentent et mettent en scène espaces et spatialités. S'intéressant à un corpus d'albums iconotextuels narratifs édités en France entre 1919 et 2012, ce travail s'emploie à démontrer que l'interdépendance entre les instances narratives génère et imagine non seulement de l'espace pour le lecteur mais également une intentionnalité spatiale, une transmission d'un habiter tel qu'il est pensé par l'auteur-illustrateur.

    Avec le soutien de l'université de Tours, de Biogéophile et de l'ESPE CVL.

empty