Histoire généralités

  • Lutgart Wouters relate l'interrogatoire que subit sa mère tandis qu'on les surveille, elle, ses frères et sÅ«urs terrifiés. Les résistants sont à la recherche de son père, Leo Wouters, un homme politique membre du VNV qui écopera après la guerre d'une peine de prison pour fait de collaboration. Par la suite, il siégera au Parlement sur les bancs de la VU puis rejoindra le Vlaams Nationale Partij et finalement le Vlaams Blok. Selon l'estimation la plus précise, 100 000 Belges auraient d'une manière ou d'une autre subi les conséquences directes de la répression. Si l'on tient compte de leurs enfants et en incorporant la deuxième génération, il n'est nullement exagéré d'avancer une fourchette de 300 000 à 400 000 Belges. Et ils sont probablement encore plus nombreux.Qu'ont-ils vécu ? Comment cette histoire s'imprime-t-elle dans leurs gènes ? En quoi le passé participe-t-il de l'ADN du présent ?Ces questions, et bien d'autres, font de ce livre un document aussi indispensable que révélateur.

  • Le bois du Cazier : mémoires vives Nouv.

    Le bois du Cazier : mémoires vives

    ,

    • Renaissance du livre
    • 19 Mai 2022

    Ce livre fête les 20 ans de l´ouverture du site muséal du Bois du Cazier au public et des 10 ans de la reconnaissance, comme Patrimoine mondial de l´humanité, du site minier majeur de Wallonie par l´UNESCO. Le site a choisi 20 photos emblématiques des 20 ans qui seront le fil rouge de 20 chapitres. Le journaliste Marcel Leroy, enfant du pays, est allé à la rencontre de « grands témoins » acteurs majeurs de ces 20 ans, qui ont toujours travaillé dans le respect de la mémoire. Il est allé recueillir des paroles et des images destinées à retracer deux décennies d´efforts pour faire de ce site un pôle de mémoire et de conscience reconnu par l´Unesco, avec trois autres sites miniers majeurs de Wallonie : le Grand-Hornu, Bois-du-Luc et Blégny.

  • Dis, c'est quoi un génocide ?

    Florence Evrard

    • Renaissance du livre
    • 9 Octobre 2018

    « Plus jamais ça ! » L'incantation est répétée à l'envi comme une formule magique contre le mauvais sort.
    Mais, de façon lucide et réaliste, comment faire pour que ce slogan donne lieu à une résistance efficace quand on sait que la connaissance de la Shoah n'a pas empêché le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994 ? Et qu'aujourd'hui encore les Yézidis, les Rohingyas ou les Burundais sont confrontés à un tel risque ou ont subi des actes de type génocidaire ? Sans parler de la multiplication des crimes antisémites.
    La question du génocide appelle une réflexion morale qui peut sembler abyssale mais que l'on doit néanmoins affronter et proposer aux jeunes générations dans la perspective d'une éthique de la responsabilité dans la lutte contre le négationnisme, les idéologies extrémistes et les violences de masse.

  • Le Congo colonial ; une histoire en questions

    Collectif

    • Renaissance du livre
    • 19 Juin 2020

    Le colonialisme suscite aujourd'hui bon nombre de discussions dans la société. Ces débats, souvent passionnés, sont marqués par leur méconnaissance des faits et du contexte. C'est pourquoi ""Le Congo colonial"" souhaite présenter les résultats de la recherche actuelle et les connaissances scientifiques d'aujourd'hui à un large public, et développer ainsi une nouvelle vision globale de la question. À l'aide de questions concrètes, des historiens belges, mais aussi étrangers, offrent un aperçu unique sur l'histoire du colonialisme belge. Par exemple : Comment l'administration autocratique de Léopold II a-t-elle fonctionné et que savons-nous des victimes ? Combien de profits ont été réalisés au Congo et à qui ont-ils été versés ? Comment les Congolais(es) ont-t-ils vécu la colonisation ? Comment ont-ils résisté ? Quel fut l'impact du colonialisme sur la nature ?

  • Les Européens

    ,

    • Renaissance du livre
    • 8 Novembre 2016

    Retrouvez dans cette collection les prises de parole les plus célèbres du vingtième siècle qui ont, à l'époque, choqué, ému ou tout simplement touché le plus grand nombre, et qui résonnent encore aujourd'hui avec la même vivacité qu'hier.
    Sont rassemblés dans ce troisième volume neuf discours centrés sur l'Europe.

  • Bruxelles : la mémoire et la guerre, 1914-2014

    Laurence Van Ypersele

    • Renaissance du livre
    • 5 Juillet 2014

    La mémoire de la Première Guerre mondiale est particulièrement présente à Bruxelles. En tant que capitale du royaume, Bruxelles abrite le Soldat inconnu, garde la mémoire des grandes batailles et des grandes figures nationales. Elle rend également hommage aux Alliés et à l´aide humanitaire internationale dont la Belgique fut bénéficiaire. Enfin, elle abrite la mémoire de certaines corporations nationales comme les forestiers ou les postiers. Mais, en tant que ville formée de communes soucieuses de leur autonomie, Bruxelles conserve par ailleurs des mémoires locales à travers des figures de patriotes moins connus au plan national ou l´évocation des souffrances quotidiennes des civils occupés, ainsi que de simples soldats. En tout cas, Bruxelles garde une mémoire spécifiquement belge de la Grande Guerre caractérisée par la place accordée aux souffrances des civils à côté de celles endurées par les militaires.



    Ce livre entend retracer la mise en place de cette mémoire dans l´espace bruxellois, analyser sa portée symbolique et interroger ce patrimoine hors norme. Car, en effet, saviez-vous que la région de Bruxelles-Capitale ne comptait pas moins de 600 noms de rues, plaques et monuments, sans compter le Musée royal de l´Armée, dédiés au souvenir de cette guerre ?

  • Après 40 ans de silence, elle a choisi de témoigner en son âme et conscience. Maintenant. Pas avant. Car elle ne souhaitait pas lever totalement le voile sur son histoire d´amour passée, tant que le roi Albert II était toujours sur le trône. Aujourd´hui, Sybille de Sélys Longchamps a rejoint publiquement le combat mené par sa fille, Delphine, aujourd´hui en pleine procédure judiciaire, pour que soit reconnue sa filiation.


    Pendant plus d´un an, Eric Goens, journaliste sur VT-4, a interviewé la femme pour laquelle le Prince Albert aurait souhaité quitter Paola, gagnant petit à petit sa confiance. Le portrait de famille qui en résulte, diffusé sur RTL-TVi les 4 et 11 septembre prochains et publié dans cet ouvrage, nous offre un tout autre éclairage sur cette histoire. Dans l´intimité de sa maison en Provence ou lors de ses séjours à Uccle, la baronne s´est confiée face caméra sur cette relation interdite, dont la fin aurait provoqué la dépression d´Albert, qui avait déjà demandé le divorce. Car si, à l´époque, Albert n´a finalement pas quitté Paola pour elle, selon Sybille, c´est en raison de conditions alors imposées au Prince par le pouvoir en place, qui restreignaient fortement son droit de visite sur ses propres enfants.


    Eric Goens, qui ressort de l'aventure « convaincu que Sybille connaît Albert mieux que quiconque », se défend de proposer un ouvrage voyeuriste. "Ce n'est pas la petite histoire du boucher du coin, il s'agit quand même de notre Roi! » "Le 22 février 1968, Sybille accouche à l'hôpital Edith Cavell d'une fille, Delphine. Albert assiste d'une certaine façon à cette naissance, non à l'hôpital, mais dans dans sa voiture, tournant nerveusement dans le bois de la Cambre." "Ce ne fut pas une simple aventure, mais bien une relation qui a duré vingt ans. Après la naissance de Delphine, Albert et Sybille sont partis habiter à Knokke. Le cercle intime savait qu'il formait un couple : ils jouaient au papa et à la maman. Quand Sybille a déménagé à Londres, une ligne téléphonique a spécialement été installée entre sa maison et le palais. Le téléphone était dans sa chambre, et comme lui et Paola faisait chambre à part depuis 10 ans, il était ainsi sûr qu'elle ne le découvrirait jamais."

  • Les grands discours de l'histoire t.2 ; les orateurs de la guerre froide

    ,

    • Renaissance du livre
    • 11 Octobre 2016

    Retrouvez dans cette collection les prises de parole les plus célèbres du vingtième siècle qui ont, à l'époque, choqué, ému ou tout simplement touché le plus grand nombre, et qui résonnent encore aujourd'hui avec la même vivacité qu'hier. Sont rassemblés dans ce deuxième volume onze discours prononcés dans le cadre de la guerre froide.

  • Les figures mythiques

    ,

    • Renaissance du livre
    • 8 Novembre 2016

    Retrouvez dans cette collection les prises de parole les plus célèbres du vingtième siècle qui ont, à l'époque, choqué, ému ou tout simplement touché le plus grand nombre, et qui résonnent encore aujourd'hui avec la même vivacité qu'hier.
    Sont rassemblés dans ce cinquième volume onze discours prononcés par des personnalités d'exception.

  • Albert 1er ; roi pacifiste

    Henri Deleersnijder

    • Renaissance du livre
    • 20 Janvier 2012

    Point de vue original sur notre dynastie et sur le règne d'un roi happé par les fureurs de la Grande Guerre.

  • Shoah en Belgique

    Insa Meinen

    • Renaissance du livre
    • 13 Octobre 2012

    Le 10 mai 1940, les troupes allemandes envahissaient la Belgique ; en septembre 1944, elles quittaient le pays. Au cours de l'Occupation, 25 000 Juifs sont arrêtés et déportés à Auschwitz.


    Comment l'occupant allemand a-t-il réussi à s'attaquer à la population juive en ne rencontrant pratiquement aucun obstacle ? Comment les citoyens juifs ont-ils réagi? Comment la Shoah a-t-elle été concrètement organisée ? Insa Meinen s'appuie sur des sources inédites provenant d'archives allemandes, belges et françaises pour analyser les multiples rouages de l´appareil nazi et la responsabilité décisive des autorités militaires allemandes dans la "solution finale". L'auteur examine également la question de l'implication des autorités belges et met en valeur la résistance massive des Juifs et leurs stratégies de survie face à l'oppression.


    Premier ouvrage de référence d'un historien allemand consacré à la déportation et à la persécution des Juifs de Belgique, cette monographie contribue par son propos clair et innovant à la compréhension de la tragédie qu'ils vécurent.

  • Champs de bataille, cimetières, tranchées, monuments, mais aussi villes et paysages marqués par la guerre, cet ouvrage richement illustré et doté d'informations pratiques (localisation, description, jours et heures d'ouverture) comme historiques vous éclaire sur les origines de la Première Guerre mondiale tout en détaillant son déroulement. Divisé en six sections, ce guide propose douze itinéraires à travers la Belgique et le nord-est de la France.
    Tandis que la première partie s'attarde sur Liège, Louvain et les villes martyres, la deuxième vous emmène le long de l'Yser, de Nieuport à Dixmude. En troisième lieu, cap sur Ypres et sa région, là où les tranchées sont devenues le symbole de la Première Guerre mondiale. Après un détour par Vimy et Notre-Dame de Lorette, les auteurs reviennent sur les batailles qui firent rage dans la Somme pour terminer à Verdun et à l'ossuaire de Douaumont, l'un des témoignages les plus frappants de cette guerre effroyable.

  • Le mouvement flamand expliqué aux francophones

    Alain Destexhe

    • Renaissance du livre
    • 31 Décembre 2009

    Le mouvement flamand a joué un rôle fondamental dans la transformation de la Belgique. Pour comprendre la position flamande sur Bruxelles, les « facilités » et BHV, il est nécessaire d´en revenir à l´histoire. Or, cette histoire tellement actuelle, peu de francophones la connaissent. La frontière linguistique, l´unilinguisme en Flandre, le bilinguisme intégral à Bruxelles : toutes ces revendications plongent leurs racines dans le mouvement flamand qui naît après 1830. Saviez-vous que la traduction officielle de la Constitution ne date que de 1967 ? Que l´université de Gand n´est devenue flamande qu´en 1930 ? Que le mouvement wallon est né à... Bruxelles, Gand et Anvers en réaction aux revendications flamandes et que ce sont les francophones qui se sont opposés au bilinguisme de la Belgique ? Aujourd´hui, en Flandre, les revendications des « flamingants » ont gagné tous les partis. Une histoire du mouvement flamand de 1830 à nos jours pour mieux comprendre la crise actuelle.

  • Fêtes et traditions populaires en Wallonie et à Bruxelles

    Henneghien C

    • Renaissance du livre
    • 4 Avril 2007

    Réminiscences, retour aux origines, perpétuation de la tradition...
    Le folklore, c'est tout cela et bien plus encore. Nos fêtes traditionnelles sont bel et bien l'expression de valeurs culturelles profondes. Coutumes et traditions populaires sont d'ailleurs reconnues comme patrimoine culturel par l'UNESCO. Leurs origines sont diverses : certaines remontent à la nuit des temps, d'autres sont nées des avatars de l'histoire locale. Ces rites et coutumes ont pour fonction d'intégrer l'individu au groupe social.
    Le carnaval est l'exception qui confirme la règle. Miroir déformant, reflet parodique de la comédie humaine, il dérive dans le sarcasme et la dérision de l'ordre établi. Il n'y a pas de tradition immuable. Au fil des siècles, les fêtes évoluent. Chaque région, chaque ville, chaque village a développé son propre " folklore ". L'histoire nous offre ainsi un florilège de fêtes d'une inépuisable variété de styles et d'ambiances.
    Solennelle ou burlesque, martiale ou féerique, élégante ou paillarde, la fête prend mille visages que Fêtes et traditions populaires vous invite à découvrir.

  • Une adolescence perdue dans la nuit des camps

    Henri Kichka

    • Renaissance du livre
    • 29 Avril 2014

    « Le 10 Mai 1940 toute mon existence a basculé. 1150 jours en enfer dans onze camps de la mort, ainsi que la disparition tragique de tous les miens m´ont marqué à jamais. Soixante ans plus tard, sur les conseils de ma fille cadette Irène, je me suis enfin décidé à coucher sur le papier mon douloureux périple. Servi par une mémoire sans faille, mon but n'est pas d´apitoyer les lecteurs, mais surtout - dans un monde en totale dérive - de les mettre en garde contre ce mal récurent, la haine et l´esprit du mal. » Préfacé par Serge Klarsfeld et par André Flahaut, le récit d´"Une adolescence perdue dans la nuit des camps" est une belle leçon de courage et d´endurance aux pires traitements inhumains. Et un antidote contre le retour de la haine et l´esprit du mal...

    Christian Laporte, La Libre Belgique "Une adolescence perdue dans la nuit des camps" se dévore comme un livre d´exception, comme un témoignage hors du commun que salue dans sa préface Serge Klarsfeld, le pourfendeur français des bourreaux nazis [...].

    Marc Vanesse, Le Soir

  • La grande guerre 14-18

    Collectif

    • Renaissance du livre
    • 18 Novembre 2013

    1914-1918, L'album photo constitue un document iconographique et historique unique basé sur des archives de particuliers, jamais publiées à ce jour et issues de la prestigieuse collection du ln Flanders Fields Museum, un des plus grands musées européens consacrés à l'étude de la Première Guerre mondiale. L'ensemble des documents a soigneusement été sélectionné et mis en perspective par l'équipe scientifique du musée, dans une approche esthétique offrant une vision plus humaine du conflit, hors des clichés militaristes ou propagandistes habituels.
    Près de 100 visuels inédits, proposant un regard neuf sur un des plus grands conflits du XXe siècle.

  • Les grands discours de l'histoire t.1 ; les dictateurs

    ,

    • Renaissance du livre
    • 11 Octobre 2016

    Retrouvez dans cette collection les prises de parole les plus célèbres du vingtième siècle qui ont, à l'époque, choqué, ému ou tout simplement touché le plus grand nombre, et qui résonnent encore aujourd'hui avec la même vivacité qu'hier. Sont rassemblés dans ce premier volume dix discours prononcés par des chefs d'État qui ont fait régner la dictature dans leur pays.

  • Les acteurs de la décolonisation

    ,

    • Renaissance du livre
    • 8 Novembre 2016

    Retrouvez dans cette collection les prises de parole les plus célèbres du vingtième siècle qui ont, à l'époque, choqué, ému ou tout simplement touché le plus grand nombre, et qui résonnent encore aujourd'hui avec la même vivacité qu'hier.
    Sont rassemblés dans ce quatrième volume dix discours prononcés dans le cadre de la décolonisation.

empty