Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

Biographies / Monographies

  • L'île de Sri Lanka a été fréquentée par les Malais/ Indonésiens et leurs ancêtres pendant probablement plus de 2000 ans. En évolution constante, voire rapide, le malais de Sri Lanka se distingue nettement des dialectes malais/indonésiens, et se retrouve maintenant dans un dilemme de langue non écrite menacée de disparition. Un défi que doit affronter le dynamisme du mouvement associatif malais à Sri Lanka.

  • "Le cham est une langue austronésienne parlée par les Chams (soit 1/2 million de locuteurs), héritiers d un royaume indianisé d Asie du Sud-Est, le Champa. Vaincu au fil des siècles par le royaume des Viêts, le Champa a disparu comme une peau de chagrin, laissant des vestiges architecturaux et artistiques inestimables. Cet ouvrage s adresse, par son approche des rites religieux, aux passionnés d anthropologie mais aussi à toute personne curieuse de découvrir une langue donnant accès à une civilisation ancienne toujours vivante."

  • "Le présent ouvrage fait suite au recueil Archives et manuscrits de linguistes (Academia, 2014). L'objectif de ce volume est d'entamer une étude de la correspondance entre linguistes - susceptible d'être pensée comme un espace de travail et comme un canal de réflexion et d'échange des savoirs - et d'attirer l'attention sur le processus d'élaboration des théories linguistiques et de ses concepts. L'étude des correspondances scientifiques facilite l'accès, en effet, à de véritables laboratoires d'élaboration intellectuelle."

  • Trois étudiants fraternels, créatifs et farfelus se prennent de passion pour un projet somptueux et un peu loufoque : inventer une langue qui ne se parle pas mais se dessine, une langue d'idéogrammes prolongeant ceux dont l'humanité s'est déjà pourvue. Jusqu'où iront-ils ? Parviendront-ils à atteindre le véritable niveau du langage ? Et combien de temps ces ingénus mettront-ils pour s'apercevoir qu'ils ne sont pas les premiers à avoir une telle idée ? Une promenade récréative autour du langage, de la langue des signes des sourds, des langues de l'humanité, des petits dessins porteurs de sens, de la linguistique réaliste ou féérique...

    L'histoire se déroule à Clermont-Ferrand, dans les années post-soixante-huitardes.

  • "Les frontières n ont jamais arrêté la circulation des hommes et des femmes dans le monde. Envahisseurs, colons, migrants, réfugiés, déplacés, voyageurs ne cessent de les traverser dans tous les sens, mêlant langues et coutumes au contact des autochtones. Les auteurs de cet ouvrage explorent, tour à tour, les contextes dans lesquels se sont forgés les rapports entre langues et frontières aux niveaux politique et idéologique, en accordant une large place à l observation des pratiques langagières et à l analyse des dialogues et des interactions entre locuteurs de langues différentes."

  • Dans la tradition de la synonymie distinctive en France, l'ouvrage de P. J. Roubaud, Nouveaux Synonymes français, publié à la fin du XVIIIe siècle, est à redécouvrir. Les contributions ici réunies font apparaître son originalité radicale tout en le situant dans un vaste parcours, de la Justesse de la langue françoise de l'abbé Girard (1718) au Dictionnaire des Synonymes de la Langue française de P. B. Lafaye (1858).

    Roubaud, héritier des étymologistes antérieurs comme Ménage, s'écarte de l'examen des seuls signifiés pour opposer des signes, forme et contenu.

    Découvrant dans les affixes des entités oppositives dotées d'un sens spécifique, il est un des pionniers de la morphologie dérivationnelle.

    Sous une forme pré-structurale qui évoque les tentatives d'un Pierre Guiraud, il ébauche une problématique de l'analogie du son et du sens et renoue, comme de Brosses ou Court de Gébelin, avec la matérialité des faits d'articulation.

    Textes réunis par Françoise Berlan et Maria Gabriella Adamo.

  • La pensée de Noam Chomsky sur le langage ne se réduit pas aux innovations théoriques qui ont fait la réputation de leur auteur. Sa singularité dans le champ du savoir doit aussi être cherchée dans un programme scientifique qui s'est développé au cours des années dans une absolue cohérence et dans la relative stabilité des options philosophiques qui constituent le fondement épistémologique de la Grammaire Générative.

    C'est précisément à ces dernières que s'intéresse ce livre. Chomsky aborde des questions qui relèvent de la philosophie des sciences et de celle de l'esprit. Les solutions qu'il propose dérivent de la conception qu'il se fait de l'objet d'étude, la grammaire plutôt que le langage, qui, s'il doit être abordé en utilisant les méthodes en usage dans les sciences de la nature, impose aussi la définition d'une épistémologie spécifique.

    Le linguiste doit en effet procéder de façon indirecte pour atteindre une réalité qui est essentiellement de nature biologique. On montre comment, dans le projet chomskyen, se trouvent conciliés innéisme cartésien et substrat neuronal, cerveau physique et esprit abstrait.

  • En quoi est-ce que la grammaire des SMS diffère-t-elle du français « standard » ?

    De quoi faire frémir les enseignants : «J tap'L dê ke J p'E», «Tê le plu bo 2 la klass». Même si nous sommes bien conscients des abréviations et des écritures phonétiques que nous utilisons dans les messages électroniques, leurs particularités syntaxiques restent pour le plus souvent opaques. À l'exemple du sujet « oublié » dans les SMS, cet ouvrage montre de manière détaillée quelles sont les règles syntaxiques que nous suivons lors de la rédaction de messages.

  • Engag volontaire dans la Lgion trangre ds 1914, grivement bless prs de la ferme de Navarin, Cendrars sera amput de son bras d'criture en 1915. Rectifiant nombre d'inexactitudes couramment admises, Laurent Tatu et Julien Bogousslavsky reconstituent le parcours de Blaise Cendrars durant la Grande Guerre. Ils rvlent en outre la vritable identit des combattants de son escouade. Le rtablissement des faits concernant d'une part les combats auxquels il a particip, et d'autre part ses camarades, modles de multiples personnages imaginaires, claire d'un jour nouveau le processus de cration littraire et nous amne mieux saisir la mtamorphose du rel l'oeuvre chez ce grand prosateur de la main gauche.

  • Histoire de cette famille à travers ses plus illustres figures, le dramaturge Edmond Rostand (1868-1918) et ses deux fils Jean et Maurice, l'un biologiste et l'autre poète. L'auteur évoque la vie culturelle, artistique et intellectuelle de cette époque.

  • Cet ouvrage rassemble, organisés en neuf chapitres, les articles les plus importants que l'auteur a écrits sur le gotique au cours du long commerce qu'il a entretenu avec cette langue et devient ainsi le complément indispensable à la Grammaire explicative du gotique (340 pages), publiée en 2012. Il renouvelle en profondeur la description de cette langue, à la charnière de l'indo-européen et des langues germaniques anciennes, en offrant un nécessaire approfondissement des questions les plus complexes (étude très détaillée des préverbes ou particules ga1- et ga2-; examen renouvelé des verbes en -nan, destinés à rendre le moyen du grec ; description entièrement nouvelle et fouillée de plusieurs chapitres de la syntaxe du gotique, comme le système verbal, la phrase complexe, la négation, les modalités, les particules enclitiques, sans oublier le groupe nominal et les diverses fonctions exercées par sa, à la fois article, démonstratif et relateur. Comme le gotique joue au sein des langues d'origine germanique (anglais, allemand, néerlandais, langues scandinaves) le même rôle qu'exerce le latin auprès des langues romanes, l'ouvrage se recommande à tout spécialiste, qu'il soit germaniste, angliciste ou scandinaviste, et aussi à tous ceux dont l'intérêt se tourne vers la connaissance et le fonctionnement des langues naturelles.

  • En faisant appel à la linguistique énonciative, à la pragmatique, parfois même à la traductologie et à une conception somme toute discursiviste de l'activité littéraire, on entend rendre ici compte de la riche complexité de la parole fictionnelle montalbettienne et, en bout de ligne, en arriver à signaler ce qui s'y terre et affecte les représentations qu'elle propose, notamment des identités sexuées : quelque chose comme une faille dans l'économie du désir hétéronormé, ce dont l'ensemble du corpus, ultimement et étonnamment queer, se voudrait à la fois le négatif et le pluriel.

empty