Demopolis

  • Les conflits frontaliers sino-vietnamiens

    Thi Hanh Nguyen

    • Demopolis
    • 19 Avril 2018

    Pays voisins en Asie, le Vietnam et la Chine ont des frontières terrestres et maritimes communes. Ils se partagent une frontière terrestre de plus de 1 440 kilomètres qui se déploie sur une région montagneuse au nord du Vietnam et au sud-ouest de la Chine. S'agissant de l'espace maritime, les deux pays sont riverains de la mer de Chine méridionale et se partagent le golfe du Tonkin ainsi que les archipels des Paracels et des Spratleys.
    Le conflit territorial et frontalier est récurrent dans les relations sino- vietnamiennes. Un facteur de complexité supplémentaire tient à la réalité passée mais marquante des ingérences française, japonaise puis améri- caine. Mais, bien que l'on sache depuis longtemps que le Vietnam et la Chine se disputent toujours sur la question frontalière, celle-ci n'a encore jamais fait l'objet de recherches approfondies.
    Cette monographie fait le tour du sujet. Sous l'austérité apparente de la thématique, on voit se dérouler « comme dans un roman » le jeu des ambitions. Le retour sur celles qu'eut la France coloniale est parfois sa- voureux ; la France s'efforce de jouer gros jeu avec de petits moyens et re- prend à son compte la vieille lutte de l'empire d'Annam contre la Chine ;
    Toute une époque révolue resurgit ici. La Chine est l'autre acteur majeur, faisant le gros dos dans ses temps de conflit et de difficulté mais n'ayant jamais la moindre idée de céder définitivement un pouce de ses intérêts.

empty