Littérature générale

  • Maus

    Art Spiegelman

    • Pantheon schocken books
    • 1 Septembre 1992

    A narrative sequel to Maus captures the experience of the Holocaust as it chronicles the continuing story of Vladek, who survives Auschwitz, is reuited with his beloved Anja, and sires young Art. Reprint. 100,000 first printing. $100,000 ad/promo.

  • Anglais The lover

    Marguerite Duras

    • Pantheon schocken books

    The story of an affair between a fifteen-year-old French girl and her Chinese lover, set in prewar Indochina

  • Jimmy corrigan the smartest kid on earth

    Chris Ware

    • Pantheon books
    • 1 Avril 2003

    This first book from Chicago author Chris Ware is a pleasantly-decorated view at a lonely and emotionally-impaired "everyman" ( Jimmy Corrigan: The Smartest Kid on Earth ), who is provided, at age 36, the opportunity to meet his father for the first time. An improvisatory romance which gingerly deports itself between 1890's Chicago and 1980's small town Michigan, the reader is helped along by thousands of colored illustrations and diagrams, which, when read rapidly in sequence, provide a convincing illusion of life and movement. The bulk of the work is supported by fold-out instructions, an index, paper cut-outs, and a brief apology, all of which concrete to form a rich portrait of a man stunted by a paralyzing fear of being disliked.

  • « Je suis allé errer cet après-midi, la sortie pour « prendre l'air », c'est le cas de le dire, en terrain déjà conquis, dans le périmètre autorisé, avec l'attestation datée où figurait mon heure de départ. Impressions étranges. Une ville presque à l'arrêt. Le ciel bleuissait à vue d'oeil, avec une luminosité étonnante. ».
    Entre le 18 mars et le 2 juin 2020, Hervé Macé a tenu son journal, un jour sur deux.
    Chaque marche représente une étape, une évolution, un instant saisi et contemplé à la lumière de cette étrange période. L'actualité est passée en revue, croquée par la plume exigeante de l'auteur. Et si ces pages sont au présent, elles relatent un passé recomposé, avec subtilité et une certaine ironie.

  • Chroniques du temps passe d'un gamin de paris

    Lussey/Joffo

    • Du pantheon
    • 13 Octobre 2017

    En écrivant une oeuvre nourrie de son histoire, Michel Lussey dévoile la beauté d'une existence accomplie. C'est dans un ensemble structuré et imagé, qu'il conte l'ascension sociale de ses parents au début du XXe siècle, sa vie de lycéen des années cinquante et l'ambiance étudiante du Quartier latin des décennies d'après-guerre. Une chronologie soignée pour un voyage initiatique fait de plaisirs, de chagrins et de courage, illustrant toute l'élégance et la faculté de cette famille à vivre dignement au fil du siècle. L'auteur caresse ainsi des souvenirs restés intacts dont l'épisode difficile de la Guerre d'Algérie où il relate sa carrière d'officier dentiste parachuté dans les rangs du premier Régiment Étranger de la Légion. Mais aussi des réminiscences intimement liées à sa curiosité insatiable de la nature humaine, car renoncer à l'universel serait finalement impensable pour un homme d'une telle envergure. Le film de cette vie, de la sienne et des siens, aux teintes sépia et au rythme enlevé, nous plonge et nous absorbe avant tout, dans les descriptions édifiantes de la vie d'un autre temps et de l'intimité d'un jeune Parisien. C'est avec finesse et lucidité que Michel Lussey partage ses mémoires et en révèle un authentique périple : l'itinéraire passionnant d'un gamin de Paris confronté au charivari de son époque. « Les personnages sont authentiques, attachants et hauts en couleur, un vrai plaisir ! » Joseph Joffo

  • Corbacabana - ecrivain public en prison

    Desfonds Jean

    • Du pantheon
    • 16 Novembre 2018

    Être écrivain public bénévole en centre pénitentiaire bouleverse l'angle de vue sur les personnes détenues : c'est rencontrer l'humain plutôt que le délinquant ou le criminel. Ce qui se déroule derrière les murs d'une prison demeure, pour la plupart d'entre nous, mal connu voire fantasmé. Au travers de 57 portraits, ce témoignage nous donne à entendre le bouillonnement des voix et des appels qui résonnent derrière les grilles. Dérangeant et nécessaire. Après une carrière sociale qu'il a achevée en tant que dirigeant d'un centre d'accueil pour SDF, Jean Desfonds choisit, en parallèle d'une activité de correspondant de presse, d'exercer celle d'écrivain public en prison.

  • Un migrant dans la cave de Dieu

    Loro Mazono

    • Du pantheon
    • 5 Juillet 2019

    Mabou quitte le Sénégal en quête de ressources pour subvenir aux besoins de sa famille. Une embarcation de fortune, le menant avec ses camarades jusqu'à la forteresse Europe, chavire en Méditerranée. S'il échappe à la noyade, c'est pour devenir l'ouvrier corvéable à merci d'un entrepreneur cupide qui voit en lui une main-d'oeuvre à bon compte. L'odyssée de Mabou et de tous ses frères de misère est ici relatée avec toute la force d'un auteur intransigeant. Après des études de Lettres Modernes à l'université de Ouagadougou, Loro Mazono travaille comme agent au dépôt légal à la direction du livre et de la promotion littéraire du Ministère de la Culture et des Arts du Burkina Faso. En décembre 1998, suite à l'assassinat du journaliste Norbert Zongo, il manifeste pour réclamer justice. En 2000, il est arrêté et écroué. Une fois libéré, il rédige un article sur ses conditions de détention. Arrivé en France, il multiplie les emplois précaires. En 2007, il saisit une opportunité pour travailler sur ce projet professionnel qui l'anime, le journalisme. Aujourd'hui, il collabore au journal L'indépendant fondé par Norbert Zongo. Loro Mazono est l'auteur de « Sans se soucier de la couleur de l'amour » et de « La porteuse de baya - Tome I » parus aux Éditions du Panthéon.

  • Recueil de slam et de poesie

    Boyer Elise

    • Du pantheon
    • 27 Mars 2020

    Elise Boyer laisse les jeux de mots et de langue danser dans ces pages hybrides, slam et poésie, en un savoureux mélange qui pétille en noir et blanc. L'autrice nous ouvre la porte de son univers, qui laisse entrevoir son âme toute vraie, et plonge sans hésitation dans l'imaginaire, sans reprendre son souffle. Le maître mot de tous ces mots-là : une désarmante sincérité.

  • Le fjord rouge

    Christophe Dupuis

    • Du pantheon
    • 8 Janvier 2021

    Dans cette première pièce de théâtre audacieuse, Christophe Dupuis nous emmène sur les pas d'un spécialiste de la biologie arctique et d'une artiste contemporaine reconnue, embarquant ensemble pour une expédition d'observation des ours polaires. Tout les oppose et pourtant, ils seront confrontés l'un à l'autre dans un huis clos passionnant, où un événement tragique de leur passé les reliera contre toute attente... et au péril de leur propre vie.
    Rêver à de vastes étendues alors que l'on doit s'enfermer en raison d'une pandémie, qui ne l'a fait? L'auteur a transformé ce désir en un texte qui nous emporte dans les paysages et les mystères du Svalbard.

  • La beauté du spectacle

    Cyrielle Héronneau

    • Du pantheon
    • 27 Novembre 2020

    À travers ce recueil, Cyrielle Héronneau emmène le lecteur dans un voyage à la fois familier et toujours nouveau: celui du sentiment amoureux, de ses ressentis et ses contradictions, ses émotions et ses exaltations. Dans les mots qu'elle dessine avec sensibilité, elle nous fait traverser toutes ses formes avec une incroyable intensité.

  • Libraire malgre lui

    Moulin Jean-Yves

    • Du pantheon
    • 17 Avril 2020

    Ce que David aime? Faire du vélo, regarder le foot... et rien d'autre. Alors imaginez l'encombrant fardeau lorsque, bien malgré lui, il hérite d'une librairie! Il lui faut la vendre au plus vite, pour reprendre le cours de son existence. Et tant pis s'il doit mettre tout le monde à la porte, y compris la belle libraire aux yeux verts... Sa vie devient un roman tout en rebondissements, auquel il espère bien mettre un terme rapidement.

  • Mon chemin, celui du silence

    Marie-Claire Silvestre

    • Du pantheon
    • 21 Mai 2021

    Comment se construire alors que l'on a subi, petite fille, des agressions commises par un prêtre, membre de la famille qui plus est? Quelle réaction peut-on avoir alors que les adultes semblent ne nous accorder aucune importance?
    Le chemin sera évidemment long et solitaire.

  • Ailleurs est possible

    Maryse Vallin

    • Du pantheon
    • 9 Décembre 2013

    Debout, pieds nus, le vent balaie les grains qui filent. Ils effacent les orteils. Certains piquent la cheville. Assaillie, ne pas la bouger. Le vent est fort. Immobilité. Ce pointu saillant de quartz pénètre le fond du coeur. Esprit agressé. Piqué.
    Un léger clapotis de l'eau attire. Toute bleue, non, pas toute bleue. Au loin bleu marine. Plus près, bleu turquoise et au bord presque translucide.
    Energie invisible, la force de sensation a lancé Maryse Vallin dans l'envie. Elle touche ce besoin de donner et se donner, au travers la place continuelle du « peut-être ».
    Aimant l'espèce d'attente, tenace en patience prudente et audacieuse à la fois, elle palpe l'inattendu qu'elle accueille. Son approche trace du fantastique mêlé aux solides émotions de la vie.
    Savourer, jouer, poser les mots et s'inspirer en passivité active, en se laissant abandonner. Renverser l'ordre moral pour le réintégrer au monde de l'époque. Etre dans le rapport au présent, des textes simples traversés par une recherche respectueuse de force de la beauté.
    Transgresser les mots, car, la poésie, c'est un geste.

  • Ces douze nouvelles relatent les histoires de plusieurs femmes noires entre 21 et 40 ans. Au fil des pages, nous les suivons dans les défis qu'elles relèvent au quotidien et dans leurs choix de vie face à une société moderne parfois hostile, parfois inadaptée à leur éducation ou à leurs inspirations. Deux femmes enceintes qui se croisent chez un médecin ; une jeune femme voilée au coeur d'une université américaine ; une rivalité naissante dans un milieu professionnel dominé par les hommes ; une élection africaine qui divise un couple. Autant d'histoires qui reflètent une certaine réalité, aujourd'hui.

  • Les silences murmures

    Agnes D' Ormesson

    • Du pantheon
    • 9 Juin 2017

    Le cancer du sein touche en France une femme sur huit. Comme tant d'autres avant elle, Agnès n'a pas été épargnée : mais comment surmonte-t-on pareille épreuve ? Comprenant subitement qu'elle fait partie des mortels, le besoin de témoigner la tenaille. Peindre ou écrire. Ce sera la plume, témoin fidèle de ses peurs, arme essentielle pour vaincre l'immense solitude et l'extrême fragilité dans lesquelles nous plonge la maladie. Miroir de sa résilience, son récit se pare de réconfort, se meut en force et se fait exutoire, pour mieux traduire le quotidien. Bouleversant de sincérité cristalline, authentique reflet d'une femme face à l'angoisse de mourir, cet ouvrage est l'essence intime et pudique de son combat pour la vie. Pour sa fille et son fils, pour son entourage, pour elle-même. Hymne à la vie si précieuse, aide morale à toutes celles qui doivent vivre cette épreuve, ce récit est le premier ouvrage d'Agnès d'Ormesson aux Éditions du Panthéon.

  • Le tableau

    Jean-Hubert Mabille

    • Du pantheon
    • 30 Mars 2018

    Un tableau au sujet religieux rebattu est découvert par le sacristain de Corbeil-les-Sommes sur le seuil de sa maison. Comment ? Pourquoi ? Afin de faire ouvrir une enquête, l'homme interloqué décide d'avertir le commissaire de police. Un digne émule de Maigret qui, accompagné de son escouade, devra redoubler d'ingéniosité pour dénouer les fils de cette étrange affaire. Doté d'un humour subtil, d'un esprit érudit et d'une plume ciselée, l'auteur nous entraîne au coeur d'un récit haletant semé de références historiques et littéraires marquantes. Il élabore ainsi une composition enchevêtrée et habile au centre d'une machination rocambolesque épinglant les escrocs et faussaires de génie. Le tout rappelant combien un passé trouble permet d'élucider un présent énigmatique... Originaire d'un village de la province de Namur en Belgique, Jean-Hubert Mabille est l'auteur de divers ouvrages éclectiques révélant une personnalité complexe, introvertie mais délicatement enjouée.

  • Jack

    Isabelle Deliener

    • Du pantheon
    • 28 Juin 2019

    Jack est un jeune père de famille, employé d'usine à la petite vie bien réglée. Un soir, dans un bar, il rencontre Monsieur, réalisateur de films pornographiques, qui lui propose un premier rôle dans un remake de « Tarzan », premier film multisensoriel au monde ! Contre toute attente, Jack accepte et le film remporte un succès mirobolant. S'ensuit une descente aux enfers piquetée des brillantes lumières de la célébrité, avec son lot de jalousies, de coups bas et de manigances... Experte en philologie romane, Isabelle Deliener est également musicienne et écrivaine.

  • « On ne combat pas l'addiction ou la dépendance, on « capitule » devant elles. N'oublions pas qu'elles sont toujours plus fortes que nous : psychiquement et physiquement.
    Elles gagnent toujours.
    L'acte symbolique permet de matérialiser concrètement ces comportements impalpables. C'est en pratiquant régulièrement ces actes - et malheureusement, pour beaucoup de personnes addictives : à vie - que le lien à la substance se réduit, se déplace, se transforme, et se sublime.
    C'est la reconstruction.
    Réparer, reconstruire, créer, méditer : prendre soin de soi. ».
    L'addiction alcoolique, une maladie encore sous-estimée, entraîne sa victime dans le cercle infernal de la solitude et de la dépression. À travers ces pages, l'auteure fait part de son expérience, sans fard, et nous con?e que l'espoir est là, bien vivant, recroquevillé dans un coin. En acceptant aide et accompagnement thérapeutique, on peut trouver la force de le laisser se déployer pour en?n quitter l'enfer.

  • Une soirée perdue

    Gaspard Champetier

    • Du pantheon
    • 15 Janvier 2021

    Aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands écrivains français, Alfred de Musset ne pouvait jouir de cette étiquette de son temps.
    En 1840, arrivé dans un gouffre déserté par l'inspiration, Musset se laisse dépérir dans son appartement depuis seize mois. Gustave, éditeur et meilleur ami du poète, tente de le réveiller de cette léthargie qui s'apparente à une mort artistique afin qu'il se relève et écrive à nouveau. De cette confrontation naîtra un poème «Une soirée perdue». L'inspiration trouvée pour écrire ces quelques lignes ne sera pas sans conséquences...
    Dans cette pièce, l'auteur relate les trois jours où la vie de De Musset a basculé, notamment au contact d'une certaine George Sand...

  • S'évader de A à Z

    Laura Amorosi

    • Du pantheon
    • 19 Février 2021

    À seulement vingt ans, Laura Amorosi délivre ce recueil de fictions alphabétique. Vingt-six nouvelles, vingt-six univers très variés qui se suivent comme les lettres de l'alphabet, explorant le réel, l'imaginaire et leur frontière, nous faisant voyager dans le temps pour nous faire revivre des moments marquants de l'Histoire aux côtés de ses personnages uniques et hauts en couleurs. Des textes qui donnent à réfléchir tout en étant divertissants: pari réussi.

  • Coup d'Harmattan sur les Combrailles

    Pierrick Sanne

    • Du pantheon
    • 21 Septembre 2021

    « Il faut bien l'avouer, les parents de Nénette formaient un couple singulier, même à Manzat, où, par tradition, on aimait les révoltés et les pas commodes. On trouve encore aujourd'hui en France des êtres, souvent courageux et rares, qui se distinguent de leurs semblables, non par provocation mais par bonté de coeur et indignation envers les injustices. Des gens précieux en somme ».
    Dans l'entre-deux-guerres, la station thermale auvergnate de Châtel-Guyon accueillait des curistes du monde entier, notamment les colons revenus d'Afrique. L'arrivée, un jour, d'une famille du Dahomey bouleversera les moeurs et les esprits de la petite cité. La galerie de portraits singuliers et touchants qui s'entrecroisent, tant avec douceur qu'avec fracas, est une ode à la tolérance et une invitation au questionnement sur la condition humaine.

  • Hippolyte et la Princesse Mérovingienne

    Bernard Roux

    • Du pantheon
    • 24 Août 2021

    « - Eh bien, oui, le tissu a été analysé, et il est ancien, très ancien même, de l'ordre de 1 500 ans, sans qu'on puisse préciser davantage.
    - Ce qui veut dire ?...
    - Ce qui veut dire que c'est de l'époque de Clovis, autour de l'an 500, donc mérovingien.
    - Enfin, nous y voilà ! s'écria Hippolyte. Et alors, maintenant que nous connaissons l'époque, que fait-on ? On arrête les fouilles ?
    A vrai dire, notre héros ne savait pas ce qu'il souhaitait lui-même. ».
    Imaginez ! Vous coulez une vie paisible dans le Var jusqu'au jour où votre quiétude est interrompue par l'arrivée d'un couple sympathique de professeurs d'histoire et d'archéologie. Ceux-ci viennent en effet vous convaincre que votre propriété dissimule un trésor ! C'est ce qui advient à notre héros en semi-retraite, Hippolyte Bousquet, dont l'emploi du temps consistait en quelques travaux des champs, repas roboratifs et relations campagnardes. Sa vie, mais aussi son terrain, vont être bouleversés par la recherche du trésor, source inépuisable de péripéties et de surprises.
    La collision des deux mondes, paysans versus intellectuels, rats des champs contre rats des villes, est au coeur de cette fable narrée avec une verve toute pagnolesque. Elle s'accompagne d'une petite leçon d'histoire de France, en particulier sur nos ancêtres les Francs.

  • Superficie

    Olivier Smeyers

    • Du pantheon
    • 19 Octobre 2021

    « Le soleil d'ici C'est même pas l'ombre de l'ambre de ta peau C'est juste le soupir D'un hiver qui n'en finit pas, Un espoir cent fois brûlé Que se plaisent à éteindre Les averses assassines. ».
    Dans « Superficie », Olivier Smeyers établit un « inventaire poétique » contenant un éventail d'émotions aux couleurs changeantes. Entre cri du coeur et réflexions, entre évasion réelle et saut dans l'imaginaire, il nous emmène en voyage pour toucher du doigt la beauté d'un instant, dans la courbe d'un sourire gracieux.

empty