Arts et spectacles

  • Les mutations technologiques ont souvent produit des changements sociaux importants qui se traduisent spatialement. Aujourd'hui, la ville intelligente fait ainsi partie des concepts incontournables, voire dominants, de la production de l'espace.

    L'urbanisme à l'heure du numérique est composé de quatre scénarios : le premier est celui d'un urbanisme algorithmique qui renouvelle la notion d'expertise et de rationalité. Le second correspond à un urbanisme ubérisé avec le développement de plateformes privées. Le troisième est celui d'un wiki-urbanisme avec des mobilisations citoyennes qui développent des modèles alternatifs. Le dernier est celui d'un urbanisme open-source par la transformation des pratiques des institutions en charge de l'aménagement.

    Cet ouvrage analyse l'impact du numérique sur la pratique de l'urbanisme à travers ces synopsis qui sont autant de directions possibles et surtout d'enjeux et processus articulés dans de nombreuses configurations locales.

  • Depuis l'arrivée de l'électronique musicale, les compositeurs et les musiciens utilisent des machines toujours plus sophistiquées pour créer un matériau sonore innovant. Les musiques de Pierre Henry, Kraftwerk, Pink Floyd ou encore Daft Punk ont fait émerger de nouvelles sonorités, des rythmes improbables, ainsi qu'une approche inédite de la composition et de la notation. Les machines électroniques, devenues incontournables, ont construit et influencé la musique des dernières décennies et donnent la tendance des futures productions.

    Cet ouvrage présente la théorie et la pratique liées aux différentes machines qui constituent l'univers de l'électronique musicale. Il étudie les séquenceurs, les boîtes à rythmes, les échantillonneurs, les groove-machines et les vocodeurs de 1960 à nos jours, via leurs contextes historique, physique et théorique.

  • Les organisations créatives et culturelles sont marquées par un développement sans précédent et témoignent d'un intérêt croissant pour les échanges économiques et touristiques, notamment au plan international. Les secteurs créatifs, tels que l'art, le design, la publicité, l'artisanat, la mode, les musées, les bibliothèques, la gastronomie ou encore l'architecture, constituent des leviers essentiels pour le patrimoine et le développement des territoires.

    Cet ouvrage étudie les organisations créatives et culturelles sous un angle économique et managérial dans un contexte récent de recul des financements publics. Il traite de questions longtemps négligées par le monde académique (mutation de la demande, attractivité touristique, défis architecturaux, créativité territoriale, digitalisation, médiation éducative et thérapeutique) et prend ainsi la mesure de la complexité d'activités émergentes dans notre société. Il offre un ensemble de stratégies originales et innovantes autour des organisations créatives et culturelles, qui renouvellent les espaces et l'environnement tout en respectant l'ancrage culturel et artistique du patrimoine.

  • Si la musique naît d'une succession de notes, seul l'art de bien les choisir crée l'harmonie. Ce sont alors les différentes tonalités d'une gamme, leurs accords, les fonctions tonales, les mouvements et les enchaînements qui font opérer la magie des sons. A la fois didactique et technique, cet ouvrage présente une synthèse simple des nombreuses composantes de l'harmonie musicale. Etudiant les fréquences et les résonnances, il révèle les origines qui caractérisent intrinsèquement les notes, les créations de gammes, leurs spécificités et les timbres des instruments. Afin de comprendre ce qui permet d'associer ces différents éléments sous forme d'accord, il propose d'analyser les aspects physiologiques (fonctionnement de l'oreille, etc.), physiques (acoustique, analyse spectrale, etc.) et mathématiques de l'harmonie. Accessible aux musiciens avérés comme aux néophytes,Techniques musicales : fréquences et harmonie explique comment construire et réaliser des suites successives d'enchaînements harmoniques de notes jouées en accord afin de pouvoir harmoniser, réharmoniser, composer ou improviser.

  • La logistique urbaine est un sujet qui intéresse les chercheurs et praticiens depuis plus de quarante ans, mais reste difficile à aborder par manque d'unification dans les définitions et méthodes proposées. Logistique urbaine durable compte apporter une vision unifiée (et de plus en plus suivie au niveau international) sur la planification de la logistique urbaine durable. En partant d'un historique de la logistique urbaine en France et dans le monde, ainsi que des principales actions en logistique urbaine et de la contribution des différentes communautés scientifiques, cet ouvrage présente les notions de base de la logistique urbaine durable. Ensuite, l'ouvrage examine la question de l'évaluation, la planification et l'estimation des scénarios, fondée sur une vision d'analyse du changement. Afin d'aider à la réalisation de ces analyses, l'ouvrage offre un ensemble de méthodes pour l'estimation des flux de la logistique urbaine fondés sur des standards internationaux, ainsi que des méthodes pour évaluer la logistique urbaine durable.

  • Depuis plusieurs décennies, les interprètes, les compositeurs et les techniciens ne cessent de manipuler la matière sonore, et sont parvenus à créer, innover et enrichir le message musical. La sonorité de la guitare de Jimi Hendrix, les musiques électroniques de Pierre Henry, Kraftwerk, Pink Floyd, Daft Punk, T-Pain et bien d'autres ont fait émerger de nombreux effets : réverbération, compression, distorsion, phasing, auto-tune, etc.

    Les effets sonores musicaux traite des aspects théoriques et pratiques liés aux effets sonores présents dans tous les domaines musicaux, interprétation, prise de son, mixage et diffusion. Les matériels et logiciels phares du marché qui mettent en oeuvre ces effets sont ensuite présentés et associés à des techniques d'utilisation.

    Quelques rappels théoriques sur le son et les normes viennent enrichir le contenu de cet ouvrage. Certains exemples sont traités avec Adobe Audition, Ableton Live, Max/MSP et une approche de la restauration sonore est présentée.

  • Au moment où le management aimerait parfois se penser comme un art, l'art recourt chaque jour davantage au management. La liaison est parfois tumultueuse, toujours source d'interrogations sur les mutations sociétales.

    Musées et management : vers la mondialisation culturelle traite de questions actuelles et essentielles : soutien des pouvoirs publics à la culture, concurrence des financements publics et privés, omniprésence du monde numérique, éducation culturelle et apprentissage, diversité des comportements et des attentes dupublic.


    Au siècle du management, la valorisation de l'innovation permanente, de la performance et du divertissement bouleverse la relation traditionnelle entre l'art, la culture, le savoir et l'intérêt général. L'institution muséale s'inscrit dans une mondialisation culturelle qui met au défi de préserver sa principale justification : offrir à l'humanité une connaissance indispensable de son histoire qui dépasse les mutations technologiques et les choix économiques, financiers, sociaux ou politiques.

  • L'intelligence ne vient pas aux villes par le hasard des technologies numériques, mais par la cohérence d'un système de vie. Il y a sûrement plus à s'inspirer de la ville médiévale que des illusions nées du concept de smart cities.

    En se fondant sur les nouvelles sciences de la ville, cet ouvrage présente la conception et le gouvernement de la ville intelligente, qui se basent sur la capacité des habitants de la cité à gérer les multiples interactions entre les fonctions urbaines, tant physiques qu'humaines. Dès lors, la technologie est un outil au service d'une finalité sociale et non un deus ex machina dont les vertus thaumaturges apporteraient l'intelligence à la ville.

    Illustré par de nombreux exemples, Les villes intelligentes met les plus récentes avancées scientifiques en matière de développement urbain à la portée du plus grand nombre.

  • Les associations, élus, experts, habitants ou maîtres d'ouvrages concernés par les opérations d'aménagement et d'urbanisme et les projets de transport font face à un contexte incertain, dans lequel ils doivent appréhender, traiter ou tirer avantage du risque. Les risques sont multiples, ils peuvent être sociaux, politiques, institutionnels, financiers, environnementaux ou archéologiques.

    Cet ouvrage examine l'origine et la nature des incertitudes et des risques ainsi que les pratiques mises en oeuvre pour les atténuer ou en tirer parti. Paradoxalement, ces pratiques génèrent de nouveaux risques et des relations de pouvoir entre acteurs différentes du modèle de planification collaborative de référence.

    Ces paradoxes nécessitent de repenser les pratiques telles que la territorialisation des projets, la prise de risque dans la planification et la réalisation des opérations, ou encore les choix sociétaux et politiques qui doivent être faits entre la réalisation des projets et la protection de l'environnement naturel et humain.

  • Composer une oeuvre peinte, c'est structurer l'espace pictural pour le rendre harmonieux. A cette fin, l'artiste utilise la géométrie interne qui permet, entre autres, de dresser la perspective, tracer les lignes directrices, établir les symétries (ou les asymétries), et disposer les éléments picturaux.

    Cet ouvrage traite de la géométrie interne, une composante secrète qui n'apparaît ni dans l'oeuvre peinte, ni dans son image radiographique ou infrarouge, ainsi que du support sur lequel elle est tracée. En la mettant en évidence dans une sélection d'oeuvres, l'auteur montre que les propriétés du rectangle harmonique et du maillage harmonique font partie intégrante du savoir-faire des peintres.

    Les supports de la géométrie interne des peintres est un ouvrage didactique qui s'adresse aux peintres, aux historiens des arts et des sciences, aux enseignants, aux amateurs ou aux esprits curieux, intéressés par la démarche créatrice des artisans et des artistes, ainsi que par leur maîtrise et leur virtuosité.

  • La conception est la partie du cycle de vie de l'artefact où il sort de son substrat d'émergence, la pensée humaine, pour être converti en diverses concrétisations partageables et communicables qui sont préalables à sa réalisation. De fait, les individus qui participent à la conception échangent exclusivement de l'information, sous forme de représentations, dans l'optique de communiquer entre eux pour une meilleure réalisation d'un projet dépourvu à ce stade de la moindre existence physique. Le design est ici étroitement tissé avec l'information et la communication dont il relève de façon décisive. Partager une même vision du projet, qu'il soit architectural, mécanique ou informatique, est fondamental. Quelle conceptualisation, quelle consignation de propriétés, dans quelles formes de représentation ; et pour quelle pertinence, quels points de vue, quelle écriture, quelles interprétations et quels construits de sens ?

  • L'appareil photographique numérique cache des innovations technologiques remarquables qui concernent la formation de l'image, la représentation des couleurs ou l'automatisation des mesures et des réglages.

    Du photon au pixel décrit l'appareil aussi bien du point de vue de la physique des phénomènes mis en jeu, que de la technique des composants et des logiciels qu'il emploie. S'appuyant sur les propriétés perceptuelles du système visuel ainsi que sur les standards de transmission et de représentation, il analyse les solutions proposées pour répondre aux demandes du photographe concernant la mise au point, le contraste, la balance des blancs ou la stabilisation de l'image.

    Les architectures avancées adoptées dans les téléphones mobiles et les développements de la photographie computationnelle sont également présentés, préfigurant les fonctionnalités de l'appareil futur.

empty