Jeunesse

  • De questions d'enfants en réponses d'adultes, jour après jour, nous suivons le fil des évènements qui, de la simple contestation politique et intellectuelle, va aboutir au soulèvement d'un peuple tout entier ; celui de la future Belgique. Dans un texte simple à lire ou à raconter, nous voyons défiler les principaux héros des journées de septembre 1830. Des personnages hauts en couleur, bien souvent oubliés, comme Rogier, don Juan van Halen, Nothomb, D'Hoogvorst, Charlier Jambe de Bois, ou encore le petit peuple de Bruxelles ou de Liège, revivent au fil de ces pages. Parallèlement à la création de la Belgique, nous racontons ici l'histoire d'une aventure humaine, celle où nos ancêtres, épris de liberté, ont su se regrouper pour la revendiquer et la conquérir les armes à la main s'il le fallait.

  • Cette histoire de la guerre 40-45 en Belgique raconte, bien sûr, l'histoire des armées, des états, des dirigeants et des sombres idées qui ébranlèrent alors le monde. Mais surtout nous revivrons, à travers les témoignages et les souvenirs des membres d'une famille belge, la vie sous l'occupation, l'épopée de la Résistance, les heures sombres de la collaboration et de la déportation des Juifs. Avec Jeanne, la grand-mère, nous revivrons les bombardements, les difficultés pour trouver à manger, toutes les pénuries du quotidien et la tristesse de savoir son mari retenu prisonnier en Allemagne. Le grand-père Joseph nous fera revivre la mobilisation, la campagne des 18 jours, les combats héroïques de l'armée belge, et la dure captivité en Allemagne. Tous ensemble au terme d'une guerre impitoyable marquée par tant de morts, de ruines et de misère, les membres de cette famille nous raconteront les joies de la libération et les tourments de la question royale

  • Comment expliquer l'origine des termes " parti de gauche " ou " parti de droite " ? Qu'est-ce qu'une démocratie ? Pourquoi vote-t-on ? Comment fonctionne le suffrage universel ? Quels sont les hommes et les femmes qui ont marqué l'histoire politique de notre pays ? Quelle est la différence entre " fédéral ", " régional " " communautaire " ? Les réponses à ces questions sont essentielles pour les citoyens en herbe. Voici enfin un livre qui nous explique simplement la politique en Belgique et ses méandres, parfois obscurs. L'auteur part des fondements de la démocratie chez les Athéniens pour arriver, à travers toutes les périodes de l'histoire de notre pays, à expliquer, dans un langage clair et de manière amusante, les rouages les plus subtils du fonctionnement de notre Etat, de ses communautés et de ses régions. Un livre amusant et citoyen

  • La légende de Ulenspiegel est un conte né de l'imagination d'un des plus grands auteurs belges de tous les temps, Charles de Coster. A la fois poème, épopée, roman d'aventures et de légende, écrite dans une langue amusante et un peu folle, La légende de Thyl Ulenspiegel met en scène un personnage farceur, joyeux, moqueur, fripon, paillard et drôle, issu de notre folklore. Charles de Coster fait naître Thyl Ulenspiegel, sous le règne de Charles Quint, à Damme, près de Bruges, dans ce qui sera plus tard la Belgique. A cette époque, les Espagnols sont maîtres du pays et l'asservissent. Ulenspiegel est atteint de plein fouet lorsque ses parents sont tués par les occupants. Il va alors incarner l'esprit frondeur et libre ; il sera aussi le symbole de la résistance et de l'indépendance face à l'oppression exercée par Philippe II et le duc d'Albe. Dans toutes les villes, Ulenspiegel sème la révolte : " Debout ! " disent ceux de Bruxelles, " Debout ! " disent ceux de Gand. Après avoir rejoint l'armée de Guillaume d'Orange, avec ceux qu'on appelle les " Gueux " et au terme d'aventures héroïques, accompagné du bon et honnête Lamme Goedzak, Ulenspiegel libèrera son pays. Nous vous présentons aujourd'hui les aventures du premier " petit " héros belge de l'histoire, dans un texte tiré directement de l'oeuvre de Charles de Coster et expressément adapté pour la jeunesse.

  • Si nous pouvions remonter le temps et passer vers la fin d'un jour d'été dans un de nos anciens villages, nous y serions témoins d'un spectacle fort intéressant et qui, chose regrettable, a rarement tenté le pinceau d'un peintre. Ils sont cinq, six, huit ou dix enfants, quelquefois moins, rarement plus, accroupis et muets. L'un d'eux parle... et quels sons étranges résonnent alors à nos oreilles : " Le roi... Il fit couper la tête... Il devint seigneur de... "
    Ce sont des histoires qu'il conte à ses jeunes auditeurs, histoires émouvantes, parfois lugubres, qui font délicieusement frissonner ces derniers. C'est une habitude des enfants de jadis, dernier vestige peut-être des veillées de famille, ou simplement besoin de satisfaire l'imagination quand la télévision n'existait pas encore. On y aurait vu, par les soirs d'été,des groupes de jeunes écoutant attentivement un des leurs qui raconte les aventures extraordinaires,mais " véridiques ",de Tchantches, de Manneken-Pis, du cheval Bayard, des dragons qui sévissaient à Bruxelles ou dans le Hainaut, des fées et des nutons de notre Ardenne.C'est en songeant à ces veillées d'autrefois,que nous avons voulu réunir ici les principales et les plus belles des vieilles légendes de Belgique. Celles que se racontaient nos grand-parents, presque toutes oubliées et qui de tout temps ont fait trembler et ont passionné les petits et les grands.

  • Nous sommes au milieu du 19e siècle. A l'époque, la Belgique était petite et jeune. C'était une terre de travail et de paix, elle ne voulait ni ne pouvait espérer la gloire des armes. L'avenir était par-delà les frontières, par-delà l'Europe. Sous la conduite de Léopold II, les Belges partirent à la conquête de vastes territoires au coeur de l'Afrique inexplorée. Ce fut une véritable épopée que celle des premiers explorateurs qui percèrent les mystères de la forêt équatoriale, découvrirent un fleuve gigantesque, créèrent des dizaines de villes et firent cesser la traite des esclaves. Nous découvrirons aussi dans ce livre la vie de ceux qu'on appelait en Belgique les coloniaux et qui partaient au Congo pour y devenir planteurs dans de vastes domaines mais aussi simplement fonctionnaires, enseignants, médecins, prêtres ou commerçants. Nous terminerons l'évocation de l'aventure des Belges au Congo par la tumultueuse accession à l'indépendance d'un Etat qui allait s'appeler Zaïre avant de devenir aujourd'hui la République démocratique du Congo.

  • Si nous pouvions remonter le temps et passer vers la fin d'un jour d'été dans un de nos anciens villages, nous y serions témoins d'un spectacle fort intéressant et qui, chose regrettable, a rarement tenté le pinceau d'un peintre. Ils sont cinq, six, huit ou dix enfants, quelquefois moins, rarement plus, accroupis et muets. L'un d'eux parle... et quels sons étranges résonnent alors à nos oreilles : " Le roi... Il fit couper la tète... Il devint seigneur de... " Ce sont des histoires qu'il conte à ses jeunes auditeurs, histoires émouvantes, parfois lugubres, qui font délicieusement frissonner ces derniers. C'est une habitude des enfants de jadis, dernier vestige peut-ètre des veillées de famille, ou simplement besoin de satisfaire l'imagination quand la télévision n'existait pas encore. On y aurait vu, par les soirs d'été des groupes de jeunes écoutant attentivement un des leurs qui raconte les aventures extraordinaires,mais " véridiques "de Tchantches, de Manneken-Pis, du cheval Bayard, des dragons qui sévissaient à Bruxelles ou dans le Hainaut, des fées et des nutons de notre Ardenne. C'est en songeant à ces veillées d'autrefois,que nous avons voulu réunir ici les principales et les plus belles des vieilles légendes de Belgique. Celles que se racontaient nos grands-parents, presque toutes oubliées et qui de tout temps ont fait trembler et ont passionné les petits et les grands

  • Des centaines de questions amusantes, du niveau primaire pour les jeunes de 6 à 11 ans. Mais rien n'empêche les plus grands d'y jouer, d'être surpris et d'y faire quelques découvertes ! Ce livre ravira petits et grands, que ce soit à la maison, les jours de pluie, lors des soirées d'hiver ; en été, autour du barbecue ou encore lors de trajets en voiture. Pendant de nombreuses années, des générations d'écoliers ont dû apprendre tout ce qui concernait leur pays dans tous les domaines. Depuis, les programmes scolaires ont bien changé, et l'on enseigne beaucoup d'autres choses à l'école. Mais pourrais-tu faire aussi bien que ceux qui t'y ont précédé ? Réfléchis bien, tu trouveras la bonne réponse en t'aidant des trois solutions : ce n'est vraiment pas sorcier ! Amuse-toi, lis, découvre des dizaines de choses étonnantes sur ton pays, défie tes amis et pourquoi pas, tes parents ! Découverte, apprentissage et amusement garantis.

empty