Arts et spectacles

  • Un panorama des expériences menées quatre années durant par le laboratoire de recherche CCE de l'École nationale supérieure d'art de Limoges, entre céramique, verre et nouvelles technologies.
    Des textes fondateurs et partis pris du laboratoire, aux workshops au Centre international d'art verrier de Meisenthal et à l'exposition L'Arbre de Darwin en 2018 au Frac artothèque Nouvelle Aquitaine-Limousin, ce livre se double d'un regard historique sur les arts du feu, avec des textes de restaurateurs-conservateurs du Louvre et du Centre de recherche et de restauration des Musées de France (C2RMF).

  • Livre d'artiste documentant le projet à la fois artistique, politique et collectif de Nicolas Floc'h, basé sur un principe de participation et de co-réalisation, qui pointe, à différents niveaux, les relations multiples entre des groupes sociaux et des institutions publiques qui les structurent et les encadrent, tout en questionnant également la valeur symbolique ou économique d'une oeuvre d'art.

    Le grand troc, El gran trueque, A grande troca est un livre d'artiste. Il reprend l'ensemble du travail photographique réalisé durant les trois éditions du Grand Troc de Nicolas Floc'h.
    Le Grand Troc est un projet né d'une commande artistique dans le cadre de l'action Nouveaux Commanditaires au Chili. La première édition, en 2008, à Santiago au Chili, est initiée et mise en oeuvre par Anastassia Makridou-Bretonneau en collaboration avec le centre d'art Matucana 100. En 2009, à Porto Alegre au Brésil, Camilo Yanez commande une seconde version pour la Biennale Mercosur. En 2015, une troisième et ultime étape du Grand Troc a lieu en Île-de-France, portée par le MAC/VAL, Musée d'art contemporain du Val-de-Marne et soutenue par « In situ-artistes en résidence dans les collèges du département de Seine-Saint-Denis ».
    La première étape du Grand Troc prend la forme d'un workshop, « l'atelier des désirs », pour collecter et inventorier les désirs qui animent les participants. La mise en forme des désirs exprimés se fait par la construction d'objets à l'échelle 1, en bois recyclé et matériaux de récupération. Portant la mention « Le Grand Troc », chaque objet est répertorié et cosigné par Nicolas Floc'h et la personne ou le groupe concerné. L'ensemble est ensuite exposé et proposé au troc, tout visiteur souhaitant acquérir un objet devant le troquer contre l'objet réel, remis ensuite à la personne ou au groupe l'ayant réalisé. L'ensemble du processus devient le sujet d'un travail photographique.
    Les photographies, en résonance avec l'environnement singulier de chacune des trois éditions ainsi que ce livre et son mode de production constituent, in fine, le manifeste du projet.
    L'édition de l'ouvrage, soumise au protocole dont il rend compte, est produite à partir de douze livres en bois proposés au troc en échange de compétences ou de services. Le troc de neuf d'entre eux a permis sa publication et lui confère le statut d'élément constitutif de l'oeuvre, Le grand troc.
    Dans cet esprit du livre d'artiste, le tirage a été limité à 400 exemplaires.

  • Where ivy cracks the wall

    Maya Schweizer

    • Naima
    • 15 Juillet 2019

    Cette première monographie trilingue de l'artiste française basée à Berlin met en lumière l'idée du film-monument qui sous-tend ses dernières réalisations filmiques et vidéo. L'ouvrage restitue l'esprit de son travail en parcourant quatre oeuvres récentes, qui sont autant de variations sur la question de la mémoire et de sa représentation cinématographique. Les contributions inédites de six auteurs apportent une lecture approfondie des films et constituent une introduction au travail de Maya Schweizer.

    Publié suite à l'exposition de Maya Schweizer Die Luke, eine Fliege und dort die Puschkinallee (La trappe, une mouche et la`-bas la Puschkinallee) au Kunstverein de Leipzig en 2018.

  • Première monographie consacrée à la plasticienne française, articulée autour de deux entretiens menés par François Quintin.
    Dans ce premier ouvrage monographique consacré au travail de Manon Harrois, François Quintin nous emmène visiter en compagnie de l'artiste son exposition personnelle, « Desert Still the Same », au centre d'art Camac et son atelier à Troyes.
    Deux conversations pour entrer dans la pratique et le détail du travail de Manon Harrois, ses souvenirs et sensations, ses impressions et observations, ses inspirations et collaborations, du son du grillon au grand buste de Constantin.

  • Une exploration du mode de vie insulaire et urbain à travers l'expérience hai¨tienne (monographie).
    L'exposition à l'origine de cette publication prend Haïti avec son histoire singulière comme sujet d'étude pour mieux comprendre les enjeux liés à « l'insularité » à l'intérieur comme à l'extérieur des limites du territoire. Elle cherche aussi à déterminer comment différents rapports de force façonnent parfois violemment nos sociétés insulaires.
    Les trois titres en anglais, français et créole sont un rappel du multiculturalisme de nos sociétés et leurs expériences historiques. Ils évoquent chacun une perspective du même questionnement et la démarche d'en construire l'image la plus complète possible.
    Île modèle, Manman zile, Island Template offre l'opportunité de pénétrer dans l'univers créatif de l'artiste et de partager ses interrogations par rapport aux notions d'appartenance, de violences, de sacrifices, de transformations et de destin partagé des êtres et des choses.
    Les oeuvres et séries ont été réalisées la plupart en résidence dans divers pays de la Caraïbe, aux états-Unis et en Allemagne.
    Publié suite à l'exposition éponyme au Centre d'Art à la Maison Dufort, Port-au-Prince, du 31 mai au 29 juin 2019.

empty