Sciences humaines & sociales

  • Dis, c'est quoi l'antifascisme ?

    ,

    • Renaissance du livre
    • 10 Février 2022

    Après avoir défini ce qu'est le fascisme, nous nous attacherons à faire l'histoire des mouvements qui s'y sont opposés dès sa naissance en s'affirmant antifascistes. Nous aborderons ensuite plus concrètement l'antifascisme : son idéologie, ses pratiques, ses symboles (à l'exemple du double drapeau rouge et noir)… L'occasion de voir que cette notion recouvre des réalités plurielles et des engagements divers et variés : veille sur les réseaux sociaux, organisations de concerts, autodéfense populaire, actions sociales, éducation permanente, manifestations… Et que l'on ne peut parler d'antifascisme sans parler de féminisme, d'internationalisme, de solidarité.

  • Dis, c'est quoi le racisme ? Nouv.

    Dis, c'est quoi le racisme ?

    Vincent Aubert

    • Renaissance du livre
    • 5 Mai 2022

    Esclavage et ségrégation des noirs aux États-Unis, colonialisme européen, génocide des juifs... Le racisme est au coeur de certaines des plus grandes injustices que notre monde ait connu ces derniers siècles et nous sommes loin d'en avoir fini avec lui ainsi qu'avec son cortège de souffrances et de vies brisées. L'objectif de ce livre est de permettre au lecteur de poser un regard critique sur lui-même ainsi que sur les accusations et les dénégations de racisme qui abondent dans le débat public. Pour cela, l'ouvrage présente les différentes définitions du racisme qui ont cours dans le débat académique et propose des ressources pour comprendre et dénouer les controverses actuelles. L'enjeu est d'aider à ce que les personnes qui veulent lutter contre le racisme puissent se comprendre et se parler, quelle que soit leur approche, pour renforcer les capacités et la motivation de tous à agir pour le changement.

  • Dis, c'est quoi le genre ?

    Sarah Sepulchre

    • Renaissance du livre
    • 21 Octobre 2021

    « Mais le genre, ça se voit, non ? Il y a les garçons d'un côté et les filles de l'autre, c'est pas compliqué... » Et pourtant, ça l'est un peu plus qu'on ne croit. Entre ce que l'on imagine, ce que l'on sait et ce que l'on confond, la notion couvre de multiples spécificités. Au-delà du spectre masculin/féminin, la non-binarité voire neutralité semble conquérir le débat des gender studies aujourd'hui.

  • Dans la tête des HP : de haut potentiel à hyper-préfrontal Nouv.

    L'objectif est de proposer un regard innovant et inédit sur la question du Haut-Potentiel. Basé sur l'Approche Neurocognitive et Comportementale, ce livre couple théorie et pratique et développe un nouveau modèle du mode de fonctionnement du HP. Il vise à comprendre le HP de l'intérieur à travers la notion novatrice d'Hyper-Préfrontalité comme nouvelle grille de lecture, et fait vivre ce modèle à travers de nombreux exemples du quotidien. Cette approche offre ainsi une nouvelle vision - pour ne pas dire vie - du HP, en expliquant en quoi la définition classique est trop restrictive et comment cette méthode peut tous les jours apporter des bénéfices pour soi et les autres. Ce livre explique pourquoi certains changent souvent de centres d'intérêts, éprouvent des difficultés dans les choses simples alors qu'ils sont à l'aise dans des domaines complexes, ne parviennent pas à débrancher leur cerveauâ€- mais surtout pourquoi ils se sentent en décalage avec le monde qui les entoure.

  • L'enfant du 20e convoi

    Simon Gronowski

    • Renaissance du livre
    • 20 Janvier 2022

    L'histoire de Simon Gronowski aurait dû être celle d'un enfant ordinaire dans une famille ordinaire. Mais il est juif. Le 17 mars 1943, il est arrêté par la Gestapo avec sa mère et sa sÅ«ur. Le 19 avril, déporté dans le 20e convoi, il saute du train et s'échappe par miracle. Il a onze ans et demi. Sa mère et sa sÅ«ur disparaissent à Auschwitz. Malade et brisé de chagrin, son père meurt à Bruxelles en juillet 1945. Simon se retrouve seul au monde à 13 ans. Il décide alors de tourner le dos au passé et de vivre pour le présent et l'avenir.

  • Dis, c'est quoi l'homophobie ?

    ,

    • Renaissance du livre
    • 20 Mai 2021

    « PD, sale gouine, fiotte ! » Des insultes courantes, taguées, criées dans les couloirs des écoles, entendues dans les médias, des ados jetés à la rue par leurs parents, des personnes virées de leur emploi, des agressions physiques, des thérapies de conversion pour changer d´orientation sexuelle, autant de rappels que l´homophobie reste bien ancrée dans notre société. L´homophobie peut revêtir différents habits. Dès lors, comment l´identifier, la comprendre, la désamorcer ? Pourquoi la question de l´homosexualité, de la bisexualité, provoque-t-elle autant de réactions de peur, de rejet, que remet-elle réellement en question ? Toutes ces questions touchent à certains fondements de notre société basée sur un modèle centré sur l´hétérosexualité. La différence continue à effrayer alors essayons, via cet ouvrage, de comprendre les réelles raisons de l´homophobie.

  • Dis, c'est quoi les théories du complot ?

    Sébastien Chonavey

    • Renaissance du livre
    • 14 Mai 2019

    « Le 11 septembre a été organisé par les services secrets israéliens », « l'homme n'a pas été sur la lune, tout a été filmé dans un hangar par Stanley Kubrick », « les hommes lézards extraterrestres dirigent le monde ». Depuis plusieurs années, on ne compte plus le nombre de nouvelles versions alternatives de l'histoire émergeant parfois des profondeurs de l'Internet. Ce phénomène en expansion, selon la majorité des acteurs sociaux (professeurs, éducateurs, membres d'associations, chercheurs), est généralement qualifié de « théorie du complot » et semble présenter des caractéristiques récurrentes ayant pour conséquence une radicalisation des esprits (et notamment ceux des plus jeunes). Pourtant, que recouvre exactement cette étiquette en vogue ? Est-ce un concept opérant ou un fouillis idéologique permettant de disqualifier, par avance, certains protagonistes du débat public ?

  • Dans le sillage du mouvement #MeToo est apparu un nouveau langage porté par des chanteuses et des chanteurs libérés de toute contrainte. Que nous disent ces artistes se jouant des genres pour mener un combat néo-féministe qui ne leur interdit pas de viser la tête des hit-parades ? Christine & the Queens, Angèle, Clara Luciani, Jeanne Added, Sandor, Marie-Flore, Pomme, Aloïse Sauvage, Suzane, Hoshi, Eddy de Pretto, Hubert Lenoir, Pierre Lapointe. Tous, dans la francophonie, apportent une nouvelle voix, un nouveau discours, une nouvelle image, une nouvelle façon de considérer les relations sentimentales, tout en rénovant par leurs textes et leurs musiques la chanson française.

  • Dis, c'est quoi l'immigration ?

    François Gemenne

    • Renaissance du livre
    • 20 Octobre 2020

    Les migrations transforment profondément nos sociétés, et interrogent notre identité collective : qui sont ces gens qui quittent leur domicile pour chercher ailleurs un refuge ou une vie meilleure ? Sont-ils plus nombreux qu´avant ? Qu´est-ce qui les pousse à partir, et où vont-ils ? Face à ces questions qui suscitent souvent des appréhensions et des interrogations, cet ouvrage essaie d´expliquer simplement, à l´intention des plus jeunes qui les côtoient dans leurs classes et leurs quartiers, qui sont ces immigrés, et comment ils transforment nos sociétés.

  • Lutgart Wouters relate l'interrogatoire que subit sa mère tandis qu'on les surveille, elle, ses frères et sÅ«urs terrifiés. Les résistants sont à la recherche de son père, Leo Wouters, un homme politique membre du VNV qui écopera après la guerre d'une peine de prison pour fait de collaboration. Par la suite, il siégera au Parlement sur les bancs de la VU puis rejoindra le Vlaams Nationale Partij et finalement le Vlaams Blok. Selon l'estimation la plus précise, 100 000 Belges auraient d'une manière ou d'une autre subi les conséquences directes de la répression. Si l'on tient compte de leurs enfants et en incorporant la deuxième génération, il n'est nullement exagéré d'avancer une fourchette de 300 000 à 400 000 Belges. Et ils sont probablement encore plus nombreux.Qu'ont-ils vécu ? Comment cette histoire s'imprime-t-elle dans leurs gènes ? En quoi le passé participe-t-il de l'ADN du présent ?Ces questions, et bien d'autres, font de ce livre un document aussi indispensable que révélateur.

  • Dis, c'est quoi l'identité ?

    Sam Touzani

    • Renaissance du livre
    • 9 Février 2021

    La question de l´identité sous-entend une autre question : celle de la connaissance de soi. Qui suis-je ? Pas seulement ceci ou cela, mais surtout ce que je fais, jour après jour, de tout ce que j´ai reçu. C´est dans ce va et vient entre ce qui me différencie de l´autre et ce qui m´en rapproche que se définit mon identité du moment, comme une signature faite de ma main à partir de mon nom, qui prouve que je suis unique tout en étant dans la filiation de quelque chose qui me précède. Exercice difficile, qui génère parfois bien des souffrances, au point de vouloir changer de vie, de ville, de religion, de corps, etc., pour se créer une identité sur mesure. Mais quelle est la part du fantasme et de l´imagination dans la construction de son identité ? N´y a-t-il pas ce qu´on est, et puis ce que l´on croit être ?

  • Dis, c'est quoi la colonisation ?

    Sebastiano D'Angelo

    • Renaissance du livre
    • 23 Février 2021

    La colonisation a laissé des traces indélébiles sur l´histoire de notre humanité. Des caravelles de Christophe Colomb à la vague des Indépendances dans les années 1960, la conquête de ces « nouveaux » territoires a redessiné les frontières du monde connu et bouleversé les sociétés d´ici et d´ailleurs : exploitation des ressources, accroissement des richesses, hiérarchisation de l´espèce humaine, marchandisation des corps, mission civilisatrice, crépuscule des empires coloniaux, résistances des peuples et Indépendance cha-cha.
    Ce livre propose d´éclairer les événements marquants du passé colonial et d´en questionner l´héritage mal connu et parfois oublié.

  • Non, la haine et la violence ne sont pas inscrites dans les gènes des peuples des Grands Lacs ! Mais que penser de ces images en provenance de l'Est du Congo, de cette guerre qui a pris un nouveau visage, celui de la barbarie, de la cruauté gratuite ? Avec les femmes comme principales victimes : violées, mutilées, terrorisées... Depuis bientôt vingt ans, Denis Mukwege, médecin-chef à l'hôpital de Panzi (Sud-Kivu), fait face à une urgence qui dure : vagins détruits et âmes mortes.
    Le gynécologue coud et répare. A mains nues, il se bat contre le viol, cette arme de guerre qui mine toute une société. Son combat lui vaut une large reconnaissance internationale, dont le prix des droits de l'homme en France, le prix Roi Baudouin pour le développement 2011 et en 2014 le prestigieux prix Sakharov. Plongeant le lecteur dans ce Kivu paradisiaque devenu un enfer, ce livre doit sa force aux regards croisés de deux témoins de premier plan : Colette, Braeckman, une journaliste passionnée par le Congo, qui revient d'abord sur les séquences du désastre.
    Un rappel historique indispensable. Elle nous invite ensuite à démêler les mobiles des seigneurs de la guerre, fait écho à la souffrance des femmes, leur rend hommage... Sa plume «trahit» sa colère, son écoeurement, sa compassion. Parfois désenchantée et révoltée, mais jamais fataliste. Denis Mukwege vit ces horreurs de l'intérieur. Avec lui, c'est bien sûr le médecin qui parle, mais très vite l'homme, le citoyen s'exprime.
    Ses réflexions complètent à merveille le récit hallucinant de l'auteur. Le résultat : un ouvrage original et puissant.

  • Dis, c'est quoi le féminisme ?

    Nadia Geerts

    • Renaissance du livre
    • 4 Avril 2017

    Universalisme ou différentialisme ? Féminisme et laïcité ? Et le genre dans tout ça ? Faut-il être fière d'être une femme ? Libération sexuelle et prostitution. Le féminisme à l'épreuve du religieux. Menaces sur les droits des femmes. Défendre les femmes, ou défendre une idée ? Parité, mixité ou entre soi ? Toutes ces questions, et d'autres encore, l'auteur les aborde dans un dialogue avec sa fille adolescente. L'occasion d'une balade dans l'histoire du féminisme, d'Olympe de Gouges aux Femen, en passant par les suffragettes. Avec comme fil conducteur l'exigence du refus de toute réduction de l'individu à son sexe. Car le féminisme est avant tout un humanisme.

  • Dis, c'est quoi le populisme ?

    Henri Deleersnijde

    • Renaissance du livre
    • 7 Octobre 2017

    Toute connaissance est une réponse à une question. Telle est la démarche qui prévaut dans ce livre conçu comme un dialogue entre un père et son fils.
    Il apprêt au populisme, concept ambigu par excellence, tiré à hue et à dia au gré des positionnements politiques. Le mot est aussi le signe d'un vocabulaire idéologique en mal de précision, voire une arme de combat pour clouer au pilori un opposant ou réduire au silence une contestation sociale.
    Il n'empêche que la rhétorique populiste, associée à du nationalisme, constitue une périlleuse tentation démagogique lorsque des leaders ambitieux s'en emparent pour se hisser à tout prix sur le pavois du pouvoir. Au mépris des fondamentaux démocratiques.
    D'où l'urgence de décrypter ce phénomène qui pourrait à terme se révéler liberticide. Il y va de l'intérêt des jeunes générations et du grand public soucieux du bien commun.

  • Tous les parents « suffisamment bons » le savent, l'éducation n'est pas un long fleuve tranquille et les enfants peuvent parfois mettre beaucoup d'énergie pour ne pas avancer dans la direction qu'on leur indique. Il est alors tout à fait salutaire de se réserver le droit d'être tenté de les « envoyer promener »...
    Mais c'est là aller à l'encontre de la psychologie positive et de ses préceptes (ne pas frustrer, ne pas punir, « accueillir » la colère de l'enfant...), ce qui a pour conséquence d'épuiser le parent. Ces « théories du bonheur sans tache » s'appliquent en outre aussi à la pédagogie, prétendant fournir à l'enseignant les clés d'une méthode d'apprentissage sans faille.
    Dans La Dictature de la « babycratie », Bruno Humbeeck accompagne les parents dans cette épreuve quotidienne qu'est l'acte d'éduquer un enfant et leur fournit une véritable bouffée d'oxygène en leur rappelant que l'éducation bienveillante ne doit pas être confondue avec la manifestation d'un bonheur de surface.

  • Toulouse mars 2012, Bruxelles mai 2014, Paris janvier 2015, Copenhague février 2015. On tue à nouveau des Juifs en Europe, soixante-dix ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale et l'effondrement de l'Allemagne hitlérienne.
    On y profane des cimetières juifs et on y moleste des personnes - dont des enfants - simplement parce qu'elles sont juives.
    D'où vient cette haine protéiforme ? Comment s'explique, quelques décennies à peine après la Shoah, le retour de l'antisémitisme sur le Vieux Continent ? En quoi se différencie-t-il de l'antijudaïsme qui l'a précédé durant des siècles ? Et quid de l'antisionisme actuel, cette hostilité à l'État d'Israël qui pourrait bien n'être que le cache-sexe d'une ancestrale judéophobie ?
    C'est à ces diverses questions, à coup sûr interpellantes, que tente de répondre ce livre à l'actualité brûlante. Il vise à faire prendre conscience de la dangerosité à laquelle s'expose notre société si elle se laisse entraîner non seulement par les théories du complot et du négationnisme, mais aussi par les funestes passions de la xénophobie et du rejet de l'Autre en général - musulman et rom en particulier. Il y va de la pérennité du vivre-ensemble.

  • Un débat passionnant entre deux personnalités qui confrontent leur vision de l'économie de marché à la doctrine sociale de l'Église.
    Dix ans après la grave crise financière et économique de 2008, Eric de Beukelaer, le prêtre et Bruno Colmant, l'économiste débattent à coeur ouvert d'une série de questions : la crise de 2008 était-elle seulement financière ou s'agissait-il d'un réel basculement sociétal ? Le système capitaliste a-t-il encore de l'avenir ? Quels sont les grands défis actuels : vieillissement, migration, technologie, climat, environnement, guerres... ? Finalement, comment repenser croissance et solidarité ?
    Ce dialogue aux regards croisés et constructifs a été recueilli et structuré par la plume bienveillante et philosophe de l'historien Henri Deleersnijder.

  • Le bois du Cazier : mémoires vives Nouv.

    Le bois du Cazier : mémoires vives

    ,

    • Renaissance du livre
    • 19 Mai 2022

    Ce livre fête les 20 ans de l´ouverture du site muséal du Bois du Cazier au public et des 10 ans de la reconnaissance, comme Patrimoine mondial de l´humanité, du site minier majeur de Wallonie par l´UNESCO. Le site a choisi 20 photos emblématiques des 20 ans qui seront le fil rouge de 20 chapitres. Le journaliste Marcel Leroy, enfant du pays, est allé à la rencontre de « grands témoins » acteurs majeurs de ces 20 ans, qui ont toujours travaillé dans le respect de la mémoire. Il est allé recueillir des paroles et des images destinées à retracer deux décennies d´efforts pour faire de ce site un pôle de mémoire et de conscience reconnu par l´Unesco, avec trois autres sites miniers majeurs de Wallonie : le Grand-Hornu, Bois-du-Luc et Blégny.

  • Dis, c'est quoi le capitalisme ?

    Xavier Dupret

    • Renaissance du livre
    • 14 Mai 2019

    Le capitalisme est-il éternel ou, au contraire, sa disparition constitue-elle une évidence historique ?
    Ces interrogations, passées de mode depuis la chute du mur de Berlin, ont retrouvé une nouvelle jeunesse suite à la crise de 2007. Il ne serait pas sérieux d'apporter une réponse tranchée à ces questionnements fondamentaux. Voilà pourquoi un essai de définition du capitalisme sera proposé dans un premier temps au lecteur. Ensuite, cet ouvrage passe en revue quelques évolutions marquantes du capitalisme contemporain (poids croissant de la finance, instabilité financière et pression à la baisse sur les salaires). Dans sa conclusion, ce livre présente une série de scénarios relatifs à l'avenir du capitalisme.

  • Dis, c'est quoi la discrimination ?

    Patrick Charlier

    • Renaissance du livre
    • 10 Septembre 2019

    Une école interdit le foulard, un propriétaire refuse de louer son appartement à une famille noire, un restaurant refuse l'accès d'une personne aveugle à cause de son chien d'assistance, une compagnie d'assurance refuse un prêt hypothécaire à un couple qui a plus de 75 ans, une chaîne commerciale interdit aux hommes de porter la barbe... Discrimination ou non ?
    Pour promouvoir l'égalité, prévenir la ségrégation ou l'exclusion, les pays européens ont adopté, sous l'impulsion de l'Union européenne, des lois interdisant la discrimination. Même si nous faisons partie d'une commune humanité, nos origines, nos langues, nos cultures, nos religions ou convictions, nos genres, nos âges sont divers. Cette diversité est une richesse, elle ouvre aussi la porte aux inégalités... et à la discrimination.
    Toute différence n'est pas nécessairement une discrimination. Elle est même parfois indispensable. Offrir un aménagement raisonnable pour la personne en situation de handicap, garantir des mesures de protection particulières aux enfants mineurs... autant de mesures qui peuvent paraître discriminatoires mais sont nécessaires.

  • Du rêve de la mondialisation au cauchemar du populisme

    Bruno Colmant

    • Renaissance du livre
    • 12 Mars 2019

    En moins de quarante ans, le capitalisme anglo-saxon s'est engouffré dans nos communautés européennes qui étaient imprégnées d'une tempérance sociale-démocrate issue des équilibres d'après-guerre. La mondialisation et la révolution de la digitalisation amplifient la prédominance de ce courant néolibéral. Alors que les états européens sont écartelés entre des engagements sociaux impayables et des marchés qui leur échappent, les courants populistes écartent les dirigeants qui n'ont pas protégé leur population vieillissante contre ces forces de marché. Ce populisme pourrait même être une souche ou une variante du capitalisme anglo-saxon. Il pourrait en résulter un écroulement du modèle d'intégration européen et des chocs sociaux d'une extrême violence.

    Le sauvetage de nos systèmes sociaux devra passer par la réhabilitation de l'État stratège. Il faudra subordonner toute décision politique à l'intérêt général et au bien-être des futures générations dans un esprit de solidarité sociale et écologique.

  • Histoire mondiale de la Flandre

    Collectif

    • Renaissance du livre
    • 11 Mars 2020

    Inspiré par l'Histoire mondiale de la France, parue au Seuil sous la direction de Patrick Boucheron, cet ouvrage fait découvrir une Flandre à l'identité plurielle et aux multiples facettes. Loin de se contenter d'être un livre d'histoire militaire, politique ou institutionnelle, le lecteur y trouve des petites histoires qui racontent en quelques pages accessibles la naissance de l'industrie de la bière dans le Brabant, une maladie des pommes de terre assassine ou encore la visite de l'Empire mongol par un certain Guillaume de Rubrouck.

  • L'urgence humaniste

    ,

    • Renaissance du livre
    • 8 Novembre 2016

    Entrons-nous dans la nuit ? C'est la question que, légitimement, chacun est en droit de se poser. Si certains analystes prédisent l'apocalypse et la fin de l'humanité, d'autres experts avancent une hypothèse plus modérée : un recul de civilisation de plusieurs siècles. Sommes-nous au seuil d'une éclipse de l'humanisme ? Est-ce que le choc des civilisations, la mondialisation anarchique, le capitalisme débridé, le fondamentalisme religieux, le dérèglement climatique et la perte de confiance en soi feront en sorte que les vertus de la modernité connaîtront bientôt un ralentissement, avant de plonger dans un recul de plusieurs siècles ?
    Bien malin qui pourrait prévoir l'avenir. Entre excès de confiance et de défaitisme, le propos de ce livre est d'appeler à la lucidité et à la vigilance.

empty