Beaux Arts Editions

  • Après l'exposition Chtchoukine (1,2 millions de visiteurs en moins de 5 mois), la Fondation Vuitton frappe à nouveau un grand coup, en invitant une sélection de 120 oeuvres qui retracent l'histoire du MoMA à venir s'exposer sur ses cimaises. En effet, le musée new-yorkais conserve l'une des plus importantes collections d'art moderne et contemporain du monde avec la Tate Modern et... le Centre Pompidou. L'occasion de découvrir ou redécouvrir les chefs-d'oeuvre de Picasso (Boy Leading a Horse), Dalí (The Persistence of Memory), Klimt (Hope, II), Matisse (Goldfish and Palette), ou ceux de Pollock, Lichtenstein, Bacon, Cézanne, Mondrian, Hopper, etc.
    Beaux Arts éditions accompagne cette exposition événement avec un hors-série exceptionnel et offre un point de vue incomparable sur l'art moderne et contemporain.

  • Le LAM - Lille Métropole a rouvert ses portes le 25 septembre 2010, après plus de quatre ans de travaux. Situé au coeur de l'Europe, au carrefour de Londres, Paris et Bruxelles, le musée réunit, à travers plus de 4 500 oeuvres, une collection prestigieuse d'art moderne, la deuxième collection d'art brut au niveau international et une exceptionnelle collection d'art contemporain.

  • The LAM-Lille Métropole reopened on September 25th 2010, after more than four years of construction work. The museum is situated in the heart of Europe, at the crossroads of London, Paris and Brussels. With more than 4500 artworks, it presents a prestigious collection of Moderne Art, the second most important collection of Art Brut in the world and an exceptionnal collection of Contemporary Art.

  • Ce hors-série retrace la vie et les réalisations des créateurs pris dans le maelström de la guerre. De juin 39 à juin 40 ils se heurtent d'abord à la censure instituée par le gouvernement français. Ensuite, sous l'Occupation, à la mise au pas instituée par la Propaganda Staffel allemande qui exige que des rangs des artistes, des cinéastes, des écrivains soient exclus les Juifs et que les créateurs « agréés » ne mettent jamais en cause les idées nazies. En outre il leur faut faire face à l'autre censure, celle de Vichy, qui prône le retour à la terre, à la famille, aux valeurs chrétiennes et pourchasse les idées « qui nous ont fait tant de mal ». Des idées fort éloignées de la majorité des artistes français. Miracle ou pas, on est stupéfait quand on dresse le bilan final de cette période et de l'incroyable créativité qui s'est déployée en France en dépit de difficultés pratiques rencontrées par ces hommes acharnés à survivre. Matisse, Braque, Picasso, Max Ernst, Picabia, Derain pour la peinture, mais aussi Carné, Prévert, Clouzot, Becker pour le cinéma, Guitry, Claudel, Sartre, Camus pour le théâtre : que d'oeuvres en bonne place aujourd'hui au Panthéon des arts français !
    Les occupants pendant cette époque ne se sont pas gênés : vols, « aryanisation », destruction de chefs-d'oeuvre, censure. Et donc en filigrane, l'éternelle question : fallait-il pour l'honneur de la France que ces artistes, à l'instar de René Char, cessent de publier, se réfugient dans l'anonymat, oublient pour un temps expositions et galeries ? Qui fut collabo, qui ne le fut pas ? En 1945, la Justice aura bien du mal à ranger les créateurs d'un côté ou l'autre de cette frontière mouvante.

  • Fondé en 1935, le San Francisco Museum of Modern Art est le premier musée, sur la côte ouest, consacré à l'art contemporain. Constituée grâce aux donations des plus grandes fortunes, la collection offre un incroyable panorama de l'art américain de l'après-guerre à nos jours. Commencée dans les années 1970, la collection de Doris et Donald Fisher, co-fondateurs de l'entreprise Gap, rassemble plus d'un millier d'oeuvres signées de 185 artistes tels que Alexander Calder, Roy Lichtenstein, Agnes Martin, Richard Serra ou encore Andy Warhol.
    Fermé depuis 2003 pour travaux, le SFMoMA fait voyager ses collections à travers le monde. C'est ainsi que 200 de ses oeuvres emblématiques ont été présentées à Paris au Grand Palais, puis au musée Granet : Warhol, Calder, Lichtenstein, Kelly, Chuck Close...

    Beaux Arts éditions raconte l'histoire de la constitution de la collection du San Francisco Museum of Modern Art et de la collection Fischer ; et revient sur ces icônes américaines qui ont marqué l'art moderne et contemporain depuis l'entre-deux-guerres. Une sorte de who's who des divers artistes présentés, afin de les replacer dans la chronologie et l'histoire de l'art américain.

    Exposition au musée Granet à Aix-en-Provence, du 11 juillet au 18 octobre 2015.

empty