Place Des Victoires

  • En 1929, les artistes modernes américains et leurs oeuvres trouvèrent refuge au MoMA, dont les 3 fondatrices cherchaient à lutter contre le conservatisme de la société américaine qui critiquait abondamment les nouvelles formes d'art, les considérant dangereuses. Plus tard, alors que New York devenait un foyer de l'art moderne et que les artistes de tout horizon de l'époque y affluaient, ces trois femmes aidèrent la photographie à s'imposer comme art en lui dédiant un département à part entière au musée.

    Aujourd'hui, le Moma fait partie des trois plus grands musées d'Art Moderne du monde et recèle d'oeuvres des plus grands artistes contemporains et modernes : Klimt, Schiele, Cézanne, Matisse, Picasso, Klee, Kahlo, Rauschenberg, Oldenburg, Lichtenstein, Warhol, Rothko, Hopper, Rodin, Boccioni, Brancusi, Giacometti, Adams, Cartier-Bresson, Arbus, Brassaï, Lange etc.

    Cet ouvrage, organisé chronologiquement, retrace étape par étape l'aventure de l'art moderne, sous toutes ses formes (peinture, sculpture, architecture, photographie, etc.) à partir de la riche collection du MoMA. Chaque oeuvre présentée est commentée par des spécialistes de la période. Glenn D. Lowry, conservateur actuel du musée, introduit avec brio cette anthologie exhaustive. 

  • A l'aube du XXe siècle, Vienne, à la tête de l'empire austro-hongrois, s'éveille sur une période particulièrement prospère : c'est la grande époque de la Sécession, époque d'effervescence créatrice. Les artistes de la Judengstil - dont Gustav Klimt, Josef Hoffmann-, en parant la capitale d'édifices majestueux de style Art Nouveau, bouleversent l'art européen, tandis que Sigmund Freud, dans son laboratoire, révolutionne les sciences humaines. L'intelligentsia de l'empire échange et débat dans les mythiques cafés viennois et fait briller la ville sur l'ensemble du vieux continent.
    Cet ouvrage met en lumière la vie de la capitale austro hongroise d'alors, grâce à de nombreux et différents documents, témoins de cette période. Les affiches, photographies, cartes postales, dessins, caricatures et silhouettes, les tableaux qui y sont réunis et mêlés permettent de rendre toute l'atmosphère de l'époque. Ils révèlent les habitudes des Viennois (la lecture dans les cafés bondés, les soirées au bal ou à l'opéra), les modes et mouvements du moment (le règne de l'Art Nouveau, dans la tenue vestimentaire, le mobilier d'intérieur, l'architecture), le train de vie des Viennois, enfin les personnages qui font rayonner la ville (Klimt, Arnold Shönberg, Oscar Kokoscka, Egon Schiele, et bien d'autres).

empty