Langue française

  • Je suis archéologue

    Adrien Bossard

    Dans la lignée du dessin de presse qui prend son essor au XIXe siècle, le dessin humoristique est toujours très présent dans les médias et continue d'interroger l'actualité au quotidien.
    L'archéologue est représenté dans ces dessins depuis plus de 150 ans et son apparence a évolué en même temps que la compréhension de sa discipline. L'érudit discret et excentrique du XIXe siècle est devenu le scientifique de terrain que tout le monde connaît et apprécie aujourd'hui.
    Chaque dessin d'archéologue intégré au propos du catalogue est empreint d'une sympathique malice qui fait écho à des réalités et des problématiques scientifiques. Le Musée archéologique de l'Oise propose de les explorer et de révéler le métier sous un nouveau jour, celui de l'humour.
    /> Le musée a eu la chance de pouvoir compter sur la mobilisation de dessinateurs de renom et d'accueillir en résidence Bramley qui a illustré avec talent l'univers des archéologues de Vendeuil- Caply.

  • S'il n'est pas le plus ancien des musées de Marseille, le musée Grobet-Labadié est celui qui au fil des décennies, depuis près d'un siècle, est resté au plus proche de ses origines : on peut le découvrir aujourd'hui dans son lieu de fondation, dans le périmètre de son fonds initial et dans l'esprit muséographique alors défini.
    Ainsi présenté, le contenu de l'hôtel particulier construit par Alexandre Labadié face au Palais Longchamp et transformé en musée par la volonté de sa fille Marie Grobet au sortir de la Première Guerre mondiale, reste en cohérence avec les intentions clairement formulées de sa fondatrice.
    De fait, elle légua à la Ville de Marseille une construction matérielle, intellectuelle et esthétique qu'est une demeure de collectionneurs marseillais de la fin du xixe siècle. C'est un objet « en soi », à valeur désormais historique, qui garde toute l'originalité de son propos.
    Dans la perspective de sa réouverture - retrouvailles pour les uns, découverte pour d'autres - la direction des musées de Marseille a souhaité proposer une nouvelle publication, dédiée à ce fonds, occasion de faire le point des connaissances sur le lieu et ses fondateurs et sur les nouvelles avancées quant à l'analyse de la collection.
    « À la découverte du Musée Grobet-Labadié » se propose donc de répondre à cet objectif sous la forme d'une étude en deux volumes, dont voici celui dédié à Marie Grobet et sa pratique de collectionneuse. L'autre volume sera consacré à la présentation et l'analyse de la collection proprement dite.

empty