Citadelles & Mazenod

  • La Provence des peintres

    Philippe Cros

    • Citadelles & mazenod
    • 15 Septembre 2021

    Dès la seconde moitié du XVIIIe siècle, de nombreux peintres furent attirés par les paysages de la Provence. Ses caractéristiques géographiques - un territoire qui s'étend de la Méditerranée jusqu'à la chaîne alpine - autant que sa longue et riche histoire, lui confèrent une place d'exception.
    Quelques personnalités vont rompre avec ces conventions et amorcer un renouveau qui a pour particularité d'exprimer la singularité de la lumière provençale, tels que Joseph Vernet, Hubert Robert et ensuite Cézanne et Van Gogh. La lumière tranchante et irradiante du Midi, sa nature pleine de contrastes ne peuvent manquer de séduire les impressionnistes et néo-impressionnistes français et étrangers : Monet, Renoir, Signac, Cross, Van Rysselberghe ... À leur suite, les fauves trouvent en Provence le champ de prédilection de leurs expérimentations sur la couleur.
    Au fil des générations, jamais ne se dément l'attrait de cette région où les grands maîtres de l'art du XXe siècle, Matisse et Picasso, puisent aussi leurs ressources et leurs motifs pour définitivement faire entrer la Provence dans la légende des peintres modernes.

  • L'argent dans la peinture

    Nadeije Laneyrie-Dagen

    • Citadelles & mazenod
    • 25 Novembre 2020

    Billet, pièce de monnaie, lettre de change, carte de crédit, action boursière, lingot peints, en marbre, porcelaine, bois doré, acier ou encore flottants dans un aquarium : la représentation de l'argent est omniprésente dans les oeuvres d'art. Le présent ouvrage l'étudie dans le long terme, depuis la résurgence de la monnaie métallique à la fin du Moyen Âge jusqu'à l'époque actuelle, en envisageant l'Occident, l'Europe tout d'abord, puis l'Amérique quand celle-ci, conquise et modernisée, se convertit au numéraire.
    Durant ces siècles, la situation démographique, économique, sociale, technologique, fiduciaire change : la peinture se modifie au gré des styles et sa place même dans la création n'est plus la même : elle n'est plus aujourd'hui le medium dominant et dès lors sont examinées les installations, la photographie et l'image mouvante - le cinéma ou la vidéo - ainsi que le point de vue des artistes femmes.

  • Le livre dans la peinture

    Robert Bared

    • Citadelles & mazenod
    • 23 Septembre 2015

    Qu'il suscite engouement, fascination, appréhension ou désir, le livre a fait l'objet de très nombreuses représentations picturales donnant la mesure du vaste champ d'exploration qu'il offre aux artistes. Motif hautement symbolique, qu'il soit sacré ou profane, il ouvre également les portes de l'univers feutré de la lecture. Un livre pour quelle lecture ? À voix audible ou intérieure ? Lecture solitaire ou partagée ? Passive ou critique ? Lecture de divertissement ou quête de vérité ? Lecture utilitaire et savante ou bien gratuite et ouverte sur l'imaginaire ?

    De la Renaissance au XXe siècle, ce livre richement illustré invite à percer quelques uns des mystères du livre et de la lecture.

  • Peindre le rêve

    Daniel Bergez

    • Citadelles & mazenod
    • 27 Septembre 2017

    Cet ouvrage est le premier à traiter de la peinture du rêve dans toute son expansion historique. Riche d'un vaste corpus iconographique réuni par l'auteur, et organisé en périodes successives du Moyen Âge à nos jours, il montre le caractère polymorphe de la notion de rêve, associant le songe biblique, le rêve personnel, les recompositions oniriques, le fantastique léger ou cauchemardesque ...
    Au gré des époques et des mouvements esthétiques, le rêve suscite des allégories, nourrit des fantaisies légères ou nocturnes, ouvre un questionnement métaphysique ou se confond avec un chimérisme porteur d'illusion. Le symbolisme puis le surréalisme imposeront le rêve comme foyer d'inspiration, le confondant même avec le processus créateur.
    Les commentaires des tableaux croisent les techniques et esthétiques picturales avec l'histoire des idées et la notion freudienne de "travail du rêve". Grand pourvoyeur d'images, le rêve réactive la figure de Morphée, fils du sommeil et dieux des formes ; il propose aux peintres l'audacieux défi d'affronter le visible pictural à l'invisible du songe.

empty