Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

Humour

  • Raoul Taburin, l'illustre marchand de cycles de Saint-Céron, cache un terrible secret. En dépit de son talent pour la mécanique, il n'a jamais réussi à tenir sur une selle.
    Au détour d'une réparation, il noue une solide amitié avec Hervé Figougne, le célèbre photographe. Mais Raoul va-t-il accepter de poser pour lui sur son «taburin»? N'est-ce pas la chance inespérée d'être à la hauteur de sa réputation?

    François Morel s'empare avec talent et malice de cette drôle d'histoire d'amitié imaginée par Sempé et servie par une belle réalisation sonore et musicale. Une parenthèse d'humour, de tendresse et de fantaisie!
    Avec la participation de Franck Desmedt et Isabelle de Botton.

  • On n'est pas sérieux quand on a douze ans. On tombe amoureux. Furieusement amoureux. Isabelle Samain, Isabelle Samain, Isabelle Samain. Son nom est un refrain, sa beauté, une chanson d'amour. On la guette, on se pâme, on fantasme, on la désire. Qui ça, on ? Ici, pas de « nous » (trop banal), encore moins de « je » (trop pédant). Le confident de C'est aujourd'hui que je vous aime, par pudeur, par plaisir, se nomme « les hommes », alias tous les garçons, alias François Morel.

    L'artiste raconte les amours débutantes, balbutiantes et gauches, désespérées et hilarantes. Il raconte les premiers émois (de véritables tortures), les illusions perdues (et retrouvées), les désordres (amoureux) et le corps qui bouillonne (tout feu tout flamme). À personne, les hommes ne laisseront dire que l'adolescence est le plus bel âge de la vie. Oui, mais voilà, la vie va les surprendre...

    Avec une sincérité touchante, François Morel raconte et chante le premier amour, unique et bouleversant. Une lecture musicale parfaitement servie par les mélodies tendres et malicieuses d'Antoine Sahler.

  • Oups !

    Alain Stanke

    Dans la vie... personne n'est à l'abri des GAFFES. On en a tous fait dans le passé et si on est tous assurés de continuer à en faire dans l'avenir c'est parce que l'étourderie et la maladresse sont inhérentes à la nature humaine. Grand amateur de l'humour involontaire, Alain Stanké, (créateur des émissions de la caméra cachée LES INSOLENCES D'UNE CAMÉRA) - s'est donné pour tâche de trouver les meilleures bourdes, impairs, dérapages, lapsus, faux-pas, boulettes, bévues et autres défis à la raison, afin de les réunir (pour notre grand plaisir) dans le vaste bêtisier que voici. Toutes les balourdises réunies dans l'enregistrement qui suit sont issues de la RÉALITÉ de la vie. Celle qui, comme on le sait, dépasse toujours l'imagination !

  • L'épopée Hara-Kiri racontée par son cofondateur.
    En ce temps-là, Cabu n'était pas encore le Grand Duduche, Gébé pas encore à l'an 01 et Choron pas encore ronchon ; Willem n'avait pas encore " tout compris " ; Topor n'était pas encore " paniqué ", mais Wolinski. déjà un phallocrate !
    À Paris, au début des années 1960, au 4 rue Choron, entre les rues des Martyrs et de Maubeuge, une " bande de copains " venait de créer un hebdomadaire satirique où l'humour, la provocation parfois, mais aussi la poésie avaient droit de cité. Ils voulaient prouver que la liberté de la presse n'est pas un vain slogan.
    Une épopée potache, politique et populaire commençait, qui allait d'abord fournir au professeur Choron - Bernier de l'état civil - son fameux patronyme. Et, par la suite, porter aux caciques de la République quelques coups dont certains se souviennent encore.

  • Pas moins de vingt comédiens pour vous faire voyager de cafés en bistrots, de caboulots en troquets, à la rencontre de ces gens simples, authentiques poètes de l'ordinaire, artistes du délire verbal et de la sentence audacieuse.
    Plus de 1700 brèves de comptoir, perles tantôt subtiles, tantôt balourdes, toujours géniales, gravées à jamais dans l'inconscient collectif comme autant de maximes héritées des dieux de la prose.
    Un voyage humoristique au coeur-même de ces lieux où le bruit du percolateur rivalise avec le grésillement d'un poste de télévision, où l'odeur de l'expresso se mélange au cérémonial de l'apéro. Et tout ça en cadence, sur des airs de musique qui vous invitent à entrer, joyeusement, dans ces temples du bon mot.

  • Caricature humoristique qui nous interpelle sur les travers de notre temps, venez partagez un moment avec les deux protagonistes.

  • Embarquement immédiat pour un voyage initiatique, à vos risques et périls dans l'univers décalé de Phileas. Un monde absurde mais attachant où la raison n'a pas sa place. Un mélange d'humour noir, de tendresse, de poésie et surtout de dérision. Un monde d'où l'on ne revient pas indemne.

  • Les pensées

    Sacha Guitry

  • "Il me semble qu'il y ait peu de poètes qui puissent être plus directement appréciés par le plus large public que Francis Blanche, tellement ses sentiments et ses mots sont justes, naturels et simples. Il n'y a aucune littérature, aucune recherche, mais une trouvaille perpétuelle.

    Francis Blanche est certainement l'être le plus sensible, le plus extraordinairement rapide et incisif qu'il m'ait été donné de rencontrer, et vous devinerez cette intelligente et suprême maestria des mots et des situations, entre autres, «quand on fait un faux pas»." Pierre-Arnaud de Chassy-Poulay

  • Les pensées

    Pierre Dac

    "Celui qui dans la vie est parti de zéro pour n'arriver à rien n'a de merci à dire à personne."

    Les pensées de Pierre DAC, inventeur de l'humour radiophonique et prince de l'absurde ont gardé toute leur drôlerie, surtout par la voix de Christophe ALEVEQUE qui rend un hommage tordant au parrain des humoristes français.

    Non remboursé par la Sécurité Sociale,
    mais à écouter sans modération.

  • Narration : Pierre Dac Francis Blanche
    Ces deux spectacles, enregistrés sur scène dans les années 50, nous font partager le formidable univers de Pierre Dac et Francis Blanche avec cet humour qui leur est propre et qui, avec les années, ne prend pas une ride.

  • Ces célèbres émissions de radio crées à la RDF en 1948 firent rire la France pendant des années, avec Francis Blanche et Pierre Dac, mais aussi Louis de Funès, Roger Lanzac, etc...

empty