Le Festin

  • La nouveauté, une place privile´gie´e accorde´e au patrimoine paysager et naturel : l'incontournable et spectaculaire dune du Pilat qui se dresse face au banc d'Arguin mais aussi des espaces naturels sensibles comme le domaine d'Hostens au coeur des Landes de Gascogne, entre lacs et lagunes, les mattes de Paladon dans le Me´doc, terres gagne´es sur l'estuaire pour e^tre cultive´es de`s le XVIIIe sie`cle et qui constituent aujourd'hui un biotope a` part entie`re, l'I^le Nouvelle qui a fait l'objet d'une re´habilitation remarquable par le CD33, etc.

    On retrouve e´galement le patrimoine ba^ti dans toute sa diversite´, du plus ancien comme le site gallo-romain de Plassac au plus contemporain avec la villa Fe´vrier au village de L'Herbe, des nombreuses e´glises romanes qui essaiment le territoire du Blayais a` l'Entre-deux-mers, aux incontournables cha^teaux me´docains (Cos-d'Estournel, La te-Rothschild, Margaux) et chais contemporains dans le Saint-E´milionnais (Cheval Blanc) ; des sites majeurs inscrits a` l'Unesco (phare de Cordouan, citadelle de Blaye ou encore cite´ Le Corbusier de Le`ge-Cap-Ferret) au petit patrimoine (moulins, carrelets, cabanes ostre´icoles ou petits ports de l'estuaire).
    Des sites classe´s, des sites inscrits pour une reconnaissance du patrimoine paysager : la dune du Pilat, la juridiction de Saint-E´milion, la corniche de l'estuaire, le delta de la Leyre, etc.

  • À travers une sélection d'architectures et de lieux remarquables choisis sur la côte et à l'intérieur des terres, ce nouvel hors-série du Festin met en lumière toute la richesse artistique, culturelle et patrimoniale du Pays Basque.

    Cette nouvelle édition actualisée et augmentée, revisite les « grands classiques » (Hôtel du Palais à Biarritz, quartier du Petit Bayonne, citadelle de Saint-Jean-Pied-de-Port, petit train de la Rhune...), invite à la découverte de lieux insolites, secrets ou peu connus (Maison Earle d'Ascain, Chapelle d'Alciette-Bascassan), publics et privés, qui racontent ce territoire haut en couleur.

  • Ces balades débutent au bord de l'eau, le long des plages du Bassin d'Arcachon pour un grand écart historique, des origines de l'architecture balnéaire d'Arcachon aux villas contemporaines du Cap-Ferret. Le Festin se plonge ensuite dans l'eau vive des rivières, de la Baïse avec un reportage d'écluse en écluse, de la Vienne, qui borde le domaine de Boisbuchet dédié à la création depuis 25 ans, de l'Adour, avec ses deux grandes villes, Dax, aux richesses patrimoniales à découvrir, et Bayonne, resplendissante ville Art déco, et, enfin, de la Dronne, dans les pas de l'écrivain anglais Edward Barker. Après le tumulte des rivières, l'océan s'ouvre enfin sous nos yeux, depuis les glacis de la citadelle Brouage chers à Vauban.
    Les balades du Festin se poursuivent, dans le temps cette fois-ci : dans les cellules de l'ancien château ducal de Cadillac transformé en prison pour femmes au XIXe siècle, dans les pages des bandes dessinées qui retracent à Angoulême, sans le savoir, une histoire de la mode du siècle dernier, dans l'intimité de la famille Hennessy, dans la serre d'hiver du château de Bagnolet, et enfin dans l'ombre - merveilleuse - des statues de la cité paloise, entre Henri IV et Gaston Fébus.

  • C'est dans le Bordelais que Reclus nous invite a` pre´sent, de la Pointe de Grave au Sauternais en passant par Arcachon. A` ces lieux recouverts tanto^t par la vigne, tanto^t par le sable et les pins, un point commun, la pre´sence de l'eau. Celle de la Garonne, charge´e d'alluvions, qui traverse le port de l'ancienne Burdigala et se de´verse dans l'estuaire majestueux de la Gironde ; celle de la rivie`re Dordogne, irriguant plaines et coteaux de l'Entre-deux-Mers ; sans oublier l'eau claire et versatile du Bassin d'Arcachon, cette « invasion de l'oce´an dans les terres ». Des eaux fe´condes et ge´ne´reuses, qui porteront la richesse e´conomique et culturelle d'un territoire et l'e´panouissement d'une nature luxuriante.

    Divagation poe´tique et e´rudite, l'analyse livre´e ici par le ge´ographe est un bel hommage aux terres aquatiques de l'actuel de´partement de la Gironde et a` ses habitants.

  • Le but des fondateurs, Emile et Isaac Pereire, est de créer une villégiature hivernale, qui accueille ra, après la saison d'été, les touristes et les malades, déjà nombreux à fréquenter Arcachon pour les bains de mer et l'air des forêts de pins « favorable au soulagement des maladies de poitrine ». Cette Ville d'Hiver, bâtie suivant un plan pittoresque de parc à l'anglaise, sera luxueuse, pour attirer la bonne société étrangère et française qui fréquente déjà les côtes européennes, et « hygiénique », pour répondre aux souhaits des médecins. Un grand casino de style mauresque en sera le point central. La Ville d'Hiver va connaître jusque dans les années 1930 plusieurs phases de construction, de transformation et de fréquentation. Elle conserve encore aujourd'hui un ensemble exceptionnel d'architecture « éclectique ».
    Ce guide, richement illustré et documenté, retrace, à travers plusieurs parcours, l'histoire et l'évolution du quartier de la Ville d'Hiver d'Arcachon.

  • Pe´rigord et Quercy : deux contre´es que tout semble opposer et qui pourtant se suivent et se re´pondent dans l'e´cho des eaux, celles des rivie`res turbulentes et des ruisseaux indolents qui creusent leur sillon dans le calcaire, la craie, le caillou des « petits causses et belles valle´es » de Nontron a` Capdenac. One´sime Reclus survole des paysages de vignes ou de taillis, parfois de de´solation, ponctue´s de sites pittoresques, plongeant soudain, tel l'oiseau dont il e´pouse le regard, au plus profond d'une faille e´troite ou dans « l'abi^me bleu » d'un gour. Ainsi nous conte-t-il, avec tout l'agre´ment de sa langue image´e, les secrets ge´ologiques et ge´ographiques des terroirs pe´rigourdins et caussenards.

  • C'est peu après le triomphe de Cyrano de Bergerac que le grand écrivain Edmond Rostand, alors atteint d'une grave pleurésie, se rend dans la petite station thermale de Cambo-les-Bains, en Pays basque. Peu à peu envoûté par le site, le poète élabore le projet, puis la construction de la somptueuse villa Arnaga, son « poème de pierre et de verdure ».

  • Le Festin vous convie à une visite de la Nouvelle-Aquitaine guidée par les personnalités du cinéma, du théâtre et de la chanson. De Danielle Darrieux à Jean-Paul Belmondo, de Jeanne Moreau à Johnny Hallyday, Le Festin vous dévoile un éventail de talents, parfois méconnus, et renouvèle votre regard sur notre patrimoine... en vous proposant un numéro qui brille.

  • Connue pour ses sites préhistoriques classés par l'UNESCO, la vallée de la Vézère jouit d'un patrimoine architectural et paysager multiple. Nichée au coeur du Périgord noir, avec ses hautes corniches calcaires serties dans un écrin de verdure, ce territoire dévoile une immense richesse avec ses paysages habités, exploités et inventés.

  • Fort-Médoc, élément du célèbre « verrou Vauban » figurant sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, ou Château Margaux, prestigieux château viticole classé Monument historique, sont des sites emblématiques du territoire de la Communauté de communes Médoc Estuaire. Formée en 2002, elle réunit onze communes au nord de Bordeaux, le long de la Garonne puis de l'estuaire de la Gironde. Entre landes et marais, le paysage est dominé par la vigne qui s'étend à perte de vue.

  • À l'automne, Le Festin se refait une beauté : le cycle des 25 ans s'achève en majesté avec la parution d'une nouvelle formule graphique et éditoriale, rien de moins ! Nos désirs étant des ordres, la revue continue de cultiver son insatiable besoin de découvertes et de diversité : comme il existe mille et une manières de présenter, de regarder et d'apprécier les patrimoines et les oeuvres d'art, Le Festin varie les approches, les rubriques, les points de vue. Un questionnaire à la mode surréaliste, des interviews, des enquêtes, des recettes ou encore...des jeux, agrémentent, autour d'échappées belles à travers toute l'Aquitaine - et même désormais les Charentes (avant de s'aventurer bientôt sur l'ensemble de la très grande région) -, un menu qui se veut surprenant, toujours plus foisonnant mis en scène par l'atelier graphique de Franck Tallon.

empty