Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

  • Après Sarkozy et Hollande, ils ont enquêté sur Emmanuel Macron. Plus de cent dix témoins de premier plan parlent, à visage découvert, crûment.
    Ils confient aussi leurs documents.

    Les auteurs racontent le pouvoir solitaire d'un homme suprêmement habile, éperdu de lui-même. Ils révèlent les dessous de la conquête de l'Élysée, puis l'exercice de la toute-puissance, et la vaine quête d'une idéologie.

    La trahison a enfanté le néant.

  • L'Élysée (et les oligarques) contre l'info Nouv.

    Fruit d'un travail de trois ans mené au coeur du système médiatique français, cette enquête riche en révélations lève le voile sur les relations sulfureuses entre le pouvoir et les médias. Elle raconte comment, en lien avec les puissants industriels ayant pris le contrôle de la presse, nos trois derniers présidents ont agi au mépris du droit à l'information des citoyens français et des principes démocratiques.

  • La falsification de l'histoire : Eric Zemmour, l'extrême droite, Vichy et les juifs Nouv.

    Devenu le principal porte-parole de l'extrême droite, Éric Zemmour nie pourtant cette filiation et se revendique du général de Gaulle et du RPR. Il se présente aussi sous les traits d'un écrivain féru d'histoire se contentant d'observer les faits.
    Une telle posture et une telle prétention à dire le vrai au nom de l'histoire méritaient un examen attentif. Spécialiste de l'extrême droite et du régime de Vichy, Laurent Joly resitue Zemmour dans la tradition politique qui est la sienne, celle du « nationalisme ethnique », né au tournant du XXe siècle et dont les idées ont été portées au pouvoir sous Vichy.
    Il montre l'importance pour Éric Zemmour de réécrire l'histoire de Vichy et de la persécution des juifs. Tout son projet vise en effet à rendre possible des politiques disqualifiées depuis les crimes de la collaboration : mettre à bas l'État de droit, stigmatiser des minorités, expulser deux millions d'étrangers et de « mauvais Français »...
    Se fondant sur des sources inédites, exhumant des controverses oubliées, Laurent Joly démontre que le discours historique d'Éric Zemmour recycle les justifications de l'extrême droite pétainiste depuis 1945, et qu'il n'hésite pas falsifier les faits et à créer délibérément la confusion, afin d'unir les droites sous l'étendard de l'anti-islamisme. Ce que cet homme dit et écrit sur Pétain, Vichy et la Shoah est révélateur de ce qu'il est, de ce qu'il pense et de ce qu'il veut faire si lui-même ou ses idées arrivaient au pouvoir.

  • La France de face Nouv.

    Depuis 2017, la France a continué de changer, elle a vu apparaître les Gilets jaunes. Dans ce nouvel opus, Anne Nivat poursuit le reportage entamée Dans quelle France on vit. Elle s'est immergée dans huit lieux où des Français très divers lui racontent comment ils vivent,comment ils voient la France et pourquoi, au moment où se profile l'élection présidentielle, beaucoup d'entre eux n'iront pas voter. Chaque lieu choisi correspond à un sujet précis, Givors et la mobilité, Alès et le trafic de drogue, Denain et la souffrance économique, la vallée du Diois et sa capacité d'accueil en question, Fégréac en Loire-Atlantique et ses agriculteurs, Saint-Maixent l'Ecole dont la tranquillité est sollicitée, Andernos-les-Bains et ses "vieux", pauvres ou riches, enfin, Châlons-en-Champagne et l'abstention des jeunes..
    Depuis son livre-enquête Dans quelle France on vit, Anne Nivat a continué de parcourir la France, rencontrer et écouter des centaines de personnes issues de générations, de parcours et de milieux différents. Des gens simples et remarquables.

    A Denain, Givors, Alès, dans la vallée du Diois, à Saint-Maixent-l'Ecole, Fégréac, Andernos-les-Bains ou Châlons-en-Champagne, elle a observé La France de face. Ni de haut, ni d'en bas.

    Elle a vécu des scènes intimes, surprenantes, drôles, inquiétantes, obtenu des témoignages inattendus, émouvants, parfois dérangeants. Tous illustrent l'état de notre pays traversé par la défiance et les colères, mais aussi parcouru d'élans d'humanité.

    Au gré des pages se dessine une France à mille lieues de celle que nous croyons connaître, où les préoccupations quotidiennes des Français sont très éloignées des sujets de la vie politique nationale.

    Dans ce « road-movie » palpitant et empathique, Anne Nivat nous invite à plonger en nous-mêmes, sans hystérie, préjugé ou concession. Elle rappelle à quel point la démocratie se mérite. L'observer, y compris quand elle semble dysfonctionner, c'est aussi la choyer.

  • Macron : on fait le bilan Nouv.

    Cinq ans de Macron, c'est long...

    En 2017, la France s'est retrouvée avec un président tout neuf, qui se voulait moderne et ouvert.

    Un quinquennat plus tard, le jeune chef d'État a pris un coup de vieux et sa politique s'est révélée n'être que le recyclage des vieilles recettes néolibérales : baisse des impôts, destruction des services publics, aides massives aux entreprises. Quant au progressisme affiché, il a été emporté par un flot de mesures liberticides, de décisions verticales et de gages donnés à la droite xénophobe.

    En 23 chapitres - éducation, droits sociaux, santé, libertés publiques, droits des femmes, culture, fiscalité, environnement, immigration... - Attac passe en revue les différentes facettes de ce quinquennat calamiteux.

  • Quelle France dans 10, 20, 50 ans ? Qu'est-ce que chacun de nous peut faire pour qu'elle soit, bien plus encore qu'aujourd'hui, un pays où ses habitants sont heureux, libres, paisibles, confiants, tolérants, pour que la France soit prospère, fière de son identité, ouverte au monde et donnant sa chance à chacun de ses habitants ?Pour y réfléchir, nous n'attendons pas grand-chose d'une campagne présidentielle qui s'annonce une fois de plus comme une confrontation de personnalités et non comme un débat sur des programmes et encore moins des projets. Surtout, il n'appartiendra pas seulement au prochain président de la République de mettre en oeuvre ces réformes, mais à chacun de nous.Aussi, nous, citoyens de bonne volonté, nourris de nos expériences les plus diverses, avons auditionné plus de 400 personnalités, parmi les plus qualifiées du pays, dans de très nombreux domaines. Nous en avons déduit 250 actions urgentes, parmi lesquelles 30 réformes majeures, en particulier dans le domaine de l'enfance, qui structure tous les autres.L'heure est à une mobilisation générale. Pour éviter le pire. Pour construire le meilleur. Ce livre vise à ouvrir ce débat, pour que réussisse la France.

  • « J'avais mis au jour dans le Suicide français la mécanique de l'idéologie progressiste qui a conduit notre pays à l'abîme. Mises en danger, ses élites ont compris que la survie de leur projet passerait par la radicalisation du processus de destruction.
    Rarement nous n'avons été aussi affaiblis, désunis, subvertis, envahis qu'aujourd'hui.
    Pas un jour sans sa provocation, sans sa déconstruction, sans sa dérision, sans son humiliation.
    J'ai décidé de poursuivre le récit des choses vues, des choses tues, trop longtemps tues. Pour que la France ne se contente pas d'avoir un futur mais trace aussi les voies d'un avenir. Pour continuer l'histoire de France.
    L'histoire n'est pas finie.
    La France n'a pas dit son dernier mot »

  • Du 15 mai 2017 au 3 juillet 2020, Édouard Philippe a été Premier ministre et Gilles Boyer son conseiller avant d'être élu député européen. Depuis vingt ans, ils ont partagé tous les combats et ont vécu ensemble ces 1 145 jours à Matignon. Il en reste des images, des moments, des lieux, des rencontres, des décisions difficiles, des crises violentes et imprévues : en définitive, des impressions qui peuvent, parfois, laisser entrevoir quelques lignes claires.

    Édouard Philippe et Gilles Boyer nous offrent un livre majeur, un témoignage exceptionnel, entre le récit et l'essai sur l'art de gouverner. C'est une leçon d'histoire et un éclairage unique sur les actes, les lieux, les hommes du pouvoir.

  • Un éternel soleil

    Bruno Le Maire

    « L'automne, déjà ! - Mais pourquoi regretter un éternel soleil, si nous sommes engagés à la découverte de la clarté divine, - loin des gens qui meurent sur les saisons », ainsi écrivait un Rimbaud amoureux de son pays.

    Député de l'Eure depuis 2007, ancien ministre de l'Agriculture, ministre de l'Économie et des Finances depuis près de cinq ans, Bruno Le Maire a, on le sait désormais, deux vocations : la politique et la littérature.

    Dans ce livre au ton très personnel, l'auteur met sa curiosité et sa connaissance des rouages de l'État au service de sa compréhension de la France et de son destin.

    Ce récit très concret, nourri de rencontres, d'exemples, d'anecdotes et de comparaisons historiques, offre un regard d'une lucidité totale sur la situation de notre pays. Il propose des actions claires pour les années à venir et plaide pour une refonte totale de notre gouvernance politique. Il livre également une réflexion originale sur les défis du changement climatique et sur la montée en puissance des géants du numérique.

    Porté par une plume qui n'a jamais été aussi libre, ce livre navigue des bureaux de Bruxelles aux communes de sa circonscription, des réunions du G7 aux rencontres avec des Français confrontés aux difficultés de la vie quotidienne. D'Annie, qu'il aide à sortir du surendettement, à Olaf, son homologue allemand qui a sa confiance, l'auteur se livre comme il ne l'a jamais fait.

    Bruno Le Maire nous dévoile dans cet essai ambitieux le vrai pouvoir et une certaine idée de la France.

  • Macron, pourquoi tant de haine ? Nouv.

    C'est une histoire singulière, ambigüe, complexe : celle des relations entre le président Macron et les Français.
    Une histoire de passions et parfois de haine, qui va bien au-delà de ce qu'on a connu. Une affaire psychanalytique, presque personnelle, entre eux.
    Au-delà des protestations, la violence a surgi avec une intensité croissante, semant parfois le chaos dans le quinquennat.
    A chaque fois, Emmanuel Macron a été déclaré « perdu ». A chaque fois, il s'en est relevé.
    Mais comment expliquer ces réactions névrotiques que provoque l'homme qui voulait apaiser la France ?
    Sur un ton très personnel, comme ils le font depuis qu'ils décryptent la vie politique, les auteurs ont recueilli les confidences des principaux acteurs du pouvoir. Et ils ont eu accès, rare privilège, au Président lui-même, qui a accepté de s'expliquer.
    Entre récit et enquête, un livre écrit avec une rare liberté de ton sur un règne qui reste bien mystérieux.

  • Plus qu'une liste de mesures, l'Avenir en commun porte une vision du monde cohérente pour le futur. Il s'articule autour de 5 grands enjeux qui couvrent l'intégralité des défis auxquels nous devons faire face : vivre libres et citoyens, s'adapter au système de la nature, unir pour bien vivre, humaniser les personnes et la société, et enfin, ordonner le monde.
    C'est un programme «prêt à l'emploi» : 14 chapitres y détaillent les propositions que Jean-Luc Mélenchon et son équipe mettront en oeuvre après l'élection présidentielle de 2022.

    De la refondation du peuple par l'Assemblée constituante au développement de l'économie de la mer, en passant par la garantie d'emploi, les propositions du candidat de l'Union populaire sont soutenues par une majorité de Français. Ce livre vise à convaincre cette majorité de Français de choisir le bulletin de vote Jean-Luc Mélenchon afin de construire une société d'entraide ayant pour but l'harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature.

  • Vivant : liberté, égalité, fraternité, biodiversité Nouv.

    Pour préparer les élections présidentielle et législatives de 2022, plusieurs mouvements écologistes ont fait le choix de s'unir pour construire et porter un projet commun pour une République écologiste.

    L'élaboration de ce socle programmatique a été le fruit d'un travail collectif, élaboré de façon ouverte et transparente, à la manière dont nous concevons l'exercice de la démocratie.

    Soixante-treize contributions d'élu·es et de commissions thématiques visant à dessiner les pistes de réflexion ont d'abord été produites. Puis 1 108 propositions ont été recueillies sur une plateforme ouverte à toutes et tous, et ont servi de base aux 251 propositions du socle programmatique des écologistes, soumises aux participant·es à la primaire des écologistes en septembre 2021.

    Notre projet s'inscrit dans une démarche de réconciliation entre l'humanité et le reste du vivant, pour répondre à l'urgence écologique, démocratique et sociale, et permettre à chacune et chacun de mieux vivre. Il s'inspire de nos valeurs : la justice sociale plutôt que la prédation, la solidarité plutôt que la compétition, le temps long plutôt que les décisions à courte vue, l'intérêt général plutôt que les intérêts particuliers.

  • Le solitaire du palais : le livre du quinquennat, 2017-2022 Nouv.

    Emmanuel Macron est connu. Sa personne, son action ont déjà suscité des dizaines de documentaires, une quarantaine de livres, des milliers de commentaires. Après un quinquennat, tout le monde a un avis sur lui - les uns l'aiment quand les autres le détestent.
    Laurence Benhamou, elle, ne commente pas. Elle observe le président au quotidien. Ne rate aucun de ses faits et gestes. Elle est l'une des deux journalistes de l'Agence France-Presse (l'AFP) accrédités à l'Élysée et, depuis le 7 mai 2017, suit Emmanuel Macron partout. À chaque moment. La crise des Gilets jaunes ? Elle est en première ligne. L'affaire Benalla ? Elle est dans les coulisses. La pandémie ? Elle est témoin de la valse-hésitation d'un exécutif aux abois. De la scène officielle aux arrière-scènes et aux messes basses, elle note tout. Les grands moments comme les petites phrases. Les rivalités comme les complicités. Pour ne rien laisser passer de l'histoire qui s'écrit.
    La richesse de sa chronique est inédite : jour après jour aux côtés d'un président imprévisible, elle ne travaille ni pour lui ni pour ses équipes, qu'elle connaît et côtoie. Au point de décrocher un rare entretien avec Brigitte Macron. L'objectivité de Laurence Benhamou est sa fierté. Son impressionnante mise en perspective se lit comme une série aux multiples rebondissements.

  • Une femme française

    Anne Hidalgo

    Laïcité, égalité, écologie, féminisme... À quelques mois de la présidentielle, Anne Hidalgo défend les valeurs républicaines qui la nourrissent depuis toujours, et les combats qu'elle veut mener pour la France.
    Fille d'ouvrier espagnol, arrivée à Lyon à l'âge de 2 ans, Anne Hidalgo, classée par le Time parmi les 100 personnalités les plus influentes du monde, est devenue l'une des femmes les plus puissantes de France, particulièrement attendue à moins d'un an de l'élection présidentielle. Destin exceptionnel ? Destin français, plutôt.
    Celui d'une femme qui n'est ni héritière, ni haute fonctionnaire.
    Nourrie par la passion d'une République laïque et sociale, elle a façonné sa vie comme des millions de femmes françaises, sous le double signe de la liberté et de l'égalité : liberté obtenue grâce à l'école, à la culture et au travail ; égalité conquise pour celle qui entre en politique au début des années 2000 et gagne Paris à deux reprises.
    Aujourd'hui encore, ces valeurs animent les combats d'Anne Hidalgo : comment tenir la promesse républicaine sans la traduire dans une égalité réelle qui rendrait à tous les citoyens leur capacité à espérer dans la France ? Comment réussir la transition écologique sans mettre au coeur de celle-ci les nouvelles questions sociales et territoriales qui ont émergé avec les Gilets jaunes ? Comment, enfin, reconstruire notre pays après la pandémie sans accorder à chaque Français la considération due à tous ceux qui répondent du nom de « citoyen » ? Ceux-là ne rêvent pas d'un nouveau monde, ils demandent seulement à trouver leur place dans celui-ci.

  • « La gauche politique fut le plus souvent divisée, mais ce qui unissait le peuple de gauche, c'était la foi commune en Liberté, Égalité, Fraternité. Nous sommes dans une période de régression ; nous ne savons si elle durera ; nous craignons de savoir où elle nous entraînera. Espérons qu'un jour, on ne sait quand, la devise trinitaire sera régénérée et que le soleil de 1789 éclairera une gauche elle-même régénérée. » Du haut de ses 96 printemps, Edgar Morin prend la plume pour dire ce qu'est la gauche, son histoire, ses combats, ses erreurs, ses évolutions. Dans ce texte lapidaire, brillant et sage, il dresse le portrait sans concession d'une gauche qui cherche son souffle et nous rappelle les valeurs que sont celles du peuple de gauche et qu'il serait, peut-être, temps de retrouver.

  • La présidentielle, moment paroxystique de la vie politique française, mérite un traitement éditorial particulier. En lançant une revue éphémère, les Éditions Robert Laffont créent l'actualité.
    Pour explorer, décrypter et vous faire entrer dans les coulisses de la présidentielle, les meilleurs journalistes politiques et d'investigation se sont réunis pour nous offrir, à travers leurs récits, un accès direct à la fabrique de l'information et du jeu politique en cours. À ces signatures s'ajoutent des auteurs de littérature et des dessinateurs qui apportent un regard et une narration différents.
    Dans ce premier acte, nos auteurs racontent les personnages méconnus, les réseaux, les lieux du pouvoir et les visiteurs du soir, qui tiennent ensemble le monde politique et médiatique français. Leurs reportages, leurs enquêtes, les analyses qu'ils livrent ou les portraits qu'ils dressent sont autant d'outils pour prendre du recul.

    Deux mille vingt-deux ressemble à son époque, cette société liquide où des favoris peuvent s'écrouler et des outsiders renverser le jeu.

  • Le « dégagisme » qui s'est exprimé avec l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République a résulté de la prise de conscience d'une impasse française imputée à ses prédécesseurs et concurrents. Il a incarné la promesse d'y échapper. Cela donne au bilan de son action une portée particulière. Dans quelle mesure est-il parvenu à se saisir des causes de ce malaise et à y remédier ?

    Dans la ligne de l'analyse développée dans Comprendre le malheur français, ce livre analyse les réussites et les échecs d'un quinquennat pas comme les autres.

  • Dans les secrets de la relation Macron-Sarkozy.

    « Ça va très mal finir ! ».

    À l'abri de ses bureaux de la rue de Miromesnil, à deux pas de l'Élysée, Nicolas Sarkozy, officiellement retiré de la vie politique, ne perd pas une miette du quinquennat d'Emmanuel Macron. Partout l'on décèle son ombre portée. Il est à la fois le DRH de la République - ses fidèles sont promus aux postes-clés -, le conseiller officieux du président - qui le consulte... sans l'écouter - et le vrai patron de l'opposition. Sous leur complicité percent de lourdes arrière-pensées. Entre ces deux mâles alpha, c'est une cohabitation inédite sous la Ve République qui se joue.

    Dans cet ouvrage riche de scènes et d'informations confidentielles, l'on suit un Nicolas Sarkozy d'abord séduit par son jeune et brillant successeur, avant de prendre ses distances avec un pouvoir trop arrogant et inexpérimenté. L'on découvre un Emmanuel Macron en Machiavel, s'efforçant de fracturer la droite dans le dos de son puissant aîné. L'on croise Édouard Philippe, Valérie Pécresse, Éric Zemmour et Xavier Bertrand, nouveaux visages de l'opposition qui aspirent à les ringardiser.

    Entre ces deux grands fauves, c'est une bataille feutrée pour savoir qui récupérera le leadership de la droite et tirera demain les ficelles du pays. Lequel dominera l'autre ?

  • Le sens de notre nation Nouv.

    Le sens de notre nation

    Bernard Cazeneuve

    • Stock
    • 19 Janvier 2022

    Quand on exerce les plus hautes responsabilités d'État, comment vit-on l'une des plus graves crises traversées par le pays, celle de l'année 2016 ? Comment fait-on face aux attentats les plus violents (Nice, Saint-Étienne du Rouvray) et aux tensions sociales les plus vives (manifestations contre la loi travail, mouvements dans la police...) ? Comment aide-t-on le pays à surmonter l'épreuve ?

    Dans un récit prenant livré dans un entretien sans concessions avec le journaliste François Bazin, Bernard Cazeneuve retrace au plus près ces événements dramatiques, vécus au coeur du pouvoir, quand chaque décision engage la vie de la nation, de ses citoyennes et de ses citoyens.

    Après Chaque jour compte et À l'épreuve de la violence, Le Sens de notre Nation est le troisième et dernier tome du récit du passage Place Beauvau et à Matignon de Bernard Cazeneuve. Témoin privilégié des arcanes de la politique, l'ancien Premier Ministre raconte aussi les coulisses des grandes manoeuvres et des petites trahisons qui ont précédé l'élection présidentielle et le renoncement de François Hollande à sa propre candidature.

    Ce récit précis et riche en révélations permet de comprendre les défis auxquels l'État et la société française ont été confrontés, les ressorts qui furent alors ceux de la Nation pour affirmer sa résilience et les fractures révélées par les évènements de l'époque et qui demeurent, aujourd'hui encore, comme autant de défis. Tourné également vers l'avenir, Bernard Cazeneuve donne sans faux-semblants sa vision de la politique. Ses choix concernant l'avenir de la gauche sont pleinement assumés comme la nécessité pour elle de renouer avec la culture de gouvernement, c'est-à-dire avec une exigence de vérité face aux enjeux auxquels la Nation est confrontée et d'ardeur républicaine face aux risques de fragmentation de la société française.

  • Mon année en Zemmourie t.2 : Eric le cathodique Nouv.

    Devenu au fil de ses outrances médiatiques et de ses succés en librairie le petit chef d'une prospère succursale identitaire, Eric Zemmour est propulsé depuis quelques mois à la tête du service des ventes de la maison mère. Prophète et dernier barrage face au grand remplacement islamiste et à la poussée féministe, sera-t-il le dernier défenseur de la France blanche et virile ?

    LIVRE II - ERIC LE CATHODIQUE.
    Où le jeune Eric, journaliste de presse écrite, s'essaie au débat télévisuel. Où, repéré par une productrice en quête de divertissement, il devient l'un des porte- flingues d'une émission du samedi soir. Où il peaufine son image de méchant réactionnaire. Où il fête ses cinquante ans de façon impériale. Où il fait scandale à la radio et commence à mettre en colère les associations. Où il est mis à la porte d' I-Télé. Où il s'en prend à une jeune femme mal prénommée.
    Où il devient la triomphale tête de gondole de la maison Bolloré. Où l'on commence à entendre parler de candidature présidentielle.

  • Mon année en Zemmourie t.4 : une haine française Nouv.

    Devenu au fil de ses outrances médiatiques et de ses succès en librairie le petit chef d'une prospère succursale identitaire, Eric Zemmour est propulsé depuis quelques mois à la tête du service des ventes de la maison mère. Prophète et dernier barrage face au grand remplacement islamiste et à la poussée féministe, sera-t-il le dernier défenseur de la France blanche et virile ?

    LIVRE 4 - UNE HAINE FRANCAISE.
    Où ses prises de position compliquent ses relations avec ses coreligionnaires. Où ses amis tentent d'expliquer pourquoi ils le fréquentent. Où l'auteur s'aventure chez un leader vieillissant d'extrême droite.
    Où la justice lui demande régulièrement des comptes.
    Où la machine s'emballe et où Eric polémiste devient Zemmour candidat en multipliant les débats, les polémiques et les contrevérités.

  • Mon année en Zemmourie t.3 : femmes : mode d'emploi Nouv.

    Devenu au fil de ses outrances médiatiques et de ses succès en librairie le petit chef d'une prospère succursale identitaire, Eric Zemmour est propulsé depuis quelques mois à la tête du service des ventes de la maison mère. Prophète et dernier barrage face au grand remplacement islamiste et à la poussée féministe, sera-t-il le dernier défenseur de la France blanche et virile ?

    LIVRE 3 - FEMMES : MODE DEMPLOI.
    Où Zemmour découvre avec un écrit sulfureux sur les femmes le pouvoir de la provocation. Où l'on s'aperçoit que l'écrit n'est pas que théorique et qu'il lui arrive de céder à la séduction lourdingue et de faire face à des accusations d'agression sexuelle. Où sept témoignages accablants de femmes restent lettre morte ou presque. Où l'on trouve dans ses écrits des traces de cette fâcheuse tendance. Où l'on passe en revue ses livres, de deux biographies réussies à des romans ratés. Où, journaliste maintenant reconnu, Eric connaît le triomphe commercial et la polémique avec un essai qui réécrit l'histoire de Vichy. Où il rompt avec son éditeur et se lance avec retentissement dans l'auto-édition.

  • Depuis 2017, des amateurs dirigent la France.
    C'est Emmanuel Macron lui-même qui, un jour de février 2020, a qualifié ainsi les Marcheurs l'accompagnant dans sa gestion de l'État. Qui sont ces amateurs à qui nous avons confié le soin d'écrire notre destin ? Ont-ils fait pire que les professionnels qui se sont succédé au pouvoir pendant vingt ans ? Sûrement pas, mais il n'est pas certain non plus qu'ils aient fait mieux. Coups bas, rancoeurs, démissions et portes qui claquent, une plongée dans les coulisses d'un quinquennat qui, de l'irruption des Gilets jaunes à celle de la Covid, fut pour le moins chaotique.

  • Une maternité ferme. Un accouchement tourne mal. Un enfant meurt. Interpellé, le préfet n'a qu'une chose à dire : « nous sommes comptables de la dette publique ». Et le verrou est mis.
    Proposition de la littérature : tourner la clé.
    À l'évidence, tout tient dans une formule - mais qu'est-ce qu'elle tient cette formule ? Un ordre, des intérêts, un verrouillage. En guise de quoi on dit : LaDettePubliqueC'estMal. C'est un assommoir : trente ans de répétition, des parleurs, des figures, des grimaces - tous les tours de l'autorité. Qui n'y feront rien : ce seront toujours des contes.
    Mauvais livre de contes : l'ouvrir, le désosser, le bazarder.

empty