Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

L'harmattan

  • "Les Gilets jaunes ont raison ! Ce sont eux qui sont dans la rationalité et les soi-disant élites qui sont incompétentes, contrairement à ce qu'elles pensent d'une « jacquerie » irrationnelle. Passant en revue l'action publique, l'aménagement du territoire, les questions monétaires, de l'éducation à la santé, cet ouvrage montre au contraire que les affaires de la France sont très mal conduites et que les Gilets jaunes ont raison de contester les gouvernants. Un témoignage d'autant plus précieux que l'auteur, ancien élève de l'ENA, se trouve bien placé pour dénoncer cette incompétence. Il esquisse les lignes d'un programme de gouvernement propre à satisfaire les aspirations des Gilets jaunes."

  • La société française, dans sa difficulté chronique à conjuguer vivre ensemble et démocratie, revient sans cesse sur les questions d'identité, de différence, de culture, de religion, d'émigration. Le multiculturalisme, cette rumeur qui court à propos de la culture, se pose encore et toujours comme un corollaire du mythe équitaire du bonheur capitaliste. Voici un positionnement qui reste très actuel.

  • "Voici 130 piques d'actualités calédoniennes d'un fonctionnaire devenu homme politique, qui participa pendant plus de vingt ans à la gestion des affaires politiques, mais aussi économiques et sociales de la Nouvelle-Calédonie. Il présente les points de vue de chacun, n'hésitant pas à faire des portraits sans concession des principaux hommes politiques calédoniens. La Nouvelle-Calédonie est une terre insulaire des Antipodes où l'existence d'un peuple premier qui représente 40% de la population et d'une histoire marquée par la colonisation amène décideurs et acteurs à des prises de position inattendues."

  • La République et la Franc-Maçonnerie partagent l'héritage de la liberté de conscience, de la laïcité, de l'égalité des droits et des devoirs entre toutes les femmes et tous les hommes. L'ancien Grand Maître du Grand Orient nous invite à un voyage à travers le monde, à la rencontre de personnages conjuguant les principes universalistes des Lumières avec la vie vraie. Un témoignage qui appelle à sortir de la confusion des valeurs entretenue par le communautarisme, le racialisme, l'extrême-droite, l'islamisme politique qui menacent la République, la démocratie et les Lumières. Un parcours qui associe bataille des idées, enjeux politiques, quête philosophique et initiatique. L'auteur, en osant le « je », relate comment l'humanisme républicain, l'universalisme et la démarche maçonnique ont donné sens à une vie d'homme libre. Et ce qu'ils peuvent proposer aux nouvelles générations en manque d'horizon politique. Un texte campé dans notre époque.

  • "En France, de mars 1970 à juin 1984, plus d'un millier de personnes ont été des militants révolutionnaires d'un « type nouveau ». Fidèles à l'esprit de Mai 68, à l'écoute des enseignements de la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne (GRCP), on les appelle communément « les maos de l'UCF ». Ce livre leur rend hommage. Sa proposition singulière est de tenter un bilan d'histoire militante tout en lui donnant rang d'objectivité historique. Ttiré d'une masse considérable de documents mais aussi de récits d'expériences individuelles, de tout ce qui fut accompli pendant quinze années, l ouvrage permet de découvrir une expérience politique singulière, méconnue ou travestie. C'est une invitation à repenser ce que veut dire « être de ce pays » et « vivre ensemble ». - - - - "

  • Des données factuelles tendent à prouver que l'on a atteint les limites du type de croissance que nous connaissons. Existe-t-il alors d'autres types de croissance, développement durable, capitalisme vert, solutions technologiques conciliables avec les exigences économiques et les contraintes d'un monde fini ? Nos capacités productives permettraient-elles la suffisance de la terre ? Et, si notre société est capable d'atteindre la suffisance, pourquoi ne la met-elle pas en pratique ?

  • Cette nouvelle version de la biographie de Thomas Sankara vient compléter la première édition en remontant jusqu'à son enfance, du Burkina à Madagascar. L'auteur reconstitue son itinéraire personnel, les événements qui ont pu le marquer et les influences qu'il a subies tout en accordant une large place à l'histoire de ces deux pays. Ce livre aborde le rôle qu'a joué Thomas Sankara dans la gestion des affaires de l'Etat, comme dirigeant révolutionnaire et comme leader des pays pauvres.

  • Le but de cet ouvrage est triple : faire acquérir la connaissance et l'appropriaton des notions et concepts qui relèvent du langage du développement et du langage projet ; montrer les limites et insuffisances des outils et des démarches des bailleurs de fonds publics et privés ; initier et encourager des approches et des démarches innovantes alternatives prenant en compte les desseins et attentes de "la main qui reçoit", ses éventuelles résistances et ses propres capacité d'innovation.

  • Joseph Mbungu est l'un des derniers témoins-acteurs de la colonisation belge au Congo et de l'indépendance en 1960, qu'il décrit en se basant sur la documentation publiée à l'époque et des articles de son périodique Présence Congolaise. La vie de la capitale, les élections, les congrès de 1958 à 1960, les nouvelles institutions, la formation du premier gouvernement dirigé par Lumumba et la Force Publique sont les temps forts de ce livre-témoignage.

  • L'objectif de cette étude est de cerner la diversité et la complexité du militantisme des acteurs des Organisations Non Gouvernementales de coopération au Développement (ONGD). Qu'est-ce qui permet de comprendre que des individus s'engagent comme bénévoles, coopérants ou employés dans une ONGoe Une analyse percutante des différents moments de la carrière de ces acteurs nous permet de mieux comprendre les ressorts de leur adhésion, de leur désengagement.

  • Aborder le sujet de la "Terre Nourricière", c'est parler de l'avenir de l'homme et de son alimentation. Pour résoudre le problème de l'alimentation mondiale, l'homme doit modifier extrêmement rapidement ses modes de consommation et de production en mettant fin au pillage des biens communs de l'humanité : le climat, la terre nourricière, les éléments minéraux non substituables, comme les phosphates et la potasse. Le danger le plus immédiat se nomme dérèglement climatique. Voici une invitation pressante à la vie prudente, honorable et juste, pour préparer "l'écolocène".

  • Cet ouvrage rassemble des contributions d'experts des questions de développement en Afrique, car il est urgent de réfléchir à des alternatives qui pourront permettre à l'Afrique de sortir de l'impasse et de trouver sa voie. La démocratie permet-elle d'arriver aux changements souhaités par les populations africaines ? Si oui, à quelles conditions ? Autrement, que mettre à la place ? Comment l'Afrique peut-elle rompre avec les pratiques néocoloniales ? Quelle place pour les femmes dans ces processus ?

  • "Cet essai s'interroge sur notre paysage politique qui voit apparaitre un nouveau FN certes dédiabolisé mais développant toujours des thématiques propres au fascisme. L'auteur révèle les fondamentaux de cette extrême droite et se demande dans quelle mesure ils remettent avec actualité d'anciennes thématiques sur le devant de la scène. Celles-ci s'inspirent autant de l'héritage socialiste que de la tradition nationale dans une synthèse originale qui présente tous les traits d'un néo-fascisme à la française."

  • Cet ouvrage est une contribution au débat qui anime ce qu'il est convenu d'appeler la gauche radicale, proposant un projet politique ainsi qu'un programme d'action, qui pourraient théoriquement réunir au sein d'un même objectif tant les autogestionnaires que les républicains, tant les communistes que les écologistes, et qui nécessiterait, sinon d'unifier, du moins de mettre en synergie les différentes modalités de lutte existantes.

  • « Paul Vergès en récit[s] » est l analyse croisée d'un récit sociobiographique qui retrace son parcours : enfance érudite aux côtés de son frère Jacques Vergès et de son père Raymond Vergès, départ pour l'Europe auprès des Français libres, retour à La Réunion. L'itinéraire couvre ensuite soixante-dix années de vie politique de ce militant anticolonialiste qui a côtoyé les principaux leaders tiers-mondistes et mené mille combats politiques, de la revendication d'autonomie de son île à la lutte planétaire contre le réchauffement climatique.

  • Ce livre est l'histoire de la CGT-Force Ouvrière jusqu'à nos jours. C'est-à-dire de la fondation, en 1895, mais c'est aussi l'histoire du syndicalisme indépendant, de la loi de 1884 à 2017, tel que défini par la Charte d'Amiens de 1906 et dont la CGT-FO est la continuatrice. Elle défend les intérêts des travailleurs et leur émancipation. Les tenants de l'oligarchie actuelle ont un programme de destruction et de dumping généralisés, revenant au XIXe siècle. Le programme du monde du travail organisé et du syndicalisme libre et indépendant a été, est et demeure celui de l'émancipation.

  • "L'auteur attache une importance particulière à l'exercice de la citoyenneté par les « personnes âgées » jusqu'au bout de leur vie. Encore faut-il expliciter ce qu'est la citoyenneté, son évolution, les spécificités de son exercice par les retraités et personnes âgées, les obstacles à sa mise en oeuvre, les outils institutionnels et autres et le contexte dans lequel se pose cette question. Vieillir acteur, c'est vieillir citoyen... Telle est l'ambition de cet ouvrage."

  • "Le problème néo-calédonien va enfin se résoudre. Les habitants de ce territoire colonisé il y a 165 ans vont donc se prononcer en novembre 2018 pour ou contre son indépendance. Ce livre analyse les politiques menées depuis une quarantaine d'années, derrière les querelles politiques de façade, et les mesures concrètes puissamment aidées par les finances de l Etat."

  • "Cet ouvrage présente une lecture critique de la destruction de deux statues de Victor Schoelcher, en Martinique, le 22 mai 2020. L'écho de cette destruction dans les manifestations du mouvement « Black Lives Matter » faisant suite à l'assassinat de George Floyd a pris la forme d'une vague inédite de démontage ou de destruction de statues témoignant d'une histoire esclavagiste et coloniale. Rodolphe Solbiac analyse les destructions de statues de Schoelcher comme la dénonciation d'une représentation hégémonique de la mémoire française coloniale et esclavagiste par des monuments et des noms de rues, d'une part, et l'exigence de réparations et de justice pour les Martiniquais·es d'ascendance africaine, d'autre part. - "

  • "« Merci pour ce livre étonnant et qui je dois le dire m'a beaucoup intéressé. Très cordialement. Emmanuel Macron. » Il a donc lu la première édition de cet ouvrage, qui commence par cette question : est-il autiste ? Venu au monde un an après une soeur aînée morte à la naissance, Emmanuel Macron est « un enfant de remplacement », comme Camille Claudel, Van Gogh, Dali, Duchamp, Annie Ernaux et bien d'autres. Ce drame des origines éclaire la double vie intérieure (« en même temps ») du Président de la République. Pas seulement jupitérien, il est aussi dionysiaque, tel qu'il apparaît dans le vestiaire des Bleus à Moscou en 2018, ou dans les bras de jeunes antillais à St-Martin. Dans un chapitre inédit sous le signe de Flaubert, l'auteur interroge l'attitude du Président dans la période actuelle de « crise sanitaire »."

  • "La Ve République peut-elle, soixante ans après sa fondation, continuer sa route ou bien est-elle à bout de souffle ? Est-elle réformable ou faut-il la déclarer moribonde et songer à la remplacer ? L'auteur, convaincu qu'il importe de maintenir son cadre et ses principes, examine à la fois les entorses qu'elle a subies du fait des hommes politiques durant les récentes décennies, et les défis que l'évolution des moeurs et la violence de l'histoire lui ont lancés. Leur conjugaison aboutit à neutraliser, voire inhiber des ressorts qui auraient dû être utilisés pour surmonter les crises. Tant l'autorité de l'État que la vie démocratique ont souffert de la malencontreuse instauration du quinquennat. Cloner l'Assemblée et le Président revient en effet à affaiblir l'un et l'autre, à paralyser les partis et les syndicats et, finalement, à déconsidérer l'ensemble des acteurs de la politique. C'est pourquoi l'auteur appelle de ses voeux le rétablissement du septennat, ainsi que le vote obligatoire et la pondération du scrutin majoritaire par une dose de proportionnelle."

  • Cet ouvrage est le fruit d'une réflexion réalisée par un citoyen africain, adminirateur de la vie politique du Mali. Le président Amadou Toumani Touré (ATT) a réussi un exploit politique rare : se faire élire et réélire sans avoir une formation politique propre. L'auteur se saisit de cette expérience pour appeler l'attention du président IBK sur l'essentiel de sa charge: faire du Mali un pays souverain et respecté, pour la dignité et la fierté de l'Afrique et des Africains.

  • Une opinion libre et indépendante existe-t-elle encore vraiment face à la puissance souveraine de la presse devenue un pouvoir au-dessus de tous les autres ? Un regard circonstancié sur quelques affaires célèbres de l'histoire, de Dreyfus au Watergate, de l'Irak à la Syrie, de Cahuzac à Bibi Ngota et DSK-Nafissatou Diallo, met en exergue les tourmentes de cette arme de destruction massive.

  • Dans une Afrique encore en proie aux réflexes du parti unique et où les anciens colonisateurs continuent de nier la souveraineté des États, Laurent Gbagbo cultive une foi inébranlable en la démocratie pour conjurer les aventures hasardeuses des coups d'État et des conflits armés. En 2000, il est élu président de la République de Côte d'Ivoire grâce à une mobilisation exceptionnelle du peuple ivoirien. Ce livre est le témoignage vivant d'un acteur majeur de cet épisode de l'accession de Laurent Gbagbo à la magistrature suprême.

empty