Sud Ouest Editions

  • De l'ouverture de la pêche dans les eaux de première catégorie en mars à sa fermeture en septembre, la pêche aux appâts naturels (et ses variantes) demeure la technique la plus pratiquée par l'ensemble des pêcheurs à la truite.

    C'est un des modes de pêche qui, au plus près de l'eau et des poissons, permet au pêcheur de se fondre au mieux dans la nature et de prendre des poissons véritablement sauvages dans des eaux encore préservées.

  • Quelle est la grande passion du chasseur ? Son chien, bien sûr ! Le point sur le sujet, écrit par le spécialiste Claude Rossignol.

  • La pêche en surfcasting est née sur la côte ouest des Etats-Unis à la fin du XIXe siècle puis a été introduite sur les plages françaises où l?océan déroule indéfiniment ses vagues, propulsées sur des milliers de milles marins par la houle du grand large.  Mais le surfcasting, c?est aussi la magie de la nuit parsemée d?étoiles, des plages abandonnées des baigneurs, surfeurs et autres plaisanciers. C?est l?espace infini du ciel et de la mer, livré aux humbles pêcheurs que nous sommes. C?est encore la joie partagée avec quelques amis de ces instants de bonheur, loin des tracas quotidiens et des cités enfumées, le visage battu par une légère brise iodée, l?ensemble de ses facultés concentrées sur la pointe des scions, comme si la vie ne tenait que par ce fil ténu qui relie le pêcheur à l?océan, et bientôt, au poisson !
    Le surfcasting est donc une activité complète où le sport s?allie à la poésie et amène le pêcheur à s?approcher des rives du bonheur.
    Ces moments d?exception, nous vous proposons de les anticiper et de les préparer avec ce traité complet qui rassemble les éléments de base de la pêche en surfcasting.

  • Ce livre est un condensé de passion dans lequel se retrouveront tous les amoureux du loup ou du bar. Pour le pêcheur en mer, le bar est le roi des poissons de sport !

  • Pourquoi la truite exerce-t-elle une fascination aussi puissante sur les pêcheurs ? pourquoi ceux-ci sont-ils prêts à faire plusieurs heures de trajet, parfois sur de petites routes de montagne, pour la pêcher ? pourquoi, en un mot, consentent-ils des sacrifices sans commune mesure avec l'objet de leur quête ? dans ce livre, l'auteur vous dévoile tous les trucs qui vous feront prendre du poisson.
    Du toc à la pêche à la mouche en passant par le lancer, le vairon manié ou encore les pêches aux insectes, toutes les techniques sont exposées de façon éminemment pratique. en définitive, par-delà la technique, ce qui fait le caractère exceptionnel de ce poisson et de sa pêche, c'est sa sauvage beauté, son habitat préservé, la nécessité de pêcher seul, le caractère itinérant de ses pêches ; bref, tout un ensemble qui concourt à la construction d'un indéfinissable bonheur de pêcher.

  • Les chasses traditionnelles se pratiquent avec des engins ou des installations qui font appel à l'ingéniosité et à l'observation attentive de la nature. De la fabrication de matoles, petites pièces grillagées, à la lourde organisation des équipages de chasses à courre, c'est à un univers très varié, dont chaque région conserve les secrets, que ce livre invite.

  • Ce livre évoque les nuits passées dans l?attente ou l?effervescence avec l?espoir de séduire le migrateur, le chant irrésistible des canards, le contact intime avec la nature au ras de l?eau dans des cabanes qui n?ont plus rien à voir avec les demitonneaux d?antan.  Paysages sublimés, ambiances féériques, portraits de tonnayres aguerris, anecdotes giboyeuses, recettes conviviales : 8 tonnes lèvent une part du mystère qui les entoure. 

  • Du moyen age à nos jours, le chevreuil a connu des périodes difficiles, mais sa discrétion naturelle et sa dynamique de population lui ont permis de se maintenir dans nos forêts.
    Cette ascension souvent lente et laborieuse a été facilitée ces trente dernières années par une gestion raisonnée.
    La mise en place du plan de chasse obligatoire sur l'ensemble de l'hexagone en 1979 a été le départ d'un essor constant, amenant aujourd'hui, dans beaucoup de secteurs, notre cervidé en situation de surpopulation. sa bonne santé et les difficultés grandissantes que rencontre le petit gibier ont amené beaucoup de chasseurs à se tourner vers le grand gibier, plus particulièrement vers la chasse du chevreuil.

    Celle-ci a beaucoup évolué ces dix dernières années. en parcourant ce livre, vous connaîtrez encore mieux le chevreuil, ses exigences, ses habitudes, ses ruses. que vous souhaitiez le chasser en battue, à l'approche, à l'affût, à l'arme à feu ou à l'arc, à courre, vous trouverez tous les conseils sur les modes de chasse et le matériel nécessaire pour réussir.

  • la pêche en bord de mer est la rencontre de deux passions celle de la pêche et celle de la mer, l'étendue de ses rivages, le mystère des marées et de leur influence sur le comportement animal.
    cet ouvrage, clair et précis, accompagné de photographies et de schémas, aidera le pêcheur néophyte ou expérimenté à reconnaître les influences des marées, à se familiariser avec les courants, les appâts, le matériel, et les différentes techniques de pêche : surfcasting, pêche à soutenir, pêche au lancer, pêches fines, pêches de nuit...

  • Chaque marée mêle eaux salées de l'Océan et eaux douces de la Leyre et autres affluents. Ce brassage incessant crée un environnement favorable à l'huître : le Bassin est son jardin, et l'ostréiculture, son jardinier. Depuis plus d'un siècle et demi, l'huître se laisse cultiver par les hommes et les femmes du Basin d'Arcachon. Trois cents entreprises s'affairent aujourd'hui à la rendre belle et bonne à manger.

    Ce métier, au plus près des éléments, et ce jardin, le Bassin d'Arcachon, sont au coeur de cet ouvrage. Le texte en explique l'histoire, le métier, les enjeux actuels. Les photographies l'évoquent avec force et sensibilité.

  • La bécasse est l'oiseau du secret. On la rêve, on l'imagine, on l'espère quand revient l'automne et souffl e le vent d'est. Un beau matin de givre, elle est là, bloquée par le chien le long d'une haie : le coeur du chasseur attendant son envol bat la chamade. Fleurit alors une tache rousse, image fugitive d'une dame au long bec vénérée depuis des siècles pour la beauté de son plumage mordoré, pour la qualité de sa chair et son habileté à se jouer des hommes et des chiens.


    Elle sait multiplier les ruses et passionne les chasseurs au chien d'arrêt, comme elle fascine les écrivains, les peintres, les sculpteurs et les plus grands chefs cuisiniers.


    /> Depuis longtemps, les scientifi ques tentent de lever le voile sur son mode de vie si particulier. Ses migrations, sa reproduction, sa fi délité à un coin de bois. Tous les mystères sont loin d'être élucidés et c'est tant mieux. La bécasse est un oiseau qui balaie les certitudes et renouvelle ainsi éternellement le plaisir de le rencontrer.

  • Ce guide s'adresse à tous les curieux de la nature qui fréquentent le littoral sableux de nos côtes Atlantiques et s'intéressent aux petits animaux. Il est utilisable par tous, quel que soit le niveau de connaissances en sciences naturelles.

    Environ 140 espèces sont traitées, choisies parmi les plus typiques et les plus faciles à observer, et presque toujours illustrées par des photographies originales.

  • La pêche à la mouche consiste à proposer à un poisson se nourrissant d'insectes une mouche artificielle, qui est une imitation de l'insecte naturel dont il se nourrit. Pêcher à la mouche, c'est par excellence pêcher sportivement. Il faut se déplacer, observer, le matériel est fin et léger et son usage demande habileté et précision, les gestes sont harmonieux. Enfin, par rapport aux autres techniques, les possibilités de remettre un poisson à l'eau dans de bonnes conditions sont les meilleures qui soient. C'est aussi le mode de pêche le plus enrichissant, celui qui amène le pêcheur à se pencher sur l'eau et à en connaître la vie: les herbiers, les différents biotopes, le rythme d'éclosion des insectes, leurs différentes espèces, leur biologie, les poissons gobeurs... En fait, c'est une approche globale des rivières. Ce livre passe en revue tous les domaines de cette pêche considérée comme la plus belle de toutes.

  • La pêche en surfcasting est née sur la côte ouest des Etats-Unis à la fin du siècle dernier puis a été introduite sur les plages françaises où l'océan déroule indéfiniment ses vagues, propulsées sur des milliers de milles marins par la houle du grand large. Le surfcasting, c'est la technique de pêche de bord de mer qui consiste à lancer (to cast) une ligne dans les vagues (surf) pour prendre les poissons fréquentant habituellement nos côtes.

    Mais le surfcasting c'est aussi la magie de la nuit parsemée d'étoiles, des plages abandonnées de tous les baigneurs, surfeurs et autres plaisanciers. C'est aussi l'espace infini du ciel et de la mer, livré aux humbles pêcheurs que nous sommes. C'est encore la joie partagée avec quelques amis de ces instants de bonheur, loin des tracas quotidiens et des cités enfumées, le visage battu par une légère brise iodée, l'ensemble de ses facultés concentrées sur la pointe des scions, comme si la vie ne tenait que par ce fil ténu qui relie le pêcheur à l'océan, et bientôt, au poisson !

    Le surfcasting est donc une activité complète où le sport s'allie à la poésie et amène le pêcheur à s'approcher des rives du bonheur.

    Ces moments d'exception, nous vous proposons de les anticiper et de les préparer avec ce traité complet qui rassemble les éléments de base de la pêche en surfcasting.

  • Le frémissement d'un flotteur à la surface de l'eau procure toujours une intense émotion liée aux souvenirs d'enfance, aux premières parties de pêche familiales, aux vacances d'été près de la rivière. Très pratiquée en France, la pêche au coup, par opposition aux pêches où l'on progresse le long de la berge à la recherche des poissons, est une pêche à poste fixe dans un endroit aménagé et préparé par le pêcheur. Elle permet de prendre des poissons blancs : ablettes, barbeaux, carpes, chevesnes, gardons, rotengles... que l'on attire " sur le coup " en les amorçant. Techniques de pêche, description des différents poissons et leur pêche spécifique, ce livre vous apprendra tout ce qu'un bon pêcheur au coup doit savoir pour assurer ses prises.

  • Le sanglier, la bête noire comme on l'appelle parfois, nourrit l'imaginaire de tous les chasseurs, au point que certains le chassent à l'exclusion de tout autre animal.
    Présent sur l'ensemble du territoire français, des ardennes à l'hérault, de la bretagne à l'alsace, il fait l'objet d'une gestion particulière et de modes de chasse spécifiques.
    Après avoir abordé la connaissance de la biologie du sanglier et la gestion de ses populations, l'auteur, grand spécialiste de cet animal, nous entraîne à la découvertes des différents types de chasse tels que la battue, la chasse à tir aux chiens courants, la poussée silencieuse ou encore les chasses à l'approche et à l'affût.

  • Crabes, crevettes, bouquets, coques, huîtres, moules, praires ou palourdes, bigorneaux, et pourquoi pas, homards...
    Voici un beau plateau de fruits de mer, dont la simple évocation suscite l'appétit et met en éveil les papilles gustatives ! et si ce plat de roi était le produit de votre pêche, il en aurait encore plus de saveur ! pour cela, point n'est besoin d'être bien fortuné, ni particulièrement chanceux, ni même habiter je ne sais quelle île paradisiaque. un outillage bon marché et souvent rudimentaire, un rien de patience, une bonne paire de chaussures et un brin d'observation sauront faire de l'estivant, de l'habitué du bord de mer ou du visiteur occasionnel, un " bassier " averti.
    Cet ouvrage vous livrera tous les secrets, les petits " trucs " et les techniques de la pêche à pied, et vous présentera la manière de préparer et d'accommoder les produits votre pêche - et de vous en régaler.

  • Les techniques de chasse du gibier d'eau et ses principaux sites en France La nouveauté de l'ouvrage de Jésus Veiga tient dans l'attention toute particulière qu'il met à intégrer la chasse dans l'ensemble des problèmes environnementaux et à présenter les zones humides comme des territoires fragiles à protéger et à gérer.
    L'ouvrage commence par une analyse précise et actualisée de l'ensemble des espèces chassables dans ces zones humides, anatidés (canards, oies et macreuses) et limicoles (bécassines, vanneaux, etc.).
    L'auteur nous décrit ensuite dans le détail les diverses techniques de chasse utilisées en France : chasses en battue, chasses d'approche, chasses en bateau ou en pédalo (comme sur le Bassin d'Arcachon), chasses à la passée et chasses d'affût (tonnes, huteaux, etc.).
    /> Enfin, les principaux sites de chasse au gibier d'eau en France sont présentés.

  • Jésus Veiga nous décrit ici des pratiques et des modes de chasse tout aussi variés que le sont ces paysages. Et c'est tout l'intérêt de cet ouvrage, marqué par un profond souci de l'environnement et des questions de gestion : il nous promène des forêts bretonnes dédiées à la bécasse aux sommets alsaciens à la recherche de cervidés, de la Provence et de ses grives à la chasse à la passée aux canards sur les étangs de la Dombes ; de la chasse devant soi au perdreau en Sologne à la hutte dans le Nord ou aux battues au sanglier en Languedoc...

  • De l'ouverture de la pêche dans les eaux de première catégorie en mars, à sa fermeture en septembre, la pêche au toc - et ses diverses variantes - demeure la technique la plus pratiquée par l'ensemble des pêcheurs à la truite.
    C'est un des modes de pêche qui, au plus près de l'eau et des poissons, permet au pêcheur de se fondre au mieux dans la nature et de prendre des poissons véritablement sauvages dans des eaux encore préservées. pêcher au toc consiste à proposer aux poissons un appât, comme s'il était libre de toute attache, comme s'il roulait librement sur le fond pour aller tenter et chercher les truites dans leurs repères les plus secrets.
    Tout l'art du pêcheur sera alors de conduire son appât, parfois sous une grande profondeur d'eau, avec le plus de doigté et de légèreté possible jusqu'à ce qu'il ressente la touche du poisson qui se traduit par des petits " tocs " dans la main qui tient la canne - d'où le nom de cette pêche.

empty