L'auberge épouvantable L'auberge épouvantable
L'auberge épouvantable
L'auberge épouvantable

L'auberge épouvantable (1 CD ; 56 MIN ; TEXTE INTEGRAL LU PAR CHARLES REALE)

À propos

Gaston LEROUX L'Auberge épouvantable Décalque de «L'Auberge rouge», célèbre affaire criminelle ardéchoise du début du XIXe, L'Auberge épouvantable est une des cinq nouvelles mettant en scène une poignée de vieux loups de mer qui passent le temps à se faire peur en se racontant des histoires terrifiantes à l'heure de l'apéritif. L'un deux fait un jour le récit de son voyage de noces en Suisse, au cours duquel il fut contraint de passer une nuit en compagnie de sa jeune épouse et d'un couple d'Italiens dans une auberge de montagne renommée pour avoir été le lieu de crimes abominables. Les nouveaux propriétaires, bien décidés à tirer profit d'une si sulfureuse réputation, y avaient reconstitué le décor de l'époque dans les moindres détails. Mais s'agissait-il bien uniquement d'une mise en scène ?.

Une ambiance de film d'horreur pleinement restituée par l'interprétation habitée et la voix impressionnante de Charles REALE, pour une histoire à faire peur qui joue avec les codes du genre, le tout teinté d'un zeste d'humour noir comme très souvent avec Gaston LEROUX.

Grand prix Classique du livre-audio et Prix du public Classique de La Plume de Paon 2012.



Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    3760141490111

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    14.2 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Poids

    100 g

  • Distributeur

    Grinalbert

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu  

Gaston Leroux

Gaston Leroux (1868-1927), d'abord chroniqueur judiciaire pour le quotidien Le Matin, commence une carrière de feuilletoniste avec le cycle de Rouletabille (1907-1922) puis celui de Chéri-Bibi (1913-1925). Auteur d'une quarantaine de romans et nouvelles, dont les plus célèbres sont Le Mystère de la chambre jaune et Le Fantôme de l'Opéra, son oeuvre mélange avec audace mystère, aventure et humour noir.

empty