Cigarettes, please

À propos

Cigarettes, please est un livre drôle. Pourtant rien, a priori, ne dispose à la drôlerie. Le héros, Jean-Claude Fernette, n'est pas un héros, et l'événement majeur est l'apparition d'un lapin. Fernette, écrivain raté, crétin intelligent, est perdu dans le monde qui l'entoure.
Après avoir échappé à l'auto-cannibalisme, à peine sorti d'une maison de santé, il jette un regard étonné sur la société restreinte dans laquelle il survit. Tout lui pose problème, les objets, la nourriture, le sommeil. Son refuge est un café-tabac tenu par Zouzou, dont le nombril l'obsède. C'est également là que Fernette amène le lapin pour le faire jouer, jusqu'au jour où, écoeuré par les prestations d'un champion de flipper, il part à la campagne. Fernette est drôle parce qu'il ne comprend rien. Fernette est émouvant parce que la naïveté et le rire persistent en lui, malgré tout.
On peut rire aux dépens de Fernette. Mais si l'on veut, on peut aussi le prendre au sérieux, l'écouter commenter le monde et alors rire avec lui, après quelques grincements.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Jean-marc Aubert

  • Éditeur

    SEUIL

  • Distributeur

    MDS

  • Date de parution

    05/02/2003

  • EAN

    9782020558723

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    0.1 cm

  • Largeur

    0.1 cm

  • Épaisseur

    0.1 cm

  • Poids

    401 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Marc Aubert

Jean-Marc Aubert est né à Nice en 1951. Il
est l'auteur de sept romans et d'un recueil de nouvelles
parus chez Albin Michel, Les Presses de la Renaissance,
Fayard et au Seuil. Il vit à Amiens.
De lui nous avons réédité Argumentation de Linès-Fellow
et Aménagements successifs d'un jardin à C. en
Bourgogne, deux courts romans qui sont des sommets
d'humour noir parfaitement maîtrisés, avec une préface
d'Eric Chevillard puis Kurtz. Les deux livres ont été
publiés récemment en italien.

empty