Misère et crime au Japon du XVIIe siècle à nos jours

Misère et crime au Japon du XVIIe siècle à nos jours

À propos

Une histoire des bas-fonds et des marges de la société japonaise, aux franges de la criminalité et de la misère.
Sur les profondeurs de ce " sous-bois social ", l'histoire s'est souvent refermée. des parias d'autre autrefois, " gens souillés " et " non-humains ", aux laissés-pour-compte aujourd'hui des " cités du non-retour ", en passant par les soutiers du grand japon et par ce personnage du voyou (yakuza) qui, depuis plus de quatre siècles, fait régner un ordre marginal aux confins de la société admise et étend ses réseaux jusqu'aux milieux de la finance et du pouvoir : c'est tout un pan impressionnant et peu connu de l'histoire sociale du japon qui se dessine.
Misère et crime ne sont pas que les fleurs empoisonnées d'une civilisation. ils sont aussi des formes d'une culture populaire, de son " fantastique ". criminel ou miséreux deviennent de grandes figures du désenchantement du monde, de cet homme du refus qui hante la mémoire collective d'un peuple dont l'occident célèbre trop souvent les vertus de soumission et de respect de l'ordre. le japon n'est pas seulement une société homogène et consensuelle.
Son histoire montre, au contraire, qu'il fut, et reste, une société complexe et diverse, tiraillée de contestations, de conflits et de révoltes. une diversité que l'histoire des habitants des espaces liminaires permet de mettre en lumière. les marginaux du japon ne sont pas de simples " exclus " de la modernisation industrielle. ils forment des communautés héritières de sous-cultures séculaires. philippe pons en fait revivre les traditions et les métamorphoses au rythme des mutations de l'histoire du japon moderne.
Loin d'offrir de ces " peuples de l'ombre " une vision désincarnée, l'auteur dresse, en jouant sur les registres de l'historien et du sociologue, auxquels il mêle une familiarité personnelle de ces milieux, un tableau coloré de leurs moeurs. une plongée originale dans un japon inattendu qui nous conduit jusqu'à l'actualité la plus pointue.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie > Ethnographie > Asie

  • EAN

    9782070749461

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    564 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3.4 cm

  • Poids

    597 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Pons

Philippe Pons est journaliste au Monde . Il a notamment publié aux Éditions Gallimard D'Edo à
Tokyo. Mémoires et modernités (Bibliothèque des Sciences humaines, 1988) et Misère et crime
au Japon. Du XVIIe siècle à nos jours (Bibliothèque des Sciences humaines, 1999).

empty